ARTICLES DU JOURNAL DE SAINT-DENIS

Version imprimable

Edition du 15 février 2017

BASKET-BALL

Triumvirat sous les paniers

A Saint-Denis, la balle orange est une affaire d'alliances. Depuis 2013, le Saint-Denis US, le Basket Club Courneuvien et le Cercle Sportif Lilas-Romainville réunissent leurs meilleurs talent sous la bonnière de l'union Elite

« S’unir pour réussir. » Le principe de l’Union Élite Basket-ball pourrait en être la devise. Depuis maintenant quatre ans, le basket-ball dionysien se joue en coopération avec deux clubs voisins : le Basket Club de La Courneuve et le Cercle Sportif Lilas-Romainville. Une union alors encouragée par la Fédération française de basket-ball dans un contexte où les associations sportives doivent composer avec des moyens de plus en plus limités. « Rassembler les trois clubs autour de l’Union Élite permet à chacun de proposer plus de choses que s’ils étaient séparés. Aujourd’hui, une joueuse en U13 (catégorie des moins de 13 ans) a la possibilité de s’entraîner tous les jours si elle le souhaite, en bénéficiant de nombreux créneaux horaires et des infrastructures de quatre villes », détaille Julien Tuloup, responsable du pôle féminin et coach de l’équipe seniors. « Aujourd’hui, toutes nos équipes ont au moins trois entraîneurs par catégorie et nous pouvons proposer aussi bien des sessions d’entraînement au shoot le samedi matin que des séances personnalisées pour ceux qui le souhaitent. » La mise en commun d’encadrants et d’infrastructures des trois associations favorise donc avant tout la qualité de la formation.

Concrètement, l’Union Élite se compose de quatre pôles : féminin, masculin, mini-basket et le pôle des officiels, qui concerne la formation à l’arbitrage. Pour le mini-basket (comme pour le pôle féminin et masculin) le principe est le suivant : chaque club conserve son autonomie et propose sa propre école de basket. C’est une fois arrivés dans la catégorie pré-minime (de 9 à 10 ans) que les meilleurs joueurs de chaque école de basket forment alors l’U11 Élite, première catégorie de l’Union Élite. Le fonctionnement est le même pour les catégories d’âges suivantes. Des U13 au U17, jusqu’aux équipes junior et senior, pour les garçons comme pour les filles. Grâce à cette fusion, les équipes « Élite » évoluent ainsi au niveau régional ou pré-national, tandis que les équipes propres à chaque club (Saint-Denis, La Courneuve, Les Lilas-Romainville) jouent dans les divisions départementales.

Partenariats prestigieux et formation d’arbitres

Mais ce regroupement n’est pas qu’un moyen de proposer aux meilleurs basketteurs de leur catégorie d’âge d’évoluer dans de plus hautes sphères. Au-delà de l’aspect purement sportif, l’Union Élite Basket entend fédérer ses adhérents autour d’un projet plus large : « Quand les moyens d’encadrements sont plus importants et que les jeunes évoluent ensemble pendant plusieurs années, on a la possibilité de développer d’autres aspects, il y a un volet éducatif et social important », insiste Julien Tuloup. L’année dernière, toutes ses joueuses, des U13 aux U17, sont parties en voyage sur les périodes de vacances scolaires : à Toulon, en Espagne, ou encore en stage sportif au centre de formation de Bourges, club phare du basket féminin français dont l’Union Élite est partenaire, au même titre que le club de Paris-Levallois pour les garçons. « On souhaite leur proposer des choses qui sortent de l’ordinaire tout en les incitant à participer à la vie de l’association. On leur montre que tout ne tombe pas tout seul. C’est un de nos objectifs au même titre que le sportif. » L’ambition est la même du côté du pôle arbitrage : l’Union tente de transmettre aux jeunes, dès 12 ans, l’envie d’arbitrer ou de devenir officiel (chronométreur, responsable de la table de marque…). Un autre moyen de les responsabiliser et de les faire participer activement à la vie du club. Toujours sous une même bannière.

Corentin Rocher

Les filles déroulent, les garçons piétinent

Cette saison, les équipes seniors de l’Union Élite rencontrent des destins différents. Engagés en Pré-nationale, après une descente de Nationale 3 en fin de saison dernière, les garçons avaient idéalement débuté l’exercice – enchaînant 6 victoires – avant de s’effondrer. Depuis décembre, l’équipe n’a remporté qu’un seul de ses sept derniers matches. Un sentiment que ne connaît pas l’équipe féminine, tout simplement invaincue cette saison en Pré-régionale. Les seniors féminines caracolent en tête du classement avec 13 succès en autant de rencontres – le dernier en date par 58 points d’écarts sur le parquet de Stains – et disposent donc de toutes leurs chances pour atteindre leur objectif : la montée en Pré-nationale.
CR

 



RUGBY/Le SDUS en mode négatif

« Il n’y a rien à dire. On n’a pas été bon. On avait des absents, des blessés. En face, c’était une équipe courageuse qui en voulait beaucoup plus que nous. Il faut le reconnaître. Ce résultat reflète ce qui dysfonctionne en ce moment. » L’entraîneur Xavier Darjo ne se cache pas. Dimanche 12 février, le Sdus a perdu logiquement, 21-6, à Drancy en Fédérale 2. Un deuxième revers consécutif pour les rugbymen dionysiens. Pour le coach, « ce n’est pas la crise » mais une « spirale négative » qu’il faudra stopper. 

Si la première période a été plutôt équilibrée, Drancy a marqué un essai sur sa seule occasion, « une belle action de jeu bien construite ». 11-6 à la pause. En deuxième période, le Sdus ne marquera aucun point. Sur l’ensemble du match, l’équipe a été sanctionnée par trois cartons jaunes. Signe « d’un mental fragile », souligne Xavier Darjo. La seule bonne nouvelle de la journée est finalement la défaite d’Orsay contre le mal-classé Domont. « On serait troisième sinon », pointe-t-il. Mais il faudra montrer un autre visage avant d’affronter Suresnes, le leader et « l’ogre de la poule », ce dimanche 19 février (15h) au stade Auguste-Delaune. « On va continuer à tenir le cap. Il n’y a qu’une chose à laquelle je crois : c’est le travail. »

Aziz Oguz

TENNIS DE TABLE

Le SDUS reagit bien

Après avoir concédé une défaite chacun, fin janvier, pour leur premier match depuis la trêve hivernale, garçons et filles engagés en Pro B se devaient de réagir. C’est chose faite. Mardi dernier à domicile, l’équipe masculine de tennis de table a dominé Metz, son habituelle bête noire, sur le score de 3-0. Les Dionysiens profitent de la défaite de Rouen à Miramas (3-1) pour récoler à un point de ses deux équipes à égalité en tête du classement.

De son côté, l’équipe féminine est allée s’imposer sur le fil face à l’Entente Saint-Pierraise (2-3). « C’est une belle victoire, importante car après deux défaites d’affilée il fallait inverser le courant », a réagi le coach Nicolas Greiner après la rencontre. Peu utilisée en équipe première cette saison, Qiwen Xiao a effectué un retour précieux en rapportant deux points à l’équipe (dont le match de la victoire). Le 3e étant l’œuvre du double formé par Audrey Mattenet et Sara Ramirez. « Je voulais faire tourner un peu l’équipe pour changer la dynamique habituelle, essayer d’apporter quelque chose en plus. » Avec cette victoire, l’équipe retrouve la deuxième place, à six points du leader Joué-lès-Tours.

Corentin Rocher
 

Edition du 30 novembre 2016

Rugby : le SDUS au chaud pour les fêtes

Dimanche 27 novembre, les deux premiers de la poule 1 de fédérale 2 de rugby se rencontraient lors d’un match au sommet au stade Auguste-Delaune. Saint-Denis qui caracolait en tête le matin même, devait absolument gagner pour garder son fauteuil de leader.

Son dauphin et adversaire du jour, Clamart, restait sur une forme exceptionnelle avec quatre victoires consécutives. Une lancée stoppée par les Dionysiens qui se sont imposés à la maison 21-14.

Le SDUS ouvrait la marque après seulement 2 mn de jeu grâce à une pénalité réussie du demi de mêlée Julien Bouillère. Dix minutes plus tard, sur une mêlée aux abords de la, le n° 8 Thomas Livio partait coté fermé et inscrivait le premier essai du match. Malheureusement Julien Bouillère ratait la transformation en coin :8 à 0 pour les locaux. Quelques instants plus tard, le xv Dionysien manquait une occasion de creuser avec Clamart, qui en a profité. Sur une percée, l’arrière adverse marquait un essai non transformé, réduisant l’écart avec Saint-Denis jusqu’à la pause, les buteurs s’échangeaient pénalité sur pénalité, 14-8 aux citrons.

Une place de leader pour trois

Au retour des vestiaires, une nouvelle pénalité en faveur de Clamart réduisait l’écart à trois point tandis que Julien Bouillère tapait le poteau. Les bleu et blanc sont restés dix minutes interminables devant la ligne adverse sans concrétiser. Mais juste avant la fin de la partie, les avants dionysiens ont formé un maul pénétrant qui s’écrasait dans l’en-but de Clamart. Tigui Kaloga aplatissait le ballon et cette fois ci Julien Bouillère rentrait la transformation avec une petite frayeur au passage (poteau rentrant) pour porter le score à 21-11. Les Clamartois ont néanmoins réussi à prendre le bonus défensif grâce à une pénalité inscrite par son demi d’ouverture (21-14). Le score n’a plus évolué jusqu’au coup de sifflet final. C’est une belle opération pour Saint-Denis, mais les victoires de Suresnes et d’Orsay avec bonus offensif obligent les dionysiens à partager la place de leader avec ces derniers avant la trêve hivernale.

 

Foot : nouveau revers pour le SDUS

« Il y a des périodes parfois ou rien ne sourit. »

Les mots de Lancina Karamoko témoignent de la situation difficile dans laquelle évolue le coach du Saint-Denis US Football. Malmené depuis le début. Malmené depuis le début du Championnat, le SDUS vient de connaitre un nouveau revers à domicile dimanche dernier face à Brétigny FCS (0-1), leader au classement DSR. Mais l’entraineur des seniors relativise et ne perd pas espoir : « l’année dernière c’était le sens contraire, au début c’était parfait mais nous avons mal fini. Il faudrait que ce soit l’inverse cette saison, explique-t-il. Même si j’ai confiance ne mon groupe, le bilan de mi- saison est moyen », reconnait Lancina Karamoko.

Le 11 décembre, Saint-Denis se déplacera à Aulnay-Sous-Bois, avant-dernier au classement, pour une dernière rencontre de l’année. Le SDUS devra tout faire pour retrouver le chemin de la victoire, s’extirper du bas du tableau et surtout reprendre confiance en soi. Car la saison est encore longue.

 

 

Edition du 22 novembre 2016

Tennis De Table : La jeune Prithika auprès du gration Chinois

Prithika Pavade avec son entraîneur du SDUS Nicolas Greiner en Chine.

Grand espoir du SDUS tennis de table, Prithika Pavade n’en finit pas de franchir des paliers. Depuis mi-novembre, la joueuse dionysienne participe à un stage à Baiyin, dans la province de Gansu en Chine, parmi l’élite du tennis de table local.

En avance sur son âge, comme en témoignent ses titres en championnat de France Minimes et Benjamines à seulement 12 ans, Prithika a eu l’opportunité d’intégrer ce stage rassemblant 100 joueuses et dont l’objectif est de sélectionner les 25 meilleures chinoises dans la catégorie des – 12 ans. « C’est pour elle un stage d’observation qui lui permet de se jauger face aux meilleures joueuses du même âge » explique Nicolas Greiner, son entraîneur. « L’intensité est très élevée, les matches s’enchaînent vite et il y a beaucoup d’engagement. Par ailleurs on observe que les joueuses chinoises sont très autonomes et concentrées même sans leurs coach, avec une mentalité de compétitrices en permanence. C’est impressionnant ». Ce stage parmi la jeune élite chinoise se poursuit jusqu’au 5 décembre.

 

En Pro B, les Dionysiens bien placés.

Deuxième succès de rang pour l’équipe masculine du SDUS qui s’est imposée dans la salle de Nantes (1-3) le mardi 15 novembre. Le jeune Nolan Givone a même signé son premier succès de la saison. Les Dionysiens sont actuellement 2èmes avec un match de moins que le leader Metz. Quant aux filles, elles restent également 2èmes au classement malgré une courte défaite face à Issy-les-Moulineaux (3-2).

Maxime Longuet

 

 

Edition du 16 novembre 2016

Tennis de Table : Le SDUS repart du bon pied

Le mimétisme se poursuit entre les équipes, masculine et féminine, du SDUS engagées en Pro B. Après trois succès initiaux, les deux formations avaient connu en même temps, fin septembre, leur première défaite de la saison. Mardi dernier, à l'occasion de la 5ème journée, le retour à la compétition s'est soldé par deux victoires sur des scores identiques :3-0. Les Messieurs ont ainsi disposé de l'AS Miramas grâce aux victoires de Medhi Bouloussa, Lubomir Jancarik et du double. "Ca a été un vrai bon match face à une équipe qui était leader avant la rencontre. Là nous allons enchaîner trois matches face à des adversaires plus abordables donc notre objectif est d'arriver en tête à la trêve hivernale" a commenté Sébastien Jover, entraîneur-joueur, associé à Medhi en double sur ce match.

Dans le même temps, les filles sont venues à bout du promu Le Chesnay. Les deux premiers points ont été inscrits par la recrue espagnole Sara Ramirez et Audrey Mattenet avant un dernier succès du double.

 

Rugby : Le SDUS chute à Orsay

Il s'en est fallu d'un cheveu, d'une minute, pour tout renverser. Le Sdus, malgré son « ultra-domination » face à Orsay dimanche dernier s'est incliné 22 à 20 en 7e journée de fédérale 2.

« Je n'ai rien à reprocher à mes joueurs, ils ont été disciplinés malgré des conditions de jeu difficiles, explique Rémi Campet, le coach des seniors. On a réduit la voilure en termes de jeu, Nous avons privilégié le jeu au pied pour serrer l'équipe d'Orsay. » Mais ça n'a pas suffit. Menant 12 à 3 à la mi-temps les dionysiens ont été copieusement sanctionnés en seconde période. Empêchant de poursuivre sur une dynamique qui jusqu'à la dernière minute leur était favorable. Une décision arbitrale, « litigieuse », dans les arrêts de jeu a permis à Orsay de passer devant le Sdus. « Un match comme ça, ça se joue sur des détails et un peu de chance, reconnaît Rémi Campet. C'est dur à accepter moralement mais c'est une défaite constructive. On prend quand même un bonus défensif ce qui nous permet de rester à la deuxième place au classement », relève-t-il. Dimanche prochain, le Saint-Denis US se déplacera à Antony, équipe promue qui vient de réaliser une belle performance face à Domont ce week-end.  

 

Taekwondo 

Le Sdus concourrait à l'Open 93 (championnat départemental) le week-end dernier. Sur 19 combattants engagés dans la compétition, le Sdus a obtenu 15 médailles, dont 5 or, 4 argent et 6 bronze.

Maxime Longuet

 

Edition du 2 novembre 2016

Foot US

Les Monarques en reconquête

Relégués en championnat régional à l’issue de la saison dernière, les Dionysiens s’apprêtent à vivre une année de transition avec un effectif largement renouvelé et l’objectif de remonter au plus vite.

Les footballeurs US du Sdus comptent bien tout donner pour la saison à venir (ici Johnny Esteve).

La saison s’était achevée péniblement. Le 23 avril, sur le terrain de l’équipe B des Templiers d’Elancourt, alors que la relégation officielle en niveau Régional était actée depuis plusieurs semaines, des Monarques à court de motivation concédaient une sixième défaite. Une véritable déception au vu de l’objectif initial du club – une place en play-offs – et des moyens mis en œuvre : matériel, terrain, cinq coaches, un préparateur physique, près de 55 licenciés seniors… Cet été, joueurs et dirigeants ont pris le temps de digérer cet échec avant d’entamer un exercice 2016-2017 synonyme de renouveau.

« À la rentrée, on a accusé un peu le coup avec un gros contingent de départs, une quinzaine environ, entre ceux qui ont arrêté et ceux qui ont souhaité évoluer à un niveau supérieur. Le bureau associatif a aussi été restructuré avec une nouvelle équipe dirigeante », détaille Thomas Génin, Monarque à tout faire : président, « linebacker » une fois enfilé le casque à fleur de lys et maintenant coach principal de l’équipe.  « Honnêtement, à un moment je me suis dit “p… où est-ce qu’on va aller ?” »

Motivation et esprit de groupe

Mais petit à petit, les choses ont pu rentrer dans l’ordre. Le coach offensif, Antoine, très apprécié du groupe, est finalement resté au club, de même qu’un noyau dur d’anciens dont l’expérience sera précieuse pour encadrer les jeunes recrues. « Au final, nous avons enregistré pas mal d’arrivées, aussi bien des novices que des joueurs d’autres clubs pour parvenir à un groupe d’environ 40 joueurs, sachant qu’il en fallait au moins 30 pour pouvoir débuter en Régional. On a des jeunes qui ont envie d’apprendre et une nouvelle ambiance est en train de se créer », se réjouit Thomas Génin. Ainsi, les nouveaux venus répondent présent à la rentrée quand le club organise des sorties au pub devant les matches de NFL (le championnat américain), affichent une motivation palpable à chaque entraînement et le groupe semble retrouver « sa mentalité d’origine » selon les mots du président. De quoi débuter la saison avec ce qu’il faut d’optimisme et un objectif clair : « aller chercher le titre et remonter tout de suite. Montrer un autre visage que l’an dernier pour relancer le groupe ». Et pour que les Monarques retrouvent enfin leur autorité.

PRÊTS POUR LA REPRISE

Alors que la reprise en championnat Régional est prévue le dimanche 20 novembre, les Monarques ont déjà commencé leur pré-saison. Au programme : sessions d’entraînements et matches de préparation. Pour son premier rendez-vous amical début octobre, l’équipe s’est inclinée à domicile face aux Kiowas de Garches (22-0). « Le score était lourd parce que certains, dont c’était les grands débuts, se sont trop mis la pression, mais on a pu constater des choses encourageantes », analysait Thomas Génin. Des motifs d’espoirs confirmés dimanche dernier lors de la victoire 20-0 contre les Pendragons d’Attainville à l’occasion d’un second match amical.« Ces rencontres permettent d’intégrer les nouveaux en douceur, de travailler la cohésion d’équipe. Le fait de gagner c’est surtout important pour entretenir l’ambiance au sein du groupe. »

Corentin Rocher

 

Edition du 26 octobre2016

Rugby : défaite à Suresnes

Discipliné sur le plan du jeu mais souvent sanctionné , le SDUS Rugby a payé cher les erreurs individuelles dimanche à Suresnes.

Son concurents direct était pourtant un adversaire à sa portée.

A la mi-temps, les deux adversaires du jour se quittaient su un score nul 14 à 14.

Les hommes de Remi Campet menaient même à l’heure de jeu 24 à 17 et pouvaient entrevoir la victoire. « Mais on s'est affolé, Suresnes s'est nourri de nos fautes".

Collectivement, les garçons avaient livré pourtant une belle prestation », estime le coach

Remi Campet. Deux cartons jaunes ont sanctionné les Dionysiens qui ont concédé en fin de jeu une « penaltouche » et ont vu les 3 points filer sous leur nez. Score final 31 à 24. « ca nous fera grandir, commente l’entraineur qui a mis du temps à decolerer. Quand on veut jouer le haut de la poule, il ne faut pas jouer comme des petits garçons. Même un match nul face aux Surenois aurait été une belle performance et dans ce cas on aurait pu capitaliser sur les points pris à Suresnes ». désormais la défaite à domicile est interdite. Au classement, le SDUS reste néanmoins premier ex-æquo avec le RC Surenois.

Foot : le SDUS éliminé en Gambardella

C’est une grosse déception qu’ont vécu les U19 du SDUS. Après un match difficile, les footballeurs dionysiens ont été éliminés aux tirs aux buts face à Houilles Athletic Club dimanche lors du 3ème tour de la Coupe Gambardella. L’an passé, Saint-Denis avait échoué dès la première rencontre.

« On a fini par jouer sur un terrain synthétique alors que nous avions toute notre préparation sur une surface en herbe, ça a déstabilisé mes joueurs qui ont eu du mal à se mettre dedans », témoigne Karim Mazeghrane. Pourtant ce sont bien les dionysiens qui vont ouvrir le score à 70ème minute. Mais dans les arrêts de jeu, alors que la qualification pour le tour suivant lui tendait les bras, le SDUS craque et encaisse un but. Les compteurs sont remis à zéro. Finalement, ce sera une séance de tirs au but serrée qui départagera les deux équipes: 5 à 4, le score est en faveur de Houilles. « Les petits apprendront de ce match, assure Karim, amer mais fier de ses troupes. Ils avaient le potentiels pour aller plus loin, ils sont invaincus en championnat. Je n’aie pas grand chose à leur reprocher sur ce match, si ce n’est la dernière action où il y a du relâchement. Le foot c’est souvent cruel. »

Les U19 sont actuellement premier de leur poule en DHR.

 

Agenda

Randonnée Pédestre : Les Verts Sentiers

Samedi 29/10 08:45 - 12:30

Parc de la Villette, bassin de la Villette

Rendez-vous à 8h45 devant la gare de Saint-Denis d'où nous partirons directement à pied à 9h.

Retour en métro, lignes 2 puis 13 - Retour prévu vers 12h30. 

Tarif : 1 ticket de métro. 

Contact : Noureddine Jouini au 06 58 41 64 48.

 

Edition du 19 octobre

Rugby : le SDUS écrase ARRAS

« Le contrat a été rempli ». Les mots de Rémi Campet, coach des seniors du Sdus, sont sobres. Face à un club d'Arras en difficulté en ce début de saison (100% de défaites), Saint-Denis s'est imposé en toute logique face à son adversaire 36 à 7. Au bout d'une minute, les co-équipiers de Thomas Livio ont inscrit le premier essai et ont récidivé quelques minutes plus tard. Les Arrageois ne ferment pas le jeu pour autant et les troupes dionysiennes en profiteront pour enfoncer le clou. « Ca a évolué depuis le match face à Drancy. On a clarifié le projet de jeu, c'est plus structuré, cohérent. La prestation face à Arras est plus convaincante », estime Rémi Campet.

Si le Sdus occupe la tête du classement après un sans-faute (4 victoires sur 4 matches), la suite du championnat risque d'être plus épineuse avec deux chocs très attendus. Le premier se déroulera ce dimanche face au concurrent direct, annoncé comme favoris et prétendant à la montée, le RC Suresnois et le deuxième, dimanche 30 octobre, contre le Beauvais XV RC.

« Ca va devenir un peu plus serré, explique Rémi. Les garçons vont pouvoir se jauger, et ils en ont envie. Suresnes et Beauvais sont deux équipes aux ambitions affichées », prévient-il.

 

Edition du 12 octobre

Tennis de Table : le SDUS sur tous les Fronts

Prithika Pavade aura été finalement la seule ambassadrice du Saint-Denis US au Top 10 européen de Prague qui s'est tenu le week-end dernier dans la capitale tchèque. Blessé au pied, Nolan Givone a dû annuler sa participation à titre préventif car le rythme y était soutenu avec trois matches par jour. Prithika a terminé 3e ex-aequo avec 5 autres filles chez les cadettes. La jeune pongiste dionysienne n'a pas à rougir de sa performance elle qui a remporté cinq matches sur neuf.

« On est fier d'elle, c'était la plus jeune de la compétition, rappelle Julien Jacquemont responsable de la communication au Sdus. Elle avait quand même deux à trois ans de moins que ses adversaires ». Pourtant, tout avait démarré sur les chapeaux de roue avec 3 victoires dès le premier jour face à la Croatie, à la Roumanie et à la République Tchèque. Cette expérience lui aura tout de même permis de se frotter aux plus talentueuses des jeunes pongistes européennes dont elle fait résolument partie.

Le Saint-Denis US, peut compter aussi sur sa réserve de talents comme avec Célia Silva qui a atteint les demi-finales du tableau Elite B au 1er tour du critérium fédéral individuel en Nationale 1 dames. Mehdi Bouloussa a lui aussi signé une belle performance en accédant à la demi-finale du tableau Elite A. Dans le dernier carré, il a chuté face à Emmanuel Lebesson… Le 38e mondial. 

 

Edition du 5 octobre 2016

Rugby SDUS qui marque

C'est un résultat qui propulse le Sdus rugby à la deuxième place de sa poule de Fédérale 2. Dimanche, les Dionysiens se déplaçaient dans le Val d'Oise chez un club ami, le Stade Domontois.  Mais les amitiés sont restées aux vestiaires le temps d'une rencontre, Saint-Denis a maté Domont 41 à 17. Cette journée était aussi l'occasion pour les deux jeunes joueurs formés au Sdus, l'ouvreur Arthur Proult et le pilier droit Abdoulaye Sarr, d'inaugurer leur première sélection en seniors. En fin de rencontre, le directeur sportif, Xavier Darjo, a félicité ses troupes : « Quand chacun fait son boulot, bizarrement, on commence à trouver du plaisir, à trouver des espaces à marquer des essais. Y'a pas de secret. Il faut continuer à capitaliser sur le travail à l'entraînement […] On est sur la bonne voie. »

Foot : le SDUS qui stagne

Alors que le Sdus rugby est sur une pente ascendante, c'est l'inverse pour les footballeurs du Saint-Denis US tenus en échec face au Melun FC dimanche (0-0) en 3e journée de championnat Senior DSR. Sur les trois journées disputées, le Sdus s'est incliné par deux fois. Une mauvaise passe à laquelle Lacina Karamoko compte bien mettre un terme. « Les débuts sont difficiles comme à chaque saison, on a beaucoup de nouveaux joueurs. Là on a déjà arrêté l'hémorragie, tempère l'entraîneur. Je suis patient avec ce groupe. Sur quelques situations on a été maladroit. Mais sur l'ensemble ils ont été très solides. Malgré tout je suis content car c'est la première fois que j'ai l'effectif que je voulais au complet, se félicite Lacina qui tient à relativiser sur le début de saison difficile. Le championnat est plus relevé, les clubs ont tous recruté, mais nous on démarre comme l'an passé. On n'a pas l'étiquette de favori même si certains le pensent. Moi je suis persuadé qu'individuellement il n'y a aucune équipe avec des joueurs aussi forts. C'est collectivement que ça pêche. »

 

Edition du 28 septembre

Rugby

Le SDUS victorieux sans la manière

L’équipe A du Sdus l’a largement emporté sur le RC Drancy, dimanche. Mais a déçu par son manque d’engagement et ses approximations.

Malgré une franche victoire, 29 à 14, dimanche 25 septembre face au RC Drancy, le Saint-Denis US a manqué d'engagement et a été incapable de tuer le match en seconde période. « Je suis déçu de la rencontre, de son contenu, j'espérais qu'à la mi-temps on se libère un peu plus. C'est un peu timide encore, admet Rémi Campet, le coach des seniors.Nous travaillons pour avoir un rugby ambitieux et là ça a été hyper approximatif. » Tout avait pourtant bien démarré. L'équipe B avait ouvert la voie plus tôt dans l'après-midi avec une victoire 27-20 sur les Drancéens. Quant à la A, la première demi-heure était totalement acquise. À 16-7, les hommes de Rémi Campet ont trouvé assez de hargne pour creuser l'écart et porter le score à 26-7 après une superbe course de Maxime Polito sur le couloir gauche. Si le sourire s'est lu sur le visage du numéro 7 au moment d'aplatir, on a assisté là à un des rares moments plaisir de la rencontre. Car la suite a été bien plus laborieuse, moins étincelante malgré l'entrée de tout le banc à la 50e minute. « C'était pour marquer le coup et finir le match en gonflant le score. Mais ça ne s'est pas passé du tout comme ça », regrette Rémi Campet. 

 « Il faut juste que le déclic arrive » 

Le RC Drancy a profité de la léthargie ambiante pour inscrire un essai mais cela s'est révélé insuffisant pour espérer recoller au score. Genaro Carrio a même porté le coup de grâce en inscrivant une pénalité. Certes, le Sdus est ressorti vainqueur et se classe 3e, mais il a laissé filé un bonus offensif qui était à sa portée. « Drancy est une belle équipe mais chez nous nous avions les moyens de prendre un bonus offensif. Ce n'est pas de l'orgueil c'est plutôt de l'ambition pour nous, insiste Rémi conscient du potentiel de ses joueurs. Il faut juste que le déclic arrive. » 

La saison ne fait que démarrer mais déjà le coach dionysien sent les difficultés poindre à l'horizon. « Cette saison va vraiment être différente. L'année dernière nous étions promus et cette saison nous serons attendus à chaque match. Il n'y aura pas d'effet de surprise. Aujourd'hui, les équipes vont venir chercher un point de bonus défensif, un point qui fera la différence », explique l'entraîneur. 

La poule de Fédérale 2 dans laquelle le Sdus se retrouve cette saison est très homogène avec des clubs franciliens comme Suresnes, Domont, Clamart ou encore Drancy fraîchement promu. « Les joueurs se connaissent tous très bien. Le côté émotionnel peut prendre le pas sur le jeu. Ça tombe bien puisque nous aussi on a besoin de progresser sur la gestion. » Prochain test à Domont dimanche prochain. 

Des renforts 

L'Argentin Santiago Iramain et l'ancien Castrais Mell Canac, deux nouvelles recrues, ont disputé cette deuxième journée. Ce nouveau recrutement a pour objectif d'apporter de l'expérience, de la qualité et même de la quantité car l'effectif souffre de l'absence de cinq blessés en ce début de championnat. Le mercato estival a permis l'arrivée de six nouveaux joueurs. Le club affiche des ambitions hautes pour se donner la chance de jouer un match de montée. « La saison dernière même à notre meilleur rugby nous n'arrivions pas à battre une équipe comme Nantes. On a vu qu'on pouvait rivaliser mais qu'on avait des manques », analyse Rémi Campet qui salue la bonne cohésion qui règne au sein de l'équipe.

MLo

Football

Le SDUS qualifié pour le 2ème tour de la Gambardella

 

C'est une victoire laborieuse mais méritée du Sdus. Dimanche dernier, les moins de 19 ans ont gagné 3 à 1 contre le Val d'Europe au 1er tour de la Coupe Gambardella. «On n'est pas bien entré dans notre match », pointe l'entraîneur Karim Mazeghrane. Son équipe a encaissé le premier but rapidement. « En face, c'était une équipe courageuse et ambitieuse qui jouait à domicile », note-il. Le Sdus a égalisé contre le cours du jeu grâce à un exploit individuel de Sirou Soukouna en fin de première mi-temps. « On s'est remis en question à la pause. Notre collectif était en dessous du niveau habituel », poursuit le coach. Les Dionysiens ont maîtrisé la seconde période. Bazabas Jide a marqué à l'heure de jeu avant de doubler la mise en fin de rencontre. Après une élimination précoce au 1er tour l'année dernière, le nouvel entraîneur ne se fixe pas d'objectif cette saison. Il veut avancer match après match. Prochain tour le 9 octobre. 

Aziz Oguz

Randonnée Pédestre: Les verts Sentiers

 

De Saint-Nom-la-Bretèche à Bougival : 19 km.

Journée Portes Ouvertes

Par les GR1 et GRP Ceinture Verte d'Île de France, Forêts domaniales de Marly le Roi et de Louveciennes. Rendez-vous à 8h10Métro Porte de Paris, près des guichets pour aller à Saint-Lazare prendre à 8h47 le train L SILS dir. St-Nom-la-Bretêche. 

Possibilité d'écourter la randonnée et de reprendre le train à 11 km. 

Tarif : aller 5,05€ ; retour 4,35€.

Contact : Noëlle Jouini : 06 84 53 00 87.

Dimanche 02 octobre 2016 -

08:45 - 12:00

 

Edition du 15 juin 2016

Football/ en Corse le SDUS a répondu présent !

Le SDUS avec le trophée du fair-play.

Ils ont eu une chance incroyable ces jeunes de l'équipe U11du Sdus football. Les joueurs du coach Toufik Ait-Iefki ont participé au tournoi international d'Ajaccio qui se déroulait sur l'Île de Beauté du 9 au 11 juin. Les Dionysiens ont chaussé les crampons aux côtés de leurs homologues issus des centres de formation des plus grands clubs européens et français comme le FC Barcelone, la Juventus de Turin, le Paris Saint-Germain et l'Olympique Lyonnais. Pour sa première participation, le Sdus a réalisé une belle prestation ! Lors des matches de poule, Saint-Denis a fait match nul contre le Barça, le CA Propriano et contre Bastia mais a remporté ses rencontres face au Standard de Liège (1-0), le Génoa CFC (2-0) et l'AS Pietrosella (2-0). Les Dionysiens n'ont encaissé aucun but lors des qualifications et se sont classés deuxième de leur groupe juste derrière les catalans. En huitièmes de finale, ils se sont malheureusement inclinés 1 but à 0 face à la Juve, mais se sont offert une victoire face au club anglais d'Everton (2-0). Pour leur ultime rencontre, Saint-Denis affrontait le Stade Reims qui s'est imposé aux tirs au but. Le SDUS a fini 12e sur 32 clubs, un résultat qui promet ! Bravo à eux !

 

Randonnée Pédestre/Les Verts Sentiers

Dans le Montois, autour de Longueville, 20 km.

Rendez-vous à la gare de Saint-Denis à 8h10 pour prendre le train H AOMA de 8h18 jusqu'à gare du Nord. Transfert gare de l'Est pour prendre le train P XIBU de 8h46, dir. Provins.

Retour de Longueville à la gare de l'Est.

Dimanche 19 juin 2016 (Jour entier)

Contact : Nicole PERICARD : 06 04 06 45 38.

Maxime Longuet

 

Edition du 8 juin

Football/ le SDUS ne montera pas

Clap de fin de saison en senior DSR pour le Sdus football qui a joué son dernier match dimanche 4 juin face au Red Star FC 2. Le derby, serré jusqu'au bout, s'est conclu par une défaite des Dionysiens 3 buts à 2. « Mes joueurs ont fait une très belle saison, commente avec fierté Lacina Karamoko, le coach du Sdus qui finit 3e au classement. Mais sur certaines dates clés nous n'avons pas été bons. En première partie de saison, on a pris seulement huit buts. Mais dans les dix derniers matches, on en a encaissé douze ! » À partir de janvier, l'effectif du Sdus a essuyé de nombreux coups durs. « J'ai perdu cinq joueurs titulaires sur suspensions et blessures, raconte Lacina. Je tiens d'ailleurs à remercier Nordine Aïteur, mon collègue, Bassem Laredj, le préparateur physique toujours là dans les bons comme dans les mauvais moments, et Steve Pinto, le coach des gardiens de but qui a réalisé un super travail. » La déception est grande pour le coach de Saint-Denis, mais la saison prochaine promet des lendemains qui chantent. « Moi aussi j'ai ma responsabilité. Je pensais qu'avec ce groupe on pouvait aller plus loin, confie Lacina Karamoko. Il faut améliorer l'effectif. Il y aura du recrutement, ça c'est sûr », dévoile l'entraîneur. 

Maxime Longuet

Randonnée pédestre/ Les Verts sentiers

Dimanche 12 juin

Maisons Lafitte - Forêt de Saint-Germain en Laye, 21 km.

Rendez-vous à 8h00 à la Gare de Saint-Denis

 

Edition du 1er juin

Tennis de Table

Les jeunes pousses du SDUS Tennis de Table n’en finissent plus de briller. À l’occasion des championnats de France minimes/juniors 2016 qui se sont déroulés du 27 au 29 mai à Montoir-de-Bretagne, deux membres du groupe « Génération JO 2024 » du club se sont particulièrement distingués. Après son titre de championne de France cadets décroché le mois dernier, Prithika Pavade, décidemment exceptionnelle, a été sacrée championne de France minime en simple après un superbe parcours et s’est même offert le titre national en double. De son côté, Nolan Givone, qui a rejoint l’équipe Pro masculine en début de saison, a décroché la médaille de bronze en simple dans la catégorie juniors avant de s’adjuger l’argent en double. « C’est une belle performance de Nolan, qui a bien tenu son rang après une saison compliquée. Ce sont deux belles médailles qui vont lui faire du bien et confirment son talent », a commenté le président du club, Jean-Claude Molet. « Cela fait maintenant six médailles dont quatre titres sur les championnats cadets et minimes/juniors. C’est une immense satisfaction pour le club et cela montre surtout que nous avions vu juste sur le potentiel de ces jeunes. C’est très encourageant pour l’avenir. »

Corentin Rocher

Football

La saison régulière de football s'achève cette semaine et le Saint-Denis US n'entend pas raccrocher les crampons. Le club dionysien doit assurer deux rendez-vous majeurs. Le premier concerne la Paname Cup U15 qui se déroulera au parc des sports Auguste-Delaune du 4 au 5 juin. Ce tournoi né de la collaboration entre le Sdus et la Ville comptera 16 équipes réparties en 4 groupes. Dans le groupe A, Saint-Denis affrontera le JA Drancy, Fleury-Mérogis et le Red Star 93. Dans la poule B, on retrouvera le FC Evry, Jeunesse Aubervilliers, l'UJA Maccabi Paris et le RFC Argenteuil. Le groupe C offrira de beaux duels avec le Paris Saint-Germain, le Paris FC, le Blanc-Mesnil et le RC Joinville. Enfin, les écuries du FC Montfermeil, du FC Montrouge, de Sarcelles et du P.U.C. se départageront la poule D. Après la Paname Cup U15, le Sdus prendra la direction du Sud pour se rendre à Ajaccio, en Corse, où se tiendra le Tournoi international U11 du 9 au 11 juin. Les jeunes dionysiens se frotteront à des équipes issues des plus grandes formations européennes et françaises dont le FC Barcelone, la Juventus de Turin mais aussi l'Olympique Lyonnais et le Paris Saint-Germain.

 

Calendrier

Randonnées Pédestres/ Les Verts Sentiers

Samedi 04 juin 2016 - 08:00 - 14:30

Vergers, forêt de Carnelle – Site de la Pierre Turquaise,

De Saint-Martin du Tertre à Presles, 8 km.

Si le temps le permet, nous pique-niquerons dans la forêt.

Rendez-vous à 8h devant la gare de Saint-Denis pour prendre à 8h10 le train H LOMI direction Luzarches.

Retour 13h15 ou 14h15. 

Contact : Noëlle Jouini au 06 84 53 00 87. 

Football

SDUS/Red Star FC 2.

Dernier match de la saison.

Dimanche 05 juin2016 -

15:00 - 17:00 StadeAugusteDelaune

 

Résultats

Athlé : Décapop Olympique

Les vainqueurs, Clémence Diallo chez les féminines avec 1125 points et Melvin Melchior chez les messieurs avec 3033 points. 

Judo

Tournoi du Judo Club Paris

Le SDUS termine 2e sur 25 clubs engagés.

Tennis

SDUS 3 /Air France 2 : 4-2. 

Tennis de Table

Championnats de France minimes

Prithika Pavade décroche l'or en simple et en double.

Championnats de France juniors

Nolan Givone médaillé de bronze en simple et d'argent en double. 

Maxime Longuet

 

Edition du 25 mai 2016

Football

Dernière ligne droite pour le SDUS

C'est une fin de saison en dents de scie pour le Saint-Denis US. Les hommes des coachs Lacina Karamoko et Nordine Aïteur ont fait match nul dimanche dernier face au Antony Sports lors de l'avant-dernière journée de championnat en senior DSR. Aucune des deux équipes n'est parvenue à trouver le chemin des filets alors que la course pour la première place continue. Saint-Denis occupe la seconde position à égalité avec l'équipe 3 du Paris Saint-Germain derrière Le Mée Sports qui conserve son leadership avec 62 points. Avec seulement trois points d'écart, le SDUS a encore ses chances « mathématiquement » parlant de ravir le haut du podium, synonyme de montée en Division d'Honneur. Pour ce faire, Le Mée doit perdre ce week-end face au Antony Sports et Saint-Denis impérativement gagner face au Red Star FC 2. En match aller, les Dionysiens s'étaient imposés 1 but à 0 face au club audonien. Autant dire que la rencontre de ce week-end cristallisera tous les espoirs du Sdus qui a su de toute évidence se faire une place dans le championnat en étant fraîchement promu. Tout se jouera dans le dernier virage comme l'avait prédit l'entraîneur dionysien Lacina Karamoko en début de saison.

Maxime Longuet

Tennis de Table

Les filles au finish, les garçons sans pression

La saison des équipes pros du Sdus s'est achevée cette semaine. À la lutte pour le maintien jusqu'à la dernière journée, les féminines terminent à une 3e place inespérée. Les garçons auront vécu une année plutôt calme, sans jamais vraiment rivaliser dans la course à la montée.

Comme souvent elles auront tremblé jusqu'au bout. Et comme souvent elles s'en sont sorties. Menacées de relégation jusqu'à l'ultime journée de la saison, les filles de la Pro B sont finalement allées décrocher leur maintien à la faveur d'un beau succès dans la salle de Joué-lès-Tours le mardi 17 mai (2-4). Souvent pénalisées par l'irrégularité de leurs performances respectives, les Dionysiennes auront attendu d'être au pied du mur pour se mettre au diapason. Résultat, une victoire à l'extérieur face à un concurrent direct, marqué par les exploits d'Audrey Mattenet face à la Chinoise Li He (23enationale) et de Lina Misikonyte contre la Hollandaise Yana Timina (n°44).

De quoi donner le sourire au président du club, après les quelques sueurs froides du début d'année : « Cette dernière rencontre est vraiment un exploit. Pour la première fois de la saison on a trois filles qui gagnent leurs matches ensemble en jouant à leur meilleur niveau, a commenté Jean-Claude Molet. La saison des filles a été compliquée mais peut-être moins que l'an dernier car nous avons senti une progression de chacune des joueuses. L'équipe progresse mais le niveau du championnat aussi. La Pro B féminine est très homogène. On le voit à travers notre classement final : nous terminons 3es, mais le dernier n'est qu'à deux points… »

L'objectif de la saison prochaine sera donc d'augmenter encore le niveau de l'équipe afin de répondre aux exigences croissantes de la Pro B. Pour ce faire, le recrutement d'une joueuse capable d'assumer le statut de n°1 de l'équipe est sérieusement envisagé.

Les garçons toujours entre deux eaux

La saison de l'équipe masculine aura été moins riche en émotions. Après deux défaites initiales, les coéquipiers de Mehdi Bouloussa ont enchaîné six victoires avant de décrocher du peloton de tête en début d'année 2016 suite à deux  revers face à Nice et Roanne. La saison s'est alors terminée en roue libre, loin de la montée en Pro A et suffisamment à l'abri du bas de tableau. « Chez les garçons, il nous manque encore un peu de certitudes pour prétendre à la montée. Lubomir Jancarik a fait une grosse saison et confirmé son statut de numéro 1 mais, derrière, Mehdi a un peu stagné par rapport à l'an dernier où il avait bien progressé, analyse Jean-Claude Molet. Finalement la saison a été plutôt conforme à nos attentes. C'est dommage que l'on ait perdu sur la fin les matches qui nous auraient permis de rester dans la course. »

À noter les débuts professionnels compliqués du jeune espoir Nolan Givone. Arrivé à l'intersaison, le joueur de 15 ans aura vécu une année d'adaptation, marquée par quelques blessures et la découverte simultanée de la Pro B et de l'Insep. « Il a pu avoir du temps de jeu en fin de saison mais il a encore du mal à gagner ses matches. Sa progression, mais aussi celle de Mehdi, seront importantes pour l'équipe l'année prochaine, en sachant que l'effectif ne devrait pas bouger. » La marge de progression importante, chez les filles comme les garçons, sera donc décisive à l'avenir.

Corentin Rocher

Un nul pour finir et... un Dionysien aux JO !

Si l'équipe masculine a terminé sa saison dimanche à La Raquette par un bon match nul face au PPC Villeneuve du champion de France Stéphane Ouaiche (3-3), se classant ainsi à la 4eplace du championnat de Pro B, la bonne nouvelle du week-end était ailleurs. Le club avait en effet appris la veille la sélection de Lubomir Jancarik pour les Jeux Olympiques 2016 de Rio de Janeiro qui se dérouleront du 5 au 21 août. Il y défendra les couleurs de son pays : la République Tchèque. C'est tout simplement la première fois qu'un joueur du club est appelé pour disputer les JO. Le Sdus tennis de table sera donc représenté au Brésil cet été !

 

Calendrier

Randonnée Pédestres/les verts Sentiers

Samedi 28 mai 2016 (Jour entier)

Sur les traces de Van Gogh, bords de l'Oise.

D'Auvers-sur-Oise à Pontoise, 8,5 km.

Rendez-vous à 8h05 devant la gare de Saint-Denis pour prendre le train H OPOC direction Pontoise à 8h17.

Retour de Pontoise à Saint-Denis (34 mn) prévu vers 13h.

Contact : Noëlle Jouini au 06 84 53 00 87.

Randonnées Pédestres/les verts sentiers

Dimanche 29 mai 2016

Forêt de l'Isle-Adam.

Parmain en boucle, 21 km.

Au début du parcours nous longerons l'Oise et contournerons Mours et Presles pour nous diriger vers la forêt de l'Isle-Adam.

Rendez-vous à la gare de Saint-Denis à 8h30 pour prendre le train H POVA de 8h45.

Contact : Fadela Khayatei au 06 20 36 63 96. 

Maxime Longuet

 

Edition du 18 mai 2016

Rugby

Le SDUS B n’ira pas en quart de finale

Après un beau parcours cette saison, l'équipe B senior du Sdus rugby achève sa course en huitièmes de finale de fédérale B.

Dimanche 15 mai, la réserve du Saint-Denis US s'est inclinée face au RC Suresnois 29 à 15 lors des huitièmes de finale de fédérale B. « Ils étaient plus expérimentés que nous, avec un jeu au pied plus en place que le nôtre, détaille le coach dionysien Rémy Massias. Même si nous sommes passés à côté de certains moments clés du match j'ai constaté des améliorations sur les mauls et sur le plan défensif. » C'est la fin d'une aventure et sans doute le début d'une nouvelle qui s'annonce très prometteuse.

Les belles individualités du début de saison ont muté pour donner naissance à un collectif soudé, capable d'atteindre le haut du podium en championnat. « Il y a eu plus de 70 joueurs dans cet effectif, ça a été très dur de constituer un groupe mais malgré ça nous sommes restés premiers nationaux durant quelques mois », note le coach débarqué fraîchement au club dionysien.

Son groupe, dont la plupart des joueurs ont entre 18 et 20 ans, a réalisé tout de même une très belle performance qu'il faudra réitérer la saison prochaine. «  Cela servira d'expérience à mes joueurs car l'objectif pour l'année prochaine ce sera les huitièmes… Minimum ! ».

Avant d'atterrir au Sdus, Rémy Massias est passé par le CS Clichy et le CSM Gennevillois, il est aussi l'actuel coach des minimes du Racing 92. Son expérience sera un bel atout pour Saint-Denis et sa réserve, véritable fondation du club. « La B elle représente l'avenir. Certains sont encore trop jeunes pour alimenter l'équipe première mais à moyen terme cela pourra se faire », assure Rémy Massias. 

Calendrier

Randonnées Pédestres/Les Verts Sentiers

Samedi 21 mai 2016

Sur les traces de Charles Péguy - De Dammartin-en-Goële à Meaux.

Randonnée  sportive, 27 km (dénivelé 290 m).

Rendez-vous à 7h45 à la gare du RER B "La Plaine-Stade de France", pour prendre le RER B de 7h55, direction Mitry-Claye.

Changement à Mitry pour prendre le train K direction Crépi-en-Valois de 8h30. Retour depuis Meaux. 

Contact : Nicole Pericard au 06 04 06 45 38.

 

Maxime Longuet

 

Edition du 10 mai 2016

Tennis de Table

La Génération 2014 double championne

Un véritable exploit et une promesse d’avenir. Lors des championnats de France cadets qui se sont déroulés du 6 au 8 mai à Mulhouse, deux filles du groupe « Génération 2024 » du Sdus tennis de table ont été sacrées championnes de France. La très jeune Prithika Pavade a remporté le titre en simple tandis que Célia Silva a gagné en double. Prithika avait déjà remporté le titre national dans la catégorie minime en 2014 et benjamine en 2014 et 2015. La joueuse, qui fêtera ses 12 ans cet été, franchit ainsi une nouvelle étape dans sa prometteuse carrière. Elle s’est imposée en finale contre Isa Cok (Isséenne EP) sur le score de 4 manches à 3. « Elle a su trouver les ressources mentales et tactiques pour aller chercher la victoire alors qu’elle était menée 3-2 », commente Julien Jacquemont, responsable administratif et financier du club. Ce succès permet à Prithika de disputer les prochains championnats d’Europe juniors au mois de juillet. Autre jeune talent du club, Célia Silva a remporté le deuxième titre national de sa carrière après sa victoire en double benjamines en 2012. Associée à Chloé Gomis (VGA Saint-Maur), elle s’est imposée en finale contre la paire Mathilde Cariou/Julie Pennec (Loperhet TT).

Tennis de Table

Le maintien se jouera jusqu'au bout

Tenues en échec à La Raquette par l’Entente Saint-Pierraise (3-3), un adversaire direct, les féminines du SDUS n’ont pas validé leur maintien en Pro B et devront encore batailler lors de la dernière journée

Le suspense ne prendra fin qu’à la dernière journée. Les joueuses du SDUS Tennis de table avaient l’occasion de l’écourter en s’imposant à domicile contre l’Entente Saint-Pierraise, un de leurs concurrents directs pour le maintien, mais elles ont du se contenter d’un match nul (3-3), le mardi 3 mai dernier. Un résultat plutôt heureux au regard d’un début de rencontre raté : menées deux manches à zéro après les défaites de Monika Molnar et Audrey Mattenet, les Dionysiennes s’en sont remises à l’efficacité de Qiwen Xiao, victorieuse de ses deux matches de la soirée, dont le dernier, synonyme d’égalisation. « Ce fût un match très difficile et l’équipe s’en est sortie grâce à un bon retour dans le tout dernier set. On s’en sort bien même si nous aurions préféré assurer le maintien définitivement » détaille Julien Jacquemont, responsable administratif et financier du club.

En effet, ce résultat conjugué à la victoire surprise de Nîmes face à Joué-lès-Tours (4-1) provoque une situation complexe dans le bas de tableau où cinq équipes se tiennent en deux points en queue de peloton. Un match nul ou une victoire lors de la dernière journée, le 17 mai prochain dans la salle de Joué-lès-Tours, devrait permettre aux filles du SDUS de se maintenir en Pro B.

Les garçons ne gagnent plus

Quatrième match sans succès pour l’équipe masculine du SDUS, battue à Bruille (4-1). Dans une fin de saison sans enjeux, les coéquipiers du tchèque Lubomir Jancarik, auteur de l’unique victoire dionysienne de la soirée, ont concédé leur septième revers de la saison. L’occasion toutefois pour le jeune espoir Nolan Givone de gagner du temps de jeu, malgré deux défaites concédées face à Benjamin Rogiers et Thomas Le Breton.

 

Cyclisme: Hoarau chute à la Course dans la Cité

La 74e édition de la Course dans la cité a encore une fois connu un beau succès. Le Club Vélocipédique Dionysien organisait jeudi 5 mai cette traditionnelle course avec son fameux circuit autour du Stade de France. Le spectacle et le soleil étaient au rendez-vous, tout comme le public qui a pu savourer de belles batailles entre cyclistes comme lors du duel entre l’espoir du cyclisme réunionnais Florian Hoarau et le champion de France cadet en titre Donovan Grondin. Les deux sociétaires du Sprinter Club de La Réunion ont couru pour la Team 94 Villeneuvoise. C’est finalement Grondin qui a remporté le challenge Roland-Madigou après une chute de Hoarau qui caracolait en tête avec une minute d’avance sur le peloton. Chez les minimes, Kilian Saint-Ange (CS Villetaneuse, ex-CVD) a remporté le prix du Saint-Denis Union Sports et c’est Antonin Clay (Parisis AC 95) qui a achevé en premier les 96 km du challenge Jacques-Bouldoires en 2 heures et 25 minutes.

Rugby

Belle sortie pour le SDUS

L’exploit n’a pas eu lieu en 16è  de finale retour de Fédérale 2 mais le SDUS Rugby n’a pas à rougir de sa performance cette saison. Le club Dionysien aura mené sa barque le plus loin possible.

Dimanche 8 mai, le rêve des huitièmes de finale s’est envolé avec la défaite face au Stade Nantais 34 à 18. Après un match aller qui s’était soldé par un nul (24-24), l’espoir était permis et le SDUS s’était fixé des objectifs plus ambitieux. Mais Nantes a su se reprendre dimanche, abattant une à une ses cartes, ne pardonnant aucune erreur à Saint-Denis.

Malgré trois essais inscrits par Demba Kane (52è) et Arnaud Kamtcheu (70è et 80è) et un pénalité de Genaro Carrio qui faisait son grand retour, cela n’a pas suffi. Les dionysiens ont manqué de réalisme en ne réussissant aucune transformation. « nous avons eu en face une équipe qui marquait trop facilement et nous avons été tendre que d’habitude, concède Remi Campet, le coach. Malgré tout, il y a eu des belles séquences en fin de match et sur la confrontation nous n’avons pas été ridicules »

Le regard est désormais tourné vers la saison prochaine. « Celle-ci a été encourageante pour la suite. On s’est assuré sur la qualité du groupe. À présent, on travaille sur quelques recrutement et sur la structure du Club », conclut Remi Campet.

 

Edition du 4 mai 2016

Football Américain

La chute des Monarques

Après une année 2015 prometteuse, aux portes des play-offs, les Dionysiens viennent de vivre une saison cauchemardesque, ponctuée par une-dernière place synonyme de descente en Championnat Régional.

 

Rugby : Le SDUS tient tête au Stade Nantais

Fédérale 2 samedi à Delaune en match aller des 16ème de finale, le club dionysien a donné un match historique, soldé par un beau nul 24-24.

C’est un bel exploit qu’à réaliser le SDUS Rugby samedi dernier en match aller des 16èmes de finales de fédérale 2. Face au Stade Nantais qu’il recevait sur ses terres, le club dionysien n’a rien lâché et a fait douter « l’épouvantail » de ces phases finales. Ce n’est pas une victoire mais pour ce match historique, le SDUS a su arracher un résultat symbolique.

Considérée comme la meilleure équipe de France de cette division, Nantes démarre pourtant la rencontre tel un bulldozer, inscrivant 3 essais et une pénalité en une demi-heure de jeu. La réponse tarde. Se succèdent alors les essais de seconde ligne dionysien Loïc Pothin (25è) et de Smaïl Bechoua (40è). Malgré cette réaction, le match semble à sens unique. Mais c’est sans compter sur la ténacité des hommes de Remi Campet qui, dans un sursaut d’orgueil, reprennent vie en seconde période. Saint-Denis bénéficie d’une pénalité transformée par Gaëtan Daude (53è) et pousse jusqu’à la fin une adversaire trop confiant.

Porté par une envie dévorante de recoller le score, Thomas Livio inscrit un essai salvateur dix minutes avant le coup de sifflet final. « Ils nous ont pris de haut. Ils ne s’attendaient pas à être secoués comme çà, confie le coach Rémi Campet. C’était notre meilleur match de la saison, cela prouve qu’on est capable de rivaliser avec les meilleurs ».

 

Edition du 27 avril 2016

Rugby
Le mauvais rebond

Saint-Denis US, CSM Gennevilliers 3 : Pour leur dernière journée de championnat de Fédérale 2, les locaux se sont inclinés lourdement à domicile.

C'était un dimanche que le staff du SDUS rugby aimerait oublier. Le 24 avril, le match dominical au stade Auguste-Delaune s'annonçait palpitant avec un derby entre Saint-Denis et son voisin Gennevilliers. Un affrontement qui, bien qu'il n'ait aucune incidence sur le classement pour Saint-Denis, a tourné au vinaigre pour le SDUS. Pour cette dernière journée de championnat, les locaux s'inclinent lourdement sur un score de 31 à 5. À l'instar d'un ciel capricieux, les affaires sur la pelouse se sont très vite gâtées, et ce malgré une bonne entame de match.

Dès les premières minutes, Saint-Denis force la barrière défensive du CSM Gennevilliers à quelques mètres de la zone d'en-but et prend son premier essai. La transformation est manquée. Gaëtan Daudé, malgré quelques fulgurances comme le drop de 40 m tenté en début de match, n'arrive pas à concrétiser. Un torrent de maladresses et d'approximations ont raison des hommes de Rémi Campet qui ne conservent pas l'avantage bien longtemps. Le CSM Gennevillois met la machine en route et inscrit un essai transformé. Les visiteurs mènent à la pause. La suite n'est que logique. Acculés en défense, les Dionysiens tentent tant bien que mal de combler les espaces face à des Gennevillois agressifs. Ces derniers profitent des ballons perdus par les Dionysiens pour alourdir le score.

«On mérite de prendre 30 points aujourd'hui »

On regrettera aussi l'absence de l'Argentin Genaro Carrio, blessé à la cheville lors d'un entraînement, dont le coup de pied s'est illustré maintes fois cette saison. « Je ne suis même pas sûr que cela aurait changé quelque chose », relativise quant à lui le coach Rémi Campet. Pour lui, le problème est ailleurs. Face à une équipe comme Gennevilliers désormais 2e au classement, le manque de précision se paie cher. « On est vachement suffisant, c'est notre caractère. On a de grosses qualités athlétiques mais il y a des choses à respecter sinon ça devient très compliqué. On mérite de prendre 30 points aujourd'hui », lâche-t-il avant de continuer : «Collectivement il faut être parfait. On ne l'est plus, ni à l'entraînement ni en match. On est dans une spirale un peu négative. »

Le XV dionysien trop attentiste et brouillon sur l'ensemble de cette rencontre a le regard désormais tourné vers l'avenir et la prochaine échéance. Samedi 30 avril, le SDUS recevra le Stade Nantais pour un historique 16e de finale de Fédérale 2. « On va essayer de profiter, les garçons le méritent, il ne faut pas oublier ça, estime Rémi Campet. J'espère juste un sursaut d'orgueil.» Il va falloir trouver le juste milieu lors de ce rendez-vous considéré comme le match de l'année. « On va tenter des choses simples, réduire la voilure dans le jeu. Mais pour battre des équipes comme Nantes, il faut avoir de l'ambition. On ne peut pas rester non plus sur quelque chose de trop basique. Ça ne suffira pas.» Le ton est donné, au SDUS à présent de régaler le public samedi et de remettre le plaisir au centre du jeu.

Éclairage

L'équipe B cartonne

La base arrière du SDUS rugby assure de solides fondations. Cette année encore, l'équipe B excelle en championnat. Elle se classe pour l'heure à la 2e place après avoir caracolé longtemps en tête de sa poule (depuis octobre !) et au classement national. Sur 18 rencontres, la réserve dionysienne comptabilise 14 victoires et a engrangé 72 points, 3 petits points de moins que le leader dijonnais. « Il y a des clubs qui choisissent de faire l'impasse sur la B mais ce n'est pas notre cas. Il y a deux ou trois joueurs qui ont à peine 20 ans et déjà un niveau de Fédérale 2. Le recrutement ne peut pas venir que de l'extérieur de toute façon », confie le coach Rémi Campet.

Maxime Longuet

Tennis de Table

Opération Blanche

Aucun vainqueur, mais pas de perdants non plus ! Le mardi 19 avril, les équipes pro du SDUS se seront contentées de deux résultats nuls (3-3) face à leurs adversaires du soir.

Un résultat toutefois précieux pour les féminines, toujours en lutte pour le maintien en Pro B. Face à Schiltigheim, deuxième au classement, les Dionysiennes ont obtenu un point important mais peuvent nourrir quelques regrets au vu de scénario de la partie : cinq balles de match vendangées par Audrey Mattenet pendant la première rencontre finalement perdue (3-2) contre la serbe Ana-Marie Erdelji. A l’issue de cette 12e journée, les filles du SDUS restent 6e avec un point d’avance sur Nîmes et l’Entente Saint Pierraise. Portés par un Lubomir Jancarik en grande forme : deux succès 3-0 face au Nigérian Segun Toriola (qui participe cet été à ses 7es JO !) et au grec Georgios Fragkoulis, les messieurs accrochés par Argentan. 6es du classement, les Dionysiens, assurés de leur maintien et éloignés des première places vivent une fin de saison sans pression de résultats.

C.R

 

Edition du 20 avril 2016

Football

Le SDUS suivi par Le Mée

Senior DSR

Le règne du SDUS est menacé et le club dionysien pourrait voir sa place de leader de sa poule en senior DSR ravie par Le Mée. Saint-Denis doit cette situation à la défaite subie dimanche dernier face au CSL Aulnay 3 buts à 2 et aux très bons résultats de son concurrent direct qui a enchaîné 5 victoires consécutives. Il ne reste plus que trois journées pour que les hommes de Lacina Karamoko, jeunes promus cette saison tout de même, assoient leur domination sur le championnat et confirment les excellents résultats obtenus cette année.

M.Lo

Calendrier

Cyclotourisme

Tous les mercredis, sortie du temps libre, rendez-vous au parc des sports à 8h30.

Randonnée pédestre

Les Verts Sentiers

Dimanche 24 avril, sur les traces des Pèlerins, 20,5 km Pontoise, Livilliers, Ennery. Rendez-vous à 8h35 gare de Saint-Denis pour prendre le train H OPOC direction Pontoise à 8h47. Contact : Michel Gouno au 06 27 84 05 82.

Rugby

Saint-Denis US

Fédérale 2

Dimanche 24 avril, à 15h à Delaune, Sdus/CSM Gennevillois.

Résultats

Athlétisme

Championnats départementaux individuels adultes FSGT à Tremblay et Aubervilliers

Mercredi 6 avril et dimanche 10 avril, minimes masculins, Diallo Abdouramane 3e au 100 m haies avec 23”6, Diallo Saïdina 2e au 100 m haies avec 20”9 et Melchior Melvin 1er au 100 m haies avec 17”9, 3e au 1000 m avec 3’01”9. En cadettes, Mendes Ramos Marilina 1re au 100 m 13”2. En juniors féminines, Meite Massemo 1re au 100 m avec 12”5, Ourmiah Mayleen 2e au saut en longueur avec 4 m 88. Juniors masculins, Bering Yann 2e au 100 m avec 11”2, 1er au 200 m avec 22”8. Seniors féminines, Debelleix Morgane 1re au 100 m haies 19”, 2e au 800 m 2’50”, 1re à la perche 1,60 m. Devy Magdalou 2e au lancer du disque 20 m 50, Jovinac Andréa 2e en saut en longueur avec 4 m 38. Seniors masculins, Feuillard Johan 1er au lancer du disque 35 m 19, Kisungo Cédric 1er au 100 m avec 11”3, 2e au lancer du disque avec 25 m 13. Kitu Moïse 3e au 100 m avec 11”8, 3e au 200 m avec 24”, 2e au 110 m haies avec 17”6, 1er au 400 m haies avec 62”8. Samnick Hermann 1er au 200 m avec 23”6 et Yoyo Nicolas 1er au lancer du javelot avec 52 m 76.En seniors 2 masculins, Darcelus Chavanne 1er au lancer du poids avec 9 m 51, 1er au lancer du disque avec 30 m 24 et 1er au lancer du javelot avec 46 m 95.En vétérans 1 masculins, Baradji Moussa 1er au 200 m avec 25”5, 3e au saut à la perche avec 2 m 10, 2e au triple saut avec 9 m 88 et 2e au lancer du javelot avec 40 m 08. Derobert Mazure Jean-Christophe 1er au 800 m avec 2’17”, 1er au saut à la perche avec 2 m 50. Polter Willy 1er au triple saut avec 12 m 40. En relais, SDUS 2e au 4x80 m minimes masculins avec 45”8, 1er au 4x100 m juniors féminines avec 54”4 et 1er au 4x100 m seniors masculins 45”3.

Football

Saint-Denis US

Senior DSR

Aulnay CSL/Saint-Denis US: 3-2.

Tennis de Table

Championnats de France seniors

Simple dames : Audrey Mattenet (SDUS) - Quarts de finale. Simple messieurs : Mehdi Bouloussa (SDUS) et Sébastien Jover (SDUS) - 16es de finale. Nolan Givone (Sdus) et Jérôme Pauly (SDUS) - 2es de poule. Double dames : Audrey Mattenet/Elisabeth Gladieux (Neuilly ASP) - Quarts de finale. Double messieurs : Mehdi Bouloussa/Andréa Landrieu (Roanne) - huitièmes de finale. Sébastien Jover/Damien Eloi (Isséenne EP) et Jérôme Pauly/Alexis Mommessin (ACBB) - 16es de finale.

 

Edition du 13 avril 2016

Tennis de Table
Mehdi Bouloussa, enfant de La Raquette

Sdus : Pilier du club de Pro B et 208e joueur mondial à seulement 20 ans, il est aujourd’hui l’un des grands espoirs du tennis de table français. Une aventure avec la petite balle blanche qui a débuté à Saint-Denis il y a douze ans…

La silhouette élancée, un regard noir et profond, le sourire parcimonieux mais sincère. À chaque rencontre du Sdus qu’il dispute à domicile, Mehdi Bouloussa affiche toujours ce même air imperturbable. Entre concentration absolue et complicité fugace. Rarement un mot ou un geste de trop. Jamais dissipé, mais souvent serein. Car lorsqu’il joue à La Raquette, Mehdi est chez lui. 

Dans une salle qui l’a vu grandir et progresser depuis tout petit. À bientôt 21 ans, les souvenirs de ses premiers émois raquette en main sont encore nets. Tout a commencé à une cinquantaine de mètres du stade Auguste-Delaune : « Ma famille habite à Pierrefitte, juste à côté de la salle. À l’époque, j’allais au centre de loisirs Roger-Sémat en face du parc des sports et c’est là-bas que j’ai découvert le tennis de table. J’ai tout de suite aimé les sensations, toucher la balle, marquer des points rapidement. Je devais avoir 9 ans et, la même année, La Raquette a été construite. Je me suis inscrit dans la foulée ». 

Très vite, la pratique devient addictive et ses progrès sont fulgurants. En un an, le Pierrefittois débute des entraînements individualisés. Il dispute ses premières compétitions, du département à la région, avant d’intégrer à 13 ans le Pôle espoirs Île-de-France, à Paris. « Ça m’a fait bizarre de partir de chez moi mais mes parents m’ont soutenu. Pour eux, si j’aimais ça et que j’étais doué, il fallait que je le fasse. »

L’exil avant le retour

En 2008, il devient champion de France minimes. Suite à cette performance, il est détecté pour intégrer le Pôle France de Nantes, une étape presque rituelle dans le parcours des champions en herbe. Là-bas, le rythme s’intensifie : « 6 heures d’entraînement par jour et 4 heures de cours. Je faisais un maximum de compétitions, notamment mes premières en Europe face à des joueurs étrangers. Nous étions un petit groupe soudé, on s’entendait bien. » Mehdi n’a guère de temps à consacrer à autre chose que sa passion. « Il a fallu faire des sacrifices. À cet âge-là, j’aimais bien sortir avec les copains, mais pour continuer à progresser je devais m’investir à fond. »

En parallèle, il fait ses grands débuts en Pro B, sous les couleurs de… Fontenay-sous-Bois ! Une aventure extra-dionysienne de trois ans (2011-2013) qu’il ne regrette nullement : « J’ai choisi de quitter Saint-Denis car à ce moment-là j’étais encore trop juste pour évoluer avec eux en Pro B. À Fontenay, l’équipe correspondait davantage à mon niveau. J’ai commencé en Nationale 1 puis nous sommes montés et j’ai pu jouer mes premiers matches en Pro, c’était impressionnant. Se retrouver face à des professionnels, plus expérimentés, ce n’est plus la même ambiance, plus la même concentration. » 

La parenthèse Val-de-Marnaise de Mehdi s’achèvera par un retour dans son club de cœur, à Saint-Denis, où ses attaches n’ont jamais été rompues. Entre-temps, après un quart de finale remarqué à l’Open de France juniors, le pongiste a intégré l’Insep. Un moment fort de sa jeune carrière. Pourtant, le manque de suivi individuel dans un groupe qu’il juge « trop étoffé, avec 4 entraîneurs pour plus de 15 joueurs », le poussera à quitter l’institution pour rejoindre la Belgique. 

Décidément fidèle à ses attaches, il y retrouve Denis Michelotto, l’entraîneur qui l’encadrait lors de ses premières années de pratique. Aujourd’hui, Mehdi est 62e joueur national. Il organise ses journées entre la banlieue liégeoise, Saint-Denis, et des compétitions Pro Tour à travers le monde. Le 19 avril, après une escale à Brest pour les championnats de France individuels, il retrouvera La Raquette, pour la venue d’Argentan, en Pro B. Toujours concentré. Toujours à cinquante mètres du centre de loisirs Roger-Sémat. 

Éclairage
« Découvrir la Pro A avec Saint-Denis »

Depuis son retour au SDUS en 2013, Mehdi Bouloussa ne cesse de prendre de l’importance au sein de l’équipe professionnelle. Cette saison, le jeune espoir s’est imposé comme le numéro 2 du groupe, derrière le fer de lance Lubomir Jancarik. S’il manque encore de régularité dans ses performances (13 victoires et 10 défaites cette saison) et doit continuer à progresser, notamment sur son coup droit, le joueur prend du galon et profite de la confiance accordée par son club formateur pour enchaîner les matches. De quoi envisager de poursuivre à Saint-Denis dans un futur proche : « Je pense rester au club l’an prochain, je veux continuer à progresser ici. Cela dépendra des ambitions du club mais l’idéal pour moi serait de découvrir la Pro A avec Saint-Denis ! » 

Corentin Rocher

Tennis de Table
Prithika Pavade monte en puissance

La jeune pongiste Prithika Pavade n’en finit plus d’impressionner son monde. La sociétaire du SDUS était sélectionnée par la Ligue d’Île-de-France de tennis de table pour participer aux championnats de France des régions qui se sont déroulés du 5 au 8 avril. À Saint-Dié-Des-Vosges, l’équipe d’Île-de-France minimes filles a remporté cette compétition, s’imposant en finale contre le Nord-Pas-de-Calais. À noter que Prithika Pavade termine invaincue de la compétition. « De bon augure avant les prochaines échéances individuelles nationales », soulignent les dirigeants du SDUS.

Football
Le SDUS en tête

Championnat

Le SDUS n’a pas renoué avec la victoire ce week-end face au Plessis-Robinson achevant cette 18e journée de championnat par un deuxième match nul consécutif (0-0). À quatre journées de la fin de la saison, les hommes de Lacina Karamoko restent en tête de leur poule avec 52 points et lorgnent toujours sur une montée, plus que jamais à portée de crampons.

Taï chi chuan
Ateliers découverte à la Fête des tulipes

SDUS

La section de Taï chi chuan du Sdus sera présente à la Fête des tulipes ce week-end. L’occasion pour Laura Pérez, future présidente du club, de faire découvrir cette activité restée confidentielle durant de nombreuses années à Saint-Denis. Au programme, des démonstrations et ateliers se tiendront tout au long du week-end. Les ateliers de taï chi gong se dérouleront de 11 h à 11 h 30 et de 16 h à 16 h 30 et les ateliers de postures statiques de 14 h à 14 h 30. Les membres du club se retrouvent une fois par semaine, le mardi soir à 19 h, au gymnase La Courtille. « Il y a beaucoup d’adultes et de seniors car tu déploies de la puissance. C’est déconseillé aux enfants par exemple, c’est trop physique », précise Laura Pérez qui entend bien faire renaître la section de ses cendres.

Football Américain
Les Chevaliers ont terrassé les Monarques

D3

En déplacement dimanche dernier dans le Loiret pour affronter les Chevaliers d’Orléans (leader au classement), les Monarques n’ont pu faire la différence. La Royal Squad conduite par Thomas Génin s’est lourdement inclinée 22 à 0 face à des Chevaliers toujours invaincus en championnat. C’est la cinquième défaite consécutive et elle est lourde de sens. Les Monarques voient leurs chances de maintien compromises et la possibilité d’une relégation de plus en plus crédible. Sur la saison, Saint-Denis n’a remporté qu’un match et a arraché un nul.

M.Lo

-Calendrier-

 

Cyclotourisme

Tous les mercredis, sortie du temps libre, rendez-vous au parc des sports à 8 h 30.

Football

Senior DSR

Dimanche 17 avril à 15 h, Aulnay CSL/SDUS.

Tennis de Table

Tests de sélection

Mercredi 13 avril, tests de sélection pour l’entrée à la section sportive tennis de table du collège Fabien.

Championnats de France Seniors à Brest

Du 14 au 17 avril, 5 joueuses et joueurs du SDUS qualifiés : Audrey Mattenet, Mehdi Bouloussa, Nolan Givone, Sébastien Jover et Jérôme Pauly.

Tournoi 1res balles

Samedi 16 avril, premier pas Pongiste, à La Raquette.

Ping ’Famille

Dimanche 17 avril, à La Raquette.

Pro B Dames et Messieurs

Mardi 19 avril, 15e journée.

Football

Senior DSR

SDUS/Plessis-Robinson: 0-0.

Rugby

Belascain

Entente 93 Bobigny/SDUS : 16-26.

Edition du 6 avril 2016

Football
Comme une victoire

PSG 1, Saint-Denis : Mené au score à cinq minutes du terme de la rencontre en DSR, le Sdus est parvenu à arracher l’égalisation grâce à un petit bijou de Younes Lamhil. Ce résultat permet au club de garder la tête de sa division.

« Il peut me détester, du moment qu’il marque de cette manière-là tous les dimanches ! » Lacina Karamoko peut avoir le sourire. En lançant Younes Lamhil sur le pré à dix minutes du coup de sifflet final, l’entraîneur du Sdus a réussi son coup. Au duel à l’entrée de la surface, l’attaquant de 28 ans réalise un enchaînement de grande classe avant d’envoyer une frappe imparable du gauche dans la lucarne. Sublime. 

« C’est toujours frustrant de ne pas être titulaire et de rentrer en fin de partie, mais cela m’a plutôt bien réussi aujourd’hui, confie celui que tout le monde au club surnomme affectueusement “baguette”. On va se contenter de ce match nul, car on a eu une entame de match difficile. » Il faut dire qu’avant cet exploit personnel, les Dionysiens, leaders au coup d’envoi et suivis de près par leur adversaire du jour, ont eu toutes les peines du monde à mettre leur jeu en place. 

Seule une reprise de volée sur la barre transversale d’Hamza Lachiheb à la demi-heure de jeu est venue illuminer une première période pauvre en occasions. « L’enjeu a pris le pas sur le jeu, mes joueurs étaient clairement inhibés, explique lucidement Lacina. Dans les vestiaires à la mi-temps, je leur ai dit qu’il fallait qu’ils se lâchent si on voulait creuser définitivement l’écart avec le PSG. C’est ce qu’ils ont presque réussi à faire. »

Une deuxième montée consécutive?

Au retour des vestiaires, la physionomie du match tourne à l’avantage de Saint-Denis. Plus mordants, les coéquipiers du capitaine Moussa Koita, au départ de toutes les occasions de son équipe, manquent toutefois de précision dans le dernier geste. Et contre le cours du jeu, c’est finalement le PSG qui ouvre le score sur un oubli de la défense dionysienne au second poteau. 

« On n’a jamais douté, même après leur premier but, confie Mamoro Traoré, solide défensivement dans son couloir droit. C’est un signe qu’on parvienne à égaliser. Sur l’ensemble du match, c’est un résultat logique mais pour nous il est forcément positif. » En témoigne ce cri de guerre dans les vestiaires après le match, symbole d’un groupe uni et prêt au combat à l’entame du sprint final.

« Je suis d’abord fier de l’état d’esprit. On a un groupe irréprochable, déclare Mourad Aiteur, le président du club. L’objectif initial était le maintien, mais au final on s’est retrouvé où on ne s’attendait pas. Du coup, on va jouer le coup à fond. » À cinq journées du terme du championnat, le Sdus a donc toutes les cartes en main pour accéder à la DH. Et ainsi enregistrer une deuxième montée d’affilée. 

Alexandre Rabia

Éclairage:Un projet sur cinq ans

Si l’équipe senior du Sdus trône en tête du championnat DSR, les autres équipes du club réalisent elles aussi des bons résultats. À commencer par les U19, qui se classent pour le moment à la troisième position de DHR. Chez les plus jeunes, mention spéciale aux U9, dirigés par Mamoro Traoré, qui ont remporté le tournoi du Havre lors du week-end de Pâques. « Nous voulons axer notre formation sur les jeunes, car ce sont eux l’avenir, explique le président Mourad Aïteur, arrivé l’été dernier à la tête du club. Nous avons un projet à long terme, sur cinq ans. L’objectif est de faire monter l’équipe première au minimum en CFA2 pour que les jeunes de la ville aient envie de rester chez nous. » 

A.R.

 

Rugby:La mayonnaise n’a pas pris

Fédérale 2

Attendu au tournant comme un concurrent direct et non plus comme un jeune promu, le Sdus se déplaçait dimanche à Dijon lors de l'avant-dernière journée de championnat. Les Dionysiens ont subi un nouveau revers et se sont inclinés logiquement 25 à 11 face à des Bourguignons plus réalistes. Les dés sont désormais jetés, Saint-Denis restera 4e et affrontera en 16e de finale les leaders de la poule 1, Nantes. Avant ce choc, le Sdus devra se tirer de sa torpeur et aura l'occasion de répéter ses gammes lors du derby avec Gennevilliers le 24 avril au stade Delaune.

M.Lo

Tennis:Bon pied bonne raquette

Senior

La section tennis du Sdus a réalisé une bonne opération dimanche lors de la finale du championnat individuel senior, qualificatif pour les championnats de Roland-Garros. Quatre sociétaires du Sdus ont participé aux finales : Pierre Arondel le président du club, vainqueur en plus de 75 ans, Yves Duroux finaliste dans la même catégorie, Christian Boute vainqueur en plus de 65 ans et Alain Carrière finaliste. Le championnat a réuni plus de 300 participants.

M.Lo

-Calendrier-

Cyclotourisme

Tous les mercredis, sortie du temps libre, rendez-vous au parc des sports à 8h30. Dimanche 10 avril, route, des berges de Seine au pays de Thelle (Épinay, 93). Rendez-vous à 7h30 au parc des sports pour les 119 km et 100 km. Rendez-vous à 8h30 au parc des sports pour les 75 km et 42 km. Dimanche 10 avril, sortie club, 70 km rendez-vous à 9h30 au parc des sports.

Football

Saint-Denis US

Senior DSR

Dimanche 10 avril à 15h à Delaune, SDUS/Plessis-Robinson.

Tennis de Table

Saint-Denis US

Samedi 9 et dimanche 10 avril, 4e tour du critérium individuel fédéral. Mercredi 13 avril, tests de sélection pour l'entrée à la section sportive tennis de table du collège Fabien.

-Résultats-

Athlétisme

Saint-Denis US

Championnats de France F.S.G.T en salle à Eaubonne (95)

Dimanche 27 mars, au 60 m, Massemo Meite (JUF) 1re et Yann Bering (JUM) 2e. Mamadou Dia (SEM) 1er, Mouhamad Ikhlef (SEM) 2e et Cédric Kisungo (Sem) 3e. Willy Polter (VEM) 1er et Moussa Baradji (VEM) 2e. Au 200 m, Massemo Meite 1re et Mayleen Ourmiah (JUF) 2e. Mouhamad Ikhlef 1er, Arthur Louis Calixte (SEM) 2e et Abdoulaye Dembele (SEM) 3e. Willy Polter 1er et Moussa Baradji 2e. Au 400 m, Hilal Almany (SEM) 2e et Mouhamad Ikhlef 3e. Au 60 m haies, Clémence Diallo (MIF) 1re. Morgane Debelleix (SEF) 1re et Moise Kitu (SEM) 3e. En hauteur, Mayleen Ourmiah 1re. Morgane Debelleix 1re. Melvin Melchior (MIM) 2e et Willy Polter 2e. En perche, Souleyman Keita (SEM) 1er et Rémi Colombi (SEM) 3e. En longueur, Mayleen Ourmiah 2e et Massemo Meite 3e. Willy Polter 1er et Moussa Baradji 2e. Au triple saut, Yann Bering 1er. Mamadou Dia 1er et Moussa Baradji 1er. Au poids, Saidina Diallo (MIM) 3e et Morgane Debelleix 3e. Relais mixte 4 x 200 m, SDUS 1er toutes catégories confondues et 3e en minime.

Football

Saint-Denis US

Senior DSR

PSG 3/SDUS: 1-1.

Judo

Saint-Denis US

Coupe départementale par équipe de club

Dimanche 3 avril, l'équipe minime garçon se classe 3e, l'équipe minime fille 5e, l'équipe benjamin 7e et l'équipe benjamine 5e.

Championnat départemental seniors

Samedi 2 avril, David Derival en + de 100 kg 2e.

Rugby

Saint-Denis US

Fédérale 2

Stade Dijon Côte d'Or/SDUS: 25-11.

Tennis de Table

Saint-Denis US

Championnat de France Féminin

Nationale 2 dames : SDUS 2/Béthune 1 : 4-8. Pré-régionale dames : SDUS 3/Saint-Brice 1 : 14-16.

Championnat de France masculin

Régionale 1 messieurs : SDUS 2/Clamart 1 : 22-20. Régionale 3 messieurs : Sucy 1/SDUS 3 : 23-19. Départementale 1 messieurs : Bourgetin 6/SDUS 4 : 17-25. Départementale 1 messieurs : Gagny 2/SDUS 5 : 10-28.

 

Edition du 30 mars 2016

Rugby
Le SDUS qualifié
!

Fédérale 2

C’est un nouveau cap que vient de franchir le Sdus rugby. Grâce à la victoire bonifiée face au Creusot dimanche dernier, les hommes de Rémi Campet certifient leur qualification pour les 16es de finales. Une belle récompense pour les Dionysiens tout juste promus. Le tableau des rencontres en phases finales s’établira selon le classement. Actuellement 4e, le SDUS affronterait – théoriquement – Nantes, leader de la poule 1. Si le SDUS parvient à atteindre la 3e place à la fin du championnat, il pourrait alors rencontrer Suresnes. Ce week-end, il se déplacera à Dijon (3e) pour la pénultième journée de championnat.

M.Lo

-Calendrier-

Basket-ball

Nationale 3 masculine

Samedi 2 avril à 20 h 30, Escaudan Basket Porte du Hainaut/SDUS.

Cyclotourisme

Saint-Denis US

Tous les mercredis, sortie du temps libre, rendez-vous au parc des sports Auguste-Delaune à 8 h 30.

Football

Saint-Denis US

Senior DSR

Dimanche 3 avril à 15 h, PSG 3/SDUS.

Rugby

Saint-Denis US

Fédérale 2

Dimanche 3 avril, à 15 h, Dijon/SDUS.

Résultats

Boxe

Saint-Denis US

Coupe du Val-d’Oise

Zakaria El Jaouhari perd aux points contre Hosny Joubij (Nice).

Rugby

Saint-Denis US

Fédérale 2

Sdus/OL Creusot Bourgogne : 32-06.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Edition du 23 mars 2016

Boxe
El Jaouhari s’incline

Coupe du Val-d'Oise

Cette finale de Coupe du Val-d'Oise avait un goût de revanche pour Zakaria El Jaouhari mais, malheureusement pour le pugiliste dionysien, les dieux du ring en ont décidé autrement. En finale des 64 kg, face à Gaël Kebes du Boxing Brévannais, Zakaria s'est incliné aux points. L'histoire se répète puisque l'an passé Kebes était ressorti vainqueur face au boxeur du SDUS. Cependant, avec cette finale, El Jaouhari a assuré sa sélection pour le Tournoi des ceintures Montana du 14 au 16 avril prochain.

M.Lo

Tennis de Table
Le SDUS lâche prise

Pro B

Défaite deux fois consécutivement lors des 13eset 14es journées du championnat de Pro B, l’équipe masculine du Sdus a probablement dit adieu à ses derniers espoirs d’accéder à l’échelon supérieur. Mardi 15 mars, les Dionysiens sont passés à côté de leur match, s’inclinant lourdement contre Issy-les-Moulineaux (1-4) avant de chuter dans la salle de Metz le vendredi suivant (4-2). A 11 points du leader Roanne et à 5 unités de son dauphin Villeneuve, le SDUS n’a plus son destin en main dans la course à la montée.Semaine compliquée également pour l’équipe Pro féminine, battue à Nîmes vendredi dernier (4-2). Avant-dernières au classement, les Dionysiennes n’ont plus que deux points d’avance sur la zone rouge. La réception de l’Entente Saint-Pierraise le 5 mai prochain sera déterminante.

C.R.

Football
Le SDUS remonte,

Senior DSR

Vaincus 3 buts à 0 il y a une semaine, le SDUS football devait réagir dimanche dernier lors de la réception du Brétigny FCS 2. Sur leurs terres, les Dionysiens n'ont pas fait de cadeau au club de l'Essonne et se sont imposé 3 buts à rien. Grâce à ce résultat, le Sdus truste toujours la première place, trois points devant le PSG 3.

M.Lo

-Calendrier-

Boxe

Saint-Denis US

Samedi 26 mars, El Jaouhari vs Joubij (Nice) à Marseille.

Cyclotourisme

Saint-Denis US

Tous les mercredis, sortie du temps libre, rendez-vous au parc des sports Auguste-Delaune à 8h30. Dimanche 27 mars, route, sorties club 70 km et 40 km. Rendez-vous commun au parc des sports à 8h30.

Randonnée

Les Verts Sentiers

Samedi 26 mars,rando santé de Saint-Martin-du-Tertre à Villaines-sous-Bois, 8,5 kmpar la Forêt de Carnelle et le Bois de Belloy. Rendez-vous à 8h devant la Gare de St-Denis pour prendre le train H LOMI direction Luzarches à 8h10. Retour prévu vers 12h45. Contact : Noëlle Jouini au 06 84 53 00 87. Dimanche 27 mars,Saint-Mard en boucle, 18 km.Parc régional de l'Oise, Pays de France, Bois de Dammartin en Goële, Bois de Moussy le Vieux GR1-PR. Rendez-vous à 8h55 à la gare de la Plaine-Stade de France - RER B ILUK.

Contact : Noëlle Jouini au 06 84 53 00 87.

Rugby

Saint-Denis US

Fédérale 2

Samedi 26 mars à 19h30 à Delaune, SDUS/OL Creusot Bourgogne.

Tennis de Table

Saint-Denis US

Du 23 au 27 mars, internationaux du Qatar à Doha, participation de Lubomir Jancarik (Sdus). Vendredi 25 mars, championnat régional de Paris, 5e journée. Samedi 26 mars, championnat par équipes, Nationale 2 dames : l'équipe 2 féminine se déplace à Mûrs-Erigné.

 

-Résultats-

Basket-ball

Saint-Denis US

Nationale 3 masculine

Gennevilliers BC/Sdus: 62-40.

Boxe

Saint-Denis US

Coupe du Val d'Oise

Zakaria El Jaouhari perd en finale face à Gaël Kebes (Boxing Brévannais).

Football

Saint-Denis US

Senior DSR

Sdus/Brétigny FCS: 3-0.

Judo

Saint-Denis US

Coupe Départementale Minimes

Keita Fodé 3e, Mejri Badis, Ballo Driss et Nodi Kévin 5es. Ingles Lleyton 7e.

Deuxième Tour Critérium Benjamins

Marie Luka 1er et Blackon Lenny 1er. Dumoulin Lucie 2e et Okil Isra 2e. Iwan Kylian, Guesdes Mohamed, Dersy-Aubriel Tom 3e et Germache Malik 3e.

Tennis de Table

Saint-Denis US

Championnat Féminin

Pré-régionale dames : SDUS 3/Montmagny 1 : 18-9.

Championnat Masculin

Régionale 1 messieurs : Boulogne-Billancourt AC 5/SDUS 2 : 18-24. Régionale 3 messieurs : SDUS 3/Asnières 1 : 23-19. Départementale 1 messieurs : SDUS 4/Bobigny AC 4 : 27-15. Départementale 1 messieurs : SDUS 5/Neuilly-sur-Marne 6 : 25-13. Départementale 1 messieurs : SDUS 6/Gagny USM 1 : 23-19. Départementale 2 messieurs : SDUS 7/JA Drancy 7 : 23-19.

 

Edition du 16 mars 2016

Judo

La section judo organise comme chaque année depuis 39 ans maintenant sa Coupe de l'Amitié. Près de 700 combattants devraient se donner rendez-vous sur les tatamis du palais des sports Auguste-Delaune. Le tournoi aura lieu le 27 mars et rendra hommage, comme à chaque édition depuis sa disparition, au sensei Dante Andreazzoli, professeur émérite du club et créateur de cette compétition. « Dante voulait former des combattants mais avant tout des gars responsables, des hommes et des femmes bien dans leur têtes »,explique le staff du SDUS judo qui espère pérenniser cet héritage spirituel dans les années à venir.

Football

SDUS défait mais toujours premier

Senior DSR

Presque imbattables tout au long du championnat, les hommes de Lacina Karamoko ont réalisé une mauvaise opération ce week-end. Lors de la 15e journée de championnat senior DSR, le SDUS s'est incliné face au Mée Sports, une équipe située dans le ventre mou du tableau mais qui a balayé les aspirations dionysiennes. Saint-Denis reste néanmoins premier au classement, talonné dorénavant (trois points seulement) par le Paris Saint-Germain 3 que les Dionysiens rencontreront le 3 avril au mythique Camp des Loges.

Tennis de Table
Prithika Pavade médaillée

Internationaux d'Italie

Elle n'en finit plus de surprendre son monde. La jeune pongiste Prithika Pavade a remporté la médaille d'or par équipe cadettes lors des Internationaux d'Italie qui se déroulaient à Ligano le week-end dernier. Les Françaises se sont imposées en finale face aux Hongroises sur le score de 3 à 0. Dans le tableau simple cadettes, Prithika Pavade s'est inclinée en 1/16e de finale face à la Japonaise Yukari Sagasawsa. Mais malgré cette défaite, la sociétaire du Sdus rentre au bercail de l'or autour du cou et renforce ainsi sa notoriété déjà croissante au sein de son club. Le Sdus qui, après quatre journées de championnat et autant de victoires, voit son équipe 2 féminine rester en tête de sa poule à égalité avec Nantes.

M.Lo

Calendrier

Basket-ball

Nationale 3 masculine

Samedi 19 mars, à 20h, Gennevilliers BC/SDUS.

Boxe

Samedi 19 mars, Zakaria El Jaouhari vs Gaël Kebe en finale de la Coupe du Val-d'Oise.

Cyclotourisme

Tous les mercredis, sortie du temps libre, rendez-vous au parc des sports Auguste-Delaune à 8h30. Mercredi 16 mars, au siège du club à 18h30 rencontre bimestrielle. Dimanche 20 mars, la Madelon-Beauchamp à Beauchamp (95). Rendez-vous pour les 95 km et 75 km à 7h30 au parc des sports. Rendez-vous pour les 50 km et 25 km à 8h30. Dimanche 20 mars, sortie club, 70 km, rendez-vous à 8h30 au parc des sports. Dimanche 20 mars, marche à la recherche de Francis, rendez-vous à 7h15 au parc des sports.

Football

Senior DSR

Dimanche 20 mars, à 15h à Delaune, SDUS/Brétigny FCS.

Tennis de Table

Saint-Denis US

Vendredi 18 mars, championnat par équipes seniors (5e journée). Vendredi 18 mars, Pro B messieurs 14e journée : Saint-Denis US se déplace à Metz. Samedi 19 mars, championnat par équipes seniors (5e journée). Dimanche 20 mars, championnat des jeunes (5e journée). Dimanche 20 mars, Pro B dames, 14e journée : Saint-Denis US se déplace à Nîmes.

-Résultats-

Basket-Ball

Saint-Denis US

Nationale 3 masculine

SDUS/US Maubeaugeoise : 21-70.

Le classement 

1/ US Maubeugeoise (38)

2/ Saint-Charles Charenton Saint-Maurice (33)

3/ Gennevilliers BC (31)

4/ Wasquehal Flash B (30)

5/ Escaudan Basket Porte du Hainaut (30)

6/ ASCC Margny (30)

7/ Cambria Basket (29)

8/ US Aflortville (27)

9/ ABC Dourges (26)

10/ Saint-Quentin BB-2 (25)

11/ SDUS (24)

12/ Neuilly-sur-Marne BB (20)

Boxe

Saint-Denis US

Coupe du Val-d'Oise

Zakaria El Jaouhari vainqueur en demi-finale.

Football

Saint-Denis US

Senior DSR

Le Mee Sports/Sdus : 3-0.

Tennis de Table

Championnat de France féminin
Nationale 2 dames : Sdus 2/Joué-les-Tours 3 : 8-3.

Pré-régionale dames : Pavillons 1/Sdus 3 : 12-18.

Championnat de France masculin

Régionale 1 messieurs : Sdus 2/Ormesson 1 : 23-19. Régionale 3 messieurs : Chelles 2/Sdus 3 : 11-27. Départementale 1 messieurs : Noisy le Grand 4/Sdus 4 : 21-21. Départementale 1 messieurs : Pantin 4/Sdus 5 : 15-27. Départementale 1 messieurs : Noisy le Grand 6/Sdus 6 : 28-14. Départementale 2 messieurs : Noisy le Grand 7/Sdus 7 : 20-22.

 

Edition du 9 mars 2016

Tennis
Le Sdus monte au filet

Rebond : En baisse d’effectifs ces dernières années et en proie à des incivilités chroniques, la section vit une période compliquée. Pour autant, les dirigeants veulent garder l’espoir de jours meilleurs.

Ils sont trois autour de la table. Trois à porter quasiment à bout de bras le club de tennis de la ville. Depuis près de quatre ans, Pierre Arondel, président de la section, Danièle Glibert, secrétaire générale, et Farid Mezzi, directeur sportif, se battent pour redonner au club son lustre d’antan. « L’ancien président a laissé une ardoise importante en engageant deux équipes au niveau national », explique Pierre. « On avait de nombreux joueurs étrangers, dont dix Tchèques. Cela a plombé les comptes et on a dû se résoudre à virer ces deux équipes. » Certains membres quittent alors le navire et la section tennis du Sdus perd des éléments.

Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, les travaux effectués durant les deux premières années ont plombé la fréquentation du complexe Auguste-Delaune. «Il n’y avait pas de douche, pas de toilettes, donc les gens qui venaient à midi lors de leur pause ne pouvaient plus continuer », admet Pierre. « Du coup, ils sont partis jouer ailleurs et depuis cette époque, nous ne sommes pas parvenus à les faire revenir. »

Incivilités et jets de pierres

Un autre problème – beaucoup plus grave – vient ternir l’image du club. « Depuis plusieurs années, il y a certaines bandes de jeunes qui s’amusent à caillasser et jeter des pierres sur le complexe », souffle Farid Mezzi, qui a déjà été amené à pourchasser les fauteurs de trouble. « L’été dernier, ils ont aussi cassé toutes les serrures à badges électroniques et dégradé les terrains. » Davantage consternée qu’en colère, Danièle Glibert, arrivée au club en 1987 et revenue il y a onze ans, a dû se battre pour obtenir une caméra de surveillance, qui devrait bientôt être installée. «On nous explique que le parc des sports doit rester ouvert, à n’importe quelle heure de la journée et de la nuit. Tout le monde peut ainsi accéder aux alentours des terrains et mettre son petit bordel. »

Malgré ces nombreuses péripéties, le trio ne compte pas abandonner le navire. Bien au contraire. « La politique du club, c’est le tennis pour tous, loisirs comme compétition », lance Pierre Arondel. «On met tout en œuvre pour les inscrire dans un maximum de tournois. » Le président n’hésite d’ailleurs pas à rendre hommage à son staff. « L’équipe dirigeante a mis en place un règlement intérieur et des réservations par Internet, les choses se remettent tout doucement à l’endroit. » Si la culture du tennis est absente dans la ville, Pierre en est certain : « Il y a un fort potentiel de développement à Saint-Denis. On nous a encore dit le week-end dernier lors du tournoi des jeunes que notre complexe était magnifique. Cela fait chaud au cœur et nous donne de la force pour continuer. »

Alexandre Rabia

 

Éclairage
Pour les mamans aussi

Hormis les stages pour les jeunes et l’école de tennis du samedi, d’autres activités fleurissent au club. Depuis deux ans maintenant, la section du Sdus a lancé le tennis des mamans. Une vraie réussite dont Farid Mezzi est fier. « On met à la disposition des mamans qui accompagnent leurs enfants un enseignant et des raquettes. Elles sont ravies et elles profitent pleinement de cette initiative. » Cette activité a de beaux jours devant elle. «Elles sont quatre à venir jouer régulièrement, et elles ont ramené leur mari. Pour l’instant, elles ne font évidemment pas de compétitions, mais cela engendre un effet boule de neige intéressant pour l’avenir de cette initiative dans le club. »

Rugby

Le SDUS à nouveau défait

Fédérale 2

Mauvaise passe pour les rugbymen du Saint-Denis US qui ont subi un nouveau revers ce dimanche face au CS Beaunois 21 à 18. « Il y a eu un manque de maîtrise et d'intelligence de jeu », avoue, amer, le coach Rémi Campet. Malgré un adversaire réduit à 14 et un avantage au score à la mi-temps, les Dionysiens n'iront pas jusqu'au bout de leur effort. « C'est à l'image de ce que nous produisons depuis la reprise en janvier. En début de saison, notre peur nous faisait avancer, remarque l'entraîneur. Le maintien est assuré mais le but est d'arriver confiants aux phases finales.» 4e au classement, le SDUS risque de se retrouver lors des phases finales face à Nantes, 1er de sa poule.

M.Lo

 

Football
Le temps des reprises

Senior DSR/1re division 93

C'est la dernière ligne droite du championnat pour les footballeurs dionysiens. Le Sdus doit confirmer son leadership en senior DSR face à Le Mée Sports ce week-end avant le choc début avril face au Paris Saint-Germain, le dauphin et seul réel concurrent de Saint-Denis.

Boxe
Redjal s’arrête en quarts

Coupe de la ligue professionnelle

Les gants étaient de sortis à Granville samedi dernier. Idass Redjal disputait les quarts de finale de la Coupe de la Ligue professionnelle. Le pugiliste du SDUS s'est incliné aux points face à Grégory Louyet (13e français) qui combattait sur ses terres, le poussant dans ses derniers retranchements lors du 8e et dernier round. Mais cela n'a pas suffit pour que le Dionysien s'impose. Samedi prochain, ce sera au tour de Zakaria El Jouahri de représenter Saint-Denis lors de la demi-finale de la Coupe du Val-d'Oise.

Football Américain
Les Monarques en difficulté

D3

La Royal Squad a-t-elle perdu de son panache ? Battus à domicile 7 à 0 dimanche dernier par les Pionniers de Touraine, les Monarques ont livré un combat âpre dans une configuration totalement déséquilibrée. «Il y a eu beaucoup d'absents, il a fallu bricoler une ligne offensive, relate l'entraîneur Thomas Génin.À force d'être sollicitée aussi en attaque, notre défense n'a pas pu tenir.» Le staff n'a pu mobiliser que 25 joueurs, la moitié de l'effectif senior. Une frustration pour le coach. « On a des talents dans cette équipe. Mais ce qui me chagrine, c'est le manque de motivation et de rigueur chez certains. Je ne peux rien reprocher à ceux qui étaient sur le terrain, précise-t-il.Aujourd'hui, les play-off c'est fini, il faut finir 3e pour assurer le maintien. On a un pied en régionale.»

M.Lo

 

Edition du 2 mars 2016

Rugby

Le SDUS toujours sur le podium

Fédérale 2

À quatre journées de la fin du championnat, le Sdus garde toujours un pied sur la troisième marche du podium. La victoire obtenue dimanche 28 février face à Beauvais (35-12), confirme le retour en force opéré par les Dionysiens après les déroutes subies quelques semaines auparavant. À 4 points seulement du leader Montluçon et talonnant de près le CSM Gennevillois, les hommes de Rémi Campet devront faire preuve d'enthousiasme et de méfiance dimanche prochain lors du déplacement à Beaune pour conserver cette 3e place.

Boxe

Le SDUS défend les couleurs dionysiennes

Compétitions

Dans un communiqué, les coachs Idass Redjal, boxeur disputant la Coupe de la Ligue professionnelle, et Philippe Sturm, de la section boxe anglaise du Sdus, ont présenté leurs deux combattants. Zakaria El Jouhari en 64 kg défendra les couleurs de Saint-Denis en Coupe du Val d'Oise et Hocine Ait Henceur, qui évolue en 81 kg, tentera de décrocher les Ceinture des Hauts-de-Seine. Forte de 84 adhérents et plus de 50 ans d'histoire, la section boxe anglaise du Sdus est le seul club à pouvoir représenter Saint-Denis auprès de la Fédération française de boxe. Une bataille pour la renommée dans laquelle le SDUS est prêt à tout donner.

Tennis

Moins d’inscrits, plus de fair-play

Tournoi jeunes

La semaine dernière, la section tennis du Sdus organisait son traditionnel tournoi jeunes sous la houlette, comme à chaque édition depuis quatre ans, de Farid Mezzi, directeur sportif du club et coach. L'occasion de faire connaître le club et d'en valoriser l'encadrement. Mais comme chaque année, le nombre de participants au tournoi diminue. En 2015, le Sdus comptabilisait 98 inscrits à cette compétition, cette année ce chiffre descend à 61. La faute à des coûts toujours plus difficiles à gérer pour les clubs. Pour autant, cela n'a pas empêché les jeunes tennismen de venir s'affronter sur les courts et découvrir l'infrastructure dionysienne. « Nous avons été agréablement surpris par les installations, raconte le père de la jeune Victoria Condé-Vendrell, vainqueur des 11-13 ans, sociétaire du TC 16 (Paris 16e). On ne connaissait pas le Sdus et comme partout dans le 93 nous avons eu un super accueil. C'est à refaire ! » Le tournoi est l'occasion de retrouver d'anciens joueurs du club, comme le jeune David Jankovic, finaliste des 13-14 ans qui évolue à présent à Stains. Il a disputé la finale avec son camarade de collège et de court Félicien Adam, devant lequel il s'est incliné. Malgré une fréquentation en baisse, le tournoi s'est déroulé sans anicroche : «Il y a eu zéro intervention de ma part, se réjouit Farid Mezzi qui officiait en tant que juge-arbitre.Il y a plus de professionnalisation de la part des plus jeunes et ça se ressent. »

M.Lo

 

CALENDRIER

Basket-ball Saint-Denis US

Nationale 3 masculine

Samedi 5 mars, à 20h, US Alfortville/SDUS

Cyclotourisme

Saint-Denis US

Tous les mercredis, sortie du temps libre, rendez-vous au parc des sports Auguste-Delaune à 8h30.

Football Américain

Les Monarques

D3

Dimanche 6 mars, Les Monarques Saint-Denis/Pionniers de Touraine.

Rugby

Fédérale 2

Dimanche 6 mars, à 15h, CS Beaunois/Sdus.

Randonnée Pédestre

Les Verts Sentiers

Samedi 5 mars, Rando sportive au départ de Bois-le-Roi en boucle,Rochers d'Apremont en forêt de Fontainebleau. Rendez-vous à 7h35 à la gare de St-Denis pour prendre le RER D ZACO de 7h48.Contact: Anne-Marie Goeury au 06 83 49 14 06.

Tennis de Table

Saint-Denis US

Jusqu’au vendredi 4 mars, stage du club à La Raquette.

RÉSULTATS

Basket-ball

Saint-Denis US

Nationale 3 masculine

Sdus/Cambrai Basket : 69-66.

Classement

1/ US Maubeugeoise (34)

2/ Saint-Charles Charenton Saint-Maurice (30)

3/ Escaudan Basket Porte du Hainaut (28)

4/ Gennevilliers BC (28)

5/ ASCC Magny (27)

6/ Wasquehal Flash B (26)

7/ Cambria Basket (25)

8/ US Alfortville (23)

9/ Saint-Quentin BB-2 (23)

10/ ABC Dourges (23)

11/ Saint-Denis US (22)

12/ Neuilly-sur-Marne BB (18)

Football Américain

Les Monarques

D3

Pionniers/Les Monarques : 14-12.

Classement

1/ Chevaliers d'Orléans (9)

2/ Strikers de Montereau (9)

3/ Monarques de Saint-Denis (7)

4/ Pionniers de Touraine (5)

5/ Templiers B d'Elancourt (2)

Rugby

Saint-Denis US

Fédérale 2

Sdus/Beauvais : 35-12.

Classement

1/ Montluçon Rugby (51)

2/ CSM Gennevilliers (50)

3/ Saint-Denis US (47)

4/ Stade Dijon Côte d'Or ( ?)

5/ CS Beaunois (36)

6/ Club OL Creusot Bourgogne (31)

7/ Beauvais XV RC (31)

8/ RC Arras ( ?)

9/ Paris Université Club (20)

10/ US Tavaux Damparis (1)

Équipe B

Sdus/Beauvais : 29-07.

Tennis

Saint-Denis US

Tournoi jeunes

Filles 11-13 ans

Victoria Condé-Vendrell du TC 16, 1re et Cristina Gonzalez du TC Tremblaysien, 2e.

Garçons 13-14 ans

Félicien Adam de l'ES Stains, 1er et David Jankovic de l'ES Stains, 2e.

Garçons 15-16 ans

Dorian Veyrun du Blanc-Mesnil Sport Tennis, 1er et Maxime Fertout de l'Amicale Manin Paris-Est, 2e.

Garçons 11-12 ans

Aaron Benayoun du TC des Lilas 1er et Elouen Trujillo du Villeparisis USM 2e.

 

Edition du 24 février 2016

Tennis de Table
Prithika Pavade en argent et bronze

Internationaux de France 2016

Après sa médaille de bronze obtenue l'an dernier, Prithika Pavade (à gauche sur la photo) a doublé la mise ce week-end en remportant deux nouvelles médailles aux Internationaux de France jeunes qui se tenaient à Metz du 17 au 21 février. La jeune Dionysienne, évoluant seulement en minime 1re année, a décroché la médaille d'argent en simple cadette s'inclinant en finale contre la pongiste nippone Miyu Nahasaki (n°6 mondiale cadette). Prithika a aussi décroché la médaille de bronze en équipe cadette avec l'équipe de France. Nolan Givone, sélectionné lui aussi en équipe de France, a atteint les huitièmes de finale en catégorie junior en s'inclinant face au Japonais Takuti Izumo.

Rugby
Le SDUS renoue avec la victoire

Fédérale 2

Les rugbymen du Sdus ont renoué avec le succès dimanche dernier lors de leur déplacement face au Paris Université Club. Les Dionysiens se sont imposés 26 à 17, ne laissant que peu de chances aux Parisiens qui visaient le maintien. Les coéquipiers de Demba Kane se retrouvent donc 3è, talonnant de 3 points seulement le CSM Gennevillois. Il ne reste que cinq journées pour maintenir le cap et décrocher une qualification pour les phases finales. De son côté, l'équipe B du Sdus reste première de au classement national grâce à sa victoire sur le PUC B, 26 à 21.

M.Lo

 

Edition du 17 février 2016

Tennis de table
Saint-Denis retrouve la voie du succès

Pro B

Après deux revers consécutifs concédés à Nice-Cavigal (4-2) puis à domicile contre le leader Roanne (1-4),  les pongistes du Sdus ont retrouvé la voie du succès en dominant l’AS Miramas (4-2) le mardi 9 février à La Raquette pour le compte de la 12e journée de Pro B. L’intraitable Lubomir Jancarik a remporté ses deux rencontres de la soirée, imité par son coéquipier Mehdi Bouloussa, lui aussi décisif. Le jeune Nolan Givone, encore en quête d’expérience pour sa première saison à ce niveau, a connu plus de difficultés, s’inclinant à deux reprises. Mais grâce à ce succès, les Dionysiens consolident leur troisième place et reviennent à un point du deuxième, Villeneuve, tenu en échec par Roanne (3-3). Le Sdus recevra Issy-les-Moulineaux lors de la prochaine journée, le 15 mars à La Raquette.

C.R.

Calendrier

Cyclotourisme

Dimanche 21 février, sorties club 70 km et 40 km, rdv au parc des sports à 8 h 30. Dimanche 21 février, marche à la recherche de Francis. Rdv au parc des sports à 7 h 15.

Football Américain

Les Monarques du Sdus

Dimanche 21 février, à Delaune 14 h, Les Monarques/Chevaliers d’Orléans.

Randonnée Pédestre

Les Verts Sentiers

Dimanche 21 février, de Presles-Courcelles à Écouen-Ézanville, 18 km. Rdv 8 h 25 gare St-Denis, train 8 h 40 dir. Pontoise. Contact : Fadela Khayatei au 06 20 36 63 96.

Rugby

Fédérale 2

Dimanche 21 février, 15 h, Paris

Université Club/Saint-Denis US.

Tennis de Table

Du mercredi 17 au dimanche 21 février, internationaux de France jeunes à Metz. 2 pongistes dionysiens – Prithika Pavade et Nolan Givone – sélectionnés en Équipe de France.

Du lundi 22 au vendredi 26 février, stage du club à La Raquette.

Résultats

Basket-ball

Saint-Denis US

Nationale 3 masculine

Neuilly-sur-Marne/Sdus : 57-69.

Football

Saint-Denis US

Senior DSR

Sdus/Poissy 2 AS : 1-1.

Tennis

Saint-Denis US

Eq.3/JA Drancy 2 : 3-0.

Eq.5/La Courneuve « Fête le Mur » : 0-3.

Tennis de Table

Saint-Denis US

Pro B Messieurs

Sdus/AS Miramas : 4-2.

Championnat de France mas.

Régionale 1 : Villepinte 1/Sdus 2 : 21-21. R3 : Le Bourget 2/Sdus 3 : 19-23.

Départementale 1 : Drancy 3/Sdus 4 : 18-24. D1 : Le Bourget 7/Sdus 5 : 15-27. D1 : Villepinte 7/Sdus 6 : 22-20. D1 : Montreuil 4/Sdus 7 : 27-15.

Edition du 10 février 2016

Tennis de Table

SDUS qui rit, SDUS qui pleure

Destins opposés pour les équipes pro du Sdus le mardi 2 février à La Raquette.

L’équipe masculine a concédé un second revers consécutif en

tombant face au leader Roanne, toujours invaincu (1-4). Une défaite qui compromet les espoirs de montée, bien que le club reste 3èm au classement, à 2 points de Villeneuve.

«On s’attendait à un match compliqué face au favori pour la montée. On laisse des points importants à cause d’un manque d’expérience. Nous devons nous remobiliser pour retrouver la victoire, si on finit 3ème ou 4ème ce sera une très bonne saison», concédait le coach Sébastien Jover à l’issue du match.

La soirée fut plus belle pour les filles, victorieuses de Paris 13 (4-2), 2ème au classement, malgré quelques frayeurs en fin de match. Un succès rassurant qui permet d’envisager une fin de saison sereine.

«On a fait le plus dur en menant 3-0, mais j’ai bouillonné quand on a perdu deux matches très vite après la pause. Heureusement, Audrey Mattenet (deux matches gagnés) était euphorique et nous a permis de conclure.

C’est une victoire qui fait du bien!», a commenté l’entraîneur Stevan Perovic.

C.R.

Football

Plus de Dionysiens à la Coupe 93

Senior DSR

Alors qu’elle brille en DSR, l’équipe première du Sdus foot a été éliminée ce week-end par Le Bourget en Coupe du 93 sur un score sévère de 5 buts à 1. Les hommes de Lacina Karamoko, toujours premiers au classement en championnat, se consoleront peut-être dimanche prochain lors de la rencontre avec Poissy AS 2, la lanterne rouge de la poule.

M.Lo

Calendrier

Basket-ball

Saint-Denis US

Nationale 3 masculine

Samedi 13 février, à 20h,

Neuilly-sur-Marne/Sdus.

Cyclotourisme

Tous les mercredis, sortie du temps libre, rendez-vous au parc des sports Auguste-Delaune à 8h30. Samedi 13 février après-midi, mécanique au local de la section à partir de 14h30.

Dimanche 14février, route – sorties club, 80km, 40km, rendez-vous à 8h30 au parc des sports.

À la recherche de Francis, rendez-vous au parc des sports à 7h15.

Football

Senior DSR

Dimanche 14 février, à 15h à Delaune, SDUS/Poissy AF.

Randonnée pédestre Les Verts Sentiers

Samedi 13février, Rando Santé, de Herblay à Conflans-Fin-d‘Oise, 7,5km. Bords de Seine, confluent de l’Oise et de la Seine. Rendez-vous 8h20 métro Porte de Paris devant les guichets, pour aller à St-Lazare prendre le train J YOLA dir. Boissy-l’Aillerie de 8h57. Arrivée 9h22, durée du trajet: 49mn. Retour par le RER A, prévu vers 13h.

Noëlle Jouini: 0684530087.

Tennis de Table

Vendredi 12 février, championnat départemental par équipes.

Samedi 13 février, championnat régional et national par équipes.

N2 dames: SDUS/La Romagne.

Dimanche 14 février, championnat des jeunes.

Résultats

Basket-ball

Saint-Denis US

Nationale 3 masculine

SDUS/Saint-Quentin: 67-58.

Saint-Denis est 11e avec 18 pts.

Football

Saint-Denis US

Coupe 93

Sdus/Le Bourget FC: 1-5.

Saint-Denis est 1er de senior DSR avec 41 pts.

Football Américain

Les Monarques du Sdus

Les Monarques/Strikers: 14-14.

Classement D3

Saint-Denis est 2e de D3 avec 5 pts.

Judo

Tournoi de la jeunesse du DJKT à Tremblay-en-France

Guermache Z. 1er, Guermache M. 2e, Blackon A. 1re, Oukake S. 2e, Oukake

M. 3e, Guedes I. 3e, Guedes M. 3e, Dancourt I. 1er, Mazari K. 3e, Marie T. 1er, Marie L. 2e, Dersy-Anbriel T. 2e, Chiarore Gi.3e, Blackon L. 3e.

Tennis

Eq.1/Air France: 3-0.

Eq.4/Fête le mur La Courneuve: 1-2.

Eq.2/JA de Drancy: 1-2.

Tennis de Table

Championnat de France féminin Nationale 1

Élite A:A. Mattenet - 3e

Élite B:P. Pavade - 1re/ C. Silva - 3e

D1 seniors dames:R. Drane - 2e

Championnat de France masculin Nationale 1 messieurs

Élite B:N. Givone - 8e de finale /J.Pauly - 16e de finale.

Régionale 2 juniors R. Zenou - 1er

Départementale:

D1 benjamins: E. Cagnon - 3e

D1 juniors: Maxime Atonde - 4e

Saint-Denis est 5e de Pro B dames avec 15 pts.

Saint-Denis est 3e de Pro B messieurs avec 25 pts.

Tir à l’arc

Les Archers du Sdus

Concours Départemental à Gagny

Argent CFCL:R. Duflos, 2nde, 494 pts.

Bronze MFCL: M. Milosavljevic, 3e avec 498 points.

Bronze JFCL: O. Boucher, 3e, 333 pts.

MHCL:B. Derozin, 9e  475 pts.

CHCL: T. Lalande, 9e, 393 pts.

CHCL:L. Fouassier, 15e, 264 pts.

JHCL: A.Thouron, 8e, 183 pts.

SFCL: V. Boudine, 17e, 415 pts.

SFCL: A. Lefèvre, 25e, 362 pts.

SHCL: R. Barbare, 4e, 494 pts.

SHCL: T. Lafaye, 21e, 465pts.

SHCL:T. Gautier, 29e, 422 pts.

VHCL: G. Fromage, 21e, 418 pts.

VHCL: Q. Jegat, 22e, 382 pts.

VHCL: O. Hotangs, 25e, 289 pts.

SVHCL:J.-P. Barbare, 10e, 375 pts.

Scratch Femmes arc nu: 4e, 366 pts.

 

Edition du 3 février 2016

Football Le Sdus reste en tête

Senior DSR

C’est avec «des regrets» que les footballeurs du Sdus ont quitté la pelouse dimanche dernier après leur rencontre face à l’Adamois Olympique. Un match qui s’est soldé par un nul (1-1).

«Les joueurs ont fourni de gros efforts, raconte Lacina Karamoko, le coach.

En face, ils avaient un très bon gardien qui nous a sorti un pénalty dans les cinq dernières minutes.»

Ce résultat en demi-teinte est à relativiser car, depuis octobre, le SDUS n’a pas perdu un seul match en championnat et truste la première place.

Prochain rendez-vous dimanche, avec les huitièmes de finales de la Coupe 93 face au Bourget.

RUGBY Fédérale 2

Le SDUS reprend des couleurs.

Dimanche 31janvier, les Dionysiens recevaient l’US Tavaux-Damparis, dernier au classement, pour la 12e journée de Fédérale 2.

Les hommes de Rémi Campet ont pris très difficilement le dessus mais se sont imposés logiquement 31 à 10, s’octroyant au passage un bonus offensif. Malgré l’absence des joueurs comme José Basso et Kevin Muledi ou encore Mamadou Diakité et Youssouf Dosso (tous deux suspendus), Saint-Denis a su remettre sa machine en marche après 3 défaites en championnat. Le XV dionysien se positionne dans le wagon de tête derrière Gennevilliers, Dijon et Montluçon, une 4e place synonyme de qualification pour les phases finales.

M.Lo

 

Edition du 27 janvier 2016

Football: Le SDUS se maintien

Mission accomplie pour les hommes de Lancina Karamoko! promu cette saison en senior DSR, le Sdus a assuré son maintien en s'imposant face à l'AS Ararat-Issy (1-0) dimanche dernier à Issy-les-Moulineaux.

Toujours dans la retenue, Lancina, le coach, épaulé par l'ancien pro Nordine Aïteur, préfère gravir les échelons étape par étape, "match par match" et pourquoi pas rester en tête de ce bon "wagon".

Saint-Denis reste premier de sa poule avec 39 points devant l'équipe 3 du PSG.

M.Lo

Football Américain

Les Monarques souverains à Delaune

Les Monarques triomphent

Monarques 20

Templiers 0

Après deux mois de préparation, l’heure de la compétition a sonné pour les Monarques qui ont débuté le championnat de Division 3 par une solide victoire face à l’équipe réserve des Templiers d’Élancourt, dimanche au stade Delaune.

«Vous pouvez être fiers de vous les gars, vous avez fait un vrai bon match! Mais les Templiers c’était la première marche et l’escalier est encore long!».

Le coup de sifflet final vient de retentir et une trentaine de joueurs vert et or sont agenouillés en cercle autour du numéro9, celui de Thomas Génin, «linebacker» et président du club depuis le début de saison. Pour leur premier match de championnat, les Monarques de Saint-Denis viennent de dominer sans trembler l’équipe B des Templiers d’Élancourt. Si les joueurs ne se privent pas d’entamer une danse de la victoire avant d’entonner le chant du club, leur président et coéquipier est présent pour leur rappeler que le chemin vers les playoffs est encore long. Après une préparation hivernale en demi-teinte (une défaite, un match nul et une victoire) marquée par l’arrivée d’un nouveau coach, Cyprien Monar, et l’adoption de nouvelles stratégies offensives, les casques à fleur de lys ne devaient pas se manquer pour cette première journée. Face à un adversaire à qui les Dionysiens ont passé 90 points en deux confrontations la saison dernière, l’objectif était de commencer en beauté.

Le début de match est à l’avantage des locaux qui pressent leurs adversaires et ne leur

laissent que peu d’espaces pour tenter de gagner du terrain. Au bord de la pelouse, les

encouragements des remplaçants prennent des airs de chants guerriers à chaque

phase defensive: «Let’s go defense ! Let’s go defense! Agressif ! Agressif ! »

Trois touchdown à zéro

Bien regroupés, les Monarques profitent d’un «safety» (un joueur adverse sort des limites du terrain dans son en-but) pour prendre rapidement deux points d’avance. À quelques minutes de la pause, un touchdown inscrit par le running-back Joseph Badiane offre un avantage plus confortable.

Sûrs de leur jeu malgré quelques maladresses, les Vert et or mènent 8-0 à la mi-temps.

«Nous avons fait beaucoup de fautes en attaque, des retards de mise en jeu, c’est dommage car cela nous empêche de décoller au score, mais sinon on déroule bien » analyse Thomas Génin avant de rentrer aux vestiaires. Le second acte sera similaire au premier: enthousiastes, les Monarques prennent d’assaut les Templiers tout en restant vigilants en défense. Deux nouveaux touchdown signés Boubacar Barry et Anthony Luciani, l’un tout en vitesse et l’autre en force, viendront sceller le sort du match. Les Fleurs de lys l’emportent largement (20-0) et lancent leur saison.

«J’aurais souhaité plus d’efficacité offensive mais il faut tenir compte du fait que l’équipe a dû intégrer de nouvelles tactiques en peu de temps, c’est donc normal que l’attaque ne soit pas encore totalement rodée» rappelle Thomas Génin à l’issue de la rencontre. Une belle victoire certes, mais des détails à peaufiner pour continuer de gravir ce long escalier.

­

Les Monarques, en vert, ont pressé leurs adversaires.

ÉCLAIRAGE de la concurrence pour les playoffs

Cette saison plus que jamais, l’objectif des Monarques est clair: atteindre les playoffs. Ils devront pour cela terminer en tête de leur poule ou décrocher une place de meilleur deuxième. Un défi acceptable mais périlleux selon Thomas Génin: «La concurrence est forte, les Pionniers de Tours sont clairement les cadors de la poule, ils viennent de D2 donc sont plus expérimentés. Les Chevaliers d’Orléans arrivent aussi de D2 et ont une très bonne équipe. Quant aux Strikers, ce sera une découverte car on ne les a jamais affrontés, ils ont un statut d’outsiders comme nous».

Capables de rivaliser avec les meilleurs, comme face aux Molosses d’Asnières la saison passée, les     monarques ont leur carte à jouer à condition que toute l’équipe soit au diapason.

«Quand on sort notre vrai football on peut emmerder pas mal de monde! Là on en a marre de la 3e place, d’être ni bon ni mauvais, cette année ce serait bien qu’on y arrive!»

Corentin Rocher

Rugby

Saint-Denis défait à Arras Fédérale 2.

Le Sdus reste dans le carré de tête mais totalise trois défaites de rang.

Énorme déception pour le Sdus. Les hommes de Rémi Campet ont subi un nouveau revers ce week-end en s’inclinant 31 à 26 à Arras. Les Arrageois, qui risquent la relégation, ont brillé en contre et ont su exploiter les failles de la défense dionysienne: 5 essais inscrits dont un d’entrée de jeu et un dernier dans les ultimes

minutes du match.

«Nous sommes largement passés à côté, nous avons fait tout ce qu’il ne fallait pas faire, reconnaît, amer, Rémi Campet, l’entraîneur dionysien.

Arras jouait son maintien, ils avaient plus envie que nous. On s’est sans doute vu trop beau. Par exemple, on prend un essai assez vite par manque de concentration».

C’est une défaite qui sonne comme un avertissement pour les Dionysiens à qui la hargne, la combativité et la rigueur ont manqué ce week-end.

Si Rémi Campet est confiant sur les ressources mentales de ses joueurs, il sait qu’il faudra repenser la stratégie.

«On va bientôt jouer les deux équipes qui sont derrière nous, on sera fixé à ce moment-là. Ce week-end, il faut prendre 5 points et donc le bonus offensif face à Tavaux-Damparis.»

Saint-Denis reste dans le premier carré, synonyme de qualification pour les phases finales, mais accuse une troisième défaite consécutive. Pour briser cette série noire il faudra absolument triompher dimanche prochain face à Tavaux-Damparis, la lanterne rouge.

Tennis de Table 

Double revers pour la reprise

La trêve hivernale n’a semble-t-il pas fait que du bien aux effectifs du Sdus. Euphorique en fin d’année dernière, l’équipe masculine a vu sa série de sept succès s’achever dimanche dernier dans la salle de Nice-Cavigal (défaite 4-2). Un revers qui tombe au plus mauvais moment alors que se profile un choc face au leader Roanne, le 2 février prochain à La Raquette. Ironie du sort, c’est un ancien joueur du Sdus qui a grandement contribué au succès des Niçois: Ibrahima Diaw a  en effet remporté ses deux rencontres face à Mehdi Bouloussa puis Lubomir Jancarik, invaincu en Pro B depuis le mois de septembre. Reprise manquée pour les féminines également, balayées par Étival (0-4) à La Raquette. Leur deuxième revers de suite à domicile et le plus lourd de la saison.

C.R.

Calendrier du week-end

Cyclotourisme
Saint-Denis US
Tous les mercredis, sortie du temps libre, RDV au Parc des sports à 8 h 30. Dimanche 31 janvier, sorties club, 65 km et 40 km. RDV à 8 h 30. Dimanche 31 janvier, à Orry-la-Ville (95). Rendez-vous au Parc des sports à 7 h 15.
 
Football
Saint-Denis US
Senior DSR
Dimanche 31 janvier, à 15 h, Adamois Olympique/Sdus.
 

Randonnée pédestre

Les Verts Sentiers
Samedi 30 janvier, Canal Saint-Denis 8 km. RDV à 8 h 45, gare de Saint-Denis pour un départ à pieds à 9 h.
 
Rugby 
Saint-Denis US 
Fédérale 2 
Dimanche 31 janvier, à 15 h 30, Sdus/Tavaux-Damparis.
 
Tennis de table
Saint-Denis US
Pro B Dames
Samedi 30 janvier, N2 : Sdus/Châlons-en-Champagne. Dimanche 31 janvier, championnat IDF individuel vétéran. 
Mardi 2 février, Pro B dames : Sdus/Paris 13. Pro B messieurs : Sdus/Paris 13.
 
Edition du 20 janvier

Rugby : Montluçon de justesse, comme à l’aller

Sdus : Le club de l’Allier ne porte décidément pas chance aux Dionysiens. Réduits à quatorze dans les dernières minutes, ils ont perdu de quatre points.

Les gradins du stadium de la Loue de Montluçon sont vides. Le match de fédérale 2 opposant le Montluçon Rugby à Saint-Denis n’a pu se tenir dans l’enceinte habituellement réservée à ce genre d’événement, à cause d’une météo capricieuse. Pas de terrain d’honneur donc, mais une pelouse synthétique de remplacement. Malgré cela, des centaines de supporters montluçonnais ont fait le déplacement. Autour, les vallons cernent le complexe sportif auvergnat. L’équipe dionysienne a quitté la région parisienne à 6 heures le matin même. Il leur a fallu près de quatre heures de route pour arriver sur les lieux. Le match aller face à Montluçon en début de saison avait laissé un goût amer sur les palais dionysiens : Le Sdus s’était incliné sur ses terres de deux petits points (11-13). Cette fois-ci le décor est tout autre, mais le dénouement semblable. 

Dimanche, Saint-Denis s’est incliné sur le score de 36 à 32, cédant dans les derniers instants du match. Les coéquipiers de Demba Kane, le capitaine, ont pourtant bien débuté la partie, inscrivant très vite une pénalité et un essai, sans parvenir à le transformer. La réponse montluçonnaise ne se fait pas attendre. Les locaux enchaînent deux essais sur des mauls pénétrants, et du côté du staff dionysien on rugit. « Il faut impacter ! », s’égosille Xavier Darjo, manager du Sdus, qui prête main-forte à Rémi Campet et Patrice Facieres, les coaches de l’équipe première. La suite du match est en dents de scie. Les Dionysiens marquent un essai, transformé par le redoutable Genaro Carrio puis bénéficient d’une pénalité et grattent au passage trois points : 18 à 14 pour les visiteurs. Montluçon réagit dans le dernier quart d’heure, plante un essai mais manque la transformation. Le MR mène d’un cheveu, 19 à 18. Juste avant la pause le Sdus passe devant grâce à une nouvelle pénalité (21 à 19). 

Avant le coup de sifflet final, carton, rouge

Dès le coup d’envoi de la seconde période, Hugo Chevalier s’extirpe et file côté gauche, un bon coup d’épaule sur un Auvergnat, et le voilà qui aplatit la balle inscrivant ainsi le troisième essai des Dionysiens. Quelques instants plus tard, le MR profite d’une mauvaise réception dans le camp du Sdus pour inscrire un essai et recoller au score. Les locaux récidivent 10 minutes plus tard mais manquent la transformation et devancent Saint-Denis d’une courte tête (29-26). Quinze minutes avant la fin, une pénalité transformée par n°10 argentin, Génaro Carrio (encore) renvoie les équipes dos à dos. La recrue argentine réalise un drop et met à genou Montluçon. 

À l’approche du coup de sifflet final, Saint-Denis mène 32 à 29. Mais le carton rouge sur Mamadou Diakité pour un mauvais geste donne au match une nouvelle tournure. En supériorité numérique, l’ascendant psychologique en prime, Montluçon profite de la situation pour inscrire un dernier essai. Score final 36 à 32 pour le MR, peu habitué à un adversaire aussi réaliste. Face à ce résultat, il y a des regrets mais aussi de l’espoir pour Rémi Campet qui mesure l’évolution depuis le début du championnat. « Toutes les recrues ont intégré notre vision de jeu, collectivement on parle tous le même rugby et les garçons ont pris confiance en eux. On a été très bon dans la conquête et la réalisation mais, à ce stade, tu paies les petites erreurs cash », souligne-t-il un brin déçu. Quelques fautes individuelles ont eu raison du Sdus, mais « malgré ce résultat rageant, les joueurs se sont régalés sur le terrain », conclut le coach. 

Éclairage 

Arras au prochain match

Saint-Denis poursuit ses déplacements avec la rencontre à Arras dimanche prochain. Les Dionysiens n’ont pas droit à l’erreur face aux ch’tis. Gennevilliers, le concurrent direct du Sdus, s’est imposé face aux Arrageois « On ne peut pas faire de contre-performance là-bas, explique Rémi Campet. Même si Arras est “inférieur” à nous il faudra être plus précis que nous l’avons été à Montluçon. » L’enjeu est de taille puisqu’un premier peloton commence à se détacher. Seuls les quatre premiers de la poule pourront se qualifier pour les phases finales du championnat. « Maintenant nous ne parlons plus de maintien, mais plutôt de qualification, c’est notre objectif », reconnaît volontiers le coach dionysien. 

Maxime Longuet

Résultats-

Football

Saint-Denis US

Matchs de préparation

Sdus/Issy-les-Moulineaux : 2-2.

Sdus/AF Bobigny: 2-5.

Classement:

1/ Saint-Denis US(31)

2/ Paris Saint-Germain (29)

3/ BrétignyFCS (27)

4/ Antony Sports (27)

5/ AulnayCSL (26)

6/ AdamoisOlympique(24)

7/ Red Star FC 2 (23)

8/ Le MéeSports (23)

9/ AS Ararat Issy(21)

10/ Val YerresCrosne(18)

11/ Plessis Robinson FC (18)

12/ PoissyAS 2 (13)

Rugby

Saint-Denis US

Fédérale 2

Classement :

1/ Montluçon Rugby (35)

2/ Saint-Denis(32)

3/ Stade de Dijon Côte d'Or (32)

4/ CSM Gennevillois (31)

5/ Beauvais XV RC (21)

6/ CS Beaunois (18)

7/ Club OL Creusot Bourgogne (18)

8/ Paris Université Club (14)

9/ Rugby Club Arras (13)

10/ US Tavaux Damparis Abergement La Ronce (0)

Tennis

Eq.1/TC Vaujours 2 : 2-1.

Eq.2/USM Audonienne 2 : 0-3.

Tir à l'arc

Les Archers du Sdus

Concours à Villiers-le-Bel

Fanny Bonnet en SF Arc nu obtient 329 pts. Marine Milosavljevic (MFCL) 1re avec 498 pts. Rachel Duflos (CFCL) 1re avec 470 pts. Lucas Fouassier (CHCL) 9e 356 pts. Océane Boucher (JFCL) 1re, 470 pts. Aurélie Lefèvre (SFCL) 11e, 452 pts. Véronique Boudine (SFCL) 14e, 430 pts. Rémy Barbare (SHCL) 11e, 503 pts. Thomas Lafaye (SHCL) 16e, 462 pts. Thomas Gautier (SHCL) 21e, 429 pts. Jean-Pierre Barbare (SVHCL) 5e, 469 pts.

Classement équipes :

Femmes : 9es avec 1025 pts.

Hommes : 11es avec 1426 pts.

 

Édition du 13 Janvier 2016

Football
Le staff se renforce

Les Dionysiens se sont bien battus dimanche à domicile face à l’AF Bobigny, mais ils se sont finalement inclinés. Pas de quoi entamer la confiance de l’entraîneur Lacina Karamoko ni son adjoint, l’ancien pro Nordine Aïteur.

Une pluie glaciale s’abat sur la pelouse synthétique flambant neuve du stade Delaune. Dimanche 10 janvier, c’est les crampons trempés que les joueurs du Sdus recevaient l’AF Bobigny. Quoi de mieux pour se remettre en jambe avant la reprise du championnat que d’accueillir les voisins de Division d’Honneur ? Quelques jours auparavant, Saint-Denis était allé disputer une rencontre amicale à Issy-les-Moulineaux, premier de sa poule en DSR également, et avait arraché le nul, 2 buts partout. 

De l’aveu de Lacina Karamoko, le coach dionysien, même sans enjeu ces matches de préparation sont riches en enseignements. Dimanche, les Dionysiens se sont bien battus s’inclinant malgré tout 5 buts à 2. Bobigny tarde à ouvrir le score mais y parvient grâce à un contre malheureux. Sur une belle action collective, le Sdus égalise trois minutes seulement après la remise en jeu. Les arrières dionysiens décalent le jeu sur le couloir droit, pour finalement servir Moussa dans l’axe. Le numéro 10 dionysien décoche une frappe sèche en première intention et loge la balle dans le petit filet gauche du gardien. Les visiteurs finissent par creuser l’écart à deux reprises. 

« Avec la Division d’Honneur, il y a une plus grande rigueur sur le plan tactique », admet Lacina depuis le banc de touche, l’œil alerte, surveillant les positions de ses joueurs et scrutant celles des adversaires. Saint-Denis a l’occasion de recoller au score avec un pénalty mais le gardien s’oppose fermement et pare la balle. Trois buts à un à la mi-temps. Le coach harangue ses troupes, en recadre certains, les complimente tous. En seconde période, le Sdus finit par se réveiller et inscrit un deuxième but. Mais quelques erreurs défensives et de placement finiront par avoir raison des locaux. Opportuniste, Bobigny, enfoncera le clou assez rapidement.

« Nous sommes complémentaires »

À la fin de la partie, les joueurs transits par le froid regagnent le banc. Le coach dionysien livre son analyse avant de les envoyer faire trois tours de terrain. À ses côtés, se tient l’ancien pro Nordine Aïteur, devenu depuis novembre le bras droit de Lacina. « Nous sommes complémentaires, il m’apporte son expérience de joueur professionnel », explique Lacina. Originaire de Saint-Denis, Nordine a mouillé le maillot un peu partout dans l’Hexagone : le Paris FC, Toulon, et dernièrement Istres. 

« C’est fabuleux d’avoir évolué en L2 et de revenir dans sa ville pour aider ce club, affirme Nordine Aïteur. Il ne faut jamais oublier d’où l’on vient. » Nordine a même refusé une proposition de Châteauroux pour pouvoir épauler Lacina. Ce staff renforcé permettra d’encadrer au mieux un effectif en plein peaufinage.« Aujourd’hui on a un bon groupe avec un bon état d’esprit, ça n’a pas toujours été le cas, raconte Lacina. Au début, des joueurs ne voulaient pas faire d’efforts. Aujourd’hui c’est beaucoup mieux. Moi j’ai le rôle du mauvais flic et Nordine celui du gentil.

Je donne beaucoup d’ordre et lui prend le relai de façon plus posée. » 

« Pour être un grand joueur et être sélectionné, il faut en avoir dans le crâne. Les coaches n’ont plus envie de se prendre la tête avec la discipline », ajoute Nordine Aïteur. Quant au championnat, Saint-Denis ira affronter le Red Star pour la reprise dimanche. Il suffit de deux victoires pour que le SDUS garantisse son maintien, une belle récompense pour une équipe tout juste promue en DSR. 

Maxime Longuet

 

Edition du 6 Janvier 2016

Tennis de table
Les ambitions inattendues du Sdus
Deuxième de Pro B, l’équipe masculine s’est installée dans le wagon des prétendants à la montée. Quant aux filles, elles devraient se maintenir sans encombre.

Deux exploits et une série de sept succès. Autant dire que l’équipe masculine du Sdus tennis de table a pu réveillonner avec le sourire. Après avoir disposé d’Argentan fin novembre (0-4), les Dionysiens ont conclu 2015 par une performance majuscule à Villeneuve (2-4) le 18 décembre dernier. Deux succès capitaux à l’extérieur entrecoupés de victoires solides à La Raquette face à Bruille (4-2) et Neuves-Maisons (4-1), qui propulsent à mi-saison les coéquipiers de Mehdi Bouloussa en deuxième place du classement, dans le sillage du favori Roanne toujours invaincu. Une situation favorable qui dépasse les objectifs initialement fixés. 

« Sans vouloir faire du Guy Roux, je me satisfais avant tout que le maintien soit acquis », tempère le président Jean-Claude Molet. Après deux défaites en ouverture de saison, les Messieurs n’ont connu que la victoire et ne devraient plus être concernés par d’éventuelles problématiques de bas de tableau. Pour autant, le chemin vers la Pro A est encore long. « On pourrait presque regretter nos deux premières défaites quand on voit ce dont on a été capable par la suite. Mais même en terminant deuxièmes, ce qui n’est pas acquis, il y aurait un match de barrage à disputer contre le 9e de Pro A. Donc rien n’est joué et la montée sera très difficile. » Toujours est-il que l’équipe peut se permettre de regarder devant elle dès le mois de janvier, ce qui n’avait guère été le cas l’an dernier. 

Cette saison, la progression constante des deux joueurs principaux, Lubomir Jancarik et Mehdi Bouloussa, l’expérience du briscard Sébastien Jover et la touche de jeunesse apportée par Nolan Givone, qui en décembre a gagné son tout premier match en Pro B, sont les ingrédients d’une recette qui marche. « Lubomir est impérial depuis le début de saison, il assume clairement son rôle de numéro un dans l’équipe. Quant à Mehdi, il monte en puissance après un début de saison un peu léger » confirme Sébastien, l’entraîneur-joueur. « On a les clefs en main pour faire une très belle deuxième partie de saison, mais jouer la montée sera très dur, les deux prochains matches, contre Nice et Roanne, vont être déterminants. »

Les filles brillent en alternance

La montée à l’étage supérieur ne devrait cependant pas concerner l’équipe féminine. À la trêve, les Dionysiennes pointent en 5e position, avec un seul succès pour deux défaites et trois matches nuls. Un parcours en dents de scie qui préfigure une deuxième partie de saison plutôt paisible. « Elles ont été capables de bons résultats à l’extérieur mais aussi de perdre à domicile quand on ne s’y attendait pas, comme lors du dernier match (défaite 2-4 face à Joué-les-Tours à La Raquette) », commente Jean-Claude Molet. 

Renforcées par l’arrivée de la Serbe Monika Molnar dont le rendement est positif, les coéquipières d’Audrey Mattenet ont encore la fâcheuse manie de briller en alternance. « L’équipe est plus complète mais, à l’image de la saison dernière, on n’arrive toujours pas à avoir chaque fille à son niveau en même temps. Mais il ne manque pas grand-chose pour assurer notre objectif qui est le maintien en Pro B. » Quoiqu’il arrive, 2016 s’annonce déjà comme une bonne année pour les pongistes du Sdus. 

Corentin Rocher

Éclairage
« Nous recherchons des partenaires »

Si le classement des messieurs à mi-parcours incite à l’optimisme autant qu’à la prudence, les bons résultats de ce début de saison montrent que Saint-Denis a les capacités pour jouer dans la cour des grands. La montée en Pro A ne semble pas être à l’ordre du jour mais si l’équipe poursuit sa progression le sujet pourrait finir par arriver sur le tapis. D’où la nécessité d’anticiper. « On va tâcher de conserver nos joueurs dans un premier temps, puis de donner les moyens à l’équipe d’envisager la Pro A. Nous voulons faire en sorte que nos joueurs n’aillent pas la découvrir ailleurs, confie Jean-Claude Molet. Nous sommes en train de rechercher des partenaires afin de donner au club les moyens de ses ambitions. Notre investissement auprès des jeunes va aussi en ce sens. Nous pensons à l’avenir. »

Football
Le Sdus prépare sa rentrée

Senior DSR

Le moral est au beau fixe pour les joueurs du Sdus. Les Dionysiens ont achevé la mi-saison en senior DSR sur une note douce. Saint-Denis caracole à la première place de sa poule avec 31 points, devançant l'équipe 3 du PSG. Le Sdus truste depuis le début du championnat les premières places. Cependant, comme le confiait le coach Lacina Karamoko en décembre, même si le maintien en DSR est presque assuré, il va falloir garder le cap. Pour se préparer à une deuxième phase de championnat longue et tortueuse, les Dionysiens vont affronter en l'espace de quatre jours deux adversaires sérieux : Issy-les-Moulineaux, premier de sa poule en DSR, et l'AF Bobigny, actuellement en Division d'Honneur. La première rencontre se déroulera mercredi 6 janvier et la seconde dimanche 10 janvier.

M.Lo

 

Edition du 16 décembre 2015

Roller
Le club cherche un nouvel élan SDUS. Deux saisons en extérieur tributaires de la météo et un nouveau sol au gymnase Pasteur peu adapté à la vitesse ont eu raison de nombre d’adhérents. Mais pas question de baisser les bras, avec la compétition en ligne de mire.

Il est 19 h 45, les lumières du gymnase Pasteur scintillent et éclairent timidement la rue du même nom. Il fait à peine 5 degrés à l’extérieur tandis que dans le gymnase des patineurs évoluent sur le lino en T-shirt. « Ça n’a pas toujours été comme ça », raconte Bernard Assako, le président de la section roller du Saint-Denis Union Sports. À côté de lui, Jacques André, entraîneur-initiateur, approuve. « L’espace est chauffé maintenant, ça nous change la vie », dit-il. Face à eux, les licenciés slaloment, s’entraînent sur un parcours d’agilité et peaufinent leur croisé-avant.

Inauguré en septembre, le « nouveau » gymnase Pasteur a rouvert ses portes aux usagers après deux ans de travaux. Le gymnase était jugé vétuste, voire dangereux, il a fallu faire peau neuve. En plus des problèmes de chauffage et d’infiltration d’eau sur la toiture, son parquet datant de 1962 ne répondait plus aux normes de sécurité. Un désamiantage d’urgence a même dû être effectué. Ces rénovations ont eu un effet pour autant inattendu. Le nouveau sol, un lino de grande qualité, ne permet plus de pratiquer le roller « comme avant ». « Il y a beaucoup d’adultes qui sont partis, certains s’enfonçaient dans le sol et perdaient de la vitesse », explique M. André.

Pendant les travaux, le SDUS roller s’entraînait autour du Stade de France, mais les patineurs étaient soumis aux aléas de la météo, amorçant ainsi le départ de certains. Les adultes ne sont pas les seuls concernés par ce phénomène, sur la quarantaine d’enfants que comptait le club la saison dernière, seule une quinzaine continue cette année. Pour faire revenir les licenciés, un déménagement de l’association vers le gymnase de La Courtille ou Maurice-Baquet a été envisagé cette année. « Nous avons même voulu louer un créneau à Auguste-Delaune, dans les courts couverts de Tennis, confie Bernard Assako. Mais on nous l’a refusé. » Au gymnase Pasteur, la présence des nouvelles vitres compromet aussi la pratique du roller-hockey proposée par le club.

Un calendrier déjà chargé

Même si la section roller a souffert en ce début d’année, pas question pour ses responsables de ranger les patins aux placards. « Le nouveau sol convient tout de même aux pratiques légères. Il faut juste s’habituer à cette nouvelle surface », estime Jacques André. Il compte reprendre assez vite le chemin des compétitions. De grandes courses auxquelles participe le club sont prévues cette saison encore. En février et en avril se tiendra le challenge Start’in Course dédié aux enfants avec une finale sur le fameux circuit Carole à Tremblay-en-France. En avril prochain, la première étape des 6 heures rollers se déroulera à Salbris dans le Loir-et-Cher. L’an dernier, le SDUS avait envoyé deux équipes sur cette course, célèbre chez les riders français.

Autre grand rendez-vous, la Course dans la Cité organisée en partenariat avec le Club vélocipédique dionysien (lire éclairage) se tiendra en mai. Enfin, Jacques André espère emmener une équipe aux 24 heures du Mans où la course de roller se fera sur le prestigieux circuit Bugatti. « Peu de monde sait que la Seine-Saint-Denis possède de grands champions de France, d’Europe et même du Monde. Et dans toutes les disciplines : acrobatiques, vitesse, artistique », regrette Jacques André, impatient de reprendre au printemps les randonnées, patins fixés aux pieds.

Maxime Longuet

PratiqueCours les lundi et jeudi de 19h30 à 21h30 et le samedi de 14h à 17h. Infos au 0686725035http://www.roller-saint-denis.fr/

Éclairage :Une plus grande place dans la Cité

Cela fait plus de 55 ans que la Course dans la Cité existe, aujourd’hui elle s’est muée en véritable rendez-vous pour cyclistes mais pas seulement. Le roller a fait son entrée il y a trois ans et bénéficie aujourd’hui de sa propre course sur le créneau du matin. Le SDUS roller participe à son organisation. « Ce qui est dommage, c’est que peu de Dionysiens participent à cette course, déplore Bernard Assako, président de la section. Il faudrait une plus grande mobilisation à Saint-Denis. » Cette course se déroulera le jeudi 5 mai prochain, jour de l’Ascension, autour du Stade de France et rassemblera comme chaque année des centaines de riders hexagonaux.

Rugby

Le SDUS s'incline face à Gennevilliers

Fédérale 2

Le derby nord parisien a tenu toutes ses promesses. Gennevilliers recevait le Sdus dimanche dernier pour une rencontre intense. Après avoir remporté 7 victoires consécutives, les Dionysiens se sont toutefois inclinés face à des Gennevillois retors sur le score de 22 à 16. Menés 6 à 13 à la mi-temps, les locaux ont très vite réagi dès le retour à la pelouse face à des Dionysiens physiquement quelque peu éreintés par un début de saison haletant. Malgré la défaite, Saint-Denis reste tout de même deuxième avec Dijon devançant les voisins de Gennevilliers d'un point seulement.

Football
Le SDUS leader de sa poule

Senior DSR

« Toujours dans le bon wagon », cette formule, Lacina Karamoko n'est pas près de l'abandonner. Ses joueurs ont achevé la première partie de saison avec brio en s'imposant 1 but à 0 face à Antony, s'octroyant ainsi la première place au classement de sa poule en Division supérieure régionale, juste devant l'équipe 3 du Paris Saint-Germain. Une position de leader qui augure une deuxième moitié de saison rude et difficile pour le club dionysien. « Notre place, c'est anecdotique, tient à préciser le coach Lacina Karamoko. On a renouvelé le groupe avec de nouveaux joueurs, il a fallu se réadapter et on a réussi. Maintenant, il faut ramener le plus de points avant mars. » Pour le Sdus, deux nouvelles victoires seraient synonymes d'un maintien assuré. Un objectif à la portée du club qui vient de faire son entrée en DSR cette saison. « Nous sommes premiers. Il faut s'attendre à être reçus comme tel, les équipes en face seront encore plus motivées », relativise Lacina, qui sait que se maintenir ne sera pas une mince affaire. Le coach bénéficie désormais de l'expérience de Nordine Aïteur, ancien pro, qui l'a rejoint sur le banc. « On est complémentaire, il est dans l'analyse quand moi je suis dans la parole », explique l'entraîneur. Avant la reprise du championnat le 17 janvier pour le choc face au Red Star, le Sdus devra se remettre en jambe face à deux équipes compliquées, Issy-les-Moulineaux, premier de sa poule en DSR, et Bobigny, qui évolue au-dessus, en Division d'Honneur.

M.Lo

Tennis de Table
Le SDUS fête la mi-saison

Bilan 1re phase

La première partie de saison s'achève avec une bonne note pour le SDUS qui voit son équipe 2 masculine et son équipe 3 féminine monter en Régionale 1 et son équipe 3 masculine monter en Régionale 3. Le mardi 8 décembre, à La Raquette, les Dionysiens avaient enchainé un 5e succès en Pro B en venant à bout de Bruille (4-2). Avec cette victoire, le SDUS grimpait sur la troisième marche du podium avant de recevoir Neuves-Maisons mardi 15 décembre et de se déplacer à Villeneuve vendredi 18. Avec plus de 280 rencontres organisées tout au long de l'année, il est important de permettre aux pongistes de souffler un peu. Toutes les catégories d'âge se retrouveront mercredi à la salle La Raquette pour un tournoi en interne et samedi pour la fête de Noël.

C.R.

 Calendrier

Basket-ball

Nationale 3 masculine

Le samedi 9 janvier, à 20h, Saint-Charles Charenton Saint-Maurice/SDUS.

Football

Senior DSR

Dimanche 17 janvier, à 15h, Red Star FC 2/SDUS.

Rugby

Fédérale 2

Dimanche 17 janvier, à 15h, Montluçon/Saint-Denis US.

Tennis de Table

Pro B dames

Dimanche 20 décembre, à 15h30, SDUS/Joué-Lès-Tours. Reprise du championnat, vendredi 15 et samedi 16 Janvier.

– Résultats –

Athlétisme

Championnats départementaux FFA d'épreuves combinées à l'Insep à Paris

Samedi 12 et dimanche 13 décembre, heptathlon seniors masculins, Colombi Rémi, 2e, avec 3019 points.

Championnats Départementaux FSGT de Cross-Country à Bagnolet

Dimanche 6 décembre, en moustiques masculins, Rahmani Adam 42e, Fliou Mohamed 44e, Traore Mohamed 50e et Bel Mejria Yacine 57e.

En poussines, Aissaoua Shahrazad 37e, Mahoto Loto Tiyah 39e, Godimus Jade 77e, Exantus Michaella 81e, Zita Loial Thylane 84e.

En poussins, Baradji Mamadi 1er, Derobert Mazure Milann 25e, Edet Jebril 40e, Siphon Elijah 53e, et Correa Namba Lamine 65e.

En benjamines, Derobert Mazure Lola 12e, Couchet Loïs 13e, Diara Oumou 41e et Dumoulin Swann 55e.

En benjamins, Medouni Adrien 17e.

En minimes masculins, Melchior Melvin 9e, Diallo Abdouramane 10e et Diallo Saïdina 19e.

Vétérans 1, Derobert Mazure Jean-Christophe 5e et Baradji Moussa 9e.

Vétérans 2, Goffin Denis 10e et Ledeme Denis 14e.

Basket-Ball

Nationale 3 masculine

SDUS/Escaudain Basket Porte du Hainaut : 52-63.

Football

DSR

SDUS/Antony Sports: 1-0.

Rugby

Fédérale 2

CSM Gennevillois/Saint-Denis US : 22-16.

Équipe B

CSM Gennevillois/Saint-Denis US : 25-21.

Tennis de Table

Pro B dames

Championnat de France féminin

Nationale 2 dames:

SDUS 2/Paris 16 1 : 2-8. SDUS 2 termine 5e et se maintient.

Pré-régionale dames:

SDUS 3 vainqueur par forfait sur Eaubonne 2. SDUS 3 termine 2e et monte en Régionale 1.

Championnat de France masculin

Régionale 2:

Lagny 1/SDUS 2 : 20-22 - SDUS 2 termine 1er et monte en Régionale 1.

Pré-régionale:

SDUS 3/Livry-Gargan 6 : 26-16. Sdus 3 termine 1er et monte en Régionale 3.
Départementale 1:

SDUS 4/Les Lilas 3 : 23-19. Sdus 4 termine 2e et se maintient.

SDUS 5/Noisy-le-Sec 1 : 26-16. Sdus 5 termine 2e et se maintient.

SDUS 6/Livry Gargan 5 : 17-25. Sdus 6 termine 6e et se maintient.

SDUS 7/Gagny 2 : 21-21. Sdus 7 termine 8e et descend en Départementale 2.

Tennis

En + 45 ans

SDUS/ Pavillon-sous-Bois : 0-3.

En + 35 ans

SDUS/la Rose des vents d'Aulnay-sous-Bois : 3-0.

 

Edition du 9 Décembre

Tennis de Table
Jeunes pousses de Raquette

Cette saison le club a rajeuni ses effectifs et compte dans ses rangs des talents parmi les plus précoces du tennis de table hexagonal.

Une génération qui pourrait représenter la France aux JO 2024… En juin dernier, le SDUS présentait ses trois jeunes recrues sous la bannière « Génération JO 2024 ». Le plus âgé, Nolan Givone, venait alors de fêter ses 16 ans. À ses côtés, deux jeunes filles : Prithika Pavade, 11 ans aujourd’hui, et Célia Silva, 14 ans. Trois mois plus tard, Nolan célébrait son premier match en Pro B face à Nice à La Raquette. Fin novembre, Prithika et Célia signaient deux exploits hors du commun en s’imposant respectivement contre Anne-Sophie Jean (n° 42 française) et Chloé Martial (n° 56 française). Une intégration plutôt réussie pour ces promesses du club et de la discipline. 

« Ce sont des jeunes qui sortent de l’ordinaire. Nous avons déjà eu des sportifs de très bon niveau au club, mais on a de quoi penser que ceux-là peuvent franchir un cap encore supérieur », ose Julien Jacquemont, responsable administratif et financier. Issu d’une famille de pongistes – son père est entraîneur et son frère a été champion régional – originaire de l’Orne, Nolan Givone, double champion de France cadets en 2014, a donc rejoint le Sdus cet été, en même temps que l’Insep, prestigieux réservoir de talents du sport français. Un grand saut qui ne semble pourtant pas déstabiliser l’adolescent, habitué des centres d’entraînement et de la compétition : « C’est ma première année en pro donc forcément il y a de la pression. On joue les matchs à la suite sur une seule table, avec tous les regards sur nous, ça fait bizarre. Et, à ce niveau, on voit que les mecs c’est leur métier et pas juste une passion ! Mais passé le premier match, je me suis vite senti mieux. » 

D’autant que son intégration a été facilitée par ses coéquipiers Mehdi Bouloussa, qui l’a côtoyé un an au Pôle France de Nantes, et surtout son entraîneur Sébastien Jover, de 24 ans son aîné : « Nous avons un gros écart d’âge et je suis à la fois son coach et son coéquipier, donc notre relation est différente. Je le côtoie au quotidien à l’Insep, ce qui me permet de l’observer à l’entraînement, de suivre son évolution et de faciliter le lien avec le club. Dans l’équipe, il a le rôle du petit jeune qui progresse, car son niveau est encore un peu juste pour la Pro B. Cela crée un cadre intéressant pour son apprentissage. »

11 ans et déjà parmi les grandes

Un cadre privilégié pour progresser, c’est ce qu’est venue chercher à Saint-Denis Prithika Pavade, 11 ans et déjà l’étoffe d’une championne. À son âge, la jeune pongiste originaire du Bourget a déjà été double championne de France (en benjamines et minimes) en 2014 avant de conserver son titre en benjamines cette année. Son exploit récent lors d’un match de l’équipe féminine de Nationale 2 confirme les espoirs placés en elle. 

« Prithika a un profil vraiment extraordinaire. C’est une gauchère très offensive qui fait preuve d’une concentration et d’une sérénité qui sont inhabituelles à cet âge-là. Elle a une capacité à maintenir son niveau dans les moments stressants qui est signe d’une grande maturité », reconnaît Nicolas Greiner, son entraîneur au pôle Île-de-France qu’elle vient d’intégrer cette année. 

En quittant son club formateur, Prithika a franchi une étape supérieure dans sa jeune carrière : 16 heures d’entraînement par semaine en plus des cours du collège, un rythme intense pour une sportive de cet âge. « Elle a des semaines d’adultes. Il n’y a plus de temps pour autre chose que le Ping ou l’école et elle dort à l’internat, donc l’éloignement familial est aussi un aspect difficile. Il a fallu s’adapter à ce rythme et ses premiers résultats en ont pâti au début, mais elle commence à faire des performances assez incroyables. Gagner à 11 ans face à une joueuse de deux fois son âge qui a joué en équipe de France, ce n’est pas rien ! » 

Travailleuse assidue et élève brillante, Prithika ne manque pas non plus d’ambitions : « Elle formule souvent le souhait de devenir championne du monde. Bien sûr, c’est un peu naïf, mais elle est sincère ! » Si au vu de la concurrence, rêver d’un titre mondial reste encore utopique, une participation aux JO pourrait être une belle consolation… 

Corentin Rocher

Éclairage
Célia Silva dans le rôle de la grande sœur

Comme pour Nolan Givone chez les Pros, la très jeune Prithika a pu compter sur ses coéquipières pour trouver ses marques dès son arrivée au Sdus, à commencer par Célia Silva, 14 ans, formée à Saint-Denis et parmi les dix meilleures cadettes françaises. « Célia est une enfant du club et elle a très bien joué son rôle de grande sœur. Elle est précieuse pour Prithika et a facilité son intégration au Pôle espoir où elle évoluait déjà avant elle. Malgré leur écart d’âge et de niveau, il n’y a aucune jalousie entre elles, confie Nicolas Greiner. Au contraire, chacune aide l’autre à progresser, cette compétition saine les tire vers le haut. » De bon augure pour l’avenir de la petite balle blanche dionysienne.

Tennis de Table

Week-end productif pour le SDUS

Pro B

Pour son quatrième match de la saison, l'équipe féminine du SDUS est allée faire match nul dans la salle de Schiltigheim (3-3) lors de la 5e journée du championnat de Pro B. Les Dionysiennes ont été menées à trois reprises mais ont su trouver les ressources pour revenir à chaque fois au score. Les filles ont pu compter sur une Lina Misikonyte particulièrement inspirée (deux succès) et sur la recrue Monika Molnar, victorieuse en cinq sets de la Slovène Alex Galic. Au classement, le Sdus prend la 4e place. Le lendemain, dimanche 6 décembre, le Sdus a cette fois-ci excellé au tournoi régional féminin à Ris-Orangis. Le club y a remporté deux challenges, celui du nombre (24 participantes) et celui des résultats, et témoigne d'une vraie cohésion au sein des féminines.

C.R.

Rugby

Le SDUS mange DIJON

Fédérale 2.Dimanche, à Delaune, le XV dionysien n’a fait qu’une bouchée du leader de la poule.

Encore une ! Le Sdus a signé sa septième victoire d'affilée dimanche 6 décembre. Les Dionysiens recevaient Dijon, leader au classement au moment de la rencontre. Le score sans appel, 20 à 3 pour les locaux, porte le XV dionysien à la deuxième place derrière Montluçon. « Au-delà de la deuxième place, ce qu'on voulait c'était se tester, explique Rémi Campet, le coach du Sdus. On avait raté notre entrée dans le championnat face à Montluçon et maintenant on se rattrape avec Dijon. » Ces deux équipes concurrentes font figure d'épouvantail, mais dimanche dernier, sur la pelouse, Saint-Denis n'a pas fléchi et a contenu les Dijonnais durant tout le match. Ce résultat change la donne. Selon Rémi Campet, le Sdus ne peut plus se retrancher derrière son statut de promu. « On va être attendu, on ne peut plus se cacher derrière cette étiquette de nouveau. On va être reçu différemment maintenant », prévient-il avant d'ajouter :« Il y a désormais une concurrence interne pour gagner sa place. À eux de conserver leurs repères. » Car la suite du championnat risque d'être longue et douloureuse. « L'objectif du club est de finir dans les quatre premiers à la fin de la saison ,indique Rémi Campet. Il reste du chemin, ça sera compliqué car nous allons beaucoup nous déplacer à présent.» Il reste un match à jouer avant d'entamer la trêve hivernale. Dimanche, le SDUS ira affronter son voisin de Gennevilliers. Un derby qui s'annonce épique.

Football

C'est un week-end en demi-teinte pour le football dionysien. Le SDUS a su s'imposer face au Val d'Yerre-Crosne AF, 1 à 0. Les hommes de Lacina Karamoko continuent leur ascension et se maintiennent toujours à la seconde place talonnant le Paris Saint-Germain 3. Un point seulement sépare les Dionysiens de la première place. Le Sdus détient le plus grand nombre de buts inscrits de la poule avec 15 marqués sur 9 matches.

M.Lo

-Calendrier-

Basket-Ball

Nationale 3 masculine

Samedi 12 décembre, à 20h, SDUS/Escaudan Basket Porte du Hainaut.

Football

Senior DSR

Dimanche 13 décembre, à 15h à Delaune, SDUS/Antony Sports.

Judo

Samedi 12 décembre, championnats de France 2 DV à Boe (47).

Samedi 19 décembre, Coupe de Noël pour les petits au palais des sports Auguste-Delaune. Dimanche 20 décembre, tournoi de Troyes et tournoi de l'Oise.

Randonnée pédestre

Les Verts Sentiers

Samedi 12 décembre, canal de Saint-Denis, Parc de la Villette, Bassin de la Villette, 8 km. Rdv 8h45 devant la Gare de Saint-Denis pour un départ à pied à 9h. Retour en métro, lignes 2 puis 13. Tél. : 06 84 53 00 87.

Rugby

Fédérale 2

Dimanche 13 décembre, à 15h, CSM Gennevillois/Sdus.

-Résultats-

Basket-ball

Nationale 3 masculine

SDUS/Gennevilliers BC : 63-72.

Football

DSR

SDUS/Val d'Yerres : 1-0.

Judo

Open de jujitsu à Brétigny (91)

Samedi 5 décembre, Chellali Zakaria 6e.

Open national de Ne Waza

Dimanche 6 décembre, Angelo Andreazzoli 9e.

Rugby

Fédérale 2

SDUS/Stade Dijon Côte d'Or : 20-03.

Équipe B

SDUS/Stade Dijon Côte d'Or : 22-05.

Tennis de Table

Pro B dames

Schiltigheim/Sdus : 3-3

 

Edition du 2 Décembre

Tennis de Table

Le SDUS en confiance

Pro B

Cela ressemble à une victoire référence. Le mardi 24 novembre, l’équipe masculine du Sdus est allée gagner avec la manière dans la salle d’Argentan (0-4) et signe son quatrième succès consécutif. Une nouvelle fois portés par un Lubomir Jancarik intraitable (deux victoires) et parfaitement secondé par Mehdi Bouloussa et Sébastien Jover (une victoire chacun), les Dionysiens poursuivent leur dynamique positive et grimpent à la quatrième place, à un point du podium. « Lubo est en confiance, moi je joue bien en ce moment et Mehdi, qui a connu un début de saison compliqué, a retrouvé un bon niveau. Quand on est en confiance ça facilite les choses, on sentait avant la rencontre que nous allions gagner. » Les hommes du SDUS recevront Bruille le mardi 8 décembre.

C.R.

Rugby

Fédérale 2

Et si le SDUS devenait le 3e grand club de rugby en Île-de-France ? C'est en tout cas ce que le manager du RC Toulon, Bernard Laporte, par ailleurs candidat à la présidence de la FFR, souhaiterait. Dans les faits, certains joueurs pros sont revenus dans leur club de formation, confortant l'idée d'une troisième équipe francilienne forte qui pourrait émerger. Auréolé de ses résultats en Fédérale 2, le SDUS à de quoi séduire. Les hommes de Rémi Campet ont obtenu une sixième victoire consécutive ce week-end face au Creusot par 35 à 16.

M.Lo

-Calendrier-

Basket-ball

Nationale 3 masculine

Samedi 5 décembre, à 20h30, SDUS/Gennevilliers Basket Club.

Football

Senior DSR

Dimanche 6 décembre, à 15h à Delaune, SDUS/Val d'Yerres Crosne.

Randonnée pédestre

Les Verts Sentiers

Samedi 5 décembre,Île de la Grande Jatte, La Défense, 7 km. Rdv 8h30 métro Porte de Paris. Tél. : 06 84 53 00 87. Dimanche 6 décembre, de Pontoise à Conflans-Sainte-Honorine, 21 km. Circuit très contrasté : des sections très plates et de forts raidillons. RDV à 8h05 gare de Saint-Denis pour prendre le train H OPOC de 8h17 direction Pontoise. Tél. : 06 84 53 00 87.

Rugby

Fédérale 2

Dimanche 6 décembre, à 15h, SDUS/Stade Dijon Côte d'Or.

Tennis de Table

Nationale 2 dames

Samedi 5 décembre, Pro B dames, 6e journée en retard : SDUS/Schiltigheim. Pro B messieurs : SDUS 2/Ris-Orangis. Dimanche 6 décembre, tournoi régional féminin à Ris-Orangis. Mardi 8 décembre à 19h30 à La Raquette, Pro B messieurs, SDUS/Bruille CTT.

 

-Résultats-

Basket-ball

Nationale 3 masculine

US Maubeugeoise/SDUS : 80-49.

Football

DSR

Plessis-Robinson/SDUS: 1-1.

Judo

Coupe Ne Waza FFJDA

Samedi 28 novembre, Angelo Andreazzoli 1er. Shiai pour les points du 2e dan, Henriques Jimmy 20 pts et Bouraba Anthony 14 pts.

Coupe séniors FFJDA au Raincy

Dimanche 29 novembre, David Derival 1er, Nicolas Besson 7e et Henriques Jimmy non-communiqué.

Tournoi Label B à Trappes

Fraioli Jessy 7e et Bihoues Florian n/c.

Natation

Meeting Espoir 93

Ines Leblanc 1ere aux 200/4 nages (50 m nage libre, 400 m nage libre, 100 m dos, 50 m papillon, 100 m papillon) et 2e au 50 m dos. Bouakaz Alya, 1ere au 100 m brasse, 2e au 50 m brasse et 3e aux 200/4 nages et 100 m papillon. Periandre Shana, 1ere aux 50 m et 100 m brasse, 3e au m 50 nage libre. Romulus Erwan, 2e aux 50 m et 100 m dos, 3e aux 50 m nage libre et 100 m papillon.

Rugby

Fédérale2

Club OL Creusot Bourgogne/SDUS : 16-35.

Equipe B

Club OL Creusot Bourgogne/Sdus : 9-22.

Tennis

Masculin + 65 ans

SDUS/TC les Lilas : 2-1.

Masculin + 35 ans

SDUS/Le Bourget : 2-3.

Masculin + 45 ans

CM Aubervilliers/SDUS : 3-0.

Tennis de Table

Championnat de France féminin

Nationale 2 dames, 6e journée: SDUS 2/Nantes : 1-8.

Nationale 2 dames, match en retard de la 5e journée(dimanche 29 novembre) : Angoulême/SDUS : 8-6.

Pré-régionale dames: SDUS 3/Pavillons-sous-Bois 1 : 15-12.

Championnat de France masculin

Régionale 2 messieurs : SDUS 2/Marolles 1 : victoire par forfait.

Pré-régionale messieurs: SDUS 3/Aulnay 2 : 28-10.

Départementale 1 messieurs: SDUS 4/Le Bourget 6 : 17-25.

Départementale 1 messieurs: SDUS 5/Romainville 4 : 23-19.

Départementale 1 messieurs: SDUS 6/Pantin 5 : 22-20.

Départementale 1 messieurs: SDUS 7/Pantin 4 : 17-21.

Tir à l'arc

Concours de Suresnes (92)

Marine Milosavljevic (MFCL) 1ère avec 474 points, Rachel Duflos (CFCL ) 2e avec 505 pts, Tom Lalande (CHCL) 2e avec 436 pts,Fanny Bonnet ( Sfnu) 3e avec 387 pts. Aurélie Lefèvre (SFCL) 10e avec 455 pts. Jean-Pierre Barbare (SVHCL) 11e avec 462 pts. Véronique Boudine (SFCL) 14e avec 365 pts. Thomas Gautier (SHCL) 21e avec 448 pts. Quentin Jegat (VHCL) 21e avec 443 pts.

 

Edition du 25 novembre 2015

Résultats

Football

DSR

SDUS/Paris Saint-Germain 3 : 1-1.

Rugby

Fédérale 2

SDUS/ CS Beaunois : 34-24.

Tennis

Masculin + 45 ans

Sdus/TC Tremblay : 1-2.

Tennis de Table

Critérium fédéral individuel Nationale 1

Célia Silva et Prithika Pavade terminent 3e.

Pré-régionale messieurs

Rosny JA 3/SDUS 3 : 15-27.
Départementale 1 messieurs

Livry-Gargan 8/SDUS 4: 16-26.

Livry-Gargan 7/SDUS 5 : 20-22.

Neuilly-sur-Marne 6/SDUS 6 : 22-20.

Livry-Gargan 9/SDUS 7 : 26-12.

 

Edition du 11 Novembre

Rugby

Victoires du SDUS sur Beauvais

Fédérale 2

Alors que la réserve dionysienne a littéralement écrasé son adversaire par 54 à 0 dimanche (huit essais marqués), l'équipe première a connu plus de difficultés et s'est imposée de justesse face à Beauvais lors de la cinquième journée de Fédérale 2. L'écart est mince (20-19) mais les 4 points sont obtenus et ces derniers permettent à Saint-Denis de trotter désormais au sein du peloton de tête derrière Montluçon et Dijon, les épouvantails de la poule. Pour l'heure, les hommes de Rémi Campet tiennent leurs positions. Ils affronteront Beaune à Delaune ce dimanche, un adversaire affaibli après une défaite face au Paris Université.

M.Lo

Tennis de Table

Le SDUS en mode victoire

Pro B

Week-end savoureux pour les pongistes du Sdus. Victorieuses face à Nîmes (4-2) après avoir été menées au score, les féminines, sous l’impulsion de Qiwen Xiao (deux matches gagnés) ont décroché dimanche à La Raquette leur premier succès de la saison malgré l’absence de la recrue Monika Molnar, grippée. De leur côté, les messieurs ont empoché une troisième victoire de suite en dominant Metz avec la manière (4-1). Avec deux succès sans bavure, Lubomir Jancarik a été une nouvelle fois décisif. Mehdi Bouloussa et Sébastien Jover, auteur d’un joli coup gagnant derrière le dos lors du tout dernier set, ont assuré le spectacle et les deux autres. À noter que l’équipe 2 féminine s'est imposée sur le score de 8 à 1 contre Grand Quevilly en Nationale 2 dames avec une surprenante Prithika Pavade, victorieuse de ses deux matches à seulement 11 ans !

C.R.

-Calendrier-

Cyclotourisme

Tous les mercredis sortie du temps libre, rdv au parc des sports à 8h30. Mercredi 11 novembre, à la recherche de Francis en forêt de Compiègne, rendez-vous à 7h15 au parc des sports. Dimanche 15 novembre, sortie club 60 km. Rdv au parc des sports à 8h30. Dimanche 15 novembre, marche de la Malmaison, Rueil-Malmaison (92). Rdv au parc des sports à 7h15.

-Résultats-

Basket-ball

Nationale 3 masculine

Cambrai basket/Saint-Denis US : 62-57.

Boxe

Tournoi à Saint-Malo

Samedi 7 novembre,en – 81 kg Hocine Ait-Henceur (SDUS) bat Marvin Thomas-Cojean (Ring Malouin) aux points. Hocine Ait-Henceur et Zakaria El Jouhari qualifiés pour le championnat d’Île-de-France.

Football

DSR

Bretigny FCS/SDUS : 0-1.

1/ Paris Saint-Germain (20)

2/ Saint-Denis US (19)

3/ Antony Sports (16)

4/ Red Star FC 2 (15)

5/ Le Mée Sports (15)

6/ Brétigny FCS (15)

7/ Adamois Olympique (15)

8/ Aulnay CSL (14)

9/ Val Yerres Crosne (10)

10/ Plessis-Robinson FC (10)

11/ AS Ararat Issy (7)

12/ Poissy AS 2 (7)

Football américain

Les Monarques

Match de préparation

Les Monarques Saint-Denis/CSS Nighthawks Croissy-sur-Seine : 6-6.

Judo

Tournoi à Garches

Nodi Kévin 3e en – 60 kg, Mejri Badis 7e en – 50 kg, Zriouel Mohamed 5e en – 60 kg, Ingles Lieyton 3e en –55 kg.

Rugby

Fédérale 2

Beauvais XV RC/SDUS : 19-20.

Équipe B

Beauvais XV RC/SDUS : 00-54.

1/ Stade Dijon Côte d'Or (23)

2/ Montluçon Rugby (20)

3/ Saint-Denis US (14)

3/ Club Ol Creusot Bourgogne (15)

5/ CSM Gennevillois (14)

6/ Beauvais XV RC (11)

7/ CS Beaunois (8)

8/ Paris Université Club (6)

9/ RC Arras (4)

10/ US Tavaux Damparis Abergement La Ronce (0)

Tennis

Masculin + 35 ans

Sdus/Tremblay : 0-5.

Tennis de Table

Saint-Denis US

Pro B dames

SDUS/Nîmes : 4-2.

Pro B messieurs

SDUS/Metz : 4-1.

Nationale 2 dames

SDUS/Grand Quevilly : 8-1.

Pré-régionale dames

SDUS/Montmagny : 20-10.

Régionale 2 messieurs

SDUS 2/Bures-sur-Yvette 1 : 24-18.

Pré-régionale messieurs

Sdus 3/Villepinte 4 : 27-15.

Départementale 1 messieurs

SDUS 4/Stains 2 : 24-18

SDUS 5/Rosny-sous-Bois Marnaudes 2 : 26-16.

SDUS 6/Pavillons 3 : 16-26.

SDUS 7/Stains 3 : 19-23.

 

ARCTICLES DU JOURNAL DE SAINT-DENIS

Football Américain
Plus d’une corde aux Monarques

Si le championnat de D3 ne débute que fin janvier, l’heure est aux matches de préparation et au perfectionnement des nouveaux systèmes de jeu.

La route vers les play-offs est encore longue pour les casques à fleur de lys. Pour leur premier match de préparation, les Monarques n’ont pu faire mieux qu’un nul (6-6) face aux Nighthawks de Croissy-sur-Seine. Une équipe de division inférieure, pourtant à leur portée sur le papier. 

« On s’attendait à gagner assez largement mais le niveau a été homogène, c’est un résultat inattendu. Nous n’avons pas été suffisamment conquérants », regrette Thomas Génin, « linebacker » sur le terrain et nouveau président du club depuis le départ d’Olivier Lopez en fin de saison dernière. « C’est bizarre que nous ayons autant régressé depuis le printemps. Nous avons dû bricoler en attaque car il manquait des joueurs et certains ne sont pas encore rodés au système de jeu, mais j’ai constaté trop de défauts techniques. »

Alors que se profile un second rendez-vous face aux redoutables Quarks de Villebon, les Dionysiens ont encore du boulot avant de retrouver leur vrai niveau. Une mise en route pénible qui s’explique par d’importants changements opérés à l’intersaison. À commencer par un staff technique entièrement renouvelé. 

Le coach, Fabrice Delcourt, a cédé sa place à Cyprien Monar, pur produit du club et donc déjà connu de la plupart des joueurs. « Le nouveau staff vient de la maison mais il arrive avec de nouvelles tactiques. Il faut du temps pour que ces stratégies soient apprises, comprises puis mises en application sur le terrain », ajoute Thomas Génin. En conséquence, les Monarques devraient bientôt privilégier un jeu plus aérien, où les passes longues vers les receveurs l’emportent sur les courses au sol. 

Pour peaufiner ces détails dans chaque compartiment du jeu, un coaching spécifique a été mis en place : « Les joueurs nous ont demandé un coaching plus adapté. On a donc choisi de mettre un entraîneur pour chaque poste : receveurs, coureurs, ligne défensive ou quaterbacks… Des gens qualifiés, capables de renouveler les entraînements pour éviter la lassitude. »

Préparateur physique pour calendrier serré

Autre nouveauté de cette pré-saison : un travail minutieux est effectué avec un préparateur physique. Là aussi, les exercices prennent en compte les exigences propres à chaque rôle sur le terrain. « C’est une des particularités du foot US, certains ont besoin de puissance, d’autres de vélocité, d’agilité ou d’esquive. Il y a des morphologies et aptitudes physiques différentes selon le poste. » 

Les méthodes d’entraînement se font plus élaborées car le championnat débute tardivement (à partir de janvier) et se concentre sur quatre mois. « Je pense que ce réajustement est fait pour éviter que les clubs d’Élite mettent leurs meilleurs joueurs à disposition des équipes réserves et faussent le championnat. » Une décision sensée qui contraint néanmoins les clubs à jouer plus régulièrement, et les joueurs à récupérer plus vite de leurs efforts. 

« C’est pour cela que le travail physique de pré-saison va être déterminant. L’avantage c’est que nous avons plus de temps pour nous préparer avant la reprise. Cela nous permet d’intégrer les nouveaux, de les familiariser au groupe et aux stratégies. Il faut prendre le temps de leur faire aimer ce sport… » De l’amour et des muscles. Pour les joutes à venir face aux Loups blancs, Templiers, Strikers, et autres Chevaliers, les Monarques auront bien besoin des deux.

ÉCLAIRAGE : Winter is coming

L’hiver approche et avec lui la reprise du championnat de Division 3. Les Monarques de Saint-Denis seront opposés lors de la première journée à l’équipe B des Templiers d’Élancourt, le week-end du 23 janvier. Alors que la saison passée les coéquipiers de Thomas Génin avaient échoué aux portes des play-offs, tournoi final à élimination directe, l’objectif avoué est d’y parvenir cette année. 

« La saison dernière, il y avait huit formations qualifiées en play-offs et nous avions fini 10es au nombre de points. Ça s’est joué à rien, donc nous voulons cette fois franchir ce palier », clame le nouveau président, tout en gardant à l’esprit que les nombreux changements dans l’organigramme incitent à la patience. « Nous avons de nouveaux coaches, un nouveau bureau présidentiel (une secrétaire et un trésorier sont aussi arrivés), il s’agit d’une saison de transition, on va laisser les choses se mettre en place. » 

Corentin Rocher

 

Water-Polo
« On m’a recruté pour tout reconstruire »
Sdus : Yoman Cortes, ancien pro en équipe nationale colombienne et ex-entraîneur de clubs français, a pour mission de redresser les équipes masculines comme féminines.

Un jeudi soir à La Baleine, il est presque 19 heures, Yoman Cortes déambule autour du grand bassin où nagent entre les lignes plusieurs enfants. Yoman est en charge de la direction sportive de la section water-polo du Sdus. Il a une double-casquette, il gère l’ensemble des tâches administratives tout en étant à la tête des équipes seniors masculines et des jeunes féminines. Ancien pro en équipe nationale colombienne, c’est bien rôdé qu’il récupère une équipe masculine reléguée cette année en Nationale 3, lui qui a déjà entraîné certains clubs français. 

« Je suis venu en France à 30 ans pour faire des études. À mon arrivée, on m’a contacté pour prendre en main des équipes. J’ai fait un an à Taverny, douze ans à Livry-Gargan. Le projet était de gravir les divisions et j’ai porté ces deux clubs en Élite, raconte-t-il, toujours vigilant sur ce qu’il se passe dans l’eau. On m’a recruté à Saint-Denis pour tout reconstruire. »

L’an passé, il avait tenté sa chance avec les féminines, mais le projet a avorté : « Elles étaient moins investies et avaient trop peu de créneaux. Les garçons, eux, sont plus impliqués. » Dès lors, il instaure un format d’entraînement porté sur le physique au détriment de la technique. Un choix délibéré et assumé par le coach. « Je préfère mettre l’accent sur le physique pendant six mois et créer une discipline de travail. On progresse mieux comme ça plutôt que de faire la course aux matches gagnés. » 

En effet, le Sdus accuse deux défaites en deux matches depuis le début de la saison. Loin d’être hasardeuse, sa stratégie a été mûrement réfléchie. « Je m’y attendais, ce n’est pas une surprise. Je compte perdre les six premiers matches, assure Yoman, droit dans ses claquettes. Dans la deuxième phase du championnat, nous serons dans la poule basse d’Île-de-France et nous remonterons très vite. » 

Son plan porte déjà ses fruits. Face au Club nautique de Livry-Gargan, équipe qui joue le haut de tableau, Saint-Denis s’incline à 4 minutes de la fin seulement. L’entraîneur a la confiance totale de ses joueurs et espère instaurer une plus grande discipline sportive au sein de son effectif. Un manque de rigueur due au turn-over continu parmi les coaches de l’équipe dionysienne.

« Une sorte de pôle espoir des féminines »

Le léger accent colombien de Yoman Cortes résonne sur le carrelage immaculé de la piscine. Le véritable projet pour lequel il a été missionné consiste en la formation d’une section féminine de haut niveau. Un projet qui devrait s’étaler sur cinq ans. « On me fait comprendre qu’on pourrait devenir une sorte de pôle espoir en water-polo féminin », confie Yoman qui collabore avec neuf maîtres-nageurs et éducateurs sportifs. 

Actuellement, une quarantaine de nageuses sont sous sa houlette, des poussines et des benjamines qui viendront gonfler les rangs des futures minimes et seniors. Pour l’heure, les futures joueuses s’entraînent à maîtriser les différentes nages. Yoman a même eu l’idée de présenter une équipe féminine dans un championnat masculin. « J’ai fait la demande auprès de la fédération, mais on attend encore la réponse. » Voir des effectifs mixtes n’est pas exceptionnel en water-polo : les filles sont toujours intégrées aux équipes de garçons jusqu’en minime. Serait-ce là le temps d’une nouvelle ère ? 

Maxime Longuet

 

Edition du 4 au 10 novembre

Rugby

Le Sdus 3e de la poule

Fédérale 2

Les rugbymens du Sdus ont repris le chemin des terrains ce week-end. L'équipe première s'est imposée face au Paris Université Club, 23 à 9 à domicile. Une large victoire, certes sans bonus mais qui propulse les Dionysiens à la troisième place de leur poule de Fédérale 2 et qui se retrouvent au coude à coude avec Gennevilliers. En plus du retour d'un nombre important de blessés sur la pelouse, l'Argentin Facundo Garibay en équipe B honorait là sa première sélection sous les couleurs de Saint-Denis. La réserve, quant à elle, a brillé en décrochant la victoire sur un score sans appel de 27 à 6. Dimanche prochain, le Sdus se déplacera à Beauvais et tentera de bonifier ces résultats.

M.Lo

-Calendrier-

Basket-Ball

Nationale 3 masculine

Samedi 7 novembre, à 20h, Cambrai/Saint-Denis US.

Cyclotourisme

Tous les mercredis sortie du temps libre, rdv au parc des sports à 8h30. Dimanche 8 novembre, sortie club 50 km. Rdv au parc des sports à 8h30.

Football

DSR

Dimanche 8 novembre,

Brétigny FCS/Saint-Denis US.

Football américain

Les Monarques

Pré-saison D3

Samedi 7 novembre, à 17h à Delaune, Les Monarques/CSS Nighthawks.

Randonnée Pédestre

Les Verts Sentiers

Samedi 7 novembre,Parc de Sceaux, 8 km, rdv 8h25 gare RER B La Plaine Stade de France pour prendre le RER B SORT dir. Robinson de 8h38.Tel : 06 84 53 00 87.Dimanche 8 novembre, les premières vignes de Champagne, 22km, rdv à 8h10 gare de Saint-Denis pour prendre le train H AVOP de 8h26, arrivée gare du Nord à 8h32 et transfert gare de l'Est pour prendre le train P ZIMO de 8h51 direction Château-Thierry. Tél. : 06 04 06 45 38.

Rugby

Fédérale 2

Dimanche 8 novembre, à 15h, Beauvais XV RC/Sdus.

-Résultats-

Basket-ball

Nationale 3 masculine

Sdus/Neuilly-sur-Marne BB : 73-65.

1/ US Maubeugeoise (10)

2/ Gennevilliers BC (10)

3/ ASCC Margny (9)

4/ Saint-Charles Charenton Saint-Maurice (9)

5/ Wasquehal Flash B (8)

6/ Cambrai Basket (7)

7/ Escaudain Basket Porte du Hainaut (7)

8/ Saint-Denis Union Sports (7)

9/ ABC Dourges (6)

10/ Saint-Quentin BB 2 (6)

11/ Neuilly-sur-Marne BB (6)

12/ US Alfortville (5)

 

Football

DSR

Sdus/Le Mée Sports : 5-0.

1/ Paris Saint-Germain (16)

2/ Saint-Denis US (15)

3/ Le Mée Sports (15)

4/ Red Star FC 2 (15)

5/ Aulnay CSL (14)

6/ Brétigny FCS (14)

7/ Antony Sports (12)

8/ Adamois Olympique (11)

9/ Val Yerres Crosne (9)

10/ Plessis-Robinson FC (9)

11/ PoissyAS 2 (7)

12/ AS Ararat Issy (6)

Rugby

Fédérale 2

Sdus/Paris Université Club : 23-9.

1/ Stade Dijon Côte d'Or (19)

2/ Montluçon Rugby (16)

3/ CSM Gennevillois (13)

3/ Saint-Denis US (13)

5/ Club Ol Creusot Bourgogne (10)

6/ Beauvais XV RC (10)

7/ CS Beaunois (7)

8/ RC Arras (4)

9/ Paris Université Club (2)

10/ US Tavaux Damparis Abergement La Ronce (0)

Équipe B

Sdus/Paris Université Club : 27-6.

 

Edition du 11 au 17 novembre

Rugby

Victoires du Sdus sur Beauvais

Fédérale 2

Alors que la réserve dionysienne a littéralement écrasé son adversaire par 54 à 0 dimanche (huit essais marqués), l'équipe première a connu plus de difficultés et s'est imposée de justesse face à Beauvais lors de la cinquième journée de Fédérale 2. L'écart est mince (20-19) mais les 4 points sont obtenus et ces derniers permettent à Saint-Denis de trotter désormais au sein du peloton de tête derrière Montluçon et Dijon, les épouvantails de la poule. Pour l'heure, les hommes de Rémi Campet tiennent leurs positions. Ils affronteront Beaune à Delaune ce dimanche, un adversaire affaibli après une défaite face au Paris Université.

M.Lo

Tennis de Table Le Sdus en mode victoire

Pro B

Week-end savoureux pour les pongistes du Sdus. Victorieuses face à Nîmes (4-2) après avoir été menées au score, les féminines, sous l’impulsion de Qiwen Xiao (deux matches gagnés) ont décroché dimanche à La Raquette leur premier succès de la saison malgré l’absence de la recrue Monika Molnar, grippée. De leur côté, les messieurs ont empoché une troisième victoire de suite en dominant Metz avec la manière (4-1). Avec deux succès sans bavure, Lubomir Jancarik a été une nouvelle fois décisif. Mehdi Bouloussa et Sébastien Jover, auteur d’un joli coup gagnant derrière le dos lors du tout dernier set, ont assuré le spectacle et les deux autres. À noter que l’équipe 2 féminine s'est imposée sur le score de 8 à 1 contre Grand Quevilly en Nationale 2 dames avec une surprenante Prithika Pavade, victorieuse de ses deux matchs à seulement 11 ans !

C.R.

-Calendrier-

Basket-ball 

Nationale 3 masculine

Samedi 14 novembre, à 20h, Saint-Denis US/US Alfortville.

Cyclotourisme  Tous les mercredis sortie du temps libre, rdv au parc des sports à 8h30. Mercredi 11 novembre, à la recherche de Francis en forêt de Compiègne, rendez-vous à 7h15 au parc des sports. Dimanche 15 novembre, sortie club 60 km. Rdv au parc des sports à 8h30. Dimanche 15 novembre, marche de la Malmaison, Rueil-Malmaison (92). Rdv au parc des sports à 7h15.

Rugby

Fédérale 2

Dimanche 15 novembre, à 15h à Delaune, Sdus/CS Beaunois.

Tennis de Table

Mercredi 11 novembre, critérium départemental vétérans à Livry-Gargan. Vendredi 13 novembre, championnat départemental par équipes. Samedi 14 novembre, championnat régional et national par équipes (nationale 2 dames) à Angoulême.

Pro B dames

Dimanche 15 novembre,

Schiltigheim/Sdus (Pro B Dames).

-Résultats-

Basket-ball

Nationale 3 masculine

Cambrai basket/Saint-Denis US : 62-57.

Boxe

Saint-Denis US

Tournoi à Saint-Malo

Samedi 7 novembre, en – 81 kg Hocine Ait-Henceur (Sdus) bat Marvin Thomas-Cojean (Ring Malouin) aux points. Hocine Ait-Henceur et Zakaria El Jouhari qualifiés pour le championnat d’Île-de-France.

Football

DSR

Brétigny FCS/Sdus : 0-1.

1/ Paris Saint-Germain (20)

2/ Saint-Denis US (19)

3/ Antony Sports (16)

4/ Red Star FC 2 (15)

5/ Le Mée Sports (15)

6/ Brétigny FCS (15)

7/ Adamois Olympique (15)

8/ Aulnay CSL (14)

9/ Val Yerres Crosne (10)

10/ Plessis-Robinson FC (10)

11/ AS Ararat Issy (7)

12/ PoissyAS 2 (7)

Football Américain

Les Monarques

Match de préparation

Les Monarques Saint-Denis/CSS Nighthawks Croissy-sur-Seine : 6-6.

Judo

Tournoi à Garches

Nodi Kévin 3e en – 60 kg, Mejri Badis 7e en – 50 kg, Zriouel Mohamed 5e en – 60 kg, Ingles Lieyton 3e en –55 kg.

Rugby

Fédérale 2

Beauvais XV RC/Sdus : 19-20.

Équipe B

Beauvais XV RC/Sdus : 00-54.

1/ Stade Dijon Côte d'Or (23)

2/ Montluçon Rugby (20)

3/ Saint-Denis US (14)

3/ Club Ol Creusot Bourgogne (15)

5/ CSM Gennevillois (14)

6/ Beauvais XV RC (11)

7/ CS Beaunois (8)

8/ Paris Université Club (6)

9/ RC Arras (4)

10/ US Tavaux Damparis Abergement La Ronce (0)

Tennis

Saint-Denis US

Masculin + 35 ans

Sdus/Tremblay : 0-5.

Tennis de table

Pro B dames

Sdus/Nîmes : 4-2.

Pro B messieurs

Sdus/Metz : 4-1.

Nationale 2 dames

Sdus/Grand Quevilly : 8-1.

Pré-régionale dames

Sdus/Montmagny : 20-10.

Régionale 2 messieurs

Sdus 2/Bures-sur-Yvette 1 : 24-18.

Pré-régionale messieurs

Sdus 3/Villepinte 4 : 27-15.

Départementale 1 messieurs

Sdus 4/Stains 2 : 24-18

Sdus 5/Rosny-sous-Bois Marnaudes 2 : 26-16.

Sdus 6/Pavillons 3 : 16-26.

Sdus 7/Stains 3 : 19-23.

 

Edition du 23 au 29 Septembre 2015

Rugby
L’équipe première a de la ressource

Saint-Denis : 11 / Montluçon : 13
Dimanche 20 septembre, le XV dionysien, fraîchement promu en Fédérale 2, a été défait de justesse par un adversaire de taille tout juste descendu de F1.

Retour match. Nous sommes loin de l’Angleterre et de l’ambiance de Coupe de monde qui y règne. Le monde de l’Ovalie a les yeux rivés sur le royaume outre-manche. À quelques miles de Londres, dimanche 20 septembre, Saint-Denis reçoit les Auvergnats de Montluçon et se prépare à livrer bataille. Devant des tribunes peu remplies, l’équipe B du Sdus achève son match face à celle du Montluçon Rugby et signe une victoire nette de 36 à 0. 
 
La réserve dionysienne arrivée deuxième au classement national la saison dernière rassure en ce début de championnat. Malheureusement, on ne peut en dire autant de l’équipe première. Tenu en échec lors des matches de préparation, le Sdus entame avec appréhension cette première rencontre qui marque le début de la saison régulière. Avec un effectif en partie renouvelé, le XV dionysien fraîchement promu doit prouver qu’il a sa place en Fédérale 2. En face, l’adversaire est de taille.
 

La rencontre démarre sur les chapeaux de roues

Relégué en F2 cette année, Montluçon a l’esprit revanchard et le potentiel pour briser les espoirs dionysiens (lire éclairage). La rencontre démarre sur les chapeaux de roues avec une première pénalité accordée à Saint-Denis dès la 5e minute, mais le n° 15, Gaëtan Daude, ne parvient pas à la transformer. Les bleu et blanc s’écrasent sur le mur auvergnat sans parvenir à trouver la faille. L’arbitre ne fait pas de cadeau à Saint-Denis et distribue les cartons jaunes (expulsion temporaire) : les Dionysiens écopent de trois cartons sur toute la rencontre. Le n° 2, Smail Bechoua, est le premier à en faire les frais. 
 
De jolies combinaisons (certaines ternies par des erreurs grossières) sont tentées par les Dionysiens qui mènent la barque. Hélas, rien n’y fait. Timorés en début de rencontre, les Montluçonnais commencent à s’activer et c’est à la 34e minute de jeu qu’ils ouvrent le score par une pénalité. Trois minutes s’écoulent avant que les Auvergnats n’enfoncent le clou avec un essai inscrit par le n° 12, Gigauri, qui fait voler en éclat la défense dionysienne jusqu’ici irréprochable. La transformation permet au MR de mener 10 à 0.


À un cheveu du poteau droit

À la pause, les corps endoloris rejoignent les vestiaires et, malgré le score, le match reste serré. En deuxième période, les visiteurs ne perdent rien de leur impact. Les esprits s’échauffent. Le n° 12 de Montluçon multiplie les provocations et les mauvais gestes. Le score, lui, n’évolue pas. Les garçons de Rémi Campet font preuve de ténacité. 
 
À la 59e minute, le Sdus transforme une pénalité tapée par le 10, Hugo Chevalier, pour revenir dans le match et prendre 3 points. Quelques instants plus tard, Montluçon réplique en s’offrant lui aussi une pénalité : 13-3. Il reste près de dix minutes de jeu lorsque Saint-Denis, grâce à une nouvelle pénalité transformée par Hugo Chevalier, revient à 7 petits points de son adversaire. 
 
Dans les derniers instants du temps réglementaire, la tribune chante pour encourager les troupes. Le Sdus rate une occasion franche mais finit par inscrire un essai dans les arrêts de jeu à la force des bras, grâce à Yousouf Dosso entré en cours de match. Il règne un silence de mort lorsque Chevalier s’élance pour la transformation… Le ballon termine sa course à un cheveu du poteau droit mais les applaudissements sincères retentissent. Le match se termine sur un score de 11 à 13. 
 
Saint-Denis obtient un bonus défensif et signe une performance loin d’être ridicule. Malgré quelques détails techniques à peaufiner, le Sdus a démontré qu’il avait la capacité de faire tanguer le cours de la rencontre en puisant dans ses ressources. 
 
Maxime Longuet
 

Éclairage: De sérieux adversaires

Montluçon disputait la saison dernière les phases finales pour la montée en Pro D2. Résident de la Fédérale 1, le club auvergnat s’est vu relégué en division inférieure à cause d’un déficit budgétaire. C’est dire le niveau de l’adversaire auquel se sont frottées les épaules dionysiennes ce week-end. 
 
Un match test qui augure un championnat difficile mais où le Sdus a toute sa place. Le Montluçon Rugby pourrait bien incarner dans cette poule 2 l’ogre qui dévore tous ses concurrents, même si d’autres sérieux adversaires seront de la partie comme Beaune avec ses nouvelles recrues et surtout Dijon qui souhaite remonter.

FOOT Le Sdus rassure,

Senior DSR

Le Sdus rassure et conforte son statut d'invaincu en DSR. Les hommes de Lacina Karamoko, toujours « dans le bon wagon», se sont imposés face à l'Ararat-Issy à Issy-les-Moulineaux (92). Merzagou a ouvert la marque à la 30e minute avant de récidiver à la 47e. En seconde période, Ararat-Issy a tenté vainement de revenir au score, Nomoko s'est illustré en réduisant l’écart à la 78e. Le Sdus défiera Livry-Gargan sur les terres dionysiennes dimanche.

M.Lo

-Calendrier-

Cyclotourisme

Tous les mercredis sortie du temps libre, rdv au parc des sports Auguste-Delaune à 8h30. Dimanche 27 septembre, rallye de Pantin. Rdv au parc des sports à 7h pour les 100 km, à 7h30 pour les 70 km, à 8h pour les 50 km. Dimanche 27 septembre, sorties club. Rdv au parc des sports à 7h30 pour les 75 km et à 8h30 pour les 55 km.

Football

Saint-Denis US

Coupe de France

Dimanche 27 septembre, à 15h à Delaune, Sdus/Livry-Gargan FC.

Randonnée pédestre: Les Verts sentiers

Dimanche 27 septembre, de Lardy à Boutigny-sur-Essonne, parc régional du Gâtinais 23 km, quelques dénivelés. Rdv à 7h25 gare de Saint-Denis pour prendre le train de 7h41, changement à gare du Nord puis à St-Michel Notre-Dame train ELBA de 8h12. Tél. : 06 18 79 05 01.

Rugby

Saint-Denis US Fédérale 2

Dimanche 27 septembre, à Delaune à 15h, Sdus/Rugby Club d'Arras.

Tennis de Table

Les jeudi 24 et vendredi 25 septembre, tournoi de sélection pour les championnats du monde juniors à l'Insep. Participation de Nolan Givone (Sdus). Le vendredi 25 septembre, 1re journée du championnat départemental par équipes. Dimanche 27 septembre, Journée « Ping, Forme et Santé ».

-En Bref-

Tennis

Reprise des cours pour l'école de tennis du Sdus le 23 et le 26 septembre en fonction des groupes. Pour toutes informations téléphoner au 06 22 89 22 76, uniquement de 9 h à 12 h et de 14h à 19 h.

Tennis de Table

Venez découvrir le Ping Forme et Santé dimanche 27 septembre avec le Sdus de 10h à 12h à La Raquette (Stade Delaune, à l’angle de l’avenue Roger-Sémat et de la rue du 19-Mars-1962).Séance de découverte organisée par la Comité départemental Tennis de Table du 93. Réservée aux féminines. Inscription sur place : 7 €. Renseignements : 01 48 31 83 22.

-Résultats-

Football Senior DSR

AS Ararat-Issy/Sdus : 1-2.

3/ Reims Stade (8)

4/ Lille Losc (5)

5/ Nancy ASNL (5)

6/ Arras FCF (5)

Rugby Fédérale 2

Sdus/Montluçon Rugby : 11-13.

1/ Stade Dijon Côte d'Or (5)

2/ Club OL Creusot Bourgogne (5)

3/ Montluçon Rugby (4)

4/ CSM Gennevillois (4)

5/ Beauvais XV RC (4)

6/ CS Beaunois (1)

7/ Saint-Denis US (1)

8/ Paris Université Club (0)

9/ US Tavaux-Damparis Abergement-la-Ronce (0)

10/ Rugby Club d'Arras (0)

Équipe B

Sdus/Montluçon : 36-0.

Tennis

 

Championnat des + 35 ans

Division Honneur

Éq.1/ Les Lilas : 3-2.

Division Espérance

Éq.2/Clichy-sous-Bois : 0-5.

Tennis de Table

Championnat de France par équipes 1re journée

Nationale 2 dames

Sdus/Thorigné Fouillard TT : 7-7.

Lina Misikonyte (n°55) : 3 victoires.

Prithika Pavade (n°268) : 2 victoires / 1 défaite.

Célia Silva (classée 15) : 1 victoire / 2 défaites.

Karttoumou Sacko (classée 13) : 3 défaites.

1 double remporté / 1 double perdu.

Régionale 2 messieurs

Sdus/Saint-Gratien TT : 25-17.

 

Edition du 24 Juin

-Calendrier-

Cyclotourisme

Tous les mercredis sortie du temps libre, rdv au parc des sports, Auguste-Delaune,

à 8 h 30.

Natation

Championnat de France open été des maîtres

à Chalon-sur-Saône

Du 25 au 28 juin, Thierry Brochet (C7 55-59 ans), 1 500 m nage

libre, 400 m nage libre, 200 m nage libre, 100 m brasse,

50 m papillon.

Randonnée Les Verts Sentiers

Dimanche 28 juin, forêt de Carnelle en boucle, 20 km, quelques dénivelées. Rdv 7 h 45 gare de Saint-Denis pour prendre le train de 8 h 10 direction Luzarches jusqu’à la gare de Belloy Saint-Martin. Tél. : 06 18 79 05 01.

-Résultats-

Athlétisme

Championnats de France FSGT d’épreuves combinées à Saint-Ouen

Samedi 20 et dimanche 21 juin, Ennéathlon (9 épreuves),

Medouni Victoria (CAF) 3e avec 2 373 points.

Décathlon, Cairo Romain (JUM) 2e avec 3 613 points. Décathlon, Kitu Moîse (JUM) 1er avec 4 246 points. Décathlon, Colombi Rémi (SEM) 2e avec 3 995 points.

Décathlon, Keita Souleymane (SEM) 1er avec 4 013 points.

Tennis

Hommes

Éq.1/Sevran : 4-2.

Éq.3/Coubron : 6 -0.

Éq. 5/Air France : 0-6.

Montées :

Éq.1 femmes,

Maintien en division 2.

Éq.1 hommes,

Montée en 1re division.

Éq.2 hommes,

Montée en 2e division

et équipe 3/4/5 hommes,

Maintien en 3e division.

Tir à l’arc

Les archers du Sdus: Compétition fédérale à Ermont

Marine Milosavljevic (MFCL) 2e avec 529 points (265 + 264).

Fabrice Gay (VHCL) 4e avec 529 points (273 + 256).

Jean-Pierre Barbare (SVHCL) 4e avec 527 points (267 + 260).

Véronique Boudine (SFCL) 8e avec 469 points (238 + 231).

Thomas Gautier (SHCL) 15e avec 411 points (210 + 201).

Fanny Bonnet, SFCL tirant en arc nu (mélangés avec les arcs classiques) 9e avec 70 points

(33 + 37).

 

Edition du 17 Juin

Tennis

Les seniors étaient à l'honneur

Challenge S+

Le tournoi « seniors + » de Saint-Denis, quatrième étape du Challenge S+, qualificatif pour le Master 2015, a connu un franc succès. Les organisateurs ont compté 54 participants répartis dans 4 catégories (D +55 ans, M +55 ans, +65 ans et +70 ans). « Nous avons vu sur nos courts des matches homériques et nous remercions l'ensemble des compétiteurs pour leur sportivité et l'encadrement du tournoi, Farid, notre juge arbitre, et Danièle, notre gestionnaire du club house», a tenu à préciser Pierre Arondel, qui est président de la section en plus d'être joueur du club. Il a par ailleurs remporté la finale des plus de 70 ans.

Stock-cars

Le Sdus à nouveau sur les routes

Course zone ouest

Alors que Cédric Le Berre poursuit sa préparation pour le championnat européen de stock-cars auprès des Drakkars normands (il reste toutefois sociétaire du Sdus), deux pilotes dionysiens se sont illustrés à Notre-Dame-d'Elle (50) en se qualifiant pour la finale de la course zone ouest parmi 60 pilotes. Vincent Leduc n°135 termine 4e au classement général et son comparse Jérémie Tézé n°134 finit la compétition à la 8e place. Prochain rendez-vous pour le Sdus stock-cars les 18 et 19 juillet respectivement pour la course zone ouest à Chiché (79) et la Coupe de France à Cabrières-d'Avignon (84).

M.Lo

-Calendrier-

Cyclotourisme

Tous les mercredis sortie du temps libre, rdv au parc des sports à 8h30.

Randonnée

Les Verts Sentiers

Samedi 20 juin,de Neuilly-Plaisance à Vincennes, en passant par Nogent. 9,5 km. Rdv à 8h10 gare de Saint-Denis pour le RER D BUPE de 8h22 dir. Malesherbes puis le RER A QURI de 8h39 dir. Marne-la-Vallée. Tél. 06 84 53 00 87. Dimanche 21 juin, de Chamarande à Lardy (Vallée de la Juine, forêt du Gâtinais français, 3 châteaux) 21 km. Rdv à 7h40 RER B la Plaine Stade de France pour prendre le RER SORT de 7h53 dir. Robinson, changement à St-Michel pour prendre le RER C ELBA de 8h12, dir. St-Martin d'Etampes. Tél : 06 83 34 14 52.

-Résultats-

Athlétisme

Championnats d'Île-de-France FSGT à Stains (93)

Dimanche 31 mai. Champions. Au 200 m Meite Massemo CAF avec 27”3, au 100 m Bering Yann (CAM) 11”6.

Au 200 m, Ourmiah Mayleen (JUF) avec 27”6. En saut en hauteur, Ourmiah Mayleen (JUF) avec 1m55. Au lancer de poids (4 kg), Boudinar Beverly (JUF) avec 6m72. Au110 m haies, Kitu Moise (JUM) 18”5. Au triple saut, Ciss Bara (JUM) 9m96. Javelot (800 g) Cairo Romain (JUM) 24m65. Au 100 m, Mussy Mbengue Daisy (SEF) avec 13”4. Au 100 m, Dembele Abdoulaye (SEM) avec 11''3. Au 200 m, Dembele Abdoulaye (SEM) avec 23''4. Au 400 m, Hilal Almamy (SEM) avec 52”5. Au triple saut, Colombi Rémi (SEM) avec 10m52. Au lancer du poids (7 kg) / Behlow Aren (SEM) avec 9m40. Au lancer de disque (2 kg) Feuillard Johan (SEM) avec 39m39. Au100 m, Baradji Moussa (VEM) avec 13”2. En saut en hauteur, Derobert-Mazure Jean-Christophe (VEM) avec 1m25.

 

Tennis

Tournoi senior

En 55 ans, femme, Inglesis (Romainville). En55 ans, homme, Du Potet (Montrouge). En 65 ans, homme, Jolivet (TC Thiais). En 70 ans, homme, Pierre Arondel (Saint-Denis).

Championnat départemental

Dames

Eq.1/Vaujours : 4-2.

Eq.3/JA Drancy 3 : 3-2.

Eq.4/Le Bourget : 6-0.

 

Tir à l'arc

Les archers du Sdus

Compétition fédérale

Marine Milosavljevik 2e (MFCL) avec 526 points. Jean-Pierre Barbare 2e (SVHCL) avec 546 points. Rachel 4e (CFCL) avec 534 points. Véronique Boudine 7e (SFCL) avec 546 points. Fabrice Gay 5e (VHCL) avec 529 points. Thomas Gautier 14e (SHCL) avec 509 points.

 

Edition du 10 Juin 2015

Football
Le Sdus retrouve des couleurs

Malgré la défaite contre Évry, les hommes de Lacina Karamoko évolueront en DSR la saison prochaine, trois ans après l’avoir quittée.

Il y avait comme un parfum de fête dimanche dernier au stade Auguste-Delaune. Il faut dire qu’au coup d’envoi, le Sdus et son adversaire du jour, l’équipe réserve d’Évry, étaient assurés de finir aux deux premières places du championnat de DHR, synonymes de montée vers la division supérieure. Finalement, seul le titre honorifique de champion se jouait, et à ce petit jeu-là, la formation de l’Essonne s’est montrée plus réaliste en l’emportant 2 buts à 1. 

« Je le voyais à l’entraînement, il y avait un peu moins d’intensité cette semaine depuis l’officialisation de la montée, expliquait Lacina Karamoko à la fin de la rencontre. Cette défaite reste anecdotique, et je ne peux absolument pas leur en vouloir après leur belle saison, avec l’accession en DSR mais aussi une demi-finale de la Coupe de Paris Île-de-France.»

Passé tout proche de la montée la saison dernière, le Sdus avait craqué dans la dernière ligne droite. 

Cette année, les coéquipiers de Moussa Hamdani ont su corriger les erreurs du passé pour enchaîner six victoires d’affilée avant la dernière journée contre Évry. « On avait regardé un peu le programme à l’avance, on savait qu’il fallait faire une grosse deuxième partie de saison pour accrocher les deux premières places, confie le capitaine de 31 ans, arrivé à Saint-Denis l’été dernier. On a eu des moments difficiles mais on est toujours resté soudé, avec un gros état d’esprit du début à la fin. » 

Une ligne directrice partagée par son entraîneur. « Le lundi 23 mars, l’ensemble du groupe m’a suivi pour aller superviser le match entre CA Paris et Rungis, un concurrent direct pour la montée. Pas seulement deux ou trois joueurs, mais l’ensemble de l’effectif. Cela prouve à quel point ils se sentaient concernés par l’objectif.»

Des hommes sur le terrain

Attaqué par ses joueurs à coups de pots de peinture pour fêter la montée, le président Ahmed Homm tenait à souligner la solidarité aperçue tout au long de la saison. « On avait le projet de monter sur deux années, c’est fait. Je tiens à féliciter l’ensemble du pôle seniors, aussi bien la DHR que l’Excellence. J’ai aimé leur comportement tout au long de la saison, j’ai eu des hommes sur le terrain. Ils n’ont pas lâché et ils méritent largement la DSR. »

Et quid de la saison prochaine ? « L’objectif sera évidemment de se maintenir, car il y a beaucoup d’équipes qui font l’ascenseur, concède Lacina Karamoko. Après, si on peut gratter quelques places, on ne va surtout pas se gêner. » Avant de partir en vacances, les joueurs du Sdus auront un dernier défi à relever, avec le deuxième tour de la Coupe de France dimanche, contre Paris Alésia.

A.R.

Cyclisme

GP international de vitesse réussi

Vélodrome de Saint-Denis

Le vélodrome de Saint-Denis a vibré toute la journée du samedi 6 juin sous une météo plus que favorable. Le Grand Prix de vitesse, compétition internationale organisée par le club vélocipédique dionysien, célébrait sa 29e édition. Cette année, le plateau était de moins bonne facture que l'édition précédente, mais il offrait une bonne vitrine pour les athlètes français qui ont excellé dans ce GP. On regrettera l'absence du champion du monde de vitesse et sociétaire de l'US Créteil, le Français Grégory Baugé, et d'autres. En effet, aucune trace du Brésil ni de la Chine (très attendue du côté des féminines) qui ont annulé leur venue au dernier moment… Mickaël D'Almeida a confirmé son statut de champion en s'imposant devant Kevin Sireau et Charlie Conord. Virginie Cueff, déjà gagnante du 1er GP du vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines, a récidivé en remportant l'épreuve de vitesse individuelle devant ses compatriotes Sandie Clair et Melissandre Pain. Quentin Lafargue, quant à lui, a remporté l'épreuve de keirin talonné par D'Almeida et Sireau. Sandie Clair a pris sa revanche sur Cueff sur cette épreuve en finissant 1ère , Pain finit sur la 3e marche.

M.Lo

Tennis

Vendredi 12 juin, finale du tournoi senior.

 -Résultats-

Athlétisme

Championnats départementaux FFA à Tremblay en France

Samedi 6 juin Colombi Rémi (ESM) au lancer de disque (2.0 kg), 3e avec 24m04 et au lancer de javelot (800g), 2e avec 31m61.

 

Cyclisme

Grand Prix de vitesse de Saint-Denis

Vitesse individuelle messieurs

Mickaël D'Almeida 1er, Kevin Sireau 2ème  et Charlie Conord 3e.

Vitesse individuelle dames

Virgine Cueff 1re, Sandie Clair 2e et Melissandre Pain 3e.

Keirin messieurs

Quentin Lafargue 1er, Mickael D'Almeida 2e et Kévin Sireau 3e.

Keirin dames

Sandie Clair 1re, Cueff  2e et Mélissandre Pain 3e.

Natation

Championnat régional des maîtres Île-de-France à Marville, Saint-Denis

Du samedi 6 au dimanche 7 juin, bassin de 50 m. Thierry Brochet, (58 ans – C7), 2e 50 m nage libre avec 35”, 2e 100 m nage libre avec 1’18”75, 3e 200 m dos avec 3’33”99, 3e 50 m brasse avec 48’24 et 2e 100 m brasse avec 1’46”83.

Tennis

Messieurs

Eq.2/Aubervilliers : 6-0.

Eq.3/Stains : 3-3.

Dames

Sdus/Aubervilliers : 1-4.

Tir à l'arc

Les Archers du Sdus

Concours déguisé annuel en interne

Samedi 6 juin, Ihsane Adil 1re (BEF).

 

Edition du 3 Juin 2015

Tennis de Table
Ils ont fait le show, elles ont eu chaud !Les deux équipes professionnelles du SDUS évolueront toujours en Pro B la saison prochaine. Lors de la dernière journée du championnat, les messieurs se sont offerts un succès de prestige contre le champion boulonnais. Les dames n’ont pu éviter la défaite mais échappent à la descente en profitant de la relégation administrative de plusieurs clubs.

Une dernière journée jouée à domicile, un match de prestige d’un côté, une rencontre décisive de l’autre. Le public ne s’est pas trompé et les places libres sur les bancs de La Raquette se sont faites rares le mardi 26 mai. Pour l’équipe féminine, l’enjeu était clair : une victoire face à Joué-lès-Tours permettait d’assurer le maintien. 

Dans le cas contraire, le salut des filles en Pro B dépendait de plusieurs éléments extra sportifs : la relégation administrative de Mulhouse ainsi que de trois clubs de Pro A, officialisée le lendemain de la rencontre.

Mais une fois encore, l’incapacité des Dionysiennes à jouer ensemble à leur meilleur niveau leur a porté préjudice. Malgré un avantage de 2-1, les coéquipières d’Audrey Mattenet, dans un mauvais soir et battue deux fois sèchement (3-0), n’ont pas su conclure. À l’image de Lina Misikonyte, victorieuse de son premier match contre la Hollandaise Yana Timina, puis battue en cinq sets par Nolwenn Fort sous la pression de la dernière rencontre.

Un scénario trop souvent familier cette saison pour leur entraîneur Stévan Pérovic : « On aurait voulu se maintenir autrement, c’est un match à l’image de cette saison, long et difficile. Quand tu perds souvent ce genre de match où la pression est importante et l’écart de niveau faible, c’est que tu n’es pas fait pour les gagner. Notre classement n’est pas volé et il faudra s’améliorer la saison prochaine. » Les Dionysiennes terminent à la 7e place, mais sauvent leur place en Pro B à la faveur des diverses relégations administratives. Mulhouse et l’Entente Isséenne sont relégués.

Les garçons terminent en beauté

Pour les garçons, la soirée ne présentait aucun enjeu mais l’opportunité d’un succès de prestige contre Boulogne-Billancourt, champion et promu en Pro A, était trop belle. Emmenés par un très efficace Lubomir Jancarik, vainqueur de ses deux rencontres, et Medhi Bouloussa, qui n’a fait qu’une bouchée de Michel Martinez (3-0), l’équipe masculine a conclu sa saison de belle manière en s’imposant 4-1.

Le fantasque Sébastien Jover s’est incliné contre l’ancien Dionysien Emmanuel Lebesson, avant de remporter le match du 3-1 face au jeune Hugo Batocchi. L’équipe se classe finalement en 4e position, à quatre points de son adversaire du soir.

« C’est une année satisfaisante mais frustrante pour les messieurs car on sent que le groupe est capable de viser la 2e place, beaucoup de matches se sont joués à des détails,analyse le président du club, Jean-Claude Molet. Au final, cette saison reste très positive car nos objectifs initiaux sont atteints. Nous serons à la rentrée, avec Metz, le seul club à présenter deux équipes, hommes et femmes, au niveau professionnel. Nous continuons de pérenniser notre politique de haut-niveau. »Les bancs de La Raquette auront donc de quoi rester bien garnis.

Corentin Rocher

Éclairage

Une année pleine à tous les niveaux

Outre les résultats de ses deux équipes professionnelles, le Sdus TT a connu une saison aboutie dans bien des secteurs : « Toutes les activités proposées par le club à destination de tous les publics se sont déroulées comme prévu, les effectifs ont progressé, avec une moyenne de 900 pratiquants chaque semaine et les partenariats sont en place. Nous avons pu également réaliser notre convention avec le Conseil régional, ce qui est un pas important pour notre développement », commente Jean-Claude Molet. Dans les autres catégories, le club a été prolifique avec 17 équipes engagées dans les championnats départementaux et nationaux dont l’équipe 2 féminine qui a terminé 7e de Nationale 2. Et en individuels, Qiwen Xiao, membre de l’équipe première, vient tout juste d’être sacrée championne universitaire.

Rugby

Le Sdus échoue en 8ème  de finale

Phases finales Fédérale 3

Après avoir été invincible en championnat, avoir défendu ses couleurs en phases finales puis remporté son billet pour la Fédérale 2, le Sdus n'ira malheureusement pas en quarts de finale. Les hommes de Rémi Campet sont tombés sur plus forts qu'eux dimanche dernier à Ris-Orangis. Chartres a profité du manque de précision et des trop nombreuses fautes commises par les Dionysiens (le Sdus a évolué à 13) pour dominer. À la mi-temps, les Beaucerons menaient 11 à 5 et ont enfoncé le clou en deuxième période (18-5). Malgré une réduction de la marque grâce à Ayache (essai non transformé), les Dionysiens n'ont pu recoller au score. En fin de match, une pénalité transformée par le Chartrain Nasso anéantie les espoirs de Saint-Denis. À présent, le SDUS prépare son entrée en Fédérale 2, fier du chemin parcouru.

Football: Le SDUS officialise sa montée !

Senior DHR

Pour l'avant-dernière journée du championnat, le Sdus se déplaçait à Neuilly-sur-Marne afin d'aller chercher trois points précieux et officialiser sa montée en DSR. Les Dionysiens ont rempli le contrat en remportant la victoire par 3 buts à 2 face au Neuilly Marne SFC (5e). Saint-Denis caracole en tête suivi de 3 points seulement par l'Evry FC, son concurrent direct (en DSR aussi) qu'il rencontrera ce dimanche à Delaune et face à qui il disputera le titre. La montée leur a tendu les bras et les hommes de Lacina Karamoko ont saisi l'occasion, manquée l'an passé. Espérons que le public sera au rendez-vous ce week-end pour saluer ce nouvel exploit réalisé par un club dionysien.

M.Lo

-Calendrier-

Cyclotourisme

Tous les mercredis sortie du temps libre, rdv au parc des sports à 8h30. Dimanche 7 juin, route, randonnée des coquelicots à Drancy, pour les 110 km et 80 km rdv au parc des sports à 7h30 et pour les 40 km rdv au parc des sports à 8h. Dimanche 7 juin, route, randonnée des vergers, pour les 120 km et 98 km rdv au parc des sports à 6h30 et pour les 70 km et 51 km rdv au parc des sports à 7h.

Football:Senior DHR

Dimanche 7 juin, à Delaune à 15h30, Sdus/Evry FC.

Randonnée:Les Verts Sentiers

Samedi 6 juin, Forêt de Saint-Germain en Laye 9 km, rdv 8h10 Gare de Saint-Denis pour prendre le RER D BUPE de 8h22 dir. Malesherbes, changement à Châtelet pour le RER A ZEBU de 8h43, dir. Saint-Germain en Laye. Tél. 06 84 53 00 87. Dimanche 7 Juin,Viarmes en boucle par la forêt de Carnelle, les bords de l'Oise, l'abbaye de Royaumont et la forêt de Coye, 20 km. Rdv à 7h55 à la gare de Saint-Denis pour prendre le train H LOMI de 8h10. Tél. : 06 83 34 14 52 ou 06 20 36 63 96.

Tennis de table

Vendredi 5 juin, championnat régional de Paris. Dimanche 7 juin, Coupe Seine-Saint-Denis à Bobigny.

 

RUGBY

Le SDUS en Fédérale 2 !Saint-Denis 22/ Auxerre 5
Les hommes de Rémi Campet hissent le club à un niveau jamais atteint. Le quinze dionysien évoluera l’an prochain dans une autre dimension.

Ils l'ont fait ! Les Dionysiens du Sdus rugby ont sorti Auxerre dimanche 24 mai lors des 16ème de finales et obtiennent au passage leur billet pour la montée en Fédérale 2 ! Une première historique dans l'histoire de ce club septuagénaire. Invincibles tout au long de la saison, les hommes de Rémi Campet forcent le respect au vu de leur parcours impeccable. 

Le projet sur quatre ans établi par la direction a rempli tous ses objectifs et c'est devant un public aux anges que les bleu et blanc ont écrit une nouvelle page de leur histoire et de celle de Saint-Denis. Les Dionysiens avaient arraché la victoire de justesse à l’aller (36-34) et le retour à Saint-Denis s'annonçait épique.

À leur entrée sur le terrain, les enceintes crachent le titre « Seine-Saint-Denis style » des rappeurs de NTM et donne le la à la confrontation. La première période reste difficile pour les deux parties, timorées, pétries chacune dans leur stratégie. Aucun essai n'arrive à débloquer la rencontre malgré deux superbes tentatives du Sdus. Fébriles, les Auxerrois se montrent parfois violents, multipliant les provocations.

Le SDUS souhaite prouver sa valeur

Au retour des vestiaires, le Sdus souhaite prouver sa valeur. Après dix minutes de jeu en seconde période, Hugo Chevalier perce sur la droite le filet défensif pour une passe dans les bras de Melvyn Gomez qui déboîte sur la gauche, trace une diagonale avant de revenir dans l'axe et d'aplatir (enfin!) entre les deux poteaux sous l'œil aiguisé de… Bernard Laporte ! L'ancien sélectionneur de l'équipe de France, et actuel coach de Toulon, est venu assister à la rencontre (lire Éclairage). 

Sur le terrain, la transformation est limpide et offre 7 points précieux à Saint-Denis. Dix minutes plus tard, Auxerre obtient une touche dangereuse aux abords de la ligne de but dionysienne et arrive à marquer un essai, mais ne le transforme pas. L'ancien espoir de Toulon, Hugo Chevalier, s'illustre à nouveau en transformant une pénalité tapée d'une quarantaine de mètres.

C'est l'euphorie dans le stade lorsque le score affiche 10 à 5 en faveur des locaux. Puis, quelques minutes avant la fin, Chevalier récidive après une super percée, il inscrit son deuxième essai et le transforme dans la foulée. Il reste cinq minutes et les chances pour Auxerre de recoller au score sont infimes. 

Dans les arrêts de jeu, Demba Kane s'offre un boulevard sur le couloir gauche et enterre les adversaires lorsqu'il aplati le ballon ovale. Le sifflet final sonne l'hallali et une grande partie du public envahit le terrain. C'est la pagaille au milieu des joueurs, du staff et des proches qui se congratulent. Ils viennent d'accomplir une mission sans anicroche. Rémi Campet, le coach, euphorique, garde en tête les défis qui s'annoncent nombreux pour eux l'année prochaine. Il prévient : « C'est beau, mais c'est là que tout commence.»


Éclairage:Un invité de marque

Dans les tribunes, parmi la foule d'anonymes, on reconnaissait le crâne rasé et les lunettes de l'ex-sélectionneur du XV de France, Bernard Laporte, invité de marque de cette journée rugby sur le sol dionysien. Marc Si Fodil, un proche du club, confie : « Il suit le club depuis longtemps. Dans le milieu, c'est le seul vraiment qui a de la crédibilité. Y'a pas de starification non plus mais il possède quand même un gros palmarès. » 

Plusieurs fois champion d'Europe depuis qu'il est à la tête de Toulon, Bernard Laporte pourrait bien se montrer utile pour le Sdus. « On discute avec Laporte pour voir si l'on peut faire jouer son réseau,explique Bally Bagayoko, adjoint au sport. Le nerf de la guerre, c'est l'argent, et pour la saison prochaine il faudra démarcher des entreprises locales et extérieures à Saint-Denis pour aider le club. Son nom est fédérateur dans le milieu du rugby.»

Rugby

Les juniors excellent eux aussi

Championnat Nord-Est

Ils ont suivi la voie de leurs aînés de Fédérale 3. Les juniors du Sdus se déplaçaient à Villeneuve-d'Ascq pour affronter la difficile équipe de Metz en finale du championnat Balandrade secteur Nord-Est. Emmenés par Fahimi Lamari et Titou Lasser, les jeunes dionysiens ont pourtant failli flancher. Menés 7 à 5 à la mi-temps, les rugbymen du Sdus ont remonté la pente en deuxième période pour conclure le match sur un score de 29 à 12. « Ils voulaient tellement gagner, raconte Titou Lasser, dirigeant de l'équipe juniors. On a accéléré le jeu avec des avants dynamiques. Derrière, tout le monde a été bon et, devant, ils ont eu le sens du sacrifice. » Très ému, Titou avoue être très attaché à ce groupe dont certains ont remporté avec le club plusieurs championnats en minimes et cadets. Cinq joueurs ont même été choisis pour faire partie de la sélection Île-de-France des moins de 18 ans. De retour à Saint-Denis, les joueurs de l'équipe première leur ont rendu un hommage des plus festifs. Avec ces nouveaux titres, Titou Lasser, qui est aussi responsable de l'école de rugby, l'avoue : « La Seine-Saint-Denis est une terre de rugby en devenir.»

Maxime Longuet

Omnisports: Portes ouvertes

SDUS/APE

La section activités physiques d'entretien du Sdus vous propose de venir découvrir les activités du club lors de la journée portes ouvertes qui se tiendra le samedi 6 juin au palais des sports Auguste-Delaune de 9h à 13h30. Au programme, pilâtes, flamenco, renforcement musculaire, zumba enfants et adultes, belly fitness, boxing fitness, danse orientale, circuit training, step, stretching et marche nordique. Bref, des disciplines pour tous les goûts et tous les âges !

Edition du 20 Mai 2015

Rugby

Le SDUS arrache la victoire

Play-offs Fédérale 2

C’est sur un résultat très serré avec un nombre de points élevé, rare à ce stade de la compétition, que le Sdus s’est défait d’Auxerre (36-34) dimanche dernier, lors du match aller des seizièmes de finales de Fédérale 3. Cette victoire à l’extérieur a bien failli passer sous le tarin des hommes de Rémi Campet, qui prolongent ainsi leur série d’invincibilité depuis le début de la saison. À 20 minutes du terme de la rencontre, les bleu et blanc étaient menés de 12 points mais ont su puiser dans leurs ressources mentales pour faire déchanter la partie adverse. Le match retour dimanche 24 mai à Saint-Denis s’annonce féroce. « Ils vont être revanchards, confie Rémi Campet, le coach. En termes de tactique, je ne vais pas renier ce qu’on a fait toute l’année. Il faudra gommer quelques erreurs et faire un effort sur la discipline. »

 

-Résultats-

Football

Senior DHR

SDUS/VAIRES US : 2-1.

Natation

1er Meeting de Poissy

T. Brochet C7 (55-59), bassin de 50 mètres, 1er du 400 m nage libre avec 6’15"38 (record départemental), 2e du 50 mètres dos avec 46"26, 3e du 100 mètres brasse 1’47"09, 5e du 50 m nage libre avec 35"35 et 1er du 200 m 4 nages avec 3’28"86.

Rugby

Phases finales Fédérale 3

SDUS/ AUXERRE : 36 à 34.

Quarts de finale Excellence B

Eq. B SDUS/ Le Rheu : 23 à 15.

Tennis

Championnat départemental

Messieurs

Le 14 mai, éq.3/Montreuil TC 5 : 0-6.

Dimanche 17 mai, éq.1/Les Lilas 2 : 4-2, éq.2/Air France 3 : 5-1.

Dames

SDUS/Montreuil Tennis Enercy 1 : 1-5.

Tennis de Table

Internationaux de Biélorussie à Minsk

Du 13 au 17 mai, M. Bouloussa (Sdus, n°174 mondial) a remporté la médaille de bronze en –21 ans.En seniors, M. Bouloussa atteint les 8es de finale.

Tir à l’Arc

Les Archers du SDUS

Concours à Rosny

J.-P. Barbare, super vétéran, 562 points (280 + 282), Véronique Boudine, senior, 442 points (219 + 223), Fabrice Gay, vétéran, 514 points (265 + 249).

 

Calendrier-

Cyclotourisme

Tous les mercredis sortie du temps libre, rdv au parc des sports Auguste-Delaune à 8 h 30. Dimanche 24 mai, route sortie club, 55 km rdv à 8 h 30 au parc des sports. Lundi 25 mai, route, sortie club, 50 km rdv au parc des sports à 8 h 30.

Randonnée : Les Verts Sentiers

Samedi 23 mai, les serres d’Auteuil et le bois de Boulogne, 7 km. Rdv à 8 h métro Porte de Paris. Tél. : 06 84 53 00 87. Dimanche 24 mai, de Valmondois à Pontoise, en passant par Butry-sur-Oise, Auvers-sur-Oise et sa célèbre église peinte par Van Gogh, puis Hérouville et Ennery, 21 km. Rdv à 8 h 20 à la gare de Saint-Denis pour prendre le train H VOBA de 8 h 32. Tél. : 06 20 36 63 96.

Rugby

Phases finales Fédérale 3

Dimanche 24 mai, à 15 h à Delaune, SDUS/AUXERRE.

Tennis de Table

Pro B dames

Mardi 26 mai, à 19 h 30,

SDUS/JOUÉ-LES-TOURS.

Pro B messieurs

Mardi 26 mai, à 19 h 30,

SDUS/BOULOGNE-BILLANCOURT AC.

 

Edition du 11 Mai 2015

Rugby

La B du SDUS en quart de finale

Excellence B

À Provins, la B du SDUS affrontait en huitièmes de finale d'excellence B la réserve d'Auxerre. Les Dionysiens se sont imposés 39 à 7 et prennent dorénavant la direction des quarts de finale. C'était un déplacement sur terrain neutre qui s'annonçait compliqué au vu d'une semaine de préparation difficile. Pourtant, la situation s'est très vite débloquée. Dès l'entame, le SDUS  marque sur une pénalité puis inscrit quelques instants plus tard un essai rondement mené. Bien qu'Auxerre revienne avec un essai à la 15e minute, les blanc et bleu accaparent le ballon durant le reste de la partie. «On a fait un des plus gros matches de l'année en terme de performance, analyse le coach Mathieu Harcot. Les gars ont été constants sur toute la rencontre, il n'y a pas eu de temps faible.» Rassuré, l'entraîneur de la deuxième se félicite de la copie rendue par ses hommes : «Sur le terrain c'était une vraie équipe et pas une somme de joueurs.» La suite de la compétition s'annonce compliqué puisque le SDUS affrontera Le Rheu en quart de finale, équipe qui a créé la surprise en éliminant Rennes (3e national) 17 à 13 au tour précédent. Il y a deux ans, le SDUS avait battu Le Rheu 19 à 6. Espérons un résultat semblable dimanche prochain en Normandie.

M.Lo

Tennis de table

Les féminines toujours dans le coup

Pro B

Elle s'est fait attendre ! Après cinq matches sans gagner et trois revers consécutifs, l'équipe féminine du SDUS a retrouvé la victoire le mardi 5 mai dans la salle de Mulhouse (1-4). Ce précieux succès comptant pour la 17e et avant-dernière journée de Pro B permet aux Dionysiennes de faire un pas important vers le maintien avant la réception de Joué-lès-Tours le 26 mai. Le réveil opportun de Lisa Misikonyte et l'assurance de la capitaine Audrey Mattenet (deux victoires chacune) ont fait la différence. Après ce résultat, l'équipe est classée 7e, à un point d'une salvatrice 5e place. De leur côté, les messieurs sont aller faire match nul (3-3) à Argentan grâce à deux succès de l'efficace Lubomir Jancarik et un de Sébastien Jover. À une journée de la fin, les Dionysiens sont assurés de terminer au moins quatrièmes.

C.R.

Calendrier

Cyclotourisme

Tous les mercredis, sortie du temps libre, rdv au parc des sports Auguste-Delaune à 8h30. Jeudi 14 mai, sortie club, 70 km, rdv au parc des sports à 8h30. Samedi 16 mai, au local de la section, à partir de 14h30, après-midi mécanique. Dimanche 17 mai, la Franconvilloise, pour les 100 km et les 75 km rdv au parc des sports à 6h30 et pour les 50 km rdv au parc des sports à 8h. Dimanche 17 mai, sortie club, 50 km rdv au parc des sports à 8h30.

Football

Senior DHR

Dimanche 17 mai, à Delaune à 17h, SDUS/Vaires US.

Rugby

Phases finales fédérale 3

Dimanche 17 mai, à 15h, SDUS/Auxerre.

Quart de finale excellence B

Dimanche 17 mai, Le Rheu/SDUS.

Tennis de table

Du vendredi 15 au dimanche 17 mai, championnats de France benjamins. Mercredi 20 mai, festival des pratiques partagées à la salle La Raquette en collaboration avec la FSGT 93.

Judo

Passage de shiaïs (1er et 2e dan) à Drancy

Le dimanche 10 mai, Blackson Lenny 3e et Keïta Fodé 1er .

Rugby

Phases finales excellence B

Eq. B SDUS/ Auxerre B: 39 à 07.

Tennis

Championnat départemental

Samedi 9 mai, Eq.5/la rose des vents (Aulnay-sous-Bois) : 0-6.

Eq.4/TC Dugny : 0-6.

Dimanche 10 mai, Eq.1/JA Drancy 2 : 5-1.

Eq.2/Rose des vents 5 : 6-0.

Eq.3/Pré-Saint-Gervais : 2-4.

Eq.5/AS Drancy 2 : 2-4.

Tennis de Table

Pro B dames

SDUS/Mulhouse : 4-1.

Pro B messieurs

SDUS/Argentan : 3-3.

 

Edition du 6 Mai

Rugby
Le SDUS  au-dessus de la mêlée

En écrasant Vitry e25 à 0, dimanche à Delaune, les rugbymen locaux ont empoché leur billet pour le second tour des phases finales de Fédérale 3.

Mai 2014, les rugbymen du Saint-Denis US sont éjectés des 32es de finale au terme d’un match retour pourtant remporté face à l’ES Vitry 19 à 16. L’écart de points est malheureusement insuffisant pour accéder à l’étape suivante des phases finales. Sur leur pelouse, les hommes de Xavier Darjo (coach des avants à l’époque) sont abattus. 

Un an plus tard, presque jour pour jour, c’est un tout autre scénario qui se joue dans ces play-offs. Le match aller à Vitry donne le la, le Sdus s’y est imposé 28 à 12 et bénéficie d’une avance confortable. « Le but ne sera pas de gérer cet écart », prévenait avant la rencontre de dimanche 3 mai l’actuel entraîneur Rémi Campet. 

La consigne est appliquée à la lettre et les Dionysiens jouent un rugby revanchard ne laissant aucune chance aux Vitriots dominés tout le long de la partie et s’inclinant sur un score sans appel de 25 à 0. Le Sdus empoche son billet pour le second tour des phases finales. Dès les premiers instants du match, Saint-Denis presse et récolte le fruit de ses efforts. Alors que le chrono n’affiche même pas dix minutes de jeu, un maul pénétrant des bleu et blanc leur permet de gratter 25 mètres et aboutit au premier essai du match, non transformé (5-0). 

Quelques minutes plus tard, une pénalité ratée par le n° 10, Gaëtan Daudé, aurait pu donner un plus net avantage aux Dionysiens qui n’en démordent pas et qui finissent par creuser l’écart à la 25e minute. Le numéro 15 s’échappe, perce le rideau défensif avant de lancer Housni Caab (n° 12) qui inscrit là son premier essai du match. Malheureusement, pas transformé non plus. Le Sdus mène 10 à 0 et subi quelques assauts de Vitry durant les cinq dernières minutes de la première période.

Plus franc, plus solide et plus mature

Au retour des vestiaires, le public s’attend à un sursaut d’orgueil de la part des Vitriots mais c’est un coup de massue qui s’abat sur les visiteurs dès l’entame de la seconde mi-temps avec un troisième essai signé Housni Caab, qui réalise ici un doublé. La « transfo » échoue à nouveau. 

Aucune réplique ne vient de la part des Val-de-marnais dont la technique a fait place à l’agressivité. Vitry multiplie les mauvais gestes et les actes d’anti-jeu mais ne sera jamais réellement inquiétée par l’arbitre. Nonobstant cette injustice, Saint-Denis inscrit deux derniers essais qui, encore une fois, ne trouveront pas le chemin du « H ». 

Malgré de bonnes touches obtenues, Gaëtan Daudé est définitivement à côté de ses crampons et n’arrive pas à concrétiser ses coups de pied, laissant filer au total 13 points qui pourraient s’avérer décisifs lors de la prochaine rencontre en phase finale. La partie s’achève sur le score net de 25 à 0 pour le SDUS. Nous sommes loin de l’épisode douloureux de 2014. 

C’est un groupe plus franc, plus solide et plus mature aujourd’hui qui a montré les crocs et qui prend la direction des 16es de finales lors desquelles il affrontera Auxerre, 19e au classement général et vainqueur d’Épernay. Le déplacement prévu le 17 mai s’annonce difficile mais, en cas de victoire, il promet des lendemains qui chantent au Sdus qui poursuivrait ainsi son irrésistible ascension vers la Fédérale 2. 

Maxime Longuet

Éclairage
La B toujours dans le coup

La B du Sdus disputait quant à elle une rencontre face au RC Pays de Meaux au Blanc-Mesnil, avec à la clé un ticket pour les 8es de finale du championnat en Excellence B. La réserve a eu raison de Meaux et s’est imposée nettement 37 à 10. Les hommes de Mathieu Harcot connaissaient bien leurs adversaires qu’ils ont affrontés et vaincus à deux reprises cette saison. Malgré les quelques joueurs revenus de blessure, les Dionysiens ont su imposer la cadence et ne pas perdre le fil de la rencontre. La B rencontrera ce week-end en 8e de finale Auxerre B (10e au classement général), vainqueur de Ris-Orangis sur un score serré de 16 à 12.

Stock-car

Cédric Le Berre de retour sur les circuits

FISMO

Au volant de sa Honda Accord, préparée par l’équipe des Drakkars Normands, Cédric Le Berre participait ce week-end à la Coupe d’Europe de stock-car organisée par la Fédération internationale de sports mécaniques originaux (FISMO) à Bec-de-Mortagne (76). Pour sa première course de la saison, le Dionysien n’a malheureusement pas pu se positionner en tête du classement. Éjecté du circuit (malgré l’interdiction) et donc éliminé lors de la deuxième manche, Cédric a perdu des points précieux. La prochaine étape de la compétition se jouera en Hongrie, à des milliers de kilomètres de Saint-Denis, mais c’est un mal pour un bien puisque le kilométrage parcouru pour rejoindre la course est pris en compte et permet d’engranger des points. Cédric espère rattraper son retard, donc, à Hatvan en août. En attendant, de nombreux rendez-vous l’attendent comme en juillet à Cabrières-d’Avignon (84) pour la Coupe de France.

M.Lo.

 

Athlétisme

Décapop’olympique, kezako ?

Sdus

Vous a-t-on déjà parlé du Décapop’olympique ? Créé en 1971 au sein de la section d’athlétisme du Saint-Denis union sports par Louis Rouillon, directeur technique de la section, le Décapop’olympique – contraction de décathlon et populaire – a vu passer 3 181 participants. Sa 43e édition se tiendra le week-end du 16 et 17 mai au parc des sports Auguste-Delaune. Tous les Dionysiens seront les bienvenus : amateurs, spécialistes, enfants et adultes. Au programme samedi, de 13 h à 20 h, le 100 m, le saut en longueur, le lancer de poids, le saut en hauteur et le 400 m. Dimanche, de 9 h à 17 h, auront lieu le 110 m haies, le lancer de disque, le saut à la perche, le lancer de javelot et le 1 500 m. Les femmes, elles, disputeront un heptathlon (sept épreuves).

M.Lo

-Calendrier-

Cyclotourisme

Tous les mercredis sortie du temps libre, rdv au parc des sports Auguste-Delaune à 8 h 30. Vendredi 8 mai, sortie club, 60 km, rdv au parc des sports à 8 h 30. Dimanche 10 mai, route, les randonnées de Marly-la-Ville (95), pour le 100 km et 75 km, rdv au parc des sports à 7 h 30. Pour le 50 km, rdv au parc des sports à 8 h. Dimanche 10 mai, route, sortie club, 70 km et 50 km, rdv au parc des sports à 8 h 30.

 

Rugby

Phases finales excellence B

Dimanche 10 mai, à 15 h, Sdus/Auxerre.

Tennis de table

Samedi 8 et dimanche 9 mai,

championnats interdépartementaux à Chilly-Mazarin (91).

-Résultats-

Natation

Meeting du muguet à Sarcelles

Le 3 mai, Thierry Brochet catégorie maîtres C7, 1er du 50 m papillon avec 41"65, 5e du 50 m brasse avec 48"57, 2e du 200 m nage libre avec 2’58" 34 (record départemental battu), 2e du 100 m nage libre avec 1’19"54, 3e du 100 m dos avec 1’48"38.

Rugby

Phases finales

Fédérale 3

Eq. A Sdus/US Vitry-sur-Seine : 25-0.

Phases finales

Excellence B

Eq. B Sdus/ Pays de Meaux : 37 à 10.

 

Edition du 29 Avril 2015

Tennis de table
C’est parti pour le sprint final La fin de saison est proche pour les pros du Sdus TT. Alors que deux rencontres restent à jouer pour chacune des deux équipes engagées en Pro B, le suspens est entier du côté des dames qui n’ont plus le droit à l’erreur pour éviter la relégation.

Deux matches, deux « finales ». C’est le programme attendu de l’équipe dames du Sdus TT au cours d’un mois de mai qui s’annonce irrespirable. Actuellement classées septièmes (avec 25 points), les Dionysiennes sont en position de relégables et devront faire le plein de points lors de leurs deux prochaines échéances : un déplacement à Mulhouse (8e avec 24 points) le 5 mai, avant la réception de Joué-lès-Tours (5e, 28 points) le 26 mai. 

« Nous devons jouer ces deux derniers matches à fond, il n’y a plus le choix » annonce le président Jean-Claude Molet, qui garde confiance en ses joueuses, malgré leur fâcheuse tendance cette saison à s’effondrer sous la pression. « Beaucoup de matches nuls que nous avons concédés auraient pu être des victoires, cela s’est souvent joué à peu de choses. confirme-t-il. 

Des joueuses comme Lina Misikonyte ou Qiwen Xiao ont du mal à gérer la pression et peuvent déjouer par manque de confiance. Lors du dernier match (perdu 2-4 contre Poitiers le 4 avril) c’est Audrey Mattenet qui a perdu contre une joueuse pourtant largement à sa portée. » Ce que confirme cette dernière, entraîneuse-joueuse de l’équipe : « nous avons eu la pression toute l’année depuis l’annonce d’une zone de relégation à quatre équipes. Nous avions terminé 3es la saison dernière mais personne ne pouvait descendre, l’enjeu n’était pas le même. Nous avons toujours une joueuse en méforme et comme le niveau de l’équipe est très homogène, lorsque l’une de nous craque les autres ont du mal à rattraper le coup ».

« Les difficultés de l’équipe ne sont pas une surprise »

D’autant que cette année le niveau de la Pro B dames s’est sensiblement élevé suite à l’annonce de cette nouvelle formule de relégation particulièrement anxiogène. « Les difficultés de l’équipe ne sont pas une surprise » reconnaît Jean-Claude Molet. « La plupart de nos concurrents se sont considérablement renforcés à l’intersaison, avec le recrutement de joueuses chinoises de très bon niveau. 

Nous espérons d’ailleurs que Poitiers (actuel leader et assuré de monter en Pro A) jouera le jeu jusqu’au bout en alignant ses meilleurs éléments contre nos adversaires directs car cela pourrait fausser la fin de saison ». Un facteur qui ne devrait pas avoir trop d’incidence si les Dionysiennes, qui restent sur cinq matches sans succès, venaient à remporter leurs deux dernières rencontres. La fin de saison s’avère bien plus tranquille pour l’équipe masculine. Quatrièmes à cinq points des deux leaders, Boulogne et Rouen, les coéquipiers de Mehdi Bouloussa sont bien loin d’être concernés par la relégation, mais ne peuvent plus espérer de promotion dans l’élite.

Un mois de mai plus calme pour les garçons 

« Vu le niveau du groupe la deuxième place était envisageable mais avec un seul joueur potentiellement apte à la Pro A (Lubomir Jancarik), nous n’étions pas partis sur ces bases là en début de saison » reconnaît Jean-Claude Molet. À deux journées de la fin, l’équipe a donc atteint sans surprise ses objectifs initiaux. Contrairement aux prochaines échéances de leurs collègues féminines, les deux derniers rendez-vous de la saison, à Argentan puis à domicile face au co-leader Boulonnais, se joueront donc en toute décontraction. 

Corentin Rocher

Roller

Course dans la cité, les inscriptions toujours ouvertes

Stade de France

Jeudi 14 mai, préparez-vous à user la gomme de vos rollers ! Le CVD et le SDUS Rroller proposent aux Dionysiens de venir les rejoindre à la traditionnelle « Course dans la cité » qui aura lieu le jour de l’ascension. Le club de roller de Saint-Denis organisera trois courses le matin, à 9 heures pour les jeunes, à 10 heures pour les adultes et à 11h15 pour la balade loisir ouverte à tous avec un parcours identique mais dont la participation est gratuite. Pour les deux premiers circuits, vous pouvez toujours vous inscrire en ligne ou le jour même sur place. Les courses se dérouleront autour du Stade de France sur près de 2 km avec un départ avenue Jules Rimet. 

Cette 67e édition de « la course dans la cité » initiée par le club de cyclisme de Saint-Denis, le CVD, fait la part belle au roller. Cette section du Sdus créée en 1987 n'est présent à l'événement que depuis la fin des années 90. « On s'est battu pour avoir de la visibilité, raconte Bernard Assako le président du club roller qui compte une soixantaine d'adhérents. On espère les Dionysiens nombreux à la course ! Les futurs participants ne doivent pas oublier leur certificat médical, on leur demandera aussi une caution pour la location des puces électroniques », précise-t-il ravi du circuit. L'après-midi, ce sera au tour des cyclistes de prendre possession de la piste qui ceindra l'enceinte mythique du Stade de France. Trois courses auront lieu, à 13 heures pour les minimes, à 14 heures pour les cadets et à 15h45 pour les seniors, réservées aux licenciés FFC uniquement. Plus d'informations sur le site www.roller-saint-denis.fr.

Rugby

Victoire du Sdus face à Vitry

Phases finales

Les rugbymen dionysiens ont entamé les phases finales avec brio ce week-end en s'imposant face à l'US Vitry 28 à 12 en match aller. « C'est un gros client, on fait une très bonne entame en menant 15 à 0 au bout de trente minutes, raconte Rémi Campet l'entraîneur. Mais on n'a pas su gérer, on a été très indiscipliné, on a donc fini à 14... » Il faudra donc concrétiser ce week-end lors du retour qui aura lieu à Delaune. «Il est impensable de perdre à la maison, on ne va pas se permettre de gérer les points d'avance que l'on a sur Vitry », avertit Rémi. A noter que la réserve a vaincu Bourges 25 à 0 et accède aux 16e de finales des championnats de France en Excellence B.

M.Lo.

-Calendrier-

Cyclotourisme

Saint-Denis US

Tous les mercredis sortie du temps libre, rdv au Parc des sports à 8h30.

Randonnée

Les verts sentiers

Samedi 2 mai, Bouffémont en boucle (Forêt de Montmorency), 9km. Rdv 8h25 gare de Saint-Denis pour prendre le train POMA de 8h40 dir. Persan Beaumont. Tél. 06 84 53 00 87.

Dimanche 3 mai, de Esbly à Crécy la Chapelle, bords de Marne et vallée du Grand Morin, 20 km. Rdv à 7h45 à la gare de Saint-Denis pour prendre le RER D de 7h57 jusqu’à gare du Nord puis aller à la gare de l'Est prendre le train P MICI de 8h31 dir. Meaux. Possibilité de reprendre le train à Couilly-Pont-aux-Dames à 10 km ou à Villiers sur Morin à 15 km. Tél. 06 84 53 00 87.

-Résultats-

Athlétisme

Meeting d'Athlétisme de Bamako (Mali)

Chérif Dia, 1er du triple saut avec 16 m 50, 8e performance mondiale et améliore record FSGT (16 m 26).

Rugby

Phases finales fédérale 3

Eq. A Sdus/US Vitry-sur-Seine : 28-12.

Phases finales excellence B

Eq. B Sdus/Bourges : 25-00.

 

Edition du 21 Avril 2015

Rugby
Les Dionysiens façon bulldozer

Le Saint-Denis US l’a emporté, 50 à 6, sur les Messins avec l’art et la manière dimanche à Delaune. Une victoire qui les place premier national de Fédérale 3.

Le Sdus rugby avait donné rendez-vous à ses supporters, dimanche 19 avril, sur sa pelouse du stade Delaune pour la dernière fois de la saison régulière. Face à une équipe de Metz revancharde mais pas au niveau, les Dionysiens ont transformé la rencontre en triomphe. Le score est sans appel : 50 à 6, une victoire sans pression qui reflète une saison parfaite puisque le Saint-Denis US finit invaincu. 

« On se doutait que l’adversaire n’allait pas venir avec de grosses motivations, mais on est quand même très content, c’est assez exceptionnel. J’ai joué vingt-cinq ans au rugby et je n’ai jamais vu ça. Ce sera très bien si on bonifie ça avec les phases finales », explique Rémi Campet, le coach du Sdus.

Pourtant, les Messins menaient au score en début de première période et le doute s’installait quant à l’issue du match. Mais c’était sans compter sur la réactivité des hommes de Rémi Campet, qui ont pulvérisé les espoirs des visiteurs en inscrivant trois essais avant la mi-temps. 21 à 6, l’écart se creuse irrémédiablement. 

Au retour des vestiaires, Saint-Denis ne relâche pas la pression et exploite facilement les failles de la défense-passoire mosellane. Les belles échappées se succèdent, les contres sont rondement menés et la défense reste solide jusqu’au bout. Un système de jeu gagnant illustrant la suprématie technique du Sdus face à un ultime adversaire dépassé. Au terme de la rencontre, le Sdus empoche un bonus offensif et réalise un bel exploit en se classant premier national de Fédérale 3 avec 79 points !

L’équipe B n’est pas en reste non plus, une heure auparavant elle écrasait la deuxième du RC Metz et se positionnait temporairement première de Nationale en Excellence B avec 81 points (lire éclairage). Mais en points cumulés, Saint-Denis reste premier national. Une prouesse jamais vue dans l’histoire du Sdus rugby. « Ça récompense tout le groupe, admet Rémi Campet. Il y a eu des choses compliquées à gérer comme les trous dans les calendriers et garder les gars sous tension alors qu’on n’est pas pro. »

Il faudra confirmer les résultats de cette saison lors des phases finales face à l’US Vitry

Quant au projet sportif porté depuis quatre ans par le club, il tient toutes ses promesses. « On a changé la mentalité du club qui était très axé sur le jeu d’avants, on est parti sur cette base qui est primordiale, explique l’entraîneur. En première année on s’est maintenu en Fédérale 3, en deuxième année on jouait les qualifications en se renforçant ensuite d’année en année. »

Il faudra confirmer les résultats de cette saison lors des phases finales face à l’US Vitry que les Dionysiens rencontreront dès dimanche à l’extérieur pour le match aller. Une rencontre au goût de revanche puisque le Sdus avait été éliminé par Vitry-sur-Seine au terme d’un match retour épique il y a un an. 

Les mêmes équipes pour un même décor avec un final différent, espérons-le. « Ce sera assez similaire, ce sera un match fermé je pense, confie Rémi Campet. Ils vont nous craindre aussi. Cette année, je veux voir si on a le mental sur un match comme celui-ci car nous n’avons pas été réellement en difficulté cette saison. » 

Éclairage : Une équipe B qui assure les arrières

Lors de cette saison, l’équipe B elle non plus n’a pas démérité. Dimanche dernier, elle jouait la deuxième du RC Metz-Moselle. Un match à sens unique, le score en atteste, 54 à 3. La réserve du Sdus rugby accuse une seule défaite cette saison et finit deuxième national en Excellence B, juste derrière Salanque, au terme de la dernière journée de championnat. Un résultat qui témoigne d’un niveau de jeu affirmé et bien rodé. La prochaine échéance arrive avec un match ce week-end face à Bourges sur terrain neutre pour le premier tour des phases finales.

Judo
Catherine Andreazzoli décorée

Trophée des professeurs. La championne et professeur de judo, liée au Sdus depuis près de quarante ans, a été distinguée par la FFJDA.

Saint-Denis était à l'honneur lors de la dernière assemblée générale de la Fédération française de judo qui se tenait le samedi 18 avril à la salle des conventions de SavoiExpo de Chambéry. À cette occasion, devant un parterre de représentants des ligues de judo, Catherine Pierre Andreazzoli s'est vue décerner le Trophée des professeurs des mains de Jean-Luc Rougé, président de la FFJDA. Pour le club, cette distinction vient non seulement « récompenser une championne de très haut niveau, mais elle rend hommage avant tout à une femme qui s'est donnée pour mission de restituer auprès des plus jeunes ce que le judo lui a permis d'acquérir tout au long de sa carrière ». Catherine Andreazzoli n'a pas à rougir de son parcours. Elle fut médaillée aux premiers championnats du monde féminins de New York en 1980, elle est aussi détentrice de cinq titres continentaux et a été sacrée sept fois championne de France. Voilà près de quarante ans que la Dionysienne exerce au sein du Sdus comme compétitrice puis en tant que professeur. Malgré de nombreuses sollicitations des plus grands clubs et un récent diplôme qui lui permettrait aujourd'hui de prendre en main «les destinées d'une sélection nationale », elle a fait le choix de rester dans la cité des rois. Bravo à elle !

Football américain

Les Monarques préparent la saison prochaine

Division 3

42 à 0, le score est réjouissant pour les Monarques même si son match face au Red Star de Noisy-le-Sec ne comportait pas de réel enjeu. Saint-Denis ne pouvant briguer la montée en division 2 finit à la 3e place de sa poule. « C'était mon dernier match aux Monarques, c'était vraiment festif. C'était l'occasion de revoir de vieux potes », raconte Olivier Lopez, qui ne sera plus président ni joueurs des Monarques la saison prochaine. Il passe le flambeau à Thomas Génin et le chantier est loin d'être achevé. « Il faudra faire un gros travail de recrutement au niveau du coaching, c'est clairement le point faible car on est un jeune club, explique Olivier. On espère le retour providentiel d'un coach en tant que directeur sportif. Pour l'instant, on aurait sept nouveaux coaches, dont trois chez les U19.» En attendant, le club va multiplier les actions pour attirer du sang neuf parmi ses troupes en lançant durant l'été une activité flag destinée aux jeunes dionysiens désireux de s'adonner à un nouveau sport.

Football

Le SDUS éliminé de la Coupe de Paris IDF

Senior DHR

« Je suis déçu pour mes joueurs, ça aurait été une récompense pour leur travail», estime l'entraîneur Lacina Karamoko au sujet de la défaite du Sdus face à Meaux 2 à 0, le week-end dernier en Coupe de Paris IDF. Pourtant, les vingt premières minutes sont dionysiennes, mais les Seine-et-Marnais se montrent décisifs une seule fois face au but en première période, suffisant pour mener au score. La seconde partie ressemble à la première, le Sdus domine les débats mais subit une contre-attaque qui lui est fatale. « L'objectif, ça reste le championnat, explique Lacina. Nous allons à Bonneuil, c'est une équipe difficile qui joue le maintien. Avec une équipe de bas de tableau c'est souvent un match piège. » Quant à l'élimination en Coupe de Paris, Lacina Karamoko la qualifie « d'accident » mais, assure-t-il, elle ne doit pas entacher la belle performance réalisée depuis huit mois maintenant en DHR par ses hommes.

Maxime Longuet

Calendrier

Cyclotourisme

Tous les mercredis sortie du temps libre, rdv au Palais des Sports Auguste-Delaune à 8h30.

Rugby

Saint-Denis US

Phases finales Fédérale 3

Dimanche 26 avril, à 15h, US Vitry/Sdus.

 

Edition du 15 Avril 2015

Rugby

La dernière salve avant les phases finales

3e division fédérale

Les rugbymen du Sdus sont allés prendre l'air dans les Landes afin de se mettre en condition à l'approche des phases finales et de son match contre Metz ce week-end, la dernière rencontre de la saison régulière. « On a joué et gagné contre Bassin d'Arcachon, une équipe qui évolue en Fédérale 2. Même si c'était un match amical, c'est très positif pour le moral, admet Rémi Campet, le coach. Face à Metz, il faudra rester vigilants puisque notre objectif est de finir invaincus. » Les Dionysiens affronteront dans deux semaines Vitry en match aller des phases finales. La rencontre de dimanche face au RC Metz Moselle permettra de maintenir le moteur encore chaud pour une rencontre qui s'annonce épique.

Football

Le SDUS s'impose timidement à Moissy-Cramayel

Senior DHR

Malgré des conditions de jeu difficiles, le Saint-Denis US devait franchir ce week-end une nouvelle étape dans sa course à la montée. Face au Moissy-Cramayel US, les hommes de Lacina Karamoko n'ont pas flanché et sont allés récupérer des points précieux en s'imposant 1 à 0 sur une pelouse quasi-impraticable. Lamhil a trouvé le chemin des filets en seconde période à la suite d'un sauvetage sur la ligne des Seine-et-Marnais. Toujours premiers au classement, les Dionysiens ont quatre matches pour assurer cette position de leader. « La consigne c'est de rester humble, de ne pas regarder le classement et de rester dans ce bon wagon », précise Lacina.

M.Lo

-Calendrier-

Cyclotourisme

Tous les mercredis sortie du temps libre, rdv au Palais des Sports Auguste Delaune à 8h30. Dimanche 19 avril, randonnée des berges de la Seine à Épinay, pour les 110 km et 90 km rdv au Palais des Sports à 6h30 et pour les 70 km et 50 km rdv à 8h. Dimanche 19 avril, randonnée des cyclos du lac à Enghien-les-Bains, pour les 105 km et 85 km rdv au Palais des Sports à 6h30 et pour les 60 km et 40 km rdv à 8h.

Football

Coupe de Paris IDF seniors

Dimanche 19 avril, à 15h, Meaux Academy CS/Sdus.

Randonnée Pédestre

Samedi 18 avril, De Marne-la-Coquette à Saint-Cloud, 9 km, rdv à 8h métro Porte-de-Paris devant les guichets pour aller à Saint-Lazare prendre le train L SILS dir. Saint-Nom-la-Bretèche. Tél. : 06 84 53 00 87.Dimanche 19 avril, boucle Isles-les-Meldeuses (Forêt de Montceaux et canal de l’Ourcq au départ d’Isles Armentières-Congis), 21 km. Rdv à 8h15 à la gare de St-Denis pour prendre le train H AOGA de 8h25 pour aller à gare du Nord puis transfert à la gare de l’Est pour prendre le train P ZIMO direction Château-Thierry de 8h51, changement à Trilport pour prendre le train P FOMO de 9h28 dir. La Ferté Milon. Tél. : 06 04 06 45 38.

Rugby

Dimanche 19 avril, à Delaune à 15h, SDUS/RC Metz Moselle.

-Résultats-

Football

Senior DHR

SDUS/Moissy-Cramayel : 1-0.

Tir à l'arc

Concours Intégrathlon à Aulnay-sous-Bois

Nicolas Gori, (BEM) 2e avec 155 points, Mouad Adil (POM) 3e avec 105 points et Ihsane Adil (BEF) 7e avec 95 points.

 

Edition du 8 Avril 2015

Judo: Un champion d'Île-de-France au SDUS

Championnat de France junior

Quand le Double D déboule sur les tatamis, l'issue du combat tourne souvent à l'avantage du Dionysien, David Derival. Le judoka a terminé 1er sur le podium en plus de 100 kg des championnats d'Île-de-France organisés dimanche 29 mars. Survolant la compétition, David Derival a mis la plupart de ses adversaires au tapis en moins de quatre minutes. Le voilà détenteur d'un précieux sésame : une qualification au championnat de France juniors qui se déroulera à Lyon courant mai.

Tennis de Table

Une journée compliquée pour le SDUS

Pro B

Les pongistes dionysiens n'ont pas réussi à se défaire de leur adversaire de Villeneuve vendredi 3 avril lors de la 15e journée de championnat de France par équipes. Face à son concurrent direct, le SDUS n'a pu accrocher que le nul, 3 partout. Le classement est inchangé, Saint-Denis (4e) talonne toujours le PPC Villeneuve (3e). Les dames, elles, n'ont pas échappé à la logique du tableau. Les coéquipières d'Audrey Mattenet, classées 6e, rencontraient les leaders, Poitiers, et se sont t'inclinées 4 à 2.

Football

Le SDUS se place en haut de tableau

Senior DHR

Forts de leur succès la semaine précédente face à Rungis (2-0), concurrent direct qui menaçait de prendre la tête de la poule, les hommes de Lacina Karamoko ont pu réitéré la performance en s'imposant 3 buts à 2 contre le Paris CA. Une rencontre qui a tenu toutes ses promesses et dont le résultat propulse le SDUS en tête du classement à cinq journées de la fin. La première mi-temps de ce petit derby tourne à l'avantage de Paris qui a ouvert la marque. Au retour des vestiaires, les Dionysiens inscrivent 3 buts en seulement 8 minutes ! Un festival qui les met à l'abri jusqu'à la fin de la rencontre malgré la réduction du score des Parisiens. « On est une équipe à réaction, estime Lacina Karamoko, le coach. À chaque fois qu'on est dos au mur, on réagit. » Toujours dans le bon wagon, Saint-Denis s'apprête à serrer la vis pour mettre toutes les chances d'accéder à la DSR de son côté. « L'équipe qui va monter c'est celle qui va tenir mentalement », conclut Lacina.

M.Lo

 

Calendrier

Cyclotourisme

Tous les mercredis sortie du temps libre, rdv au palais des sports Auguste-Delaune à 8h30. Dimanche 12 avril, concentration du CODEP 93 à Villevaudé (77), intersection CD 105/CD 34. Acheminement seul ou en groupe en cours de matinée. Dimanche 12 avril, sortie club 70 km rdv au palais des sports à 8h30.

Football

Senior DHR

Dimanche 12 avril, à 15h30, Moissy-Cramayel US 2/SDUS.

 

Résultats

Football

Saint-Denis US

Senior DHR

Sdus/Paris CA : 3-2.

Judo

Championnat d'Île-de-France

En +100 kg, David Derival champion d'IDF.

Tennis de table

Pro B messieurs

Sdus/PPC Villeneuve : 3-3.

Pro B dames

Sdus/Poitiers : 2-4.

 

Edition du 1er Avril 2015

Football: Saint-Denis repart de l’avant

DHR

Après trois nuls consécutifs, Saint-Denis US a enfin retrouvé la victoire ce week-end en championnat face à Rungis (2-0). « Nous étions un peu tétanisés par l’enjeu, surtout après l’ouverture du score de Koita (12e), explique l’entraîneur du Sdus, Lacina Karamoko. Nous avons bien mieux joué en seconde période, et je tiens à féliciter mes joueurs ainsi que les nombreux supporters présents au stade. » Grâce à un second but de Boussekaya à quinze minutes du terme de la partie, Saint-Denis remporte un succès précieux et reste dans le wagon de tête, où quatre équipes se tiennent en un point. Qualifiée en demie de Coupe d’Île-de-France et encore dans la course pour monter en DSR, la formation dionysienne peut toujours rêver d’un superbe doublé.

A.R.

Reprise du Roller

Le Gymnase Pasteur, après une longue période de travaux, reprend du service pour accueillir les cours de roller. Lundi et jeudi à partir de 19h30 avec Aurélien (BE, cours adultes et ados). Samedi à partir de 14h avec Jacques (BIF, cours enfants). Contact : 06 09 59 06 44.

Natation

XXIe championnats de France d'hiver des Maîtres à Rennes

Saint-Denis US

Thierry Brochet :28e, 100 nage libre messieurs séries 1’14”52; 18e, 200 nage libre messieurs Séries2‘55”30;16e, 400 nage libre messieurs séries 6‘09”20;16e, 800 nage libre messieurs séries 12’57”35.

 

Edition du 25 Mars 2015

Football Américain : Les Monarques ont régné sur leurs terres

Les Dionysiens l’ont emporté, 26 à 20, sur les Molosses asniérois dimanche à Delaune en match retour.

Il est midi, les crampons crissent sur le chemin graveleux qui mène au terrain synthétique de football américain du stade Delaune. Les casques verts floqués d'une fleur de lys, symbole de la royauté, sont tenus avec la main droite. Toujours. 

Depuis quelques années, ce sport très codifié venu d'outre-Atlantique a fait son trou en France et en banlieue parisienne où la culture américaine y a trouvé un écho favorable. Ce dimanche 22 mars s'affrontent deux clubs voisins, les Monarques de Saint-Denis et les Molosses d'Asnières-sur-Seine. 

Le match aller qui s'est conclu par une victoire litigieuse pour les Asniérois a exacerbé la rivalité pré-existante entre ces deux équipes. Dans les vestiaires, les jeunes joueurs des Monarques (la majorité a moins de 25 ans) enfilent leur équipement : un pantalon pourvu de protections, des épaulières et un dentier, un accessoire indispensable pour la pratique du foot US. 

L'ambiance est détendue et, pourtant, du résultat de la rencontre va dépendre le maintien dans la course aux play-offs. En cas d'échec, les Monarques ne pourront plus prétendre à la montée. « Mathématiquement, on est encore dans le jeu puisqu’Orléans qui était leader a perdu face à Noisy-le-Sec », explique Thomas Génin, line-backer, coach temporaire et bientôt président du club (lire éclairage).

« Ils partent gagnants dans leurs têtes »

Sur la pelouse, lors de l'appel des joueurs placés alors en rang d'oignons face aux arbitres, Greg, un des running back dionysiens et leader charismatique du groupe, confie d'un ton enjoué : « Les Molosses partent gagnants dans leurs têtes. Tant mieux, j'aime ça. » Au coup d'envoi, l'attaque des Monarques entame ses premiers drive et trouve quinze minutes plus tard une brèche pour inscrire un premier touchdown. 

Sur le banc, les Dionysiens exultent lorsque la transformation au pied permet aux Monarques de mener 7 à 0. Au 2e quart-temps, les Molosses marquent un TD et manquent de le transformer à la main. Les Dionysiens répliquent dix minutes plus tard avec un touchdown de 30 yards dont la « transfo » au pied porte à 14 les points des vert et or. « On ne calcule pas le score, dans nos têtes c'est toujours zéro à zéro », explique Kevin, un des receveurs et nouvelle recrue des Monarques (rookie).

« Un-deux-trois-agressif ! Un-deux-trois-TD ! », s'écrient les hommes de Thomas Génin pour s'encourager. L'agressivité dans ce match est seulement sportive. Le moindre écart de comportement est sanctionné par la fédération. Pour Warren Noël, le médecin du match, le football américain n'est pas considérée à sa juste valeur : « Je vois plus ça comme un jeu d'échec plutôt qu'un sport de brutes », confie-t-il avant d'aller soigner un des Molosses armé de strappings et pommades.

En seconde période, les deux teams sont au coude à coude. Greg inscrit un TD de 5 yards et les Molosses reviennent au score très rapidement. 20 partout, la tension est à son comble sur le banc. Soudain, dans un ultime élan de combativité, Greg (encore lui!), finit par se frayer un chemin entre les lignes défensives asniéroises et plante un autre touchdown dans les derniers instants du match. La victoire est aux Monarques : 26 à 20. Au coup de sifflet final, les Dionysiens dansent et se chambrent. C'est une joyeuse débandade qui se poursuivra jusqu'aux vestiaires. 

Football: Le Sdus accroche le nul face au Créteil Lusitanos

Senior DHR

Les hommes de Lacina Karamoko ont fait match nul ce week-end (1-1) face au Créteil Lusitanos et c'est déjà une victoire. « Faire ce score à l'extérieur contre le premier c'est un bon résultat, admet le coach. En face, ils avaient des joueurs de division supérieure.» Malgré le manque de réalisme de ses joueurs, le coach et ses deux acolytes, le préparateur physique Bacem Lamreen et Hakim Gherbi l'autre coach, sont fiers de l'engagement de leurs troupes : « On a été dominé et on a réagi très vite. Maintenant on reste dans le bon wagon. » Face à Rungis le week-end prochain, il faudra se méfier des latéraux et du jeu axé sur l'attaquant. « Notre consigne est simple : on est des chasseurs », lâche Lacina Karamoko qui compte énormément sur la présence des supporters dionysiens dans les tribunes dimanche.

M.Lo

 

Edition du 18 Mars 2015

Foot

Le SDUS élimine Noisy-le-Sec

Coupe de Paris IDF senior. Les blanc et bleu l’ont emporté 2 buts à 0 ce week-end.

C'est un sans faute qu'est en train de réaliser le Saint-Denis US en Coupe de Paris Île-de-France. Les hommes de Lacina Karamoko sont arrivés à bout de Noisy-le Sec Banlieu 2 par deux buts à zéro ce week-end. Un adversaire qui leur avait pourtant donné du fil à retordre en championnat la semaine dernière. Les deux équipes s'étaient alors quittés sur un score vierge (0-0). « La première mi-temps, c'est la continuité de la rencontre qui a eu lieu en championnat : on était mou, explique Lacina. Puis, Hakim Gherbi et moi on a fait quelques changements de joueurs et ça a porté ses fruits. » Quinze minutes s'écoulent depuis le retour des vestiaires quand le Sdus ouvre le score. 

Suite à un cafouillage, Kevin Merizolo récupère la balle et place un plat du pied qui donne l'avantage aux bleu et blanc. Le Dionysien Marouane Habboub crucifie définitivement Noisy-le-Sec un quart d'heure avant la fin du temps réglementaire grâce à un magistral coup franc logé en pleine lucarne. « Avec Hakim, notre objectif était de faire tourner l'effectif, confie Lacina. Ils font l'effort et se sentent tous concernés... On devient gourmand. » Le moral est au beau fixe pour le coach qui espère décrocher un billet pour la finale en avril face à Meaux. En DHR, le Sdus caracole à la 3e place derrière Rungis et le leader de la poule, le Créteil Lusitanos, un concurrent direct que les Dionysiens iront affronter ce week-end dans le Val-de-Marne. L'objectif est d'y récupérer quatre points cruciaux et espérer prendre la tête du groupe. « Pour la montée, je préfère ne pas m'avancer, admet Lacina, pragmatique. Pour rappel, l'année dernière on était deuxième à cinq journées de la fin et on a tout perdu…»

M.Lo

Tennis de Table

Les féminines du SDUS accrochées

Pro B messieurs

C'était un match à gagner et au moins elles ne l'ont pas perdu. Déjà capitale pour le maintien en Pro B, la réception d'Echirolles, le mardi 10 mars dans le cadre de la 13e journée, s'est achevée sur un score de parité (3-3). Face à une formation qui les avait nettement battues au mois d'octobre (4-0), les Dionysiennes sont revenues de loin. Menées 1-3 (avec deux défaites de Lina Misikonyte), les coéquipières d'Audrey Mattenet (une défaite et une victoire) ont dû puiser dans leurs ressources pour aller chercher le match nul face à un adversaire direct et ainsi rester dans la course pour le maintien. Qiwen Xiao, victorieuse de ses deux rencontres de la soirée, a remporté le dernier match décisif face à la Roumaine Andréa Dospina.

C.R.

Petanque: Champions FSGT

Christian Alenda, Louis Beita et Alain Landemaine du Saint-Denis US pétanque seront récompensés lors de la soirée des champions organisée par la Fédération sportive et gymnique du travail (FSGT 93) ce jeudi à Aubervilliers, avec comme parrains exceptionnels de ce gala le boxeur Jean-Marc Mormeck et le handballeur Teddy Prat.

 

Edition du 11 Mars 2014

Stock-cars : Cédric Le Berre sur le Podium Européen

Championnat d'Europe

Cédric Le Berre, le pilote attitré du SDUS Stock-Car, a reçu la médaille de bronze lors de la remise des prix du championnat d'Europe de la discipline le samedi 28 février à Batzendorf en Alsace. Ce classement récompense les meilleurs pilotes continentaux, à l'issue des trois manches du championnat disputées au cours de l'année 2014. Au total, 51 participants de cinq nationalités différentes étaient engagés dans la compétition. Cédric Le Berre s'était classé 3e au volant d'une Renault 5 « Drakkar normand » lors de la première manche à Bec-de-Mortagne en mars 2014 puis 4e au mois d'août à Hatvan en Hongrie et enfin 6e, à bord d'une Peugeot 205, pour la dernière course disputée à Bitche au mois de septembre dernier.

C.R.

Tir à l'arc : En plein dans le mille pour les Archers du SDUS

Championnat Départemental à Aulnay-Sous-Bois

Quatorze archers du SDUS ont pris part au championnat départemental de tir à l'arc organisé le week-end dernier à Aulnay-sous-Bois. Deux d'entre eux se sont brillamment illustrés. En scratch arc nu, Fanny Bonnet finit sur la troisième marche du podium avec 277 points.

Quant à Marine Milosavljevic, elle finit championne de Seine-Saint-Denis catégorie minime ! Marine, qualifiée avec 467 points, a excellé lors des duels en remportant deux sets (6-4, 6-4). Des résultats encourageants pour ces deux archères qui participeront ce week-end à la Coupe des Miss, un concours exclusivement féminin dédié à la lutte contre le cancer du sein.

Foot US

Les Monarques s'éloignent des play-offs

Division 3

C'est un coup d'arrêt dans la course aux play-offs que subissent les Monarques. Les Dionysiens se sont inclinés ce week-end sur la pelouse du stade Des Montées à Orléans face aux Chevaliers, sur un score de 12 à 0. L'attaque orléanaise a bien eu du mal à imposer son jeu face à un barrage dionysien infranchissable jusqu'au 3e quart-temps. Deux touchdown viendront sensiblement amoindrir les chances pour Saint-Denis d'accéder aux play-offs. Il faudrait qu'Orléans et les Molosses d'Asnières (les prochains adversaires des Monarques) perdent leurs deux derniers matches et que les Dionysiens gagnent leurs deux prochaines rencontres. Mais la théorie et la réalité du terrain ne se rejoignent pas souvent.

M.Lo

Résultats

Stock-Cars: Championnat d'Europe

Cédric Le Berre 3e.

Tennis

Messieurs

Eq.5/Saints 5 : 1-2.

Eq.4/JA Drancy : 1-2.

Tir à l'arc

Championnat Départemental à Aulnay-sous-Bois

Fanny Bonnet, scratch dames arc nu, termine 3e avec 277 points (142 + 135), Marine Milosavljevic (MIF) 1re. Après qualification par 467 points (236 + 231).

Edition du 4 Mars 2015

Rugby

Le SDUS s'assure l'accès aux phases finales

Fédérale 3

Les hommes de Rémi Campet ont su maintenir le cap en s'imposant 47 à 12 face au Rueil AC ce week-end et s'engagent définitivement sur la voie des phases finales, dernière étape à surmonter avant la montée en Fédérale 2. Le Sdus met un terme dans le même temps à la série d'invincibilité de Rueil qui n'avait pas perdu sur sa pelouse depuis deux ans. « On est sûr de nos forces, explique le coach Rémi, enhardi par la victoire nette de ses hommes. L'objectif est de conserver cette dynamique. Et pourquoi pas finir invaincus ? » Un objectif qui en cache un autre et pas des moindres. Selon les calculs, le Sdus tombera sur Vitry au premier tour des qualifications, la même équipe qui avait privé les Dionysiens d'un second tour l'année dernière. Un match à la saveur de revanche qui aura lieu dans deux mois et qui s'annonce épique. Pour l'heure, il faudra composer avec un calendrier quelque peu déplaisant puisque les deux prochains matches de championnat se joueront à trois semaines d'intervalles.

Foot US

Les M&M's sauvent l'honneur face aux Météores

Championnat régional U16

Chez les cadets, les Météores de Fontenay-sous-Bois font office de référence en terme de titres remportés. Sacrés plusieurs fois champions de France, ils ont eu affaire ce week-end à des adversaires farouches, les M&M's qui ont pu faire match nul, 20 partout. L'entente Monarques de Saint-Denis et Mousquetaires de Paris était pourtant mal partie. « Malgré un début de match catastrophique (14-0 à la mi-temps), la discussion dans les vestiaires a porté ses fruits car nos joueurs se sont réveillés pour revenir à 14 partout, raconte Jérôme Calvet, responsable des U16. C'est une grosse performance pour nos jeunes même si on peut avoir des regrets au vu de leur belle deuxième mi-temps. » Avec un effectif réduit, les Dionysio-Parisiens ont su clore le match sur un score loin du ridicule. Un résultat inédit puisque jamais une équipe des Monarques n'avait réalisé autre chose qu'une défaite face aux Météores depuis la création du club en 2008. Cette rencontre porte l'espoir d'une victoire lors du derby de samedi prochain qui opposera l'entente Monarques-Mousquetaires aux Flash de La Courneuve. « Encore une fois, on espère que cette catégorie va écrire une nouvelle page dans cette confrontation face au voisin», confie Jérôme. Du côté des seniors, le déplacement à Orléans de ce dimanche scellera la destinée des casques à fleur de lys qui souhaitent décrocher leur billet pour les play-offs.

M.Lo

Tennis de Table

Le SDUS repart de l’avant

Pro B messieurs

Après avoir été accrochée dans sa salle par Roanne (3-3) au début du mois de février, l'équipe masculine du Sdus tennis de table a retrouvé le chemin du succès à Nantes (0-4) le mardi 24 février, dans le cadre de la 11e de Pro B. Une belle victoire qui permet aux Dionysiens de rester invaincus en 2015 (deux rencontres gagnées et un match nul) et au contact des équipes de tête. Malgré un score sans appel, la rencontre fût particulièrement disputée, avec trois points gagnés en cinq sets par Mehdi Bouloussa, Sébastien Jover et Lubomir Jancarik. Ce dernier a ensuite entériné le succès de l’équipe en venant à bout du Togolais Komi-Mawussi Agbetoglo (3-1). De son côté, l'équipe féminine était exemptée pour cette journée et recevra Échirolles le mardi 10 mars à La Raquette.

C.R

 

Calendrier

Cyclotourisme

Tous les mercredis, sortie du temps libre à 8h30.

Tennis de Table

Pro B messieurs

Vendredi 6 et samedi 7 mars, championnat par équipes seniors. Dimanche 8 mars, championnat des jeunes. Mardi 10 mars, Pro B dames à La Raquette, Saint-Denis reçoit Echirolles Eybens.

 

Résultats

Football américain

Les Monarques U16

Monarques & Mousquetaires (entente Saint-Denis US et Paris)/Météores (Fontenay) : 20-20.

Rugby

Fédérale 3

Sdus/Rueil AC : 47-12.

Tennis de Table Pro B messieurs

Sdus/Nantes : 4-0.

Championnat de France seniors

Dames

Sarah Berge, 16e de finale.

Messieurs

Mehdi Bouloussa, 16e de finale.

Sébastien Jover, 16e de finale.

Journal du 25 février 2015

Rugby

Le Sdus prend le large

Fédérale 3

Dimanche dernier, les rugbymens du SDUS devaient impérativement se mettre à l'abri en battant le dauphin Ris-Orangis lors de la 15e journée de championnat. L'objectif a été atteint, Saint-Denis s'est imposé sur sa pelouse 24 à 10 à l'issue d'un match épique. Les deux essais refusés par l'arbitre n'ont pas entamé la foi des Dionysiens. Le résultat est bien plus net qu'à l'aller où les deux équipes s'étaient quittées sur un score nul, 23 partout. Depuis, les hommes de Rémi Campet ont pris crescendo goût à la victoire, de la confiance et, à présent, la tête de la poule de manière quasi-définitive. Car il serait bien difficile de les y déloger à trois journées de la fin du calendrier. « Les garçons ont fait ce qu'on leur a demandé. On les a étouffés, explique Rémi Campet, le coach du Sdus. Cela donne un peu de tranquillité pour assumer notre rôle de favoris.» Désormais les phases finales se profilent à l'horizon. « Sur la saison, on n'a jamais été réellement en difficulté, souligne Rémi. Mais les phases finales, c'est l'inconnu, étant donné le niveau des équipes que l'on pourrait rencontrer. » Toutefois, la suite de la compétition peut donner du fil à retordre au Sdus qui devra défendre son statut de leader à Rueil-Malmaison ce week-end et permettre une nouvelle fois de rendre hommage aux efforts du club pour mener à bien son projet. « Cette victoire est une belle récompense pour le staff, les joueurs et les bénévoles », conclut Rémi.

Foot US

Les Monarques écrasent les Templiers

Division 3

Les casques à fleur de lys n'ont pas laissé d'alternative aux Templiers dont le sort semblait déjà scellé. Dimanche, à Élancourt, les Monarques n'ont fait qu'une bouchée des locaux en gagnant 34 à 0, avec 4 touchdown inscrits. « Ça a été le remake du match aller, raconte Jérôme Calvet, joueurs chez les Monarques.Il n'y avait aucun suspense, c'était une promenade de santé.» Ce score logique permet aux Dionysiens, déjà assurés du maintien, de rester dans la course aux play-offs. La prochaine étape fatidique aura lieu le 8 mars face aux Chevaliers d'Orléans, descendus en D3 cette année et qui souhaitent remonter en division supérieure. La victoire est donc impérative. Le déplacement à Orléans promet d'être explosif : «Ça va être difficile, ils ont plein de joueurs étrangers, une structure adaptée à la division 2 et ils nous ont toujours éliminés en équipes jeunes, remarque Jérôme.On donnera le tout pour le tout. »

Football

Les U19 qualifiés pour les quarts

Coupe du 93

Les jeunes Dionysiens ont imposé leur loi dimanche dernier face à Sevran. 4 buts à 0, le score est sans appel et propulse le Sdus en quart de finale de la Coupe de Seine-Saint-Denis. Éliminés en décembre de la Coupe Gambardella, les U19 sont sortis grandis de cette expérience malheureuse. « On sort de pas mal de défaites en championnat, on avait du mal à former une équipe type, commente Serge, le coach des U19. Les garçons ont plus de confiance et espèrent arriver en finale.» Les Dionysiens jouent le maintien en championnat mais, malgré ça, le Sdus espère rapporter un titre à la maison. « On prendra ce qu'il y a à prendre», assure Serge, fier de la performance de ses joueurs en Coupe.

M.Lo

 

Tennis de Table

Pro B messieurs

Mardi 24 février, Nantes/Saint-Denis US. Du 27 février au 1er mars, championnat de France individuel à Orchies (59). Avec Sarah Berge en seniors dames, Mehdi Bouloussa et Sébastien Jover en seniors messieurs.

Résultats

Football Américain

Les Monarques Division 3

Monarques (Saint-Denis US)/Templiers B (Élancourt): 34-0.

Rugby Fédérale 3

Sdus/Ris-Orangis : 24-10.

Tennis

Tournoi jeune

Catégorie filles 14-16 ans : finaliste Ebila Linda, vainqueur Ebila Sarah. Classées 15 toutes les deux. Catégorie garçons 13-14 ans: finaliste Takessian Chahan (classé 15), vainqueur Gheziel Medhi (classé 15/3). Catégorie garçons 17-18 ans : finaliste Pothier Rémi (classé 15/1), vainqueur Bergamaschi Théo (classé 15/1).

Tennis de table

Championnat de France féminin par équipes

Nationale 2 dames : Eq.2/Passageois : 3-8.

Pré-régionale : Eq.3/Livry-Gargan 1 : 7-20.

Championnat de France masculin par équipes

Régionale 2 messieurs : Eq.2/Montmagny 2 : 22-20.

Pré-régionale messieurs : Eq.3/JA Drancy 2 : 23-19.

Pré-régionale messieurs : Eq.4/Montreuil 2 : 19-23.

Départementale 1 messieurs : Eq.5/Rosny-Marnaudes 2 : 25-17.

Départementale 1 messieurs : Eq.6/JA Rosny 4 : 21-21.

Départementale 2 messieurs : Eq.7/Les Lilas 4 : 27-15.

Championnat vétérans par équipes

Départementale 1 : Livry-Gargan 2/Eq.1 : 11-19.

 

Edition du 18 Février 2015

Rugby
Rendez-vous pour la petite demi-finale

C’est une petite demi-finale qui va avoir lieu sur la pelouse du stade Delaune
dimanche prochain. Les deux concurrents directs de Fédérale 3, le Saint-Denis US
et l’US Ris-Orangis, vont s’affronter pour déterminer laquelle des deux équipes
prendra quasi définitivement la tête de la poule à quatre journées de la fin du
championnat. Le Sdus devance le dauphin de quatre points, une avance pas assez
confortable pour s’avouer seul candidat à la montée.
Ris-Orangis est la seule équipe qui a mis en difficulté les Dionysiens, l’aller s’était
soldé par un match nul, 23 à 23. Le Sdus peut s’appuyer sur la mauvaise
posture des Rissois après leur match nul la semaine dernière (10-10), concédé
face au cinquième de cette poule, le Rueil AC.
Dans les rangs du Sdus, le coach Rémi Campet confiait l’impatience ressentie
vis-à-vis de ce match décisif.
Les Dionysiens sont appelés à venir apporter leur soutien ce week-end, le choc
entre les deux teams devrait tenir toutes ses promesses.

Foot américain
Le calendrier s’accélère pour les Monarques
Division 3

Malgré une forte démobilisation de l’effectif lors de la trêve hivernale, les Monarques sont retombés dans le bain de la compétition avec panache. Deux semaines après leur écrasante victoire face aux Templiers d’Élancourt, vaincus 47 à 0, les Dionysiens souhaitent signer une nouvelle victoire de ce type en match retour ce week-end.
«Les meilleurs joueurs présents chez les Templiers en début de saison ont dû rejoindre l’équipe première, explique Jérôme Calvet, joueur aux Monarques.
Ça nous a permis de reprendre la compétition sur une dynamique de victoire.»
Le match capital ce sera le 8 mars, face aux Chevaliers d’Orléans.
«Pour l’instant, on est assuré de se maintenir en D3. On est dans la course aux Play-offs.
La rencontre face à Orléans sera décisive» , indique Jérôme qui est aussi le responsable des U16 des Monarques, comprenez cadets.
Pour espérer atteindre les play-offs, sorte de tour qui donne accès à la division supérieure, les
casques à fleur de lys doivent impérativement remporter leurs quatre prochains matches.
Du côté des plus jeunes, le championnat démarre avec une première victoire chez les U16.
L’entente Monarques-Mousquetaires (Paris) a battu 28 à 6 les Red Hornets, entente entre les
Gladiateur de la Queue-en-Brie et le Red Star de Noisy-le-Sec. Jérôme Calvet qui dirige les cadets chez les Monarques fait un premier bilan: «C’est difficile d’entraîner les jeunes tous ensemble, pourtant en match il y a une vraie cohésion.
En U16, l’équipe est plus compétitive, joue au plus haut niveau et nos jeunes sont heureux.»

Tennis
La finale c’est dimanche!

Tournoi jeunes du Sdus.

Ce week-end, sur les courts de tennis du Stade Delaune, défileront les demi-finalistes et finalistes du tournoi jeunes annuel organisé par le Sdus tennis et qui a débuté samedi 14février.
Les catégories concourantes sont les 13-14 ans et 17-18 ans chez les garçons, et 14-16 ans chez les filles. Ce tournoi ouvert à tous les niveaux s’adresse aux Franciliens ainsi qu’à la proche
province, et compte 85 inscrits dont 13 filles. Et cette année encore c’est Farid Mezzi, le responsable sportif du club, qui prend en charge le tournoi et officie en tant qu’arbitre. Alors rendez-vous samedi et dimanche à 15h autour des greens et de la terre battue dans un esprit qui se veut convivial.
M.Lo

 

Edition du 11 Février 2015

Basket-ball : année de transition au SDUS

Bien partie pour se maintenir dans sa poule de Nationale 3 après un début d’exercice compliqué, l’équipe masculine espère inverser la tendance la saison prochaine.

Malgré quelques frayeurs, l’essentiel est acquis. En l’emportant ce week-end à domicile dans un match capital contre Pierrefitte, dernier, Saint-Denis Union Sports a réalisé une excellente opération dans la course au maintien (78-74). « On n’a pas su tuer le match, alors qu’on menait de12 points à la mi-temps, concède l’entraîneur Karim Diop. Ils nous ont perturbés un moment, mais on a, pour une fois, été adroit à 3 points. » 

Une victoire qui permet au club présidé par Martine Lefuel de souffler. Enfin. « On ne vit pas une saison facile. On s’aperçoit que c’est plus compliqué que prévu, explique la présidente. J’estime aussi qu’on n’est malheureusement pas au meilleur de notre forme. » En cause, une première partie de championnat diamétralement opposée au visage séduisant montré par le groupe lors de la pré-saison.

Se tourner vers l’avenir

« On a eu des petits soucis extra-sportifs, confie le coach de 36 ans, arrivé en novembre 2013 pour reprendre l’équipe première. L’alchimie entre les nouveaux, les jeunes et les anciens a eu du mal à prendre, et on a perdu énormément de temps. Sans parler du départ de certains cadres… » Pour compenser la perte d’éléments expérimentés, le club dionysien avait pourtant recruté cinq nouvelles têtes. Pas suffisant toutefois pour se mêler à la lutte pour la montée avec les équipes du haut de tableau. 

« On a construit une équipe qu’on pensait satisfaisante, mais on s’est rapidement aperçu qu’il nous manquait un intérieur, avoue Karim Diop. Heureusement, celui-ci est arrivé en novembre, et cela nous a fait du bien. »Cette année, les moyens ont été mis pour l’équipe première. Le coach est accompagné de deux adjoints, Julien Tuloup et Laura Desert, mais aussi de Jean Christian Nolla, chargé de filmer les matchs des adversaires pour préparer les rencontres. Et si le Sdus se maintient en Nationale 3, les ambitions seront revues à la hausse pour la saison prochaine. 

« Ce qui est intéressant, c’est qu’on a un très bon noyau de joueurs, et surtout des jeunes du club qui dans quelques mois auront l’expérience du haut niveau », positive Karim Diop. Oumar Samassa, le capitaine de la formation dionysienne, abonde dans son sens. « On le sait, les meilleurs clubs sont ceux qui se connaissent par cœur. À nous de nous intégrer dans le projet du club afin de pouvoir titiller les grandes équipes dans les années à venir. » Et de pouvoir goûter de nouveau à la Nationale 2, trois ans après une montée historique.

Des filles aux dents longues

Si cette année est marquée par des résultats mitigés du côté du SDUS, une équipe du club réussit toutefois à tirer son épingle du jeu : celle des U15 féminines. Championnes de district l’an dernier, les filles se sont donné le droit d’évoluer au plus haut niveau régional cette saison. « On a voulu développer le secteur féminin, en mettant plus de moyens, explique leur entraîneur Julien Tuloup. Elles sont récompensées de leurs efforts. » Pour preuve, le large succès samedi 7 février sur le parquet du leader Saint-Maur (62-38). « Julien réalise un excellent travail avec les filles et j’espère qu’elles vont poursuivre dans cette voie », sourit Martine Lefuel. Prochain rendez-vous le mois prochain à domicile, contre Brie Basket Club.

Alexandre Rabia

 

Tennis de Table

Coup d’arrêt pour le SDUS

Pro B

Invaincue jusqu’alors, l’équipe féminine du SDUS a subi un revers inattendu face à Paris 13 (1-4) le mardi 3 février à La Raquette lors de la 11e journée de Pro B. « L’objectif était de faire au moins un nul, malheureusement tout s’est joué sur les deux premiers matches que l’on perd à la belle (3-2) », a commenté Audrey Mattenet. Pour les messieurs, la soirée fut plus longue : menés 1-3 face à Roanne, les Dionysiens s’en sont remis à la ténacité de leur entraîneur-joueur Chen Yang (2 victoires) pour obtenir le match nul (3-3) à l’issue d’un 5e set arraché 13-11. « Ce soir j’ai pu relancer l’équipe. Mon adversaire m’a mis en difficulté sur son service mais j’ai essayé d’être offensif afin de ne pas subir son jeu », a analysé le héros de la soirée. Au classement le SDUS reste 4e.

C.R.

Rugby

Le SDUS donne des Meaux de tête

Fédérale 3

Le rugby club du pays de Meaux n’a pas vu le jour dimanche dernier. Et c’est le moins que l’on puisse dire. Face à une équipe du Sdus bien en place, les Seine-et-marnais, qui jouaient la survie dans cette poule de Fédérale 3, n’ont pas décollé une seule fois s’inclinant 48 à… 0 ! « On s’est vite mis à l’abri, raconte Rémi Campet, le coach. On a fait un match sérieux, on craignait qu’il y ait un peu d’agressivité au-delà de la règle. » Le moral au sein des troupes dionysiennes est au beau fixe. Le SDUS a signé sa 13e victoire en championnat de Fédérale 3 sur quatorze matchs joués et est resté invaincu. « Ils se font plaisir, cela fait trois ans qu’on se renforce, c’est un travail de l’ombre qui porte ses fruits », poursuit Rémi. Il attend avec impatience la rencontre face à Ris-Orangis qui talonne Saint-Denis de 5 points, et qui fait office de demi-finale dans cette poule. Le coach dionysien devient taciturne lorsque l’on aborde une possible montée en Fédérale 2 mais ne nie pas l’évidence : le SDUS est un candidat plausible à l’accès à la division supérieure alors qu’il ne reste plus que quatre matchs.

M.Lo

RÉSULTATS

Boxe Anglaise

Saint-Denis US

Demi-finale des ceintures des Hauts-de-Seine en - 64 kg à Nanterre Samedi 7 février, Zakaria El Jouhari bat Mohamed Benyaya de Garges.

Tennis

Dames

SDUS/TC Coubronnais 1 : 2-1.

Messieurs

Eq.1/Lilas : 1-2.

Eq.2/Air France : 3-0.

Eq.3/Aulnay Tc de la Négresse : 0-3.

 

Tennis de Table

Pro B

Dames

SDUS/Paris 13 : 1-4.

Messieurs

SDUS/Roanne Loire Nord : 3-3.

 

Edition du 4 Février 2015

Tennis de table

Le SDUS commence l'année en beauté

Pro B

La trêve hivernale a semble-t-il fait un bien fou aux pongistes du Sdus TT. Pour la reprise du championnat de Pro B, l'équipe masculine est allée remporter un succès de prestige dans la salle de Rouen, deuxième au classement (0-4). Une superbe victoire obtenue grâce à quatre parties remportées par Sébastien Jover, Mehdi Bouloussa et Lubomir Jancarik (vainqueur de ses deux matches), à chaque fois sur le même score accroché (3-2). Les Dionysiens remontent ainsi à la 4e place, à quatre points du leader Boulogne. De son côté, l'équipe féminine a enchaîné un troisième match sans défaite en allant s'imposer dans la douleur à Issy-les-Moulineaux (2-4) grâce à deux succès de Lina Misikonyte, un de Sarah Berge et un de Qiwen Xiao. Avec cette précieuse victoire, les Dionysiennes se donnent de l'air et remontent en 4e position, à égalité avec le 3e Paris 13 TT qu'elles recevront cette semaine.

C.R.

Judo

Championnats de ligue 93

Le gymnase Lino-Ventura aux Pavillons-sous-Bois accueillait les championnats de Ligue départementale de Seine-Saint-Denis. Dimanche la section Judo du SDUS avait fait le déplacement. Pour les +100 kg, l'imposant David Derival de par son expérience et son potentiel partait logiquement favori. Ses premiers combats remportés par ippon laissaient envisager le meilleur. Pourtant, en finale il s'est laissé surprendre par unharai goshi parfaitement exécuté et voyait le titre s'envoler. Pour le club dionysien c'est un « bilan positif avec deux vice-champions qualifiés pour les inter-régions ».

M.Lo

-Résultats-

Judo

Saint-Denis US

Criterium par équipes de club, benjamins/minimes

Samedi 30 janvier, Eq. benjamins 14è  sur 22 équipes. Éq. minimes 10è sur 17 équipes.

Championnat de ligue Juniors

Dimanche 1er février, Nicolas Besson, - 60 kg, 2è. David Derival, + 100 kg, 2è.

Jimmy Henriques, - 66 kg, 7è.

Rugby

Le dimanche 1er février, Sdus/RC Vincennes : 22-3.

Tennis

Dames

Sdus/Vaujours 2 : 3-0.

Messieurs

Éq.1/Vaujours 2 : 2-1.

Éq.4/Gournays 2 : 3-0.

Tennis de table

Championnat par Equipes Seniors

1ère journée, 2e phase

Dames

En N2, éq.2 /Narbonne 1 : 2-8.

En Pr féminine, éq.3/Ermont-Plessis Bouchard 1 : 16-14.

Messieurs

En R2, éq.2/Corbeil-Essonnes 2 : 25-17.

En PR, éq.3/Villemomble 5 : 23-19. Éq.4/Les Lilas 1 : 24-18.

En D1, éq.5/Aubervilliers 1 : 18-24. Éq.6/Villemomble 6 : 19-23.

En D2, éq.7/Les Lilas 4 : 19-23.

Internationaux de Hongrie à Budapest

Du 28 janvier au 1er  février, Mehdi Bouloussa (n°200 mondial) s'incline en 32e de finale et Lubomir Jancarik (n°122 mondial) s'incline en 16e de finale.

 

Edition du 28 Janvier 2015

Football

Le Sdus toujours sur le podium

Senior DHR

C'est un staff qui travaille d'arrache-pied et qui souhaite mener les dionysiens au plus près de la montée. Un trio ambitieux composé de Lacina Karamoko, le coach, de Hakim Gharbi, le responsable senior et de Bassem Laremhl, le préparateur physique du Saint-Denis US. Ce week-end, leurs joueurs ont gagné 3-1 face l'ES Nanterre. Et pourtant le début de match inquiète les Dionysiens. Leurs adversaires ouvrent le score au bout de dix minutes mais le Sdus parvient à égaliser juste avant la mi-temps. Les changements tactiques apportés redonnent du souffle aux blanc et bleu qui mènent rapidement au score en seconde période et finissent par l'emporter avec deux buts d'écart. « Même si on n'a pas produit un bon jeu, j'ai retrouvé un état d'esprit combatif, admet Lacina, enthousiaste. Avec l'expérience de l'année dernière, on va se contenter de continuer progressivement sans s'enflammer. On est dans les trois premiers mais pour l'instant on a rien fait », rappelle-t-il. Actuellement, le Sdus se partage la première place avec Rungis et Neuilly-sur-Marne.

Judo

Championnat de ligue senior 2e division

Le Sdus judo était présent à Villemomble samedi dernier pour participer au championnat de ligue senior de 2e division. Les Dionysiens ont su se montrer performants et ont fini deuxième au classement. Bien décidé à récupérer le titre de champion de ligue junior obtenu en 2009, le Sdus a aligné une équipe de cinq combattants et un remplaçant. Le club de Saint-Denis a pu dominer ses adversaires sur un très beau parcours. Malheureusement, il n'est pas parvenu à bout de l'équipe rencontrée en finale, le Blanc-Mesnil Sport Judo. Dans les rangs dionysiens se trouvaient Jimmy Henriques (-66 kg), Tristan Vetier (-73 kg), Anthony Hanriot (-81 kg), le prometteur Angelo Andreazzoli (-81 kg), Benjamin Auger (-90 kg) et David Derival (+90 kg). Le lendemain, c'était au tour des cadets de combattre en individuel cette fois-ci. Six judokas étaient engagés pour représenter la section judo du Sdus : Yanis Bouadouz (-46 kg), Zakaria Kada (-55 kg), Karl Zeller (-66 kg), Abderahim Bareche et Jessy Fraioli (-73 kg) et Estelle Henriques en féminine (-70 kg). Les deux compétiteurs en moins de 73 kg, Abderahim et Jessy ont échoué au pied du podium quant à Karl Zeller, malgré un excellent début de tournoi, il est obligé de déclarer forfait suite à une fracture de la malléole. Estelle assure quant à elle la médaille en se classant 3e dans sa catégorie.

M.Lo.

-Résultats-

Boxe anglaise

Ceinture des Haut de Seine 1/4 de finale à Boulogne-Billancourt

Samedi 24 janvier, le tenant du titre 2014 des - 64 kg, Zakaria El Jouahri (SDUS) perd sur blessure au 1er round contre Uchari d'Asnières-Gennevilliers.

Jujitsu

Open international de jujitsu (championnat de France universitaire) Jujitsu combat fighting Zakaria Chellali se classe 2ème  et 1er en newaza. Zakaria Chellali est donc qualifié pour les championnats d'Europe universitaire en Grèce. David Derival se classe 7ème.

Water-polo

Championnat régional garçons
Racing/Sdus : 5-9.
Championnat U 11 (poussin)
Choisy le roi/Sdus : 10-6.

Obtention des pass compétition et pass Water polo
Catégorie poussins

Mouss Rinad, Ait Hassen Adam, François Mateo, Moudjari Salim, Mezizene Cilia, Gâchet Alysha, Zerkoun Mohamed, Soutarson Ethan, Selaoui Yacine.

 

Edition du 21 Janvier 2015

Rugby

Saint-Denis prend le large

Fédérale 3

Le Saint-Denis US accroche une nouvelle victoire à son tableau et prend le large suite au bon résultat obtenu ce week-end face à l'UMS Pontault-Combault vaincu à domicile 23 à 9. « On a fait un match sérieux même si on joué à 14 rapidement après l'expulsion d'un des nôtres en début de rencontre, raconte Rémi Campet, le coach. On a réussi à mettre notre jeu en place. On est allé à l'essentiel. » Le Sdus conserve sa place de leader et se rapproche de son objectif de monter en fédérale 2 la saison prochaine. « On veut garder notre première place et ne pas faire de faux pas, affirme l'entraîneur. On prend goût à la victoire !»

Football

Le SDUS fait match nul

Senior DHR

Le Sdus devait aller chercher la victoire ce week-end face à l'un de ses concurrents directs, le Evry FC. « On est bien entrés dans le match, confie Lacina Karamoko l'entraîneur. On a levé le pied après avoir dominé, on s'est pris un pénalty indiscutable». En deuxième période, les Dionysiens poussent leurs adversaires dans leurs retranchements. Inspiré et déterminé, Traore égalisera avant le coup de sifflet final. « Il faudra engranger 4 points au prochain match face à Nanterre, il ne reste que deux rencontres avant la trêve », rappelle avec pragmatisme Lacina.

M.Lo.

 

Edition du 14 Janvier 2015

Rugby

Le SDUS évite le piège à Épernay

Fédérale 3

Après la minute de silence observée sur la pelouse (photo) en hommage aux victimes des attentats et prise d'otages de la semaine dernière, le rugby reprend ses marques. Épernay recevait le Sdus pour un match retour qui s'est soldé par la victoire des Dionysiens 26 à 21. « Mauvais en début de saison dû à un concours de circonstances, Épernay était une équipe revancharde, explique Rémi Campet, l'entraîneur. C'était un match charnière pour nous. Soit on validait les progrès, soit on mettait un coup d'arrêt à notre série de victoires. » Au final, « l'état physique, l'état d'esprit » et la confiance engrangée ont dissipé les doutes et permis d'éviter «le piège» de la reprise.

Football

Le SDUS n'hiberne plus

Senior DHR

Deux résultats positifs pour le Sdus confirment l'envie du club de ne pas se reposer sur leurs acquis. Après s'être imposés en Coupe de France face à Melun (3 à 0) et face au Cosmos en match amical (2 à 0), les hommes de Lacina Karamoko comptent bien entamer l'année de la meilleure manière qu'il soit en allant chercher la victoire à Evry. Un match compliqué cependant, certains joueurs évoluant en CFA. « C'est notre concurrent direct, on va mettre tous nos atouts de notre côté », assure Lacina.

Judo

Angelo Andreazzoli champion sur tous les fronts ?

Il porte fièrement son kimono une médaille autour du cou, Angelo Andreazzoli jubile malgré la fatigue. Et pour cause, Angelo suit un master en haute performance sportive à l'Insep, est entraîneur des plus jeunes au club du Sdus et préparateur physique pour le club de handball de Châtenay-Malabry. Un cumul qui ne l'a pas empêché de remporter le championnat de 1re division senior en moins de 81 kg. Catherine Andreazzoli, sa mère et la directrice technique du Sdus judo, confie : «C'était assez dur pour lui, en 1re division ce sont des bestiaux qui s'entraînent tous les jours! »

M.Lo

 

Edition du 7 Janvier 2015

Boxe anglaise

Tournoi de Noël de Saint-Nazaire

Le vendredi 19 décembre, Khial Hillyess (Sdus) battu aux points par Leribault Rémy (Rouen).
Le samedi 20 décembre, Khial Hilyesse (Sdus) bat Gujisharyw Jamal (Saint-Brieuc) aux points.

Tennis de table

Pro B

Messieurs :Sdus/Boulogne Billancourt : 1-4.

Pro B

Dames :Sdus/Joué-lès-Tours : 3-3.

 

Edition du 17 décembre 2014

Football

Le SDUS dans le haut de tableau

Senior DHR

Il fallait accrocher une nouvelle victoire au tableau avant la trêve hivernale. C'est chose faite pour le Saint-Denis US qui s'est imposé ce week-end 2 à 1 face à Neuilly-sur-Marne en DHR. Les Dionysiens ouvrent le score en première mi-temps, puis de retour des vestiaires inscrivent un second but. Neuilly réduit le score mais les jeux sont faits. « À présent, on est à la 3e place, ex-aequo avec Rungis, commente Lacina Karamoko l'entraîneur. Je voulais être à cette place. C'est une première partie de saison qui s'achève et je suis fier de mes hommes.»

Rugby

Le SDUS reprend la tête de sa poule

La météo a rendu les conditions de jeu très difficiles ce week-end, obligeant les rugbymen de Saint-Denis et de Saint-Maur à se démener dans la boue. Les Dionysiens ont évité le piège qu'un tel type de match peut engendrer. En face, l'adversaire devait l'emporter impérativement, mais le SDUS a une nouvelle fois triomphé (36-14), portant à 36 son nombre de points et reprenant ainsi la tête du classement. À la rentrée, le club fera face à Épernay et son désir de revanche.

M.Lo

 

Edition du 10 décembre 2014

Football

Le Sdus dans le haut de tableau

Senior DHR

Lancina Karamoko attendait une réaction de ses joueurs après la défaite concédée la semaine dernière face à Moissy-Cramayel. Ce fut le cas ce week-end, en battant 4 buts à 3 le Vaires Entente US. Les deux équipes se quittent à la mi-temps sur un score de parité, 2 buts partout, avant que les Dionysiens ne prennent la main et le large en seconde période. « On reste humble, au prochain match on jouera les premiers, on va essayer de rester près d'eux », affirme le coach Lancina.

 

Edition du 26 novembre 2014

Foot US

Les Monarques croqués à Asnières-Gennevilliers

Division 3

C'était bien parti pour les Monarques seniors qui menaient, jusqu'au dernier quart-temps, face aux Molosses d'Asnières-Gennevilliers dimanche. Mais les Asniérois ont fini par retourner la situation et se sont imposés 32 à 28. « Il y a du positif malgré tout, explique Jérôme. C'est la première fois qu'on leur tenait tête à ce point, chez eux en plus. Ça nous servira pour la suite de la compétition. » À présent place à la trêve, moment redouté par le staff du club qui craint l'absence des joueurs aux entraînements, le championnat ne reprenant qu'en février. De leurs côtés, les cadets ont brillé sur leur plateau de pré-saison en battant à domicile les Kiowas de Garches et les Gaulois de Sannois.

Football

Le SDUS écrase le Paris CA

Senior DHR

Ils ont su imposer leur jeu sans concession. Les hommes de Lacina Karamoko ont vaincu sans grande difficulté les joueurs du Paris Club Athlétisme, 5 buts à 1 dimanche. Réduits à dix, les Parisiens n'ont finalement dominé que les cinq premières minutes du match en ouvrant la marque. « Mes joueurs ont bien réagi, se félicite Lacina. Il y a eu de belles phases de construction, ils avaient faim. C'est l'état d'esprit que je voulais cette année. » Il reste quatre matches au Saint-Denis US pour assurer son maintien « dans le bon wagon».

Rugby

Le SDUS piétine Les Bords de Marne

Fédérale 3, poule 3

Les rugbymen dionysiens pensaient tomber sur un adversaire plus coriace que ce qui leur a été donné de voir dimanche. Les hommes de Rémi Campet ont battu à plate couture l'Union des Bords de Marne (3e au classement) 34 à 6 ! « On est tombé sur une équipe décevante, admet le coach. On a vite pris le dessus, sans forcer, c'est aussi le résultat d'une bonne semaine de préparation.» Le Saint-Denis US confirme donc sa position de leader grâce notamment à un goal-average favorable. L'enjeu à présent est de ne pas baisser la garde face à des adversaires « morts de faim ». « Épernay va remonter son niveau de jeu je pense, estime Rémi. Et là on va à Metz, c'est un club qui veut se maintenir. » Il compte aller puiser dans l'expérience de ses joueurs pour garder intacte la motivation qui les anime et les porter au-dessus de la mêlée.

M.Lo

Tennis de table

Le SDUS reprend du poil de la bête

Pro B

Le sourire revient chez les pongistes du SDUS. Le mardi 18 novembre à La Raquette, l’équipe masculine s’est imposée face à Bruille (4-1) pour le compte de la 6e journée de Pro B. Le Tchèque Lubomir Jancarik semble monter en puissance et a apporté deux des quatre points de l’équipe, Mehdi Bouloussa se chargeant des deux autres. Les Dionysiens sont invaincus depuis maintenant quatre rencontres et occupent la 5e place du classement. De leur côté, les dames ont mis fin à deux défaites de rang en concédant un match nul face à l’Entente Saint-Pierraise (3-3) après environ quatre heures de jeu. Sarah Berge, Quiwen Xiao et Audrey Mattenet ont chacune gagné et concédé un point. « Il y a eu une bonne réaction par rapport au précédent match (perdu 4-0 à domicile contre Etival-Raon), a reconnu le coach adjoint Stevan Perovic après la rencontre.Lina Misikonyte était absente pour blessure et il y avait une joueuse chinoise très solide en face. C’était dur mais elles se sont arrachées face à une bonne équipe. »

C.R.

Résultats

Athlétisme

Cross du Val de Marne à Créteil

Dimanche 23 novembre, Vanessa Roy (SEF) 12e, Brahim Omarat (SEM) 17e.

Cross Le Maine Libre à Allonnes (72)

Dimanche 23 novembre, Josselin Flessel (VEM) 34e.

Championnats départementaux en salle FFA benjamins et minimes à Pantin

Samedi 22 novembre, en triathlon benjamines, Athénais Aghouilles 46e  avec 39 pts, Myriam Ben Youssef 57e  avec 27 pts, Garance Chevillard 53e  avec 35 pts, Cybele Courage 17e  avec 61 pts, Manale Ismaili 60e  avec 16 pts, Ines Lefoulon 26e  avec 55 pts. Charlène Wanzekela 13e  avec 65 pts. Triathlon minimes filles, Marine Abelli 65e  avec 22 pts, Hannah Benchenna 28e  avec 58 pts, Serine Bitat 66e  avec 17 pts, Ines Slimani 67e   avec 9 pts. Triathlon benjamins, Mohamed-ramy Bitat 12e  avec 62 pts, Bradley-nylsen Mnote 1er  ave 78 pts, Meyssane Mohamed 32e  avec 47 pts. Triathlon minimes garçons, Daniel Abelli 20e  avec 57 pts, Thomas Desa-Cabrera 58e  avec 26 pts, Omar Ismaili 42e  avec 42 pts et Fanch Lebos 36e  avec 45 pts.

Boxe

1/8e  de finale Île-de-France senior

En –64 kg, Zakaria El Jouhari battu par Da Cunha (Mureaux).

Judo

Tournoi du conseil général à Montreuil (93)

Samedi 22 et dimanche 23 novembre, le SDUS termine 5e . Équipe : Jimmy Henriques (–66 kg), Tristan Vétier (–73 kg), Angelo Andreazzoli et Anthony Hanriot (–81 kg), Benjamin Augez (–90 kg) et David Derival (+90 kg).

Tennis

Messieurs +55 ans

SDUS/TV Tremblay 2: 3-0.

Messieurs 15/16 ans

SDUS/Villepinte : 3-0.

Coupe Caren Île-de-France

SDUS (+70 ans) médaillés d'or.

Water-polo

Réussite pass compétition catégorie water-polo

Faivre Sirine, Mous Rinad, Mezizene Cilia, François Matéo, Moudjari Salim, Amairi Saif Dine, Soutarson Ethan, Selaoui Yacine, Kessentini Omar, Zerkoun Mohamed, Ait Hassen Adan.

 

Edition du 19 novembre 2014

Football

Un pas de plus pour le Sdus

Coupe Gambardella

Les jeunots du Saint-Denis US foot ont rempli leur contrat dimanche en signant une nouvelle victoire en Coupe Gambardella face au Deuil-Enghien FC. 2 à 0, le score est sans appel et pourtant ce n'était pas joué d'avance selon Serge Gnahore, le coach : « Ça s'est joué sur la 2e mi-temps, en face ils avaient un très bon gardien et une bonne assise défensive »,explique-t-il. L'entraîneur se montre pour autant confiant pour la suite : « Je pense qu'on a la capacité de passer encore un tour surtout si l'on ne tombe pas sur une équipe d'Île-de-France »,estime-t-il.

Rugby

Le SDUS prend la tête du classement

Fédérale 3, poule 3

Cette saison s'annonçait fructueuse pour les rugbymen du Sdus. Après 5 victoires consécutives et un match nul, les Dionysiens prennent la tête de leur poule en Fédérale 3 après leur nouveau succès face à Rueil AC ce dimanche. Le Sdus s'impose sur sa pelouse 19 à 7, un résultat qui est loin de satisfaire l'entraîneur Rémi Campet. «C'est une victoire un peu poussive. C'était brouillon, on a commis beaucoup de fautes et on n’a pas pu mettre notre jeu en place,analyse Rémi. C'est un peu rageant par rapport au potentiel du groupe. » Quant à la position de leader au classement, Rémi préfère rester prudent : « La première place, c'est un peu anecdotique. Si on n'est pas prêt mentalement on va se faire accrocher. » Verdict dimanche prochain face à l'Union des Bords de Marne, qui talonne actuellement le Sdus.

M.Lo

Water-polo

Championnat régional

Samedi 15 novembre,Sdus/Libellule de Paris : 24-2.

CIF honneur, U13

Dimanche 16 novembre, Sdus/Olympique Garenois : 17-2.

Tournoi dames Nationale 1

Sdus/Hérouville : 5-23.

Sdus/Lille : 4-3.

Sdus/Yvelines : 7-5.

Tennis

Messieurs +65 ans

Sdus/Villemomble : 2-1.

Messieurs +55 ans

Sdus/Air France : 3-0.

Messieurs +45 ans

Sdus/AS Gaziers Paris : 0-3.

Tennis de table

Critérium individuel vétérans

Mardi 11 novembre, V2 féminines, Raymonde Drane termine 1re et Yolaine Salomon 3e. V1 féminines, Cathy Masselot Redolphi termine 2e. V2 masculins, Gilles Redolphi finit 9e.

 

Edition du 12 novembre 2014

Le SDUS foot aurait mérité la victoire
Encore invaincu dans sa poule de DHR, Saint-Denis s’est incliné chez le leader Rungis 1 à 2. Un revers au goût amer au vu du déroulement de la rencontre.

Il ne fallait pas arriver en retard dimanche 9 novembre au stade Lucien-Grelinger. À peine le temps pour les supporters de prendre place dans les tribunes que Rungis ouvrait déjà le score, à la suite d’une contre-attaque éclair. « On est forcément déçu car l’entame du match n’est pas bonne du tout, regrette le coach Lacina Karamoko. On a joué le match avant même d’entrer sur le terrain, ce n’est pas normal de prendre un but au bout d’une minute. » 

Le duel des deux invaincus de la poule A tourne alors rapidement à l’avantage de la formation du Val-de-Marne. Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, le Sdus perd Ismaël Sangare à la fin du premier quart d’heure. À la lutte avec un adversaire, le défenseur reçoit un choc à la tête. Pris d’une crise d’épilepsie, le joueur est évacué en urgence par les pompiers et, heureusement, rejoindra ses coéquipiers à la fin de la rencontre.

Ce coup du sort malheureux, qui stoppera la rencontre pendant vingt-cinq minutes, va pourtant avoir le mérite de réveiller les Blancs. En place, plus agressif sur le porteur du ballon, Saint-Denis se remet à l’endroit et il faut une parade exceptionnelle du gardien adverse pour sortir la reprise pleine de spontanéité signée Dhaou Boussekaya. « Franchement, à part les deux buts qu’ils ont mis, ils n’ont pas eu d’occasions, et je pense qu’on aurait mérité la victoire », confie l’ailier dionysien. 

« On s’est fait punir sur une petite faute individuelle, c’est dommage»

Au retour des vestiaires, le Sdus se montre plus mordant et accentue sa domination. Après un beau mouvement collectif, Hamza Lachiheb hérite d’un très bon coup franc à l’entrée de la surface. Le numéro 6 s’en charge et marque d’une frappe imparable dans le petit filet. Mais à peine dix minutes plus tard, Rungis reprend l’avantage sur une erreur de la défense dionysienne. « On a fait les efforts et on a logiquement égalisé, c’est donc une vraie satisfaction. On a ensuite poussé mais on s’est fait punir sur une petite faute individuelle, c’est dommage», explique Lacina, en place depuis plus d’un an et qui a repris un groupe remanié à l’intersaison.

En fin de partie, le Sdus donne tout et aurait même pu hériter d’un penalty pour une main assez flagrante. Le score n’évoluera pas, et malgré la défaite, le capitaine Olivier Daniel se voulait rassurant. «On va se remettre au travail, il n’y a pas le feu au lac. Ce n’est qu’un échec mais la saison est encore longue, très longue.» La réception de Paris CA le 23 novembre donnera une belle occasion à l’équipe première de se relancer, et d’effacer, on l’espère, la frustration rencontrée dimanche dernier.

Éclairage
Deux montées pour le prix d'une ?

Il est encore trop tôt pour se prononcer. Mais avec un peu de réussite, la catégorie seniors du Sdus pourrait vivre un bel exercice 2014-2015. En effet, si l’équipe première, malgré la défaite contre Rungis, reste dans les pas des deux premières places synonymes d’accès à la DSR, celle évoluant en Excellence n’est pas en reste, puisqu’elle n’a toujours pas perdu depuis le début de saison, et pointe à seulement deux longueurs du leader Sevran. D’ailleurs, le prochain match opposera ces deux candidats à la PH. « Je n'évoque jamais la montée, car tout le monde parle de ça, mais il faut d’abord gagner les rencontres ! tempère de son côté Lacina Karamoko. Le plus important, c’est de remporter les huit matches pour assurer le maintien. Ensuite, on pourra peut-être revoir nos objectifs à la hausse. »

Alexandre Rabia

Judo

Beau palmarès pour les judokas dionysiens

Tournoi de Plessis-Robinson

Les judokas du Saint-Denis US étaient à l'honneur ce week-end au Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine) pour le traditionnel tournoi de la ville. Dans la catégorie –73 kg, Jessy Fraïoli obtient une excellente 3e place comme son camarade Anthony Bouraba en –66 kg, catégorie qui a vu l'avènement de « King Kar 1er Zeller », auteur d'un parcours sans fautes (6 combats, 6 victoires) avec à la clé 3 Ippons. Moins en réussite, leurs trois collègues Zakaria Kada, Abd-Errahim Barèche et Nicolas Besson échouent au pied de la boîte sans avoir démérité.

Tennis

Espérance dames +45 ans

Sdus/AS Air France : 0-3.

Promotion hommes +45 ans

Sdus/Les Lilas : 2-1.

Honneur +55 ans

Sdus/Sevran : 2-1

Tir à l'arc

Tournoi à Montmorency (95)

Les 8 et 9 novembre, Marine Milosavljevic (MIF) 1re avec 467 points. Fanny Bonnet (SEF) discipline arc nu, 3e avec 241 points. Joey Leopold (CAM) 1er avec 495 points.

Football américain

Les Monarques Division 3

Les Monarques/Chevaliers (Orléans) : 6-14.

U-16

Les Monarques/Les Gladiateurs (La-Queue-en-Brie) : 22-00.

Les Monarques/Les Molosses (Asnières-Gennevilliers) : 24-08.

 

Edition du 5 novembre 2014

Football

 

Le SDUS l'emporte à Créteil

Senior DHR

« Ce n'est que le début de saison», tempère Lacina Karamoko. L'entraîneur du Sdus foot se félicite de la victoire obtenue à Créteil (1-0) dimanche, mais reste prudent : «On est dans le bon wagon et on veut y rester le plus longtemps possible. » Les Dionysiens squattent aujourd'hui la 3e place du tableau avec 16 points, à deux points seulement du leader, Rungis. Dimanche, la rencontre était intensive sur le plan physique. Les défenses, bien en place, ont verrouillé l'aire de jeu, seul Boussekaya est parvenu à trouver le chemin des filets dans les dix dernières minutes du temps réglementaire. «J'ai aimé l'état d'esprit, ils ne lâchent plus rien, explique Lacina. Il y avait pas mal de joueurs de division supérieure en face et ils ont tous fait le boulot. On a gagné avec la manière. »La marque de fabrique du Sdus cette saison ? L'engagement physique. « Je demande aux joueurs d'apporter de l'impact dans les duels. C'est ce qui fait la différence. » Pour l'heure, Lacina attend que tous les matches allers soient joués pour rehausser les objectifs de son équipe, à savoir viser la montée et non plus le maintien.

M.Lo

Tennis de table

Le SDUS en demi-teinte

Pro B

Soirée mitigée pour le Sdus TT le mardi 28 octobre à La Raquette. Les seniors féminines ont été nettement battues par Etival-Raon sur le score de 4-0 lors de la 5e journée de Pro B. Leur second revers consécutif sans remporter le moindre match. Une véritable déception pour l'assistant-coach Stevan Perovic, ouvertement déçu après la rencontre : « Il ne s'est rien passé ce soir, c'était un non-match. C'est toujours dommage de perdre 4-0 à domicile, mais ce qui me gêne c'est que nous n'avons pas eu un état d'esprit combatif. »

De leur côté, les messieurs ont été accrochés par Metz (3-3) après avoir été menés 3-1. Lubomir Jancarik, Mehdi Bouloussa et Sebastien Jover ont signé les trois points de la soirée, tout en s'inclinant une fois chacun. « Heureusement que nous sommes bien revenus parce que nous partions favoris face à une équipe qui joue le maintien. Nous n'avons pas su entretenir notre dynamique positive et c'est un résultat décevant malgré notre bon retour »,a commenté l'entraîneur Chen Yang après le match.

C.R.

 

Edition du 29 octobre

Rugby

À deux doigts d'une sixième victoire

Fédérale 3

Malheureusement, comme le dit l'adage, toutes les meilleures choses ont une fin. Après cinq victoires consécutives, le Sdus rugby, véritable rouleau compresseur, a ralenti l'allure en concédant un nul face à Ris-Orangis, l'un de ses concurrents directs pour la montée. Score final : 23 partout. Un résultat qui empêche les Dionysiens de prendre la tête de la poule. Le Sdus partage la position de dauphin avec Ris-Orangis, talonnant ainsi l'Union des Bords-de-Marne. Saint-Denis accueillera Reuil AC dans une quinzaine de jours et cherchera les points qui lui assureraient une place dans le haut de tableau.

M.Lo

Football

Le SDUS s'impose face à Trappes

Coupe IDF seniors

C'est le deuxième succès du Sdus football en Coupe d'Île-de-France cette année. Les Dionysiens ont vaincu Trappes (2-0) dimanche dernier. « On savait qu'il ne fallait pas les prendre à la légère, explique Lacina Karamoko, le coach. Mais ils nous ont quand même baladé, certains de leurs joueurs évoluent en CFA.» Après une première mi-temps morne, le Sdus montre un visage plus incisif au retour des vestiaires et trouve enfin le chemin des filets. Quant au championnat, Lacina est confiant : « On est dans une bonne dynamique à présent. »

M.Lo

Football américain

Démarrage en trombe pour les Monarques

Division 3

Les casques à fleur de lys ont vaincu sans difficultés les Red Stars de Noisy-le-Sec lors de la première journée de championnat. Dimanche, les Monarques de Saint-Denis ont écrasé à plate couture les Noiséens sur un score de 20 à 0 et par la même occasion ont pris la tête de leur poule en division 3. « C'est la première fois qu'on prend la 1re place depuis notre arrivée en D3, raconte le joueur Jérôme Calvet. On a bénéficié du match nul entre les Chevaliers (Orléans) et les Molosses (Asnières-Gennevilliers).» Les Dionysiens ont pris l'avantage en première période grâce à un superbe touchdown de 60 yards (course d'une cinquantaine de mètres). « En face, ils n'ont réussi aucune passe. Leur quaterback était vraiment mauvais, détaille Jérôme. C'était à sens unique, on a maîtrisé le match. En plus, les rookies (nouvelles recrues) se sont bien intégrées, c'est idéal pour démarrer la saison ». Désormais, il faudra confirmer cette victoire face aux Chevaliers d'Orléans. Adversaires qui ont éliminé à deux reprises les Monarques lors des play-off en catégorie junior et cadet. Cette rencontre aura un goût de revanche, « ce match sera un bon indicateur pour la suite »,précise Jérôme Calvet.

M.Lo

Tennis de table

Première défaite pour les dames

Pro B

Après deux victoires encourageantes en début de championnat, l'équipe féminine du Sdus TT a subi son premier revers de la saison le mardi 21 octobre. À l’occasion de la quatrième journée de Pro B, les Dionysiennes ont concédé une lourde défaite (4-0) dans la salle d’Échirolles. Malgré un score sans appel, la rencontre fût plus accrochée qu'il n'y paraît : Qiwen Xiao et Sarah Berge ont concédé les deux premiers points du match à l'issue de deux rencontres disputées en cinq sets, respectivement face à Natalya Prosvirninaet Marine Zanardi. Le Sdus TT occupe la sixième place du classement, avec une rencontre en moins et à égalité de points avec le quatrième.

C.R.

 

*********************************************************************************

Du résultat et des mômes pour le Sdus rugby

L'heure est à la balade pour le club qui a enchaîné quatre journées sans la moindre défaite en championnat. Un sans faute qui trahit l'envie du club de caracoler en tête de la Fédérale 3. En attendant, l’accent est mis sur la formation des jeunes pousses.

C'est dans les locaux de sa société de sécurité 1ère Ligne qu'Olivier Glévéo, l'actuel président de la section rugby du Sdus, fait le bilan. L'équipe des seniors, « nos garçons » comme il dit paternellement, est pour l'heure invaincue en Fédérale 3. Victorieux ce week-end face au RC Vincennes (23-9), le Sdus paratge la première place du classement avec l'Union des Bords de Marne et l'US Ris-Orangis, talonnant ce dernier au goal average (lire résultats). Ce début de saison galvanise tous les espoirs quant à la suite de la compétition. L'objectif d'accrocher la Fédérale 2 ne paraît plus aussi hypothétique. 

Résultats Fédérale 3

RC Vincennes/Sdus : 9-23

1/ Union des Bords de Marne (17) (GA : 43)

1/ Saint-Denis US (17) (GA : 51)

1/ US Ris-Orangis (17) (GA : 53)

4/ Rueil AC (13)

5/ Rugby Épernay Champagne (7)

6/ UMS Pontault-Combault (6)

7/ RC Pays de Meaux (6)

8/ RC Vincennes (5)

9/ RC Metz Mosellec (4)

10/ Vie au grand air de Saint-Maur (1)

 

Le fruit d'un travail porté par les « quatre gars du Sud-Ouest »

« On est sur la bonne voie. On a fait 4 matches pour 4 victoires. Les nouveaux arrivants sont super bien intégrés, le public a vu que l'équipe était en progrès et qu'elle propose un jeu intéressant. » Le fruit d'un travail porté par les « quatre gars du Sud-Ouest » : Xavier Darjo, coach reconverti en manager général du club, et ses acolytes, les entraîneurs Rémi Campet, Patrice Faceries et Mathieu Harcot. « Ils ont apporté une autre culture,observe Olivier. Une osmose s'est faite avec les joueurs du cru et ceux venus de l'extérieur, notamment les profs d'EPS provinciaux nommés en Seine-Saint-Denis. On est un club réputé rude, axé sur le combat. Depuis leur arrivée, on est axé sur un jeu de mouvement. »

Si le niveau est sensiblement plus élevé dans la division supérieure, c'est que les sponsors et partenaires sont davantage impliqués. « Si on devait monter, financièrement ce serait quand même difficile, admet Olivier Glévéo. Sportivement en termes d'effectif et d'infrastructure on tient la route, mais le nerf de la guerre, c'est l'argent. » Quant aux bruits selon lesquels le Sdus rugby serait financé par des entreprises implantées à la Plaine, ils font rire Olivier qui préférerait que la rumeur se transforme en réalité. « Malheureusement peu d'entreprises implantées dans le territoire savent que Saint-Denis possède une équipe de rugby »,avoue-t-il.

« Pour drainer les enfants de ce quartier, il faut faire encore plus de communication »

L'une des grandes ambitions du club repose sur le développement des catégories les plus jeunes. Le Sdus a décidé de déployer ses tentacules en ouvrant une antenne de son école de rugby au Stade annexe afin d'attirer les populations de la Plaine. 

« Pour drainer les enfants de ce quartier, il faut faire encore plus de communication. Des opérations vont être menées auprès des écoles primaires et des collèges. Nous allons organiser des rencontres avec les “AS” par exemple.» Olivier compte sur l'évolution démographique de sa ville pour gonfler les rangs des jeunes pousses et des bénévoles, essentiels au bon fonctionnement du club. 

« Il faut qu'on ait beaucoup d'enfants pour s'auto-alimenter et pour pouvoir en tirer le meilleur. Par ailleurs, l'accueil des parents est primordial. Il faut leur donner envie de s'investir dans la vie du club.» Avis aux parents amateurs !

Éclairage

Le nerf de la guerre

Laissant les critiques de côté, Olivier Glévéo assume sans complexe les subventions obtenues par la municipalité et tient à replacer cette aide dans son contexte. « Cet argent nous a permis de recruter deux très bons joueurs, dont l'international sénégalais Demba Kané, formé à Bobigny et qui évoluait à Orthez, précise-t-il. Mais en moyenne un club faible de Fédérale 2 c'est 500 000 euros de budget. Ici nous sommes à 250 000 euros… La subvention municipale de 20 000 euros représente environ 10% de ce qui nous manque. Si on monte, on ne va pas exister.» Olivier souhaite que la nouvelle équipe, l'entente Sdus-Gennevilliers qui évolue en Belascain, championnat espoir (18-21 ans), jouisse elle aussi d'un soutien financier afin de parfaire son développement. Mais il le sait, il faudra sans doute être patient.

M.Longuet

Judo

Retour sur les tatamis pour le SDUS

Sélections minimes et cadets

Rentrée timide pour les judokas du Sdus ce week-end à Tremblay-en-France pour la sélection IND minimes et cadets. Seul en moins de 73kg, Jessy Fraïoli échoue de peu pour la 3e place. Du côté des minimes, à noter la bonne prestation de Yassin Bouhadouz qui s'incline en finale en moins de 42 kg et se classe 2e. Quant à Mohamed Zriouel, il manque de peu la 3e place et termine 5e en moins de 55 kg.

M.Lo

Tennis de table

Soirée tranquille pour le Sdus

Pro B

Pas de surprise à La Raquette le mardi 7 octobre. Pour la réception de Nantes, repêché de dernière minute en Pro B cette saison, les pongistes dionysiens se sont logiquement imposés 4-0. Un net succès facilité par le forfait du jeune Nantais Romain Ruiz, blessé au doigt dès le premier set du second match, apportant ainsi au Sdus deux points sur abandon. Lubomir Jancarik et Mehdi Bouloussa ont assuré sereinement les deux autres victoires nécessaires pour plier la partie. « Ils avaient inversé leur composition en choisissant Romain Ruiz comme numéro un alors qu’il est habituellement leur second choix. Sa blessure rapide nous a donc facilité la tâche »,a reconnu Chen Yang, l’entraîneur-joueur du Sdus, après la rencontre. « Lubomir a gagné facilement et Mehdi a très bien joué, dans la continuité de son match précédent. Avec cette deuxième victoire nous sommes lancés. On peut dire que notre saison a réellement commencé fin septembre ! »

Résultats Pro B messieurs

Sdus/Nantes : 4-0.

1/ Boulogne-Billancourt (8)

2/ Argentan Bayard (7)

3/ Saint-Denis US (7)

4/ PPC Villeneuve (7)

5/ Spo Rouen (6)

6/ Metz (5)

7/ Roanne (4)

8/ Bruille (2)

9/ Nantes (2)

 

C.R.

Tir à l'arc

Reprise de la saison sur les chapeaux de roues

Concours Sannois

Onze archers du Sdus étaient ce week-end à Sannois pour y disputer une compétition de tir à l'arc et reprendre la saison par la même occasion. Les archères ont atteint le podium avec la cadette Océane Boucher qui s'est classée 1re avec 452 points et Marine Milosavljevic en catégorie minime qui a fini à la 2e place avec 445 points. Mention spéciale pour Fanny Bonnet, qui inaugurait la catégorie scratch arc nu pour le Sdus et a fini 6e avec 264 points.

Résultats

Le 11 et 12 octobre, Océane Boucher (CAF) 1re avec 452 pts et Marine Milosavljevic (MIF), 2e avec 445 pts, Fanny Bonnet en scratch arc nu, 6e avec 264 pts et Marie-France Leroy-Giroux (SVEF), 8e avec 310 pts. Fabrice Gay (VEM) 13e avec 502 pts, Hervé Arezki (SEM) 16e avec 501 pts, Rémy Barbare (SEM) 25e avec 478 pts, Thomas Lafaye (SEM) 27e avec 476 pts, Jean-Pierre Barbare (S VEM) 19e avec 449 pts et Thomas Gautier (SEM) 45e avec 434 pts.

M.Lo

Tennis de Table

Double succès pour le SDUS

Pro B

Après une défaite contre Rouen à La Raquette le 16 septembre (4-1), les seniors masculins du Sdus tennis de table se devaient de réagir à l'occasion de la 2e journée du championnat de Pro B. C'est chose faite, et bien faite, depuis le mardi 30 septembre et un joli succès à Roanne (4-1). Les Dionysiens ont pu compter sur un Mehdi Bouloussa injouable et vainqueur de ses deux matchs de la soirée, dont un retentissant 3-0 en début de rencontre face à Omar Assar, pourtant classé 61e mondial ! « Je ne l'avais jamais vu évoluer à un tel niveau », a confié Chen Yang, l'entraîneur-joueur, qui a par ailleurs offert le troisième point de son équipe. Lubomir Jancarik, la nouvelle recrue du club, apportant quant à lui le quatrième. De son côté, l'équipe féminine a bonifié son succès contre Issy-les-Moulineaux en allant remporter un second derby francilien face au Paris 13 TT sur le score de 4-2. Audrey Mattenet (deux victoires), Qiwen Xiao et Lina Misikonyte ont assuré les quatre points de la victoire. Après deux journées, le Sdus occupe seul la deuxième place du classement, avec un match de moins que le leader.

Football

Le SDUS concède le nul

Senior DHR

Ils y ont cru jusqu'au bout mais les footballeurs du Sdus n'ont pas su faire la différence dimanche face à l'Ivry US. Sofiane Ouali, nouvelle recrue surnommée « Rooney », se blesse quelques minutes après avoir ouvert le score. « Ça nous a fait mal, avoue Lacina. On a eu l'occasion de tuer le match mais le gardien a fait une parade extraordinaire. » Après quoi, Ivry égalise suite à un coup franc et oblige ainsi les Dionysiens à se cantonner à la 5e place du classement.

Tennis

Le Sdus premier de sa « promotion »

Championnats de France

Les tennismens du Sdus finissent premiers de leur poule en division Promotion après avoir battu consécutivement Montfermeil, Vaujours, l'AS Air France, Neuilly-sur-Marne et, dimanche dernier, Coubron (4 sets à 1). Après avoir été premiers dans le challenge adulte départementale en juin dernier, les Dionysiens démarrent cette saison avec une nouvelle belle performance. « On renoue avec la victoire en senior, on a de grands espoirs pour la saison 2014 », s'enthousiasment les dirigeants du club.

Hata yoga

Les cours Hata yoga se déroulent tous les mercredis de 18h30 à 20h à la résidence Dionysia (2 rue Eugène-Fournière). Renseignements au 09 61 31 33 06.

Tennis de table

Au Sdus tennis de table il reste des places disponibles aux entraînements des jeunes de 7 à 10 ans, aux enfants de 4 à 6 ans (samedi matin) ainsi qu'au groupe Ping, Forme et Santé (samedi matin). Contact : 01 48 23 05 95.

Football

Le SDUS concède le nul face à Nanterre

Senior DHR

Les hommes de Lacina Karamoko ont eu du fil à retordre ce week-end à Nanterre. Leurs adversaires marquent dès la 5e minute et l'égalisation ne tarde pas pour le Sdus football qui finit par mener à la mi-temps 2 buts à 1. À la reprise, 15 minutes de jeu suffisent pour que les Nanterriens reviennent au score. S'ajoute à cela l'expulsion d'un joueur du Sdus suite à un deuxième carton jaune pour un pied levé trop haut. Le match se termine avec des regrets pour le coach : « Mes joueurs méritaient mieux par rapport aux efforts fournis. Mais ce n'est pas décourageant, on est sorti la tête haute. »Conscient de la fraîcheur de son nouvel effectif, Lacina relativise. « Il n'y a que quatre joueurs qui étaient dans l'équipe l'année dernière. Je ne suis pas inquiet pour la suite. »

M.Lo

Rugby

Le SDUS dans une bonne lancée

Fédérale 3

Rémi Campet voulait une attitude irréprochable sur le terrain. L'entraîneur du Sdus rugby souhaitait effacer le mauvais comportement lors du match précédent face à Saint-Maur. Ce dimanche, Saint-Denis jouait en déplacement contre le Rugby Épernay Champagne avec l'envie de croquer la victoire. La très bonne entame du match a permis aux Dionysiens de dominer 6 à 0 grâce à deux pénalités. Mais les trop nombreuses sanctions (4 cartons jaunes au total) ont fragilisé le XV dionysien, qui s'est retrouvé à jouer à treize pendant dix minutes. Dix minutes durant lesquelles, paradoxalement, le Sdus ne s'est pas laissé abattre. « Ils étaient timorés au dernier match, là ils se sont serrés les coudes, raconte Rémi Campet. Les valeurs de solidarité devaient reprendre le dessus. » Le coach laisse même entendre qu'à l'extérieur le résultat était secondaire. Qu'importe puisque un essai de 100 mètres, inscrit à la dernière minute, donne la victoire au Sdus qui clôt ainsi le match 13 à 10. « L'équipe est encore en rodage, mais il y a déjà une qualité sportive et morale. Il faut garder cette bonne ambiance, travailler davantage et maintenir la pression. »

M.Lo

Stocks Cars

Leberre et son équipe de stock-car limitent la casse
Cet été, de l'Alsace à la Hongrie, pour les championnats d'Europe, Cédric Leberre a concouru pour la section stock du Sdus, au volant d’engins peaufinés dans l'intimité de son garage, par amour de la mécanique... et du spectacle !

Les voitures se mettent à nu

Un petit garage discret situé au milieu de l'avenue du Landy, porte entrouverte et légers effluves de carburants. À l’intérieur, cinq voitures dans leur plus simple appareil. La première, une vieille Citroën ZX, est dépouillée de ses artifices : sa carrosserie bosselée ne semble renfermer qu'un volant et deux sièges obtus. Juste derrière, une Peugeot 205 repeinte en jaune et bleu et marquée du logo du Sdus. Au fond de la pièce, une vieille Renault 21 est parquée à l'atelier peinture. 

« Elle m'a lâchée en plein milieu d'une course et nous avons mis plusieurs jours à trouver d'où venait le problème. Il semblerait que ce soit la batterie »,précise Cédric Leberre, responsable de la section stock-car du Saint-Denis union sports et pilote attitré.

« Le club est resté très familial car c'est une passion qui demande beaucoup de temps et d'investissement »

« Quand on commence, on essaie de toucher un peu à tout, il m'est arrivé de me présenter en course avec une Corsa ou une Polo, même si on peut avoir de bonnes surprises, poursuit le maître des lieux. Il y a un énorme facteur chance, parfois les véhicules lâchent en course alors qu'on a travaillé longtemps dessus pour les peaufiner. Cela m'est arrivé avec une Citroën ZX qui avait un gros moteur, un bon ferraillage, mais qui est tombée en panne inexplicablement. À l'inverse, j'ai une 205 qui a un petit moteur et que j'ai peu retouchée mais qui en est déjà à sa quatrième course. »

Les courses de stock-car et leurs aléas, Cédric Leberre est tombé dedans tout petit, contaminé par son père, Michel, président et fondateur du club en 1987.« Je m'y suis mis dès que j'ai eu mon permis, à 18 ans, je n'attendais que ça, reconnaît Cédric. Aujourd'hui encore, le club est resté très familial car c'est une passion qui demande beaucoup de temps et d'investissement. »En ce mardi de septembre, Mac, Loulou et Émilie sont venus lui donner un coup de main : « Une personne pour tenir un écrou, parfois, ça change tout. On n'a pas forcément besoin d'experts en mécanique. C'est toujours agréable de partager ça »,confie le premier cité.

Au moins deux fois par semaine, Cédric se rend à son garage où il répare et bichonne, avec l'aide de ses compagnons de route, les véhicules avec lesquels il se présentera en course. Un travail de longue haleine : « Nous sommes constamment en recherche de voitures. C'est un sport mécanique qui demande beaucoup de véhicules car certains ne durent que le temps d’une seule course. »Et si la tôle froissée est inévitable, c'est que le stock-car est le seul sport automobile de France où il est autorisé de percuter ses adversaires…

Corentin Rocher

À l'origine, les courses de stock-car étaient liées à la contrebande d'alcool pendant la prohibition aux États-Unis dans les années 30 : pour échapper à la police, les trafiquants modifiaient leurs automobiles pour les rendre plus puissantes. Dans les années 50, c'est simplement pour donner une seconde vie aux véhicules destinés à la fourrière que les courses de stock-car (« voitures de série » en français) se popularisent. Depuis, la discipline dispose d'une fédération, avec ses règles déposées. 

Chaque course doit, entre autres, se disputer sur une piste de terre et les véhicules ne doivent pas excéder 4m20 de long. «Le but est d'arriver sur la piste avec un véhicule qui garde son aspect d'origine,précise Cédric Leberre.Pour celle-ci on a enlevé le moteur d'origine, on a démonté la carrosserie. L’objectif est de tout dénuder. Là on a installé un arceau de sécurité, une batterie, un réservoir et surtout des renforts métalliques sur toute la structure pour la sécurité du conducteur », explique t-il en désignant la ZX à l'entrée du garage. « Dans le cas d'une préparation standard, on “vide” la voiture de tous ses éléments dangereux et inutiles pour le conducteur. Par exemple les voitures n'ont jamais de pare-brise, pour éviter les risques d'éclats. À la place nous installons une grille de protection. »

C.R.

 

Alors on danse !
Le samedi 28 juin, la Section de Danse Moderne du SDUS a fait le spectacle au palais des sports Auguste Delaune.

Il est environ 20 h 30 dans la grande salle du palais des sports et les danseuses du cours n° 4, réservé aux plus âgées, terminent leur chorégraphie. Chapeaux et cravates dorés façon cabaret, le public est conquis et déclenche ses applaudissements dès la dernière note de musique. On apporte alors un gâteau sur lequel scintillent deux grandes bougies chiffrées. Nicole Blot, professeure de danse et organisatrice de l’événement, reçoit une belle ovation. 

Ce soir, la section de danse moderne du Sdus célèbre son 35e gala de fin d’année. Et Nicole les a tous vécus. « J’avais 5 ans quand j’ai commencé à danser ici, confie-t-elle. Ma prof est partie en 1979 et m’a laissé les rênes du club. Nous avons organisé le premier gala en 1980, au Théâtre Gérard-Philipe. À l’époque je ne m’occupais que des plus petits car je ne me sentais pas à l’aise pour enseigner à des gens plus âgés que moi. Mais finalement les enfants grandissent et on a envie de les suivre dans leur progression. 

Aujourd’hui je m’occupe des cinq cours, des poussins aux plus de 18 ans ! »

Les élèves sont répartis par tranches d’âges et suivent des exercices adaptés à leur pratique : éveil à la danse pour les tout-petits, échauffement à la barre, travail rythmique pour les élèves de 6 à 9 ans, chorégraphies plus complexes et assouplissement poussé pour les 10-13 ans… « C’est l’âge à partir duquel les cours deviennent plus rigoureux », poursuit Nicole Blot. « J’essaie de varier les plaisirs, de leur apprendre des chorégraphies lentes ou rapides, sur différents genres de musiques. Avec les plus âgées, les cours deviennent plus techniques et je peux laisser plus de place à leur créativité artistique, à leurs inspirations. »

Exigence et performance

Cette créativité se vérifie à chaque gala. « C’est une occasion de montrer aux parents le travail accompli et de mélanger les élèves d’âges différents sur certaines chorégraphies, explique Nicole. Nous ne faisons pas de concours pendant l’année donc le gala présente un certain enjeu. Ce n’est pas qu’une fête de fin d’année mais aussi une performance, donc je me montre exigeante ! » 

Ce samedi-là, les proches des danseuses sont venus en nombre, n’hésitant pas à improviser eux-mêmes quelques pas dans les gradins dès lors que la musique s’y prête. Les « poussins » se joignent à leurs aînés pour une chorégraphie « coupé-décalé ». Le rythme s’apaise ensuite le temps du fameux Under d’Alex Hepburn sur lequel chaloupent gracieusement des danseuses en rouge et noir.

Autre moment fort, une belle création sur le thème de la rivière dansée par les aînées du cours n° 4, faisant de l’hypnotique I follow rivers de Lykke Li une langoureuse ballade au fil de l’eau. Les chorégraphies s’enchaîneront toute la soirée sans temps mort, sur les airs de Robin Thicke, Zaz ou Rihanna. Certaines sont rejouées une seconde fois à la demande du public. Tout le monde est ravi, les exigences de Nicole ont visiblement porté leurs fruits.

Corentin Rocher

SDUS 2, bd Anatole-France. Site :http://www.sdus.asso.fr

Tél : 01 55 84 22 22.

Stock-car

Cédric Le Berre échoue

Coupe de France

Cent cinquante pilotes ont participé aux manches qualificatives pour la finale de Coupe de France de stock-car qui avait lieu ce week-end à Neuvy-en-Mauges (49). Cédric Le Berre, du Sdus, n'a pu accéder à la finale. « Et pourtant, la première manche était impeccable, explique le pilote dionysien. Mais ma Citroën ZX a subi des casses et une panne lors des manches suivantes. » Cédric se prépare désormais à poursuivre les championnats d'Europe. Prochaine étape : la Hongrie en août, pour disputer une manche de qualification.

M.Lo

Cyclisme
Le Grand Prix de Vitesse maintient l’allure
Pour sa 28e édition, le Grand Prix de Saint-Denis a proposé de belles joutes sportives dans un vélodrome rénové et sous un ciel immaculé.

Un soleil coruscant surplombe la 28e édition du Grand Prix international de Vitesse de Saint-Denis, jeudi 12 juin. En cette chaude journée, le vélodrome flambant neuf situé sur l’avenue Stalingrad accueille cette compétition de haut niveau organisée par le CVD-SDUS. L’année dernière, la météo, capricieuse, avait failli provoquer son annulation mais cette fois-ci il n’y a pas eu de retard dans le déroulé du tournoi. Les qualifications débutent à 16 h avec le 200 m lancé, épreuve dans laquelle ne sont chronométrés que les 200 derniers mètres. 
Sur la piste s’enchaînent à tour de rôle des pointures de la discipline : Grégory Baugé médaillé d’argent aux J. O. de Londres en vitesse individuelle et grand favoris, Michael D’Almeida champion du GP l’année dernière, Charlie Conord 2e sur le podium l’an passé, le brésilien Flavio Cipriano ou encore le chinois Ni Zhuang. 
Chez les dames, le niveau n’a rien à envier à celui des hommes avec la participation entre autres des Françaises Virginie Cueff championne de France de vitesse individuelle, Olivia Montauban championne de France de keirin en 2013 et la triple médaillée olympique aux J.O. de Londres, la Chinoise Guo Shuang. Victorieuse l’année dernière du GP de Saint-Denis, elle a surclassé d’entrée toutes les autres compétitrices en réalisant le meilleur temps, se qualifiant d’office pour les phases finales.Le GP se déroule en plusieurs épreuves : le sprint, le demi-fond (15 kilomètres, 60 tours) et le keirin (2 kilomètres). 
Il faut savoir être tactique, patient
Et sur la piste, la primauté ne revient pas seulement à la vitesse. Il faut savoir être tactique, patient, tout en conservant l’allure qui permettra de prendre quelques longueurs d’avance. Comme lors du duel en 8e de finale de vitesse opposant Quentin Lafargue et Anthony Jacques, où le premier fait du sur place (le règlement l’interdit plus de trente secondes), avant de surprendre son adversaire et de le distancer rapidement. 
Ce soir-là, Grégory Baugé de l’U.S. Créteil remporte pour la première fois le GP de vitesse de Saint-Denis après avoir battu le brésilien Flavio Cipriano en finale. Michael D’Almeida, lui, décroche le bronze. Chez les dames, Guo Shang récidive en remportant la 1re place (en sprint et keirin) devant Virginie Cueff (2e) et Sandie Clair (3e).

Impressionnante épreuve de demi-fond
L’épreuve de demi-fond, elle, impressionne toujours le public. Six coureurs se placent derrière la moto de leur entraîneur, une Yamaha 650, et maintiennent un écart avec lui durant 15 kilomètres soit 60 tours de piste. Le vacarme des bécanes vrombissantes électrise le public, plus nombreux au fur et à mesure que les tours se succèdent. 

Dans un vélodrome bourdonnant, le Belge Smeulders et les Français Émilien Clere et Antoine Gaudillat livrent une belle bataille durant les deux manches. S’isolant chacun à tour de rôle en tête de peloton. Au final, après un mano a mano véloce, le coureur de Corbeilles-Essonne, Antoine Gaudillat, remporte le titre de champion du demi-fond aux côtés de son entraîneur de père. Malgré un déclassement dû aux intempéries l’année dernière, le GP a tenu sa promesse en offrant de belles performances et une organisation sans faille. Il est 21 h 10 quand résonne la Marseillaise sous un soleil qui déploie ses derniers rayons sur l’enceinte dionysienne. 
Maxime Longuet
 
Un Tigre dans l’arène
Pédalant sur son home-trainers pour maintenir ses muscles à chaud, Grégory « Tiger » Baugé, scrute le vide, concentré. Il sort de sa demi-finale de keirin et dans son viseur il place le titre de champion, « le dernier effort de la soirée ». 
Le titre revient finalement au brésilien Kacio Freitas. Grégory reste un habitué des podiums comme lors des J.O. de Pékin en 2008, ceux de Londres en 2012 ou encore aux championnats du Monde à Melbourne la même année, où il ramasse l’argent. 
Le Guadeloupéen de naissance est un pistard et n’entend pas en rester là : « Je veux devenir champion olympique. C’est ce qui me fait me lever chaque matin pour aller me faire mal à l’entraînement », explique ce multiple champion de France de vitesse. Rendez-vous en 2016 pour les J.O. de Rio. 
M.Lo

Le SDUS Tennis de Table monte sur le podium
Les dames et messieurs du Saint-Denis US se classent 3e de leur division en championnat de France par équipes. Une belle performance, prometteuse pour l’avenir.

Les gradins peu garnis de la salle La Raquette témoignent du faible enjeu de ce dernier match de la saison. Et pourtant, mardi 3 juin, une motivation sans faille permet aux Dionysiens de s'imposer à domicile 4 sets à 0 face à Nantes. Une victoire sans appel et méritée, clôturant de la meilleure manière une saison haletante puisque le Sdus s'installe sur la 3e marche du podium en Pro B. « Les objectifs ont été atteints, on était 3e au début et on a sans cesse titillé les deux meilleurs clubs,explique Lucian Filimon entraîneur et joueur de l'équipe.Cette dernière journée était dure à aborder mentalement parce qu'il n'y a pas grand-chose à gagner. Mais il faut finir le job. Ça s'est fait à la volonté de chacun. »

En l'occurrence, cette persévérance émane du jeune et bondissant Mehdi Bouloussa qui emporte deux matches ce soir-là, de l'expérimenté Chen Yang (n°45) et de Lucian lui-même. Déçu par la défaite au pénultième match Ô combien décisif face à Morez Haut-Jura, Lucian, 64e français, confie : « On avait le droit d'espérer une montée en Pro A. L'occasion s'était présentée à Morez. Malheureusement, il nous fallait trois joueurs en forme et notre meilleur joueur, Jon Persson, était absent... Ça laisse des regrets.» Malgré ce bémol, le Sdus termine l'année avec seulement 3 défaites et 1 match nul.

Les Dames aussi

Le son de cloche est similaire du côté des dames qui jouent à La Raquette au même moment. Elles affrontent ce soir-là Paris 13, avant-dernier du classement. Menées par la coach et joueuse Audrey Mattenet (n°41), Sarah Berge, Qiwen Xiao et la suédoise Sara Rask ont tout donné : les petites balles blanches ricochent, parfois agressives souvent décisives et permettent une belle remontée au score se soldant par un match nul, 3 partout.

Talonnées de près par l'Isséenne EP, elles bénéficient de la défaite de cette dernière pour se hisser à la 3e place du podium. Audrey ne cache pas sa satisfaction : « On est très contente du résultat final. Le but était de finir 4e ou 5e,explique-t-elle un brin exténuée. « J'ai fait tous les matches de l'année sauf celui-ci. On voulait assurer notre 3e place et c'est chose faite », poursuit l'ancienne internationale française.

Du changement à la rentrée

Jean-Claude Molet, vice-président de la section tennis de table du Sdus et ancien joueur en équipe de France, souligne la particularité du Sdus TT : « Il n'y a que trois clubs qui maintiennent en Pro leurs équipes féminines et masculines. » Mention spéciale aux dames : « Elles ont remporté le plus de médailles en championnats seniors ! »,brandit-il avec fierté. M. Molet espère pérenniser la diversité des pratiques proposées par le club (Ping-Tonique, entraînements avec et par les pros, partenariats avec les centres de loisirs...) mais il reste lucide puisque tout dépendra des moyens accordés à celui-ci. Et des priorités. Car il va y avoir du changement autour des tables bleues : Jon Persson a signé à La Vaillante Angers et Lucian Filimon migrera à l'ACBB (Boulogne) la saison prochaine. Même si pour l'heure rien n'est établit, le Sdus compte bien renforcer ses équipes. Notamment avec l'arrivée chez les filles de la pongiste lituanienne Lina Misikonyte, la n°1 de l'Isséenne EP. « C'est une copine », révèle tout sourire Audrey Mattenet. À suivre donc.

Maxime Longuet

La petite histoire Roumaine

La Raquette a aussi été le théâtre d'une belle retrouvaille entre les deux joueurs d'origine roumaine, Lucian Filimon et Dorin Calus. Si ce soir-là ils étaient adversaires le temps d'un match, ça n'a pas toujours été le cas. Au début de leur carrière, les deux comparses ont évolué ensemble au club de Bistrita en Roumanie avant de s'établir dans l'Hexagone : « C'est une belle histoire, confie Lucian. C'est Dorin qui m'a fait venir en France et à Saint-Denis ». Naturalisés en 2006 et 2007, les deux pongistes ont même gagné le bronze au championnat de France en double. Sept ans les séparent et Lucian reconnaissant avoue : « C'est mon grand frère quelque part, sans lui je ne serais pas là aujourd'hui. »

M.Lo

Judo

Tous les enfants sur le podium

Coupe de l'amitié

Ils étaient 660 enfants âgés de 4 à 12 ans à parer leur cou d'une médaille au terme de la Coupe de l'amitié de ce week-end à Delaune. Une compétition rebaptisée Coupe Dante Andreazzoli, en mémoire de ce professeur de judo du Sdus décédé il y a deux ans. Les Dionysiens sont arrivés en 1re position avec 181 points, devant le FFJ Paris et l'AS Pierrefitte. « L'important c'était de réserver l'accès au podium aux enfants. Peu importe la fédération», souligne Catherine Andreazzoli, professeure de judo au Sdus. À noter que cette année, faute de moyens, le tournoi n'a pu être ouvert aux clubs étrangers.

M.Lo

Course dans la Cité / Ça a bien roulé

En ce jeudi férié de l’Ascension, dès 9 h, les participants s’élançaient en rollers ou à vélo sur le parcours d’environ 2 km autour du Stade de France.

Jeudi 29 mai, synonyme de jeudi de l'Ascension, Saint-Denis organisait la 72e édition de la Course dans la cité. Et une nouvelle fois, le parcours, long d'environ deux kilomètres, a été tracé autour du Stade de France. Cette belle journée de sport a commencé tambour battant avec le roller. Dès 9 h du matin, treize enfants âgés de 8 à 15 ans ont participé à une épreuve réservée aux jeunes. Une première dans l'histoire de la discipline. 

« On commence à avoir une certaine autonomie, c'est de bon augure pour la suite,confie Bernard Assako, le président du Sdus rollers, club organisateur avec le CVD (Club vélocipédique dionysien).Et puis le circuit est parfaitement aménagé pour nous. » Une donnée essentielle, et surtout appréciée des coureurs en herbe. « C'est impressionnant mais aussi fantastique de pouvoir faire cette course autour du Stade France ! J'espère la refaire l'an prochain », s'émerveille la jeune Anouk à la fin de sa course, arrivée 2e chez les filles. Une fois l'épreuve terminée, l'événement s'est ouvert aux plus de 16 ans. Et c'est Benoît Lesabazec qui s'est imposé dans le sprint final face à Antoine Lesavre.

« C'est toujours un régal de se rendre ici chaque année »

Après une randonnée découverte accessible à tous, les rollers ont laissé place aux vélos. En début d'après-midi, les 51 minimes se sont lancés pour douze tours de piste.Igor Humbert, de la team Argenteuil, s'est imposé au sprint final face à trois autres poursuivants. Le club du Val d'Oise a par ailleurs remporté le prix par équipe. La course cadets a vu le sacre d'Aurélien Labregere de Gagny, devant Quentin Luxeuil et Valentin Tabellion. Enfin, la dernière épreuve de l'après-midi, celle des juniors-open, a été remportée par Stéphane Lombard du VC Garennois, sept petites secondes devant ses adversaires. 

Sous les yeux de Charles Nanteuil, le président du CVD et de Bally Bagayoko, maire adjoint aux sports, les coureurs, venus des quatre coins de l'Île-de-France, ont offert un spectacle digne de ce nom aux supporters présents en masse autour de l'enceinte dionysienne. « C'est toujours un régal de se rendre ici chaque année et d'observer ces trois courses, s'exclame un spectateur. Et en plus, on a évité la pluie ! » Saint-Denis donne dès maintenant rendez-vous la saison prochaine aux participants pour une nouvelle Course dans la cité, épreuve qui existe depuis 1941.

Alexandre Rabia

 

JSD du 14 au 20 Mai 2014

RUGBY / Le Sdus échoue à 3 points

Malgré leur victoire sur Évry dimanche, les Dionysiens n’ont pu se qualifier pour les 16es de finale.

C’est une grosse déception qu’a vécue dimanche le Sdus rugby, malgré une victoire 19 à 16 face à Évry en match retour des 32es de finale. Un score insuffisant car pour se qualifier, les Dionysiens devaient impérativement l’emporter de 6 points. Dès l’entame du match, le Sdus développe un jeu bien plus pêchu et moins insipide qu’à l’aller mais toujours terni par une multitude de fautes qui se révèlent trop souvent fatales. « Dans l’ensemble du match on a mal géré à cause de petits détails. On a été très pénalisé et on a subi, déclare Olivier Glévéo, le président du club. Les joueurs ont fait 15 bonnes premières minutes et puis on est retombé dans nos travers. »
Le numéro 15, Julien Martine, qui joue son dernier match, ouvre la marque à la 5e minute avec une pénalité, suivie d’un essai inscrit et transformé par l’arrière dionysien quelques instants plus tard, donnant ainsi de la voix au seizième homme : le public du Stade Delaune. Les bleu et blanc dominent au score mais laissent plus de liberté à Évry qui percute la défense et profite des fautes commises par Saint-Denis. Les visiteurs reviennent à 7 points après avoir marqué une pénalité deux minutes avant la pause. Dix à trois à la mi-temps, l’écart est faible mais suffisant pour accéder aux 16es de finale.
« Satisfait de l’état d’esprit des gars »
En seconde période, les Évryens réduisent encore l’écart grâce à une nouvelle pénalité. Julien Martine, quant à lui, récidive en inscrivant une pénalité des 40 mètres : 13 à 6 pour les locaux. Le Sdus inscrit six points mais Évry, très opportuniste, ne lâche rien et en marque trois à son tour. Il reste près de dix minutes avant la fin de la rencontre et l’espoir de qualification pour les Dionysiens est exacerbé. C’était une belle journée pour se qualifier mais les Dieux de l’ovalie en ont décidé autrement. Dans les dernières minutes de jeu, Évry, bénéficiant d’une pénal-touche, se retrouve à quelques mètres de la ligne de but dionysienne et finit par inscrire un essai : 19 à 16, le Sdus voit ses chances d’aller en 16es partir en fumée.
Au coup de sifflet final, les hommes de Xavier Darjo (entraîneur des avants) et de Rémi Campet (entraîneur des ¾) sont abasourdis et frustrés. C’est une fin de saison amère pour Olivier Glévéo qui relativise : « On a un groupe qui s’est énormément modifié en deux ans mais je suis satisfait de la saison, du boulot des coaches et de l’état d’esprit des gars. On est dans les temps sur notre projet sur quatre ans mais il manque de la maturité et peut-être deux joueurs plus expérimentés », analyse-t-il. Rémi Campet, confiant pour la saison prochaine, ajoute : « Notre projet sportif est attractif, on va se montrer plus constant pour accéder à la Fédérale 2. » 

Les jeunes poussent

Les juniors du Sdus jouaient dimanche en 1/8es de finale du championnat de France Philiponneau face à l’entente du RAS Sud Bassin d’Arcachon à Bressuire. Les Dionysiens se sont inclinés 32 à 13 mais n’ont pas démérité. « Dans l’état d’esprit, ils nous ont bien représentés et ont su défendre les couleurs du club », indique l’entraîneur Rémi Campet qui a eu quelques échos du match. Le président Olivier Glévéo est optimiste : « C’est une belle aventure pour eux, ça les fait voyager et ça les prépare, pour certains, à venir nous rejoindre l’an prochain. Les juniors ont fait une très belle saison et ont largement dépassé leurs objectifs. Les coaches Faahimi Laamari et Cyril Randu ont fait un très bon boulot. » 
M.Longuet
 

JSD du 07 au 13 Mai 2014

Martine Lefuel : bien dans son basket

Elle est passionnée de basket. Une vraie de vraie, reconnaissable à un signe qui distingue les fanas des autres : elle se lève la nuit. « Avec mon fils Cyril, on s’est souvent réveillé à 3h du matin pour regarder la NBA ou les JO ! », s’amuse Martine Lefuel. Mais si l’amour de la balle orange lui prend tout son temps libre aujourd’hui, c’est en tant que présidente de la section basket-ball du Sdus. « Depuis quand ? Au moins vingt ans ! » L’histoire est classique et démarre par l’intermédiaire du fiston. « Je ne l’ai pas obligé à choisir ce sport, mais je l’ai orienté et je suis bien contente qu’il ait aimé. » Très vite, Martine est sollicitée. Une semaine plus tard, elle est secrétaire du club et ne cessera plus de s’investir, sur les parquets et en dehors. « On a monté une équipe de mamans et puis j’ai intégré l’équipe première. Il m’est même arrivé de jouer pour les deux formations en un seul week-end. Là encore, c’était trop. J’y ai laissé mes deux genoux… Mais quand j’y vais, j’y vais ! » Martine rigole doucement, avec bon cœur.

« Je tiens à rester bénévole. C'est une valeur importante, une philosophie »

Née à Paris, en 1957, elle arrive toute petite à Saint-Denis. « Je n’ai connu qu’ici. Mes parents étaient employés à la Ville. Mon père comme chauffeur puis aux serres municipales. Ma mère dans les cantines scolaires avant d’être gardienne à Félix-Faure. » Devenue adulte, Martine part travailler en Normandie, dans les cosmétiques. L’usine ferme et elle revient, mais pas toute seule : elle a rencontré son mari, Jean-Robert. « Je l’ai entraîné dans ma passion pour le basket. Sinon on ne se serait pas beaucoup vu… » C’est que Martine est au four et au moulin pour le Sdus : relations avec les partenaires, recherches de subventions, administration, plannings des compétitions, dialogue avec les parents et projets à bâtir avec les entraîneurs. Un vrai travail au quotidien, qu’elle a toujours souhaité bénévole. « Je tiens à le rester. C’est une valeur importante, une philosophie. On parle de plus en plus d’argent et je le déplore. On est obligé de mettre les sous pour avoir une structure et des équipes qui tiennent la route. Heureusement, le fait d’être à trois clubs, ça mutualise les moyens humains et économiques. » Martine fait référence à l’Union élite passée entre le Sdus, le BC Courneuvien et le CS Les Lilas-Romainville, qui totalise plus de 800 adhérents.

« Je donne beaucoup, mais je reçois beaucoup aussi »

« On a toujours été un club formateur, qui se reconstruit à mesure que les jeunes partent dans des centres de formations ou dans d’autres clubs. C’est très bon signe sur notre travail. Mais on souhaite désormais proposer un projet évolutif, aller au plus haut niveau chez les jeunes comme les seniors, et donner l’envie de l’élite dès l’école de basket. » Même si cela ressemble parfois à une entreprise à gérer, le jeu en vaut la chandelle. « Je ne suis pas toute seule. On est beaucoup de passionnés. Je donne beaucoup, mais comme je dis toujours, je reçois beaucoup aussi. C’est une grande famille. J’ai trouvé du soutien quand mon mari est décédé en 2010. »

Au civil, Martine a aussi le souci des autres. Entrée au service santé de la Ville en 1983, elle est aujourd’hui responsable du service gestion de la direction. « La santé publique, c’est très varié et très intéressant. Ce n’est pas une compétence directe des villes, mais ici on a une offre de soin municipale qui est importante et riche, avec quatre centres de santé et six PMI. On ne répond pas à tout, mais on essaie », apprécie Martine.

Aurélien Soucheyre

 

JSD du 30 au 6 Mai 2014

Les plus de 50 ans

L’association Les plus de 50 ans du SDUS regroupe des retraités et ce depuis 1994. Son nom remonte au temps où la retraite était accessible plus tôt et, pour certaines catégories, autour de la cinquantaine. La volonté affichée était et reste de conserver une forme d’activité. Affiliée au Sdus, l’association propose de pratiquer le tennis de table deux fois par semaine (mardi et jeudi) et des sorties au bowling (deux fois par mois), des balades en forêt avec comme objectif, en fonction des saisons, châtaignes, noix, jonquilles, muguet… avec plus ou moins la main heureuse. Et comme pour toute pratique sportive, un certificat médical est exigé en début d’année. Les adhérents reçoivent aussi des propositions pour des sorties plus culturelles (dans des musées ou châteaux), pour des repas (soit au restaurant, soit confectionnés par les participants). Plusieurs fois dans l’année des ventes directes et des lotos sont organisés. Une permanence mensuelle regroupe ceux qui le souhaitent au local du Sdus (2, boulevard Anatole-France) ; la prochaine aura lieu de lundi 2 juin de 14 h à 15 h 30. Pour l’association, l’actualité est au voyage, du 13 au 15 mai sur la presqu’île de Bréhat avec un séjour à l’hôtel à Lézardieux dans les Côtes d’Armor, balade en bateau et visite de l’abbaye de Beauport. Le tout pour 170 €.Il reste quelques places et les personnes intéressées peuvent contacter le 06 60 47 34 32 ou 09 83 66 25 04. 
Véronique Le Coustumer

Plus de 50 ans du Sdus présidente  : Jeanine Daniel ; trésorière : L’Haridon Monique ; secrétaire : Lefebvre Monique. Adhésion annuelle 57,50 € en individuel ou 80 € par couple.

 

JSD du 16 au 22 Avril 2014

Athlétisme / Transmission et bonne humeur au Sdus:

Fondée en 1945, la section athlétisme du Saint-Denis Union Sports veille toujours sur les petits comme les grands, défend le sport féminin et termine régulièrement première nationale en FSGT.

Il y a des rires chez les plus jeunes, de longues foulées du côté des vétérans, et des courses fractionnées chez les adultes. Le mardi soir, plus d’une centaine d’adhérents de la section athlétisme du Sdus se partagent le parc des sports Auguste Delaune en bonne intelligence. « Les petits ont la priorité car c’est leur seul entraînement de la semaine. Là, on va surtout travailler la course et la vitesse. Le jeudi par contre, on se lâche. On sort tout ce que l’on peut : perches, disques, poids et mêmes javelots », raconte Bruno Colombi. Formé au Sdus, le vétéran veille au grain sur les séances, avec Luc Blanchard, autre cheville ouvrière de la maison. « À vos marques ! Prêts ! Partez ! » Sur la piste, les adolescents s’élancent, lestés par des poids pour travailler l’explosivité. « En sprint, il faut pousser vers l’avant pour bien démarrer, se faire violence. Cet exercice permet de mémoriser le bon geste sans même y réfléchir », indique Bruno.

« Là, on s’amuse, mais ça va leur servir »

Sur la pelouse du terrain d’honneur, la formule proposée aux bambins s’avère encore plus ludique. Un relais à la main, ils se poursuivent ivres de joie autour du rond central en fonction de numéros attribués au hasard. « Là, on s’amuse l’air de rien, mais ça va leur servir quand ils feront la course pour de vrai », explique Stéphane, éducateur sportif de la Ville détaché pour la section. C’est justement ce que la troupe débutante de Jean-Christophe s’apprête à faire. « Pensez à passer le témoin en bas ! », rappelle l’animateur. Paco s’élance. Il fonce. Sauf que Paco s’est trompé de couloir. Son témoin est allé dans la mauvaise main. Paco est tristesse. « Mais c’est pas grave mon petit gars, on va en faire une autre de course ! » Ah ! Paco retrouve le sourire ! « En tout, on participe à une dizaine de compétitions par an », ajoute Jean-Christophe. Des rendez-vous que les plus jeunes adorent.

« Au Décapop on fait les mêmes épreuves qu’aux JO »

Yacine, Hassan et Salif, entre 8 à 12 ans, lèvent la tête vers le ciel pour s’adresser aux adultes. « C’est notre passion ! Ce qui est trop bien, surtout, c’est qu’il y a plein d’épreuves différentes. Au Décapop on a fait les mêmes qu’aux JO. C’était génial ! » L’événement annuel du club, qui lutte depuis 1971 pour la création du décathlon féminin en France et dans le monde, a eu lieu les 29 et 30 mars à Delaune. Les participants, après de belles performances dans les dix disciplines, sont tous repartis avec une récompense. « Notre devise au club, c’est le sport pour tous et le plus haut niveau pour chacun, rappelle le directeur technique Louis Rouillon. C’est pour ça que dès 1968 on a commencé à organiser des compétitions féminines qui n’étaient pas reconnues. » Couvert de sueur par l’effort, le vétéran Moussa Baradji vient d’achever sa séance et s’approche pour retrouver ses enfants. Le 6 avril, il est arrivé 8e des 12 kilomètres de la Vivicitta de Saint-Ouen. Derrière lui, les adultes couvés par Cédrick Felip terminent l’aérobie et la cardio. La fin de séance approche. Tous se posent au sol pour les étirements, puis s’en vont et se disent à très vite.

Aurélien Soucheyre

Champions de France FSGT

La section athlétisme du Sdus participe chaque année aux championnats de France FSGT. Le 23 mars à Val-de-Reuil, le club a décroché 35 podiums dont 10 titres de champions de France (lire résultats). « S’inscrire en FSGT, c’est très intéressant car ça permet à des athlètes modestes de voyager et de participer à des compétitions nationales et internationales. Porter le maillot de l’équipe de France, c’est toujours un plaisir », raconte Bruno Colombi, entraîneur au club. Et cela réussit au Sdus, qui compte dans ses rangs Chérif Dia, champion du monde FSGT en titre des 100 mètres et du triple saut. Sur les 160 adhérents du club, une vingtaine est aussi licenciée en FFA, et décroche de belles places. Chavane Darcelus est par exemple champion LIFA du lancer de poids. « Ce qui caractérise notre section, c’est que tout le monde est bénévole. On est l’une des rares à ce niveau à conserver cet esprit », précise Louis Rouillon.

Résultats

Championnats de France FSGT en salle à Val-de-Reuil

Marilina Gomes Lopes (MIF) 5e du 60m (8’’71), 11e en longueur (3m81) et 6e au poids (7m56). Bamam Baradji (MIM) 18e au 1000m (3’47’’00). Inès Lakrouz (CAF) 10e du 200m (32’’35) et 12e en longueur (3m56). Victoria Medouni (CAF) 3e du 300m (48’’91) et 7e du poids (6m35). Massemo Meïte (CAF) 11e à la longueur (3m61) et 8e au poids (5m82). Mayleen Ourmiah (CAF) 1re du 60m haies (9’’45), 1re du 200m (26’’53) et 1re en hauteur (1m50). Frédéric Adda (JUM) 4e du 60m haies (12’’03). Yanis Azizi Bouziani (JUM) 2e du 60m (7’’25) et 1er du 200m (22’’71). Romain Cairo (JUM) 2e à la perche (2m20), 2e au triple saut (11m02) et 1er à la longueur (5m66). Thierno Hilal (JUM) 12e au 200m (25’’12). Mouhamad Ikhlef (JUM) 1er au 60m (7’’21), 2e au 60m haies (9’’98) et 2e au 200m (23’’18). Moïse Kitu (JUM) 3e au 60m haies (10’’48) et 11e au 200m (24’’85). Beverly Boudinar (JUF) 4e du 60m (8’’69), 3e en longueur (3m96) et 2e au poids (7m47). Léa Merzouk (JUF) 6e du 60m (9’’71), 3e au 60m haies (13’’36) et 5e au poids (5m65). Daisy Mussy (JUF) 2e à la longueur (4m20). Alexandre Cedrick (SEM) 1er à la longueur (6m32). Aïmen Boubaya (SEM) 6e au 1500m (4’32’’00). Rémi Colombi (SEM) 4e à la perche (2m40), 1er au triple saut (11m36) et 9e au poids (7m67). Hamdi Nassim (SEM) 2e au 800m (2’13’’17). Danarocks Joseph (SEM) 6e au 60m (7’’38) et 8e au 200m (23’’95). Souleymane Keïta (SEM) 3e en hauteur (1m60), 3e à la perche (2m80), 2e au triple saut (11m32) et 6e à la longueur (5m76). Sassi Khoufache (SEM) 14e du 200m (25’’31). Mahamadou Sima (SEM) 3e du 400m (51’’31). Boubacar Sissoko (SM) 13e du 200m (24’’88) et 4e du 400m (57’’59). Audrey Nkamsao (SEF) 1re du 400m (57’’18). Sazia Sobrates (SEF) 4e du 60m (8’’74) et 2e du 200m (28’’74). Chavanne Darcellus (S2M) 1er au poids (12m50). Cédric Felip (S2M) 2e au 200m (23’’07). Moussa Baradji (V1M) 3e du 60m (8’’15), 2e du 200m (25’’74) et 3e du triple saut (10m46). Bruno Colombi (V1M) 2e du triple saut (10m85) et 3e au poids (12m85). Jean-Christophe Derobert (V1M) 3e du 800m (2’36’’5). Sdus 1er du 6x1 tour (2’32’’44).

JSD du 9 au 15 Avril 2014

Football / Cinq matchs pour la montée:

Les footballeurs de l’équipe première du Sdus sont dans la dernière ligne droite pour monter en DSR. Il leur faudra pour cela accrocher la 2e place et tenir bon durant les cinq derniers matches.

Un pas en avant, un pas en arrière. Dimanche 30 mars, les footballeurs du Sdus signaient leur première victoire de la saison à l’extérieur, sur le terrain d’Issy-les-Moulineaux. Un succès que le club voulait fondateur. Sauf qu’une semaine plus tard, les Dionysiens ont concédé leur première défaite à domicile, sur leur pelouse de Delaune face à Poissy. « On n’a tout simplement pas été réalistes. Sur huit occasions nettes, on ne marque qu’un but. Mais ce n’est pas fini. On n’est qu’à un point de la 2e place synonyme de montée en DSR. Il reste cinq matches que l’on va jouer comme cinq finales ! », affirme le coach Lacina Karamoko.

« Retrouver le niveau supérieur »

L’équipe est actuellement 4e de DHR et peut croire en ses chances. « On ne va pas se le cacher, l’objectif c’est de retrouver le niveau supérieur. À nous de nous donner à fond pour ne pas avoir de regret parce qu’on ne pourra s’en prendre qu’à nous-mêmes », lance le capitaine Mahamadou Cissé. Le milieu de terrain défensif a connu les descentes successives en deux saisons, de la DH à la DHR entre 2011 et 2013, et espère que son club de cœur prendra sa revanche.

« On a créé un groupe de combat »

Son comparse à la récupération, Moussa Badio, ne verra la fin de championnat que depuis les gradins. Il s’est cassé le bras en match il y a peu. « Heureusement, il y a eu pénalty pour nous… », souffle-t-il, avant de motiver les troupes à l’entraînement depuis le banc de touche. « Qui dit footballeur dit compétiteur ! Il faut y croire, car il y a largement la place ! » C’est que le groupe, déjà passé près de la montée l’an dernier, est aujourd’hui plus solide. « On s’est renforcé sur toutes les lignes, en défense, au milieu et en attaque », mesure le défenseur Merouane Habboub. « On a créé un groupe de combat, embraye le coach. J’ai confiance en mes joueurs. On a installé une concurrence saine qui nous fait vivre. On a mis du sang neuf avec des apports de la réserve et des recrues au mercato. Mêmes les titulaires doivent mouiller le maillot à fond pour jouer. Désormais, il y a de la solidarité et de l’envie. »

« La technique, on l’a »

Du mental et de la discipline aussi, qui ont longtemps fait défaut par le passé. « La technique on l’a, les joueurs sont naturellement doués de ce côté à Saint-Denis. On a progressé au niveau de la mentalité, de la soif de vaincre du début à la fin du match, et aussi sur la discipline tactique. On avait du mal à gérer nos temps forts et surtout nos temps faibles. Ça va mieux maintenant. » Reste cinq matchs à jouer comme autant de finales donc. « Je n’aime pas parler à l’avance. Mais j’y crois. Quoi qu’il arrive, tout le mérite reviendra aux joueurs. Le staff, Bassem, Hakim, Stéphane et moi, on est juste là pour aiguiller », ajoute Lacina.

Vers des relations internationales ?

Le Sdus football a ouvert un nouveau département consacré aux relations internationales sous l’égide de l’agent Olivier Feliz. « On ne promet rien, on ne vend pas de rêve aux gosses, explique le secrétaire général du club Raphaël Diez. L’objectif, c’est que les joueurs fassent des essais et des stages à l’étranger pour qu’ils se rendent compte de l’exigence du haut niveau et de l’écart qu’il leur reste à franchir. » Les premières expériences ont naturellement eu lieu au Portugal et en Espagne, le Sdus développant un jeu latin, avec des joueurs qui aiment porter la balle. « L’idée est aussi de monter un projet solide et de récolter les lauriers de notre savoir-faire. Si des joueurs signent des contrats professionnels, le club touche un pourcentage sur le transfert en plus d’indemnités de formation », ajoute Raphaël. Aux Dionysiens de suivre l’exemple de Wissam Ben Yedder et de Jérôme Roussillon, passés par le Sdus avant de rejoindre respectivement Toulouse et Sochaux. « On est le premier club du 93 en terme d’effectifs avec 1 000 licenciés. À nous de former ce vivier et de convaincre les jeunes pour qu’ils s’investissent dans le projet du Sdus », ajoute le président du club Ahmed Homm.

A.S.

Basket-ball

Une victoire pour la fin

Nationale 3

Le malade n’était pas mourant mais en convalescence. Les basketteurs de l’Union entre Saint-Denis, La Courneuve et Les Lilas, tombés de Nationale 2 l’an dernier et bien mal embarqués en N3 cette saison, ont redressé la barre avec succès. Déjà assurés du maintien depuis un match, les joueurs de Karim Diop ont ajouté une victoire de prestige lors de la dernière journée de championnat sur les terres du Portel (67 à 69).

Judo

Le Sdus toujours en tête

Championnats de France universitaires à Orléans

Mercredi 2 avril, Lou-Anne Navas 7e.

Tournoi label B à Saint-Gratien

Samedi 5 avril, Kada Zakaria 5e, Nicolas Besson 7e et Anthony Bouraba 9e.

Coupe de France à Tremblay

Dimanche 6 avril, Julien Calzado 3e.

A.S.

Natation

Championnat de France des maîtres d'hiver à Paris

Thierry Brochet (C7), 16e au 50m dos, 18e au 200m brasse, 10e au 1500m nage libre, 14e au 200m nage libre et 13e au 400m nage libre.

JSD du 02 au 08 Avril 2014

Tennis de Table

Leaders provisoires

Pro B

Les pongistes du Sdus ont provisoirement pris la tête de la Pro B en s’imposant dans la douleur face au Pontault USM sur le score de 4 matchs remportés à 2. Mehdi Bouloussa a endossé le costume du sauveur alors que l’équipe était en difficulté en signant deux victoires. Sébastien Jover et Chen Yang ont chacun enregistré un revers et un succès. Prochain match le 13 mai à La Raquette pour les filles et les garçons.

A.S.

Football

Issy c’est Saint-Denis

« Ici, c’est Saint-Denis », peut-on entendre au stade Delaune en cas de victoire des locaux. À Issy-les-Moulineaux aussi, c’est Saint-Denis qui gagne : ce week-end a vu une double confrontation entre les deux villes tourner à l’avantage de la seconde. Dans la poule B du championnat de DHR, Porcheville, qui jouait contre le leader, Adamois, s’est incliné 1 à 0. Une aubaine pour le Sdus, qui s’est imposé 3-1, dimanche 30 mars, sur le terrain de l’AS Ararat d’Issy-les-Moulineaux : les hommes de Lacina Karamoko prennent la 2e place du classement, à la différence de buts.

Sébastien Banse

Rugby

Le Sdus toujours en tête

Fédérale 3

Les rugbymen du Sdus ont obtenu leur billet pour les phases finales de Fédérale 3 en réalisant un match nul sur le terrain d’Epernay (16 partout). « On a fait une très grosse entame devant, avec de belles séquences de jeu. On mène 13 à 6 à la pause puis Epernay écarte le jeu. On était moins affûté et ça a été très dur. Ils ont bien attaqué, on a tenu bon malgré la marée et on a conservé le match nul avec les crocs », résume le coach Xavier Darjo. Pour rester premiers de leur poule, les Dionysiens devront impérativement battre Beauvais à domicile le 20 avril.

A.S.

Basket-ball

Le maintien pour l’Union

Nationale 3

Mission accomplie. Les joueurs de l’Union Sdus-BCC-CSL et leur coach Karim Diop ont validé leur ticket pour le maintien en s’imposant sur les terres de Boigny 69 à 66. « On est très satisfaits. Le travail a porté ses fruits. Sur le match, on est tout le temps derrière, sauf dans le dernier quart temps où on leur met quinze points dans la vue », raconte l’entraîneur. L’objectif est désormais de remporter le dernier match, face au Portel, pour signer une 3e victoire d’affilée. Et de préparer la saison prochaine.

A.S.

Tennis de Table

La lutte est serrée

Pro B

Il y a encore eu un très beau spectacle le 18 mars à La Raquette. Les filles, 3ème de Pr B, ont battu Mulhouse 4 à 1 grâce à deux belles performances de Qiwen Xiao. Les garçons, 2ème ex-æquo sont aux coude à coude dans leur lutte pour la montée. Mardi, ils ont fait match nul 3 partout face aux leaders de Saint-Louis. Jon Persson, toujours invaincu, a été brillant face à Roko Tosic et Adam Pattantyus, l’un des meilleurs défenseurs mondiaux, également battu par Sébastien Jover.

A.S.

Judo

Le Sdus de sortie

Les judokas du Sdus multiplient les sorties. Les jeunes étaient très nombreux et ont réalisé de beaux tournois à Turin et Chaumontel, en compagnie de leurs camarades du Judo Sporting Club (lire résultats). Ils étaient aussi présents à la Coupe minimes de Bondy.

A.S.

Boxe anglaise

Zakaria en finale

Ceintures des Hauts-de-Seine

Zakaria El Jaouhari a décroché le 22 mars sa place pour la finale des ceintures des Hauts-de-Seine en s’imposant face à Benjamin Da Cunha en demi-finale. Une semaine auparavant, il avait remporté son quart de finale par KO face à Quentin Forest. Le boxeur du Sdus poursuit ainsi sa belle progression dans la lignée de l’envol démarré la saison dernière.

A.S.

Football

Le Sdus est toujours dans la course à la promotion. À la 5ème place de DHR, les hommes de Lacina Karamoko se sont imposés 1 à 0 contre Ivry. « C’était un beau match, très équilibré. On a mis du sang neuf pour sortir nos attaquants du confort. C’est d’ailleurs un réserviste qui a marqué », apprécie l’entraîneur.

A.S.

Rugby

Le Sdus devant

Fédérale 3

La différence entre Saint-Denis et Houilles dimanche dernier à Delaune ? Les premiers ont transformé leur essai quand les seconds manquaient leur tir. « C’est une victoire qui fait du bien, les gars étaient dans le combat, ils se sont remués physiquement », apprécie le coach Xavier Darjo. Menés jusqu’à la 75e minute, les Dionysiens se sont battus tout du long. Ils restent en tête de leur poule et sont en ballotage favorable pour les phases finales.

A.S.

Basket-ball: l’Union revoit le jour Les basketteurs de l’Union ont fait un grand pas vers le maintien en s’imposant samedi dernier à Antonin Magne (76-63 contre AS Bon Conseil). Il leur reste encore deux matches pour rester en Nationale 3.

La musique bat son plein, la buvette multiplie les pains, sucrés ou salés, et les sourires sont nombreux sur les visages. Samedi 15 mars, à la mi-temps, les basketteurs de l’Union passée entre Saint-Denis, La Courneuve et Les Lilas mènent 36 à 34 face à l’AS Bon Conseil. Le public, venu en nombre à Antonin Magne, est serein et confiant. C’est que le jeu déployé par ses protégés fait mouche contre l’un des mieux classés de Nationale 3. Il semble loin le temps où l’équipe était moribonde et diminuée, sans repères depuis la relégation subie l’an passé. L’arbitre porte son sifflet en bouche et relance les débats. L’Union prend d’emblée le score à son compte et règne sans partage : 47 à 34 pour les locaux. Le meneur Hicham Fekkak, en grande forme, est acclamé par les supporters, en verve comme jamais cette saison.

Une santé d’acier

Ainsi galvanisés, les joueurs de l’Union oublient de gérer l’effort et se donnent sans compter. Passé l’euphorie, c’est l’essoufflement. Les visiteurs remontent doucement la pente, jusqu’à recoller 50 partout. Dans un dernier effort, les garçons en  blanc s’arrachent et prennent deux points d’avance avant la dernière pause. La quatrième manche risque d’être bien longue… Sauf que les gars du coin se sont refaits une santé d’acier.

De retour sur le terrain, ils prennent l’adversaire à la gorge, multiplient les passes et les paniers, marquent des trois points et finissent d’assommer leurs victimes sur un dunk tonitruant, qui fait rugir la salle de plaisir. 61 à 50. L’Union a refait le coup de la guerre éclair. Il va maintenant falloir tenir jusqu’au coup de sifflet final…

Dernières minutes

L’ASBC se réveille et marque de nouveau, mais sa gueule de bois s’avère trop lourde pour avancer. Elle tente quelques actions d’éclat de-ci de-là, mais ne joue plus vraiment le match. Les locaux finissent de dégouter leurs concurrents en bouffant tous les rebonds dans les dernières minutes. 76 à 63, les jeux sont faits. En musique, les joueurs applaudissent le public qui envahit le terrain. Des bambins ramassent la balle et se précipitent pour inscrire des paniers supplémentaires.

« Chaque victoire nous rapproche du maintien. On en avait une quand je suis arrivé et on en compte désormais sept. On n’est plus relégables mais les jeux ne sont pas faits. On a notre destin en main et il ne faudra pas se rater sur les deux matches restant », prévient le coach Karim Diop.

Satisfait par le spectacle, la défense en zone et le jeu rapide produit par ses ouailles, il retient surtout « la lucidité affichée ce soir par une équipe jeune, qui voit l’investissement à l’entraînement récompensé en match ». Le 5 avril, il saura si tous les efforts consentis pour éloigner le spectre d’une deuxième descente en deux ans ont porté leurs fruits.

Aurélien Soucheyre

Cyclotourisme

121 aux Boucles dionysiennes

Saint-Denis US

Le Cent de Saint-Denis, organisé par le Sdus et rebaptisé Boucles dionysiennes, a rassemblé 121 personnes à Mériel dans le Val d’Oise, dont 22 parties depuis Delaune. « Une formule à reconduire, qui montre que la campagne attire bien plus les cyclotouristes que la ville », mesure Jacques Coupry, fidèle du club. Seize clubs participaient aux Boucles, dont sept du 93 et huit du 95.

A.S.

Taekwondo

Neuf podiums espoirs

Preuve du bon travail de la section, le Sdus taekwondo a obtenu 9 médailles à l’Open espoirs 93 les 15 et 16 mars. Amel Bimourghane, Sheriane Belmoktar, Audrey Sylla et Yacouba Traore ont emporté la médaille d’or. Lamia Bimourghane, Tijane Sylla et Nesrine Siabarrahmane ont décroché l’argent. Enfin, Hafida Bimourghane et Iheb Elkendaoui sont repartis avec le bronze.

A.S.

Rugby

Le Sdus courbe l’échine

Fédérale 3

« On est sur une phase d’essoufflement. On a fait un mauvais match, timide, avec beaucoup de fautes. En face, ils ont été excellents. Ils ont développé un très beau rugby et ont envoyé du jeu. Je les ai félicités », résume l’entraîneur du Sdus Xavier Darjo après la défaite des siens 36 à 13 face au RC Courbevoie. La réserve a aussi pris une belle rouste, avec un revers 48 à 0. Pour rester en tête de leur poule, les Dionysiens devront battre leur dauphin d’Houilles-Carrières dimanche prochain à Delaune.

A.S.

Apnée : comme un humain dans l’eau.

La section plongée du Saint-Denis union sports propose des cours d’apnée depuis 2007. En statique, en dynamique ou en profondeur, à la recherche de l’aisance et du plaisir.

Mais qu’est-ce qui les pousse à retenir leur respiration sous l’eau ? Le plaisir bien sûr ! Ce soir-là, dix apnéistes du Saint-Denis US sont en combinaison devant le grand bassin de la Baleine. Au programme : de l’apnée dynamique. « Le but est de parcourir des distances horizontales sans respirer, mais d’abord, on va s’échauffer ! », lance Robert. Tout sourire, l’initiateur démarre la séance par de la natation traditionnelle, puis du snorkeling, avec masque et tuba. « C’est important pour se préparer et bien ouvrir sa cage thoracique », indique-t-il. Reste un dernier effort avant le bonheur : un exercice d’apnée statique, à poumons vides, pour habituer le corps et être à l’aise. Les élèves soufflent tout leur air, s’immergent dix secondes et remontent à la surface. « Ça a été pour tout le monde ? demande doucement Robert. Et bien on va passer à quinze ! »

Tuba mis de côté, les adeptes enfilent de longues palmes pour une session dynamique. En ligne sous les plongeoirs, ils s’oxygènent calmement, remplissent lentement leurs poumons à bloc (à défaut d’en avoir un sur le dos), et basculent vers le fond. Ils utilisent la technique du canard : un mouvement du buste sec qui envoie sans effort la tête vers les carreaux de la piscine, qu’ils longent sereinement jusqu’à l’autre bout du bassin. « Lors de la traversée, il ne faut surtout pas se précipiter. On cherche le geste le plus fluide possible, le plus économe en oxygène », insiste Robert.

Un œil sur le chronomètre, il observe le ballet élégant et hypnotique des longues ondulations de la troupe. Vu de la surface, le temps semble comme suspendu. Puis les têtes émergent sereinement vingt-cinq mètres plus loin. « Au Sdus, on cherche surtout l’aisance et le plaisir sous l’eau. L’apnée est un sport qui peut être extrême, mais c’est aussi un sport de bien-être. C’est le but de nos séances : apprendre à son rythme, avec émulation mais sans compétition », précise Robert.

C’est cet aspect détente qui a séduit Carol et Marie-Noëlle. « J’ai toujours adoré rester sous l’eau et retenir mon souffle, depuis tout petit.

En club, c’est aussi devenu un moyen de faire le vide, de s’oublier complètement », lance Hocine, en formation pour devenir initiateur. L’équipe des apnéistes, également coachée par Betty, Romain et Nabil, pratique certains soirs l’apnée statique dans l’eau chaude du petit bain. Les cours ressemblent alors à des séances de méditation.

Le groupe s’immerge en cercle, main dans la main, et se laisse couler. D’une légère pression avec le petit doigt, l’entraîneur envoie des signaux qui se transmettent d’une personne à l’autre en un clin d’œil, pour vérifier que tout le monde va bien.

« En immobile et sans profondeur, tout le monde est physiologiquement apte à rester trois minutes sous l’eau. Le premier travail est surtout psychologique : il faut s’habituer, y aller progressivement, ne pas stresser, penser à quelque chose d’agréable. Le yoga est même assez complémentaire », détaille Robert.

Et puis il y a l’appel des profondeurs, lors des exercices dans la fosse de dix mètres. La pression change totalement la donne et ajoute de la difficulté. Mais ça, c’est une autre histoire…

Aurélien Soucheyre

Compétition et chasse sous-marine

Le Sdus plongée propose des cours d’apnée aux plongeurs et non plongeurs, et préparent ceux qui le souhaitent au passage des niveaux. Quelques-uns, de leur propre initiative, participent aussi à des compétitions. C’est le cas de Sully. En formation pour devenir initiateur de niveau 2, il suit des cours spécialisés et encadre les championnats de France en tant qu’apnéiste de sécurité.

Mais son vrai dada, ça reste la chasse sous-marine en apnée, qu’il pratique en Normandie. « J’aime bien la technique de l’agachon: on se pose au fond et on attend qu’un poisson curieux viennent voir. On reste généralement 30 secondes à 10 ou 15 mètres de profondeur. Les bars, lieux jaunes et vieilles, on les vise à l’arbalète, mais les homards on les ramasse à la main », apprécie-t-il.

A.S.

Tennis de table

Ça se resserre !

Pro B

Menés 2 à 0 sur les terres de Rouen, les pongistes du Sdus ont su renverser la vapeur pour s’imposer 4 à 2 face au 4e de Pro B. Ils confortent ainsi leur place de dauphin dans un contexte des plus resserrés dans la course à la Pro A. Saint-Denis n’a qu’un point de retard sur le premier, et qu’un seul point d’avance sur la 3e marche. Mardi prochain, les Dionysiens affronteront justement les leaders de Saint-Louis à domicile, lors d’une rencontre au sommet. La salle de La Raquette pourrait voir ses favoris passer en tête de la Pro B en cas de succès.

A.S.

Football américain

Les Monarques ratent le coche

Division 3

Les Monarques de Saint-Denis ont subi une 2e défaite d’affilée et peuvent dire adieu aux playoffs. Dimanche dernier, les footballeurs américains du Sdus se sont inclinés 12 à 14 face aux Vikings de Villeneuve-d’Ascq. « Notre maintien en Division 3 est quasi assuré mais on avait d’autres prétentions cette année », regrette le joueur Jérôme Calvet. Prochain déplacement dans une semaine chez les Seagulls de Calais.

A.S.

Basket-ball

Le dauphin écrase l’Union

Nationale 3

« J’avais ressenti le relâchement à l’entraînement et j’ai essayé de réveiller les joueurs… Notre défaite leur montre qu’on n’a pas de marge et qu’on prend une volée si on ne donne pas le maximum dans l’intensité », raconte le coach Karim Diop. Face à Wasquehal, dauphin de Nationale 3, les basketteurs de l’Union ont réalisé un démarrage catastrophique. Menés d’emblée 24 à 5, ils se sont finalement inclinés 86 à 68. « « Je suis plus déçu par la prestation que par le résultat. On savait que ça allait être difficile mais là on s’est vraiment compliqué la tâche », ajoute l’entraîneur. L’équipe reste en dehors de la zone de relégation grâce à la défaite encaissée par Bures-sur-Yvette. « Il ne nous reste que trois matches et j’espère qu’on se maintiendra avant le dernier », annonce Karim.

A.S.

Football américain

Les Monarques défaits d’un point

Division 3

Samedi dernier, les Monarques de Saint-Denis ont été renversés par les Cougars de Saint-Ouen-l’Aumône. Sur leurs terres d’Auguste-Delaune, les Dionysiens ont été vaincus d’un tout petit point, sur le score de 6 à 7. Un résultat qui confirme les Cougars en 2e place de la poule 3 de Division 3 et laissent les Monarques sur la 3e marche du podium. Dans une semaine, les rois pas encore déchus affronteront l’équipe leader : celle des Vikings de Villeneuve-d’Ascq, toujours à domicile.

A.S.

Tennis de table

Trois médailles pour le Sdus

Championnats de France

Avec trois médailles, le Sdus est le club qui a ramené le plus de médailles des championnats de France seniors qui se déroulaient du 28 février au 2 mars à Mouilleron-le-Captif. Sarah Berge s’est distinguée en simple et en double (associée à Chloé Martial de Poitiers) avec deux médailles de bronze. Audrey Mattenet remporte l’argent en double (avec Elisabeth Gladieux de Joué-Lès-Tours). Les Dionysiens étaient coachés par Stevan Perovic, lui aussi du Sdus. Chez les plus jeunes, Célia Silva a remporté le bronze en moins de 13 ans lors des internationaux d’Alsace qui se tenaient du 1er au 2 mars à Rosenau. Le 16 février, elle s’est imposée lors du 4e tour du critérium fédéral de Nationale 1. Sur la 2e place du podium sur l’ensemble de la saison, elle se qualifie pour les prochains championnats de France jeunes en minime et en cadette. Du côté de la Pro B, les filles ont fait match nul 3 partout face à Etival-Raon (deux succès d’Audrey Mattenet, un de Qiwen Xiao) et sont 3es. Les garçons ont battu Metz à plates coutures (4 à 0 dont deux victoires de Sébastien Jover, une de Mehdi Bouloussa et une de Chen Yang). Ils restent 2es au classement.

A.S.

Rugby

Deux visages pour deux périodes

Fédérale 3

« C’était peut-être notre plus mauvaise mi-temps de l’année », mesure le coach Xavier Darjo. Sur les terres d’Evreux, les rugbymen du Sdus étaient menés 6 à 0 à la pause. « On balbutiait notre rugby face à une équipe surprenante et valeureuse. On a même raté 12 points au pied. » Sauf que de retour des vestiaires, les Dionysiens se relancent d’emblée avec un essai puis l’emportent 21 à 11. « C’était compliqué. On a beaucoup d’absents et il faut toujours répondre présent. À la fin, on a eu les 4 points et on continue à gagner… Mais on devrait être plus digne de notre rang », ajoute Xavier. Cette victoire terminée sur une bonne note arrive avant les quatre derniers matches, face aux quatre plus grosses équipes du championnat. « On est premier sauf que rien n’est fait. Le menu s’annonce appétissant mais il va falloir bien le digérer si on ne veut pas perdre beaucoup de places au classement », prévient l’entraîneur.

A.S.

 

Tennis / Le Sdus veut ramener les filles sur les courts.

Tournoi annuel. Alors que la jeune dionysienne Cyrine Hamrouni a brillé dans le tournoi annuel de tennis du Sdus, le club déplore le manque d’intérêt des filles pour la petite balle jaune.

Cyrine a gagné le premier set 6/4 et elle mène 2/1 dans la seconde manche. Elle vient de prendre le service de son adversaire, Natéa, de Tremblay, et cherche à confirmer ce break. Le jeu est accroché. On sent, de part et d’autre, que c'est celui qui pourrait faire basculer définitivement la partie. Cyrine joue à domicile. Au bord du court, Pierre Arondel, le président du Sdus tennis, Danièle Glibert, la secrétaire du club, et Farid Mezzi, le directeur sportif, suivent avec attention le jeu de leur protégée. Finalement Cyrine réussit à prendre le meilleur : 3/1, service à suivre. Son adversaire ne reviendra plus dans le match. 

« C’est logique, souffle Pierre Arondel. Elle est plus régulière, et elle varie plus le jeu que l’autre fille, qui cherche juste à frapper fort. » Cyrine Hamrouni aura glané deux titres au tournoi annuel de Saint-Denis, qui s’est tenu la semaine dernière. Cette victoire, dimanche 23 février, en finale de la catégorie 13/14 ans, est venue s’ajouter à celle remportée chez les 17/18, la veille. Une belle performance pour la jeune Dionysienne.

Au club-house, où l’on a remis les trophées des différentes catégories filles et garçons (99 participants au total, venus de toute l’Ile-de-France, et même de Guyane pour deux d’entre eux !), Farid Mezzi n’a qu’un regret : que les joueuses comme Cyrine (classée 15) se fassent trop rares. « On a de moins en moins de filles sur les courts. Ce n’est pas propre au Sdus ni au 93, la tendance est nationale. » Malgré les efforts de démocratisation, dans les esprits, le tennis reste, ici, un sport « bourgeois » qui souffre de la concurrence des grands sports collectifs et des sports de combat, en plein essor. Et les filles, traditionnellement, n’y pensent pas. Elles sont donc invitées à venir essayer leur coup de raquette. Pourquoi pas dès le printemps, quand les trois courts de terre battue en extérieur ouvriront ? (Il y a quatre autres courts couverts, disponibles toute l’année).

Le club propose, pour les garçons comme pour les filles, l’initiation dès l’âge de 4 ans, sous forme ludique, par le mini tennis.À partir de 7 ans, les enfants peuvent apprendre les bases du jeu ou renforcer la technique nécessaire à la pratique du tennis loisir et participer à des animations sportives et extra-sportives. Ensuite, les joueurs peuvent se perfectionner à leur rythme dans les cours collectifs et dans les tournois. Le Sdus présente des équipes dans toutes les catégories d’âge, et, même sans compétition, le tennis se joue à toutes les époques de la vie. « Les doyennes sont deux dames, qui ont 87 et 89 ans, explique Danièle Glibert. Elles viennent jouer ensemble tous les jeudis. »

Sébastien Banse

Cyclotourisme / L’apprentissage du voyage à vélo

L’école cyclo du Saint-Denis Union Sports enseigne tous les samedis après-midi à Delaune. L’objectif : devenir autonome sur un vélo et appuyer son regard sur les chemins traversés.

« Vioum ! Vioum ! Lalalilala ! Salut les amis ! » À l’aise sur son vélo, Coline, 5 ans, vient de dépasser tranquillement trois camarades en leur souriant. Ils sont une quinzaine, chaque samedi après-midi, à suivre les cours de l’école cyclo-dionysienne du Sdus. Les uns derrière les autres, ils enchaînent les petites boucles au parc des sports Auguste-Delaune. « Regardez bien devant vous ! », rappelle Éric Trevoux. Le moniteur donne une gourde que la troupe doit faire passer de main en main, tout en roulant. « Quand ils arrivent, les petits savent monter et pédaler, mais freiner et démarrer proprement, c’est une autre histoire. On leur apprend à anticiper, à éviter les obstacles. Et aussi à réparer un vélo et lire une carte. La finalité, c’est qu’ils soient autonomes », détaille Katia Trevoux, présidente de la section cyclotourisme depuis dix ans.

Mais le cyclotourisme, c’est quoi ? Le voyage à bicyclette, pardi ! Le vélo comme moyen de locomotion, vers la découverte, sans compétition, de paysages, de cultures, d’hommes et de femmes. Une pratique accessible à tous, encouragée et structurée par une fédération, la FFCT, depuis 1923. Le Sdus y est affilié et a créé son école en 2008. Guillaume vient d’inscrire son fils Jonas. « Cet été, on a roulé de Tours à Blois. On était deux familles, avec quatre jeunes enfants, et une remorque prêtée par le club. On est passé à travers champs, forêts et vignes, le long de la Loire parfois, et on a visité le château d’Amboise. Ici, ça nous plaît que Jonas apprenne tout du vélo. »

Sur le bitume, les élèves descendent de selle. L’heure est à la composition d’un nouveau parcours. Ils disposent les plots et les chaînes, une planche inclinée et une barre horizontale. Éric surveille et corrige les erreurs. « Faire du vélo ce n’est pas compliqué, mais il y a plein de petites choses à savoir, de réflexes à développer, notamment sur la maniabilité fine et le contrôle. » L’exercice n’a pas l’air difficile à première vue, mais s’avère pointu. Il y a d’abord les slaloms, puis une zone où il faut rester en équilibre, à l’arrêt, sans poser les pieds au sol. Arrive un double virage, très serré, une bouteille de lait à prendre au vol, et à déposer dans une zone très précise. Une mauvaise gestion de son assise et de sa vitesse, et c’est l’échec assuré. Fini ? Pas du tout. Il faut encore rouler sur la planche à bascule, en regardant droit devant, puis passer sous une barre et enfin s’arrêter pile poil en touchant de sa roue une corde suspendue. Beaucoup d’adultes gagneraient à passer le test, et seraient surpris du résultat.

« Moi j’ai 10 ans d’âge et dix ans de vélo ! », s’amuse Eloan, très adroit. Fils de Katia et d’Éric, tout comme Auréa et Coline, également en selle, c’est un cyclotouriste né. « On roule avec le plaisir de regarder les paysages et les animaux. En voiture ça va trop vite, à pied c’est trop lent. Le vélo, c’est parfait ! » L’an dernier, il a participé au critérium de la fédération. Au programme : code de la route, mécanique, notions de secourisme, orientation sur carte et balises à repérer, sans oublier les questions culturelles. Bref, le B-A BA du plaisir et de la sécurité sur roues.

Les épicuriens de la route

Les portes de l’école cyclo-dionysienne sont ouvertes à tous. Pour l’encadrement, un petit coup de main ne serait d’ailleurs pas de refus. Au-delà les cours et critériums, il existe bien sûr des sorties sur route. Un domaine que les adultes connaissent bien, pour s’y adonner deux fois par semaine. En tout, la section compte 50 adhérents.

Si le plaisir l’emporte sur la vitesse, de bien belles distances sont toutefois parcourues en week-end ou à l’occasion du séjour annuel du club. Pas comme des forçats de la route bien sûr, plutôt comme des épicuriens ! Jacques Coupry, fidèle au club depuis 1982, aime appuyer le regard et photographier ses doux périples. À noter que le 29e Festival du voyage à vélo était organisé les 18 et 19 janvier à la bourse du travail de Saint-Denis. « Deux jours pleins de rencontres et de vidéos, avec une richesse humaine incroyable. Ce rendez-vous, c’est vraiment le summum du cyclotourisme à mes yeux », apprécie Jacques.

A.S.

 

Football

Un cruel manque de réalisme

Seniors DHR

« Les matchs à enjeu, ça nous pose des problèmes. L’équipe est jeune et gère mal la pression », analyse le coach Lacina Karamoko. Dimanche dernier, les footballeurs du Sdus avaient l’occasion de rejoindre la 2e marche du classement de DHR en cas de succès. « Une place synonyme de montée. Mais on ne la prendra pas sans victoire à l’extérieur… » Sur le terrain de la Drancy Jeanne d’Arc, les Dionysiens se sont offert huit occasions de but, et n’en ont concrétisé qu’une seule… « L’adversaire, lui, a eu trois temps forts et a marqué deux fois. On a poussé encore et encore, on a eu les duels, mais on n’a pas mis la balle au fond. Je suis quand même content sur le contenu car les joueurs étaient déterminés. Il faut qu’on apprenne à être plus réalistes, et surtout à mieux gérer les temps faibles », ajoute l’entraîneur. Punis sur un coup franc puis sur un contre rondement mené, les gars de Saint-Denis s’avèrent bien plus à l’aise à domicile. Une semaine auparavant, ils avaient étrillé 5 buts à 2 l’équipe du Porcheville FC, pourtant concurrente directe à la montée. « On n’est pas encore dans le bon wagon, mais la saison n’est pas terminée et le groupe progresse sereinement. Être aussi jeune, ça ne nous avantage pas à court terme, mais à long terme c’est très intéressant », rassure Lacina. Le prochain match aura lieu le 9 mars, sur le terrain du Chanteloup-les-Vignes US, bon dernier de la poule. L’occasion de se refaire une santé à l’extérieur ?

A.S.

Tennis

Le tournoi s’approche des finales

Saint-Denis US

Le traditionnel tournoi de tennis organisé par le Sdus à Delaune a démarré le 15 février. Consacré aux jeunes, il rassemble 99 participants divisés en cinq catégories (féminines 10 ans, 13-14 ans et 17-18 ans ainsi que masculins 11-12 ans et 15-16 ans). Des clubs de toute l’Île-de-France ont répondu à l’invitation en plus de joueurs venus de Guyane. Les matches sont librement accessibles au public tous les jours de 9h à 17h. Les finales se joueront le dimanche 23 février à partir de 14h30.

A.S.

Bébés Nageurs: La Baleine et les petits baigneurs.

Le Jardin d’eau du Saint-Denis Unions Sports accueille tous les samedis matins enfants et parents, sous la vigilance de deux maîtres-nageurs, les conseils d’une psychomotricienne et d’une psychologue, et la bienveillance de bénévoles de l’association.

Au mur, des tables à langer escamotables. Au sol, des petites chaises, des tapis, des pots… Et pour veiller au confort des usagers en couche-culotte, la bonhommie de Gérard. Chaque samedi matin, à la piscine La Baleine, c’est lui qui règne sur ces vestiaires réservés au Jardin d’eau. Autrement dit, aux « bébés nageurs ». Avec Jean-Yves Ligeour, le président de l’association, ils sont au moins trois bénévoles à soigner l’accueil en dehors du bassin. Car au bord de l’eau, c’est à quatre professionnels salariés, maîtres-nageurs, psychologue et psychomotricienne, qu’il revient d’ouvrir l’œil et de prodiguer leurs conseils. Notamment pour utiliser au mieux les jeux, toboggans ou tapis, disposés dans le bassin et dans la pataugeoire.

Pour Caroline, aucun souci, même quand sa fille Émilie, 4 ans, barbote avec elle dans la partie la plus profonde. Laquelle, il est vrai, n’excède pas 1,20 m. « Je suis venue avec elle quand elle avait 6 mois. Son père croyait que les bébés pouvaient être “balancés” dans l’eau et se débrouiller tout seul », rigole-t-elle en imaginant sa fille tel un têtard. « Au début, ils sont vraiment dans nos bras, au contact du corps. » C’est encore le cas d’Assia, un an. « On est complètement avec nos enfants, savoure sa mère. Ici, on ne répond pas au téléphone, on ne fait pas la lessive. L’objectif premier est qu’on s’amuse ensemble. » En tous cas, « il ne faut pas aller trop vite. Il faut respecter le rythme de l’enfant », insiste Julie, la psychomotricienne.

Parmi les plus précoces, Sacha 5 ans et demi. « Il a appris à nager au bout de deux ans et demi. Sans doute parce qu’il est né dans l’eau, signale Louria, sa maman. J’ai connu l’activité par le bouche-à-oreille, ajoute-t-elle. Et j’ai ramené d’autres mamans. On vient à cinq ou six. » Avec elle, toutes sont unanimes sur les conditions d’accueil pas toujours observées dans d’autres villes, malgré les normes édictées par la FAEL. Une eau à 32°C, une température ambiante à 28°C, quoique tempérées ici par quelques courants d’air, des jeux, un encadrement compétent… Jean-Yves le confirme, les questionnaires remplis par les parents attestent tous de leur satisfaction.

Quant aux préventions de certains pédiatres sur les risques d’asthme ou d’allergies, le président et son équipe les récusent. « On met les filtres à fond pour que l’eau soit bien traitée, indique notamment Rachid, maître-nageur. Mais le taux de chloramine n’est jamais de plus 0,6mg/l. » « Depuis une trentaine d’années que les bébés nageurs existent, jamais on n’a entendu parler de gros problèmes », surenchérit Jean-Yves. « Il faut bien doucher et essuyer les bébés après », conseille simplement Julie.

Basket-ball

Six dernières secondes décisives

Nationale 3 

Ils se sont fait peur jusqu’au bout. Le 1er février face à Sartrouville, les gars de l’union Saint-Denis/La Courneuve/Les Lilas n’ont su qu’au tout dernier moment qu’ils accrochaient une nouvelle victoire à leur palmarès de championnat de N3. « En fait, tout avait très mal commencé, reconnaît le coach Karim Diop, avec un jeu amorphe, un manque de discipline collective… » À la mi-temps, l’équipe est en retard de sept points. « À la reprise, on retrouve les mêmes défaillances qu’au début et au 4e quart temps, j’envisageais la défaite… Alors on a tenté quelque chose : faire rentrer les remplaçants. » Du coup, cette énergie nouvelle a un peu relancé la machine face à des adversaires toujours déterminés. À 1’18’’ du coup de sifflet final, l’Entende affiche 10 points de retard. À 26’’ c’est l’égalisation. Dans les six dernières secondes, l’équipe adverse gère mal son dernier tir, l’avantage s’inverse, et c’est la victoire : 83 à 80.

Prochaine étape, samedi soir à Delaune (20h). L’union reçoit Lille, premier du classement, et en super forme. « Ça ne va pas être facile, mais on joue à la maison, et il faut gagner », insiste Karim. Au match aller, les gars ont tenu tête avant de s’effondrer dans le 4e quart temps. Mais après deux victoires successives, tout est permis.

G.R.

Judo 

Bons résultats, mais…

Championnat départemental

Quand on fait le bilan du Sdus au championnat départemental (seniors et cadets) de Seine-Saint-Denis qui s'est déroulé à Villemomble le week-end passé, on ne peut ressentir qu'une certaine déception. Pas au vu des résultats, puisque dans l'ensemble avec trois podiums chez les filles pour Morgane Porcheret (3e), Meriem Medjouri (2e) et Mélissa Saint-Pierre (1re) et trois 5es places chez les garçons avec Angelo Andreazzoli, Zakaria Kada et Nicolas Besson, la feuille de route est globalement respectée. Ce sentiment d'inachevé vient plus de la forme. Face à des adversaires aguerris, Julien et Zakaria en –50g, Nicolas en –55kg, Anthony en –60kg, Karl et Jessy en –66kg ou Abd-errahim en –73kg, avaient largement le potentiel technique pour rivaliser.

Pour Catherine et Angelo, il était évident que nos jeunes manquaient dans l'ensemble de lucidité dans les sorties d'immobilisations. Le constat final n'est pas non plus catastrophique et irréversible, beaucoup ont progressé dans certains domaines avec un peu plus de confiance en eux, d'autres arrivent enfin à s'offrir des opportunités plus nombreuses… Comme le disait le philosophe hongrois Laszlo Barozni, au XVe siècle : « La victoire se nourrit de défaites et le vainqueur sera toujours celui qui saura le mieux en tirer profit. »

Malik Bouraba (correspondant)

Rugby

Mauvais dimanche

Nationale 3

Le déplacement à Marcq-en-Baroeul (59) dimanche n’a pas porté chance aux Dionysiens qui se sont inclinés pour ce match en retard par 15 à 17. « Nous n’avons pas été bons, et nous n’avons pas su concrétiser les occasions de dernière minute », reconnaît l’entraîneur Xavier Darjo. Les joueurs de Saint-Denis demeurent en tête de leur poule cependant. Le 16 février ils ont rendez-vous avec Evreux, la lanterne rouge « et, d’ici-là, on s’entraîne pour se remettre dans l’axe ».

G.R.

Tennis de table 

Larges victoires Pro B

Filles comme garçons du Sdus ont de nouveau brillé à La Raquette mardi 28 janvier en s’imposant respectivement 4 à 2 face à Echirolles-Eybens et 4 à 1 devant Grand-Quevilly. Les coaches Audrey Mattenet et Lucian Filimon ont chacun remporté deux matches, dont ceux de la victoire. Qiwen Xiao, Sara Rask, Mehdi Bouloussa et Sébastien Jover ont également signé un succès chacun. Les filles sont désormais 4es de Pro B dames et les garçons restent 2es de Pro B messieurs. Mardi 4 février, les uns se déplaçaient à Nice tandis que les unes défiaient Mayenne.

Morgane Jamar (stagiaire) et A.S.

 

JSD du 02 octobre 2013

 

Tennis de table

L’argent pour Mehdi Bouloussa

Championnats d’Europe Jeunes

Le pongiste Mehdi Bouloussa est devenu vice-champion d’Europe par équipes juniors lors des championnats organisés du 12 au 21 juillet à Ostrava en République Tchèque. En individuel, il a atteint les quarts de finale. De retour dans son club formateur du Sdus, il jouera bientôt ses premiers matches de Pro B de la saison. À noter que le Sdus organise une journée découverte Fit ping tonic le samedi 5 octobre de 10h à 12h à La Raquette sous l’égide d’Audrey Mattenet.

A.S.